Prévisualisation youtube bouton play youtube
Orientation

Comment devenir développeur de jeux vidéo ?

Première industrie culturelle au monde, le jeu vidéo ne cesse de gagner des parts de marché. Si bien qu’avec des pratiques en pleine croissance, le marché fédère toujours plus de joueurs et attire des jeunes souhaitant travailler dans ce secteur. Parmi les métiers qui recrutent le plus : celui de développeur de jeux vidéo. Comment faire pour le devenir, quelles sont les étapes à suivre ?  
Romain Charbonnier
Par Romain Charbonnier
Journaliste indépendant
Contenu mis à jour le
Thumbnail-dev-de-jv – 1

Développeur de jeux vidéo, un métier plein d’avenir

Que ce soit à l’international ou en France, le jeu vidéo connaît un succès toujours grandissant. Le secteur est la première industrie culturelle innovante et créative devant le cinéma, la musique et la littérature. Sur le territoire, plus 1 200 nouveaux jeux vidéo sont ainsi produits chaque année. Si le nombre de joueurs dans le monde annoncé pour 2023 pouvait franchir la barre des 3 milliards de gamers, l’industrie séduit aussi les talents et les futurs professionnels. Parmi les métiers les plus recherchés, les programmeurs tirent leur épingle du jeu avec 26 % des offres d’emploi en 2022, en France, souligne l’Observatoire de l’emploi du jeu vidéo dans son édition 2023. Juste derrière les métiers de l’infographie (30 %).

Métier passion, développeur informatique spécialisé dans le jeu vidéo demande un bon niveau en mathématiques, en physique et en langages de programmation. Indispensables à la création d’un jeu vidéo, des triples A, aux jeux sur mobile en passant par les serious games, tous les studios travaillent avec un ou des programmeurs. Son rôle est de participer à la conception du jeu : du gameplay au scénario, des personnages aux niveaux. À chaque fois, il lui revient d’écrire le code informatique du futur titre en utilisant pour cela des langages de programmation bien connus tels que C++, C# ou encore Java. Grâce à ses talents, il saura créer des fonctionnalités du jeu, gérer les graphiques, les sons, etc. Il veillera également à l’optimisation du jeu afin qu’il fonctionne sur toutes les plateformes. À lui de tester et de corriger d’éventuels bugs par ailleurs. En plus d’être un métier passion, travailler en tant que développeur est gage d’emploi. Les opportunités sont nombreuses. De plus, il est possible de choisir sa façon de travailler : freelance ou salarié. À cela s’ajoutent d’autres raisons : de répondre à des défis techniques stimulants, de travailler en équipe, à l’étranger.

Le jeu vidéo a pris un tel virage technologique ces dernières années, qu’apprendre les bases, les approfondir et être suffisamment armé est devenu fondamental avant d’intégrer le monde professionnel. Si bien qu’il faut passer par la case étude afin d’obtenir les meilleures compétences et répondre aux attentes du marché ainsi qu’à ses évolutions. Une étape à réfléchir dès l’entrée au lycée.

GRATUIT
Téléchargez Le Grand Livre du jeu vidéo
Plus de 400 pages d'articles indispensables rédigés pour mieux comprendre le secteur du jeu vidéo et de l'esport
Edition 2024 - GRATUIT

Pour tout problème lié à l'envoi de ce formulaire, écrivez à contact@gamingcampus.fr ou appelez le 04.28.29.81.03.

Avoir le bac, pourquoi ?

Avant toute chose et imaginer se former aux jeux vidéo, il ne faut pas oublier d’être bachelier. Mais quel bac privilégier ? Général avec des spécialités en informatique et en mathématiques ou STI2D qui se focalisent sur les systèmes d’information et numérique. L’un ou l’autre, ce premier diplôme est une occasion de se former aux prémices de l’informatique, d’acquérir des compétences en mathématiques, ainsi qu’en logique et en organisation. Des critères indispensables dans une optique de devenir développeur. 

Le bac est véritablement une première occasion d’affiner son projet d’orientation et de la confirmer en terminale.

formations
VOUS SOUHAITEZ TRAVAILLER DANS LE JEU VIDÉO ?
Découvrez 16 formations aux métiers du jeu vidéo

Devenez entrepreneur de votre potentiel et transformez votre passion pour les jeux vidéo en compétences. Les formations des écoles Gaming Campus couvrent tous les métiers du jeu vidéo : développement informatique, business, arts numériques et nouveaux métiers de l’esport. Formations en alternance en MBA, MSc et 1 stage chaque année de bachelor.

Définir son projet d’orientation

Ce moment se fera à plusieurs moments dès le lycée. Pour se former au développement de jeux vidéo, il existe une multitude de solutions. Il est important toutefois de veiller à trouver la formation adaptée, mais surtout sérieuse. Et se poser les bonnes questions. Parmi les formations, on retrouve les BUT informatique, DUT, licence, bachelor qui amènent à un bac +3. Puis, en poursuivant généralement deux années supplémentaires, il existe les MSc, MBA ou master qui aboutissent à un bac+5. Université, CFA, organisme de formation, école… il faudra choisir l’établissement correspondant à vos attentes et surtout répondant à des critères qu’il est important de vérifier.

Comment trouver la bonne formation ? Quelles sont les différentes possibilités ? Comment bien la choisir ?

Pour rechercher un diplôme, plusieurs éléments à prendre en compte sont essentiels. D’abord sur l’établissement en tant que tel. Pouvoir obtenir les informations quant à la reconnaissance de ses diplômes, le type de pédagogie, les entreprises partenaires, le taux d’employabilité des anciens élèves, etc. est fondamental et décisif. Ensuite sur la formation précisément en vérifiant précisément le type d’enseignement privilégié, le programme, les compétences de l’école, les intervenants professionnels du secteur, s’il y a des expériences professionnelles proposées ou encore une ouverture vers l’international.

Les formations initiales

De bac +2 à bac +5, les possibilités d’apprendre les langages informatiques sont nombreuses. Un bac +3 de type bachelor, licence ou licence professionnelle en informatique avec une spécialisation en jeu vidéo permet toutefois d’atteindre le métier de développeur. Tout en ayant le choix de se tourner vers un domaine d’expertise tel que le développement sur mobile, en UI, etc.

À bac +5 (MSc, Master, MBA…), l’idée est de faire deux années supplémentaires après un bac +3 en approfondissant la programmation spécifiquement liée au jeu vidéo. Ce qui donne alors des compétences recherchées et plus expertes. Concrètement, il sera plus aisé de gérer des projets ou encore de s’orienter vers l’IA (développeur IA) ou la VR (développeur VR) voir le mobile (développeur mobile), qui nécessitent davantage de connaissances techniques.

Des formations accessibles à l’université, en école d’informatique ou encore au sein d’une école spécialisée dans les métiers du jeu vidéo.

Les formations continues

Les professionnels de l’informatique qui souhaitent obtenir des compétences en jeu vidéo pour s’orienter dans cette filière peuvent se former, en reconversion professionnelle, aux spécificités du métier et du secteur. Plusieurs établissements permettent de suivre des formations courtes en lien direct avec des entreprises.

Idéalement, si vous souhaitez travailler comme programmeur dans le jeu vidéo pour Ubisoft, il est conseillé de choisir une école spécialisée dans les métiers du gaming. Cela donne l’occasion à la fois d’être pleinement immergé dans une culture du jeu forte, de faire des rencontres de professionnels, de travailler sur des projets liés aux jeux vidéo ou encore de faire des stages au sein de studios. Mais une fois encore, il est indispensable d’obtenir toutes les informations.

Parmi les très nombreuses formations, il y a celle de Gaming Campus et plus particulièrement de G. Tech. Spécialisée dans le développement informatique appliqué aux jeux vidéo, l’école permet de se former au métier de développeur à partir d’un bachelor puis d’un MSc. En trois ou cinq ans, des experts accompagnent les étudiants sur de nombreux ateliers thématiques favorisant le travail en équipe et la mise en contexte professionnelle.

Quelles sont les compétences qui seront enseignées et devront être maîtrisées ?

Lors d’une formation en développement informatique en étude post-bac, l’objectif est d’apprendre des compétences pouvant être appliquées en milieu professionnel. La base de tout est l’apprentissage des langages de programmation : C++ et C#, ainsi que des moteurs de jeu tels que Unity ou Unreal. Les plus utilisés dans l’industrie gaming. Ce n’est pas tout. Il y aura des compétences à acquérir en développement d’un site internet en front end, en Javascript ou encore en php. À cela s’ajoutent les bases du SEO, le développement de site sur mobile, la capacité à développer une culture gaming, la création d’un jeu en 2D et en 3D, d’un moteur de jeu ou encore la création d’effets visuels. Et bien d’autres choses comme l’IA. Tous pourront servir lors de missions sur le terrain.

(credit : Unreal Engine)

Quelles sont les qualités pour devenir développeur de jeux vidéo ?

Un employeur doit pouvoir compter sur les nombreuses qualités d’un programmeur. Elles sont représentées à la fois par un sens de la communication, une capacité à être autonome et rigoureux, un esprit créatif. Tout en ayant une passion pour le jeu vidéo. On peut ajouter également une excellente capacité d’apprentissage et de motivation.

Des points auxquels s’ajoutent maintenant des soft skills qui représentent des compétences humaines fortes et caractéristiques à chaque individu. Elles sont bien plus que des qualités. C’est-à-dire qu’on ne peut pas les apprendre, elles font partie de la personnalité du développeur. Par exemple, il est bon de posséder un sens de l’écoute et de l’entraide, de faire preuve d’empathie, de patience, d’une grande aisance à s’adapter et à pouvoir résoudre des problèmes.

Quels sont les projets à réaliser au cours de sa formation ?

Durant toute la scolarité, les étudiants sont amenés à travailler sur des projets précis réunis sous la pédagogie active learning. Une approche innovante de l’enseignement basée sur une pédagogie par projet qui est évolutive et s’adapte à la réalité du marché. Les méthodes utilisées apportent des défis intellectuels, stimulent leur créativité et leur curiosité. La pédagogie par projets permet aussi l’interdisciplinarité entre les étudiants et leur donne ainsi la possibilité de s’aventurer au-delà des disciplines et de mobiliser des compétences transversales. Par exemple, pour l’école G. Tech du Gaming Campus cela les conduit à réaliser 100 projets en cinq ans soit 20 projets annuels. Les étudiants de G. Tech doivent :

  • Développer un jeu en 3D avec Unity
  • Réaliser un petit jeu avec des contraintes de déplacement
  • Prendre position sur un sujet et l’argumenter
  • Découvrir l’IA à travers un jeu sur le moteur Unity
  • Créer un jeu FPS
  • S’initier à la direction artistique

(credit : learn.unity.com)

Stages et alternance, comment trouver son employeur ? Pourquoi sont-ils si importants dans un parcours étudiant ?

Un stage permet de découvrir une entreprise et un environnement professionnel, des méthodes de travail, de faire des rencontres. Il représente une occasion d’apprendre de nouvelles compétences et de mettre celles vues en cours en pratique sur des missions confiées par le maître de stage. Le stage se déroule généralement en fin d’études et dure plusieurs semaines. Tout au long de sa formation, il est utile de réaliser des stages au sein d’entreprises différentes (studio AAA ou de serious games) à des postes également multiples : programmation mobile, programmation XR, programmation jeux vidéo. Une façon de voir tous les aspects et les déclinaisons du métier.

Quant à l’alternance, elle peut permettre de vous ouvrir les portes de votre futur employeur. Pendant ces phases d’immersion, vous allez ainsi travailler plus concrètement au développement d’un projet. Et saisir l’opportunité de se faire embaucher à la fin.

Pour trouver stage et alternance, les établissements diffusent des offres très régulièrement, des sites spécialisés également. Afin de mettre toutes les chances de son côté, votre candidature doit faire mention de vos expériences, de vos qualités, de vos compétences. Mais surtout de votre singularité.

Travailler son employabilité (comment et/ou rechercher un emploi ?)

Une fois diplômé, il va falloir s’engager à trouver un emploi. À la vue des nombreuses offres, il est normalement possible de signer un premier contrat. Il ne s’agira peut-être pas de l’entreprise souhaitée en priorité et qui vous fait rêver par ses jeux produits, néanmoins, cette première expérience sera bénéfique pour la suite de votre carrière. Pour ce faire, disposer d’un CV est déjà une première chose. Diplômes, expériences, compétences techniques doivent être mentionnées… Ensuite, il est important de se lancer activement à la recherche d’un job. D’abord en sollicitant son réseau professionnel. Celui constitué dès les premiers jours des études. Il est intéressant de participer à des événements de l’industrie tels que des conférences, des salons professionnels et des meetups. Des occasions pour échanger avec des professionnels et de les contacter éventuellement dans le cadre de votre recherche de poste. En parallèle, il est utile de consulter des sites d’emploi – spécialisés ou non -, d’adresser directement une candidature. Enfin, il est bon de savoir qu’il arrive parfois que des entreprises recrutent directement à l’école, alors même que l’étudiant n’a pas terminé sa scolarité. Ce dernier étant assuré d’obtenir un travail à la fin de ses études.

Vous pouvez aussi être freelance, il représente un des statuts du métier très employés par les développeurs. Faire le choix de l’indépendance est signe de liberté, de choix des clients, de flexibilité, etc. Posséder un peu d’expérience avant de se lancer ainsi est souvent une bonne idée cela permet ainsi de convaincre plus facilement un studio de vos capacités et de votre maîtrise du sujet. Il s’agit aussi d’un moyen de bien gagner sa vie à condition toutefois de s’assurer d’être en mesure de livrer la commande dans les délais, en respectant les points du cahier des charges.

Comment choisir entre tous les types de développeurs de jeux vidéo ?

Dans la famille des développeurs de jeux vidéo, il est possible de se spécialiser. Une spécialisation arrivant au fur et à mesure, en fonction d’une opportunité d’emploi, d’une passion pour tel ou tel format, etc. Une fois que l’on dispose des bases de la programmation, il est donc possible de s’orienter vers :

  • La programmation outils : fournit et améliore les outils de création, de l’éditeur de jeu, et ajoute des fonctionnalités
  • La programmation 3D : développe et optimise le moteur graphique ainsi que les fonctionnalités
  • La programmation moteur : optimise le moteur de jeu
  • La programmation gameplay : veille à ce que les éléments définis par le cahier des charges soient respectés
  • La programmation online : spécialisée en langage pour le web
  • La programmation audio : spécialisée dans tout l’audio d’un jeu
  • La programmation UI : permet de développer l’interface utilisateur
  • La programmation mobile : développe des jeux vidéo sur mobile et tablette
  • La programmation XR : permet de développer des environnements réels et virtuels
  • La programmation en réalité virtuelle : développe des expériences interactives et immersives en VR
  • La programmation big data : spécialisée dans la collecte, l’analyse et l’exploitation d’une grande quantité de données
  • La programmation métavers : programmation d’univers virtuels et immersifs dans lesquels les utilisateurs retrouvent des représentations numériques du réel
  • La programmation IA : spécialisée en intelligence artificielle

Plan de carrière, comment bien le préparer ?

Un plan de carrière se travaille et s’anticipe. D’abord dès le lycée par le choix d’une filière qui permettra d’atteindre une formation en études supérieures. Une formation en école des métiers du jeu vidéo, ce qui offre une garantie d’être immergé tout au long du cursus dans l’univers dynamique du jeu vidéo. C’est au cours de la formation que peu à peu l’avenir professionnel va se dessiner, la spécialisation avec. Ensuite, il faudra passer à l’action avec la recherche d’un premier emploi – pouvant survenir après un stage ou bien dans le cadre d’une reconversion professionnelle. Dans le plan de carrière, des objectifs sont à inscrire, les ambitions autant professionnelles que personnelles aussi. Ce plan est évolutif et doit s’adapter en fonction des situations.

Vous souhaitez devenir développeur de jeux vidéo ? Alors passez à l'action avec nos formations :

Bachelor développeur informatique option jeu vidéo

Un diplôme en trois ans après le bac qui donne l’occasion de se spécialiser dans la programmation informatique avec une forte composante en développement de jeux vidéo.

MSc développeur de jeux vidéo et systèmes de rendu

Formation longue d’un durée de ans après un bac+3 validé et durant laquelle, un étudiant apprendra toutes les facettes du métier et se préparera à gérer des projets.

Certification développeur de jeu vidéo pour les pros

Une formation courte de quatre mois qui s’adresse aux professionnels en reconversion. Elle se déroule exclusivement en ligne

lexique-l-image.jpgdownload-lexique
Téléchargez le Grand Livre du jeu vidéo
édition 2024
Des articles indispensables rédigés par des experts pour vous aider à mieux comprendre le secteur du jeu vidéo et de l’esport
télécharger gratuitementPDF de 400+ pages

Téléchargez le Grand Livre du jeu vidéo - édition 2023

FAQ

Quelle formation pour devenir développeur de jeux vidéo ?
Gaming Campus propose un bachelor développeur informatique option jeu vidéo (bac+3), plusieurs MSc spécialisés dans le développement de jeux vidéo (bac+5) et une certification développeur de jeux vidéo (formation en ligne de 4 mois).
Quel bac pour devenir programmeur de jeux vidéo ?
Le bac généraliste est privilégié, avec des spécialités scientifiques de préférence. Il est aussi possible de suivre une formation de développeur de jeux vidéo après un bac STI2D.
Quelles sont les compétences d'un développeur de jeux vidéo ?
Un développeur de jeux vidéo doit maitriser les langages informatiques ainsi que les logiciels spécifiques du jeu vidéo (Unity / Unreal notamment).
bg-guide-push-light
logo-guide-du-jv-push

Tout savoir sur l’univers du jeu vidéo

Ressources documentaires gratuites pour vous aider à mieux comprendre le secteur du jeu vidéo. Les contenus indispensables du secteur du jeu vidéo rédigés par des experts du secteur et accessibles gratuitement.

Qui est Tencent, le géant chinois qui règne sur le jeu vidéo mondial sans faire (trop) de bruit ?
Qui est Tencent, le géant chinois ?
NetEase : l’autre géant chinois qui se tourne vers l’occident
NetEase : l’autre géant chinois qui se tourne vers l’occident
l'histoire-de-microsoft
L’histoire de Microsoft

Contenus récents