Bulle orange de chat
Métiers

Développeur de jeux video

En maîtrisant les techniques de codage, un développeur de jeux vidéo est un personnage essentiel dans la création d’un jeu. Engagé à tous les niveaux auprès de l’équipe de production, il donne vie au jeu. Ce qui demande au programmeur de jeu video une appétence pour l’informatique et des qualités pour travailler à plusieurs.

Fiche métier Développeur de jeux video
Fiche métier mise à jour le
Niveau d’études : Bac+3
Bac conseillé : Scientifique
Employabilité : Très bonne
Salaire débutant : 3 100€
Salaire confirmé : 6 000€
Mobilité : Très bonne
Code ROME : M1805
Code FAP : M2790

Profession : programmeur de jeux vidéo

A lui seul, le créateur de jeu vidéo représente 38 % des offres d’emploi du secteur. Une donnée de l’Agence française pour le jeu vidéo (AFJV) qui permet de mieux comprendre l’intérêt pour ce poste de développeur de jeux vidéo tant recherché par les studios. Et cela ne devrait pas faiblir. Bien au contraire puisqu’on lui demande une plus grande polyvalence et technicité. Une dimension que confirme Julien Millet, président du studio de jeu vidéo Realityz :

« L’avènement de nouvelles plateformes, la réalité virtuelle, augmentée, l’intelligence artificielle, les jeux massivement multijoueurs… toutes ces pratiques s’accompagnent de progrès techniques qui nécessitent des programmeurs / développeurs qu’ils soient à jour sur ces nouvelles technologies. »
Julien Millet Logo Realityz
JULIEN MILLET
Président du studio de jeu vidéo Realityz

La fonction du créateur de jeux vidéo est donc primordiale. Suivant le cahier des charges réalisé en amont par le chef de projet, le programmeur, appelé aussi développeur ou concepteur de jeux vidéo, va créer le moteur du jeu et donc donner vie à celui-ci, grâce à ses talents de codeur. A lui de concevoir les interfaces du son et de la vidéo, les menus et tous les éléments fournis par les autres membres de l’équipe.

Développeur devant un écran de code informatique
Développeur devant un écran de code informatique
« Le programmeur est l’homme à tout faire de l’équipe, il est présent dès le début pour prototyper les idées du game designer, jusqu’à la toute fin lors de la création du produit final et de sa distribution. Il doit avoir une bonne connaissance des autres métiers (graphic designer, sound designer, etc.), car c’est lui qui intègre tous les éléments afin d’en faire un tout. »
Florian Reneau Studio basicgames
FLORIAN RENEAU
Game developer au sein du studio nantais BasicGames

Un point de vue que confirme David Nasr, programmeur chez Pastagames : « Il est un maillon essentiel dans la chaîne de production du jeu. C’est le programmeur qui va donner vie au jeu en rajoutant de l’interaction et en intégrant les assets (images, audio, modèles 3D, etc.). »

Les missions du programmeur de jeux vidéo

« La programmation permet de créer l’interactivité du projet. Sans elle, rien ne se passe. Elle est donc au centre de l’application et permet de donner vie au monde du jeu », rappelle Julien Millet.
Les missions principales du développeur tiennent alors en quatre points :

  • L’analyse des besoins informatiques
  • L’écriture détaillée du programme
  • Les tests à effectuer
  • Les corrections de bugs

Dans certains cas, un programmeur peut également se spécialiser dans un domaine d’expertise comme la 3D, la création d’outils de développement ou des briques de base des jeux, etc.
« Le métier évolue dans le sens où l’on parle de full stack développeur comme dans le Web, et non plus seulement d’une compétence technique ou spécialité unique », précise Jean Mariotte, co-fondateur d’EVA – Esports Virtual Arenas.

Les capacités du programmeur de jeux vidéo

Immanquablement, ce métier demande d’être en alerte sur les nouveautés, tendances et évolutions technologiques. Mais il doit posséder une base primordiale de compétences techniques afin de maîtriser les outils et méthodes utilisés au quotidien. Et ils sont nombreux :

  • Les langages de développement C#, C++, Java, etc.
  • La programmation graphique (shaders HLSL)
  • Les outils de développement en équipe (Perforce, Git…)
  • La programmation réseau pour les jeux connectés
  • Les méthodes de conception
  • Les outils de production, d’intégration, de visualisation, de test
  • Avoir des connaissances dans la gestion de projet
  • Avoir des bases en anglais technique
  • Le management
  • La communication
  • La gestion de données
  • Le droit

De plus pour Jean Mariotte, un développeur doit aussi avoir cette capacité à prendre de la hauteur sur sa mission.

« Il ne doit pas être simplement un exécutant du cahier des charges, nous attendons de lui qu’il le challenge. Par exemple, sur le game design, il peut apporter des éléments que le game designer n’aurait pas proposés. »
Logo EVA Photo Jean Mariotte
JEAN MARIOTTE
Co-fondateur d’EVA – Esports Virtual Arenas

Spécialisations par moteur de jeux vidéo

Pour devenir programmeur de jeux vidéo, il faut bien connaitre les moteurs de jeu vidéo. Souvent, les développeurs de jeux vidéo se spécialisent dans un moteur, une technologie. Exemples de moteurs de jeux vidéo :

  • Unity
  • Unreal engine
  • Cry Engine
  • Godot
  • GameMaker
  • Phaser
  • Dreams

Ci-dessous quelques exemples d’interfaces de moteurs que vous devrez connaitre si vous devenez programmeur de jeux vidéo.

Interface du moteur Unity-3D
Interface du moteur Unity-3D
Interface Unreal Engine
Interface Unreal Engine
Interface de Cry Engine
Interface Cry Engine

Qualités

Qui mieux qu’un professionnel du jeu vidéo pour énumérer les qualités indispensables d’un créateur de jeux vidéo. Julien Millet en donne plusieurs :

  • « Disposer d’un esprit d’analyse
  • Avoir un sens de la logique
  • Être en capacité d’organiser des pensées complexes
  • Savoir travailler en équipe
  • Être polyvalent. »

Et Florian Reneau d’ajouter : « Il doit être avant tout curieuxproactif et autonome. Un jeu qui fonctionne mal sera presque toujours de son fait. Il faut donc être minutieux dès la première minute, afin que la production se déroule sans accroc tout au long du développement du projet. »

Ce métier lui demande aussi « d’être méthodique, d’aimer résoudre des problèmes, être curieux et force de proposition », avance de son côté David Nasr.

Les études et formations pour devenir programmeur de jeux vidéo

Pour devenir développeur de jeux vidéo, vous avez le choix entre plusieurs formules : Licence, Bachelor, Master, MSc. Deux diplômes en trois ans et les deux autres en deux ans avec une spécialisation aux technologies du jeu vidéo. Il faut donc d’abord passer par une option scientifique au lycée avant d’entrer en école spécialisée.

Un goût prononcé pour les mathématiques est un plus car le code est la langue officielle du programmeur. Ensuite, il faudra choisir une formation programmeur de jeux vidéo.

« J’ai commencé la programmation en terminale S grâce à ma spécialité. J’ai ensuite fait un DUT MMI pour enfin rejoindre une école d’ingénieur (Bac +5). Là, j’ai pu réaliser un stage en tant que développeur C++ dans un studio de jeu vidéo parisien, c’est ce qui m’a permis de devenir aujourd’hui programmeur de jeu vidéo »
Logo du studio Pastagames David Nasr
DAVID NASR
Programmeur Gameplay pour le studio Pastagames
QUELLE FORMATION ?

Face aux enjeux du développement d’un jeu vidéo, les entreprises demandent bien souvent un diplôme en informatique ou une spécialisation en jeu vidéo. C’est un plus.

Pour cela, l’école G. Tech (une des trois écoles de Gaming Campus) permet à chacun, passionné de jeu vidéo et désirant découvrir le langage code, deux formations professionnalisantes pour accéder au métier de programmeur de jeux vidéo.D’abord, le Bachelor Développeur informatique, option jeu vidéo. En 3 ans, il enseigne les connaissances pour exercer ce métier avec un stage annuel pour se confronter au monde du travail.

Puis le MSc Programmation jeu vidéoSe déroulant en deux ans, cette formation enseigne tous les éléments pour répondre aux besoins des professionnels avec un apport en matière de management. Elle est complétée par une dernière année en immersion en entreprise avec une scolarité en alternance ou en stages multiples.

Nous vous proposerons également de réaliser des productions concrètes en développant une application mobile, un jeu mobile hyper casual ou un jeu plus classique.

En France, on estime approximativement à près de 5 000, le nombre d’étudiants engagés annuellement dans une formation de ce type.

En savoir plus
« J’ai commencé la programmation de jeux vidéo à l’âge de 7 ans, mais c’est grâce aux différentes rencontres, réalisées notamment lors de mes études au sein de l’école Isart Digital, mais aussi lors de meetups et de game jams, que je me suis décidé à me lancer à mon compte pour en faire mon métier »
Studio basicgames Florian Reneau
FLORIAN RENEAU
Game developer au sein du studio nantais BasicGames

Les programmes des formations

Les programmes de nos deux formations mettent l’accent sur la professionnalisation. C’est-à-dire que nous faisons tout pour que les cursus soient adaptés aux enjeux du métier. C’est pourquoi, nous vous proposons à la fois des cours théoriques, pratiques, des stages, des rencontres. Dans le détail, l’enseignement des 5 années repose sur :

Pour le Bachelor :

  • L’histoire du jeu vidéo
  • Le game design
  • La photographie
  • Le sound design
  • L’informatique
  • Le code
  • Les systèmes réseaux
  • Les bases données
  • Le moteur jeu
  • Le développement d’applications web
  • L’économie du jeu
  • Le droit du travail et des sociétés
  • L’anglais

Pour le MSc :

  • Le management
  • La gestion financière
  • La création d’entreprise
  • La conduite de projet
  • Le développement informatique
  • L’approfondissement des langages de programmation
  • L’architecture des moteurs de jeu
  • La maîtrise des différents moteurs de jeu vidéo (Unity 3D, Unreal…)
  • La programmation graphique
  • Le big data
  • La VR

S’inscrire dans une formation

Nous demandons à ce que vous ayez au minimum le Bac avec une spécialité en mathématiques ou un Bac STI2D pour entrer en 1ère année Bachelor. Développeur jeux vidéo, c’est donc être à l’aise avec les calculs.

Nous proposons toutefois aux étudiants de BTS, DUT informatique, technologique ou de Licence 2 scientifique ou informatique d’intégrer directement le Bachelor en 3ème année.

De plus, nous ne faisons pas partie du processus de Parcoursup, donc vous pouvez candidater librement à notre diplôme reconnu par l’agence de notation EEA Eduniversal.

Pour notre MSc Programmation jeux vidéo (Titre RNCP, niveau 7), il faut avoir validé un Bac +3.

Réaliser un stage

Notre école met tout en oeuvre pour que nos étudiants soient de futurs professionnels qualifiés. C’est pourquoi, nous nous attachons à ce qu’ils soient confrontés à la réalité du terrain grâce à des stages. Il y en a tout au long de la formation.

En Bachelor, les périodes s’étalent de deux mois en 1ère et 2ème année à trois mois en fin de 3ème année.

En MSc, ce sont six mois en 4ème année et une 5ème année exclusivement en stage et CDD.

Les sites tels que AFJV, Seek-Team, Welcome to the jungle ou encore Gaming job proposent régulièrement des offres de stages.

Mais aussi, ne négligez pas les sites d’offres d’emploi plus généralistes qui diffusent des annonces comme :

  • Jooble
  • Randstad.game
  • Glassdoor

Nous en diffusons par ailleurs au sein de l’école.

Le salaire de programmeur de jeux vidéo

Les salaires sont variables suivant les années d’expérience et les entreprises. Un programmeur junior peut gagner entre 20 000 et 40 000 euros brut annuels. Avec le temps, sa rémunération peut atteindre 50 000 euros voire même, dans certains cas, 90 000 euros.

Du côté de Montréal, le salaire d’un programmeur s’affiche en moyenne à 64 000 dollars. Les plus basses rémunérations atteignent tout de même les 50 000 dollars.

Aux Etats-Unis, du côté de San Francisco, les salaires sont compris entre 50 000 et 90 000 dollars.

Dans quelle entreprise travailler ?

S’il est bien l’un des métiers qui peut être amené à travailler dans tus les studios, c’est bien celui de programmeur de jeux vidéo. Tous en ont un ou plusieurs. Que ce soit une entreprise de création de serious games comme la lyonnaise Dowino ou un studio à la renommée internationale comme Nintendo, Arkane Studios à Lyon, Gameloft ou Green Panda Games, tous embauchent des programmeurs. Les passerelles existent aussi vers les secteurs de l’informatique ou du web.

Evolution de carrière

Métier technique recherché par les studios autant dans l’Hexagone qu’à l’étranger, un développeur de jeux vidéo qui possède un  Bachelor développeur jeux vidéo par exemple pourra faire carrière et prendre peu à peu des responsabilités, en occupant le poste de programmeur principal. Il pourra aussi tenter l’aventure à des fonctions comme directeur technique, envisager la direction de projet ou encore se voir ingénieur en recherche et développement dans une entreprise innovante.

« Les débouchés sont nombreux, car même si plusieurs langages de programmation existent, il devient aisé de basculer de l’un à l’autre une fois la logique ancrée. Un programmeur devient facilement multi-casquette au sein d’un projet, il peut donc à terme diriger sa propre équipe de développement »
Studio basicgames Florian Reneau
FLORIAN RENEAU
Game developer au sein du studio nantais BasicGames

Pour David Nasr, un programmeur peut aussi se spécialiser. « Il peut devenir lead developeur, lead technic ou lead communication. Le premier proposera des technologies à utiliser et sera le référent technique tandis que le second sera plus dans la communication et la gestion d’équipe. L’avantage d’être programmeur, c’est que l’on peut aussi changer de secteur assez facilement et donc ne pas rester dans le jeu vidéo toute sa vie. »

Formation développeur de jeux vidéo pour les pros

Découvrez nos formations pour les pros reconnues par l’État et éligibles à différentes aides au financement (notamment CPF)

dev

Formation Développeur de Jeux Vidéo, en ligne

DURÉE : 152 heures
Javascript
C#
Unity
COACH référent :
expert
David M. - Gamecodeur.fr
Devenir développeur de jeux vidéo avec cette formation mêlant coachings en direct, étude de supp...
Formation eligible à mon compte formation Programme de la formation

Programmeur de jeux vidéo freelance, comment faire ?

Nombreux ont fait le choix de devenir programmeur jeu vidéo freelance. Il est relativement facile de l’être encore faut-il pouvoir démarrer son activité avec des premiers clients. Ce qui demande persévérance, rigueur, talent. L’intérêt d’évoluer en indépendant, c’est de pouvoir être libre. De travailler pour des studios en France comme à l’étranger, de créer ses propres jeux. De pouvoir travailler de chez soi ou chez le client. Il y a une vraie souplesse.

Les avantages et inconvénients

S’il s’agit de l’un des métiers les plus populaires du jeu vidéo et les plus essentiels, il comporte aussi son lot d’avantages et d’inconvénients. En détail, les voici :

Avantages

  • Possibilité de progresser dans divers secteurs, de se spécialiser
  • Salaire évolutif
  • Employabilité forte

Inconvénients

  • Avoir un bagage suffisant pour faire la différence, car les programmeurs sont nombreux
  • Ne pas compter ses heures

Les programmeurs de jeux vidéo célèbres

Derrière un jeu vidéo à succès se cache un programmeur. Parmi les plus connus, on retrouve : Mark Cerny, programmeur à l’époque pour Atari et Sega, il a été à l’origine de Sonic 2 ou Knack. Aujourd’hui, c’est à lui que l’on doit… la PS5. Eric Chahi célèbre français connu pour Another World, sortie en 1991. Christophe Balestra reconnu dans le monde pour Uncharted : Drake’s Fortune.

Mark Cerny pendant une présentation de la PS5
Mark Cerny pendant une présentation de la PS5

En résumé

Résumé-developpeur-informatique

👑  Quelles sont les missions du programmeur de jeux vidéo ?

Le programmeur de jeux vidéo est indispensable à la création d’un jeu vidéo. Il maîtrise les langages informatiques et grâce son expertise, donne vie au jeu. Sa fonction est donc essentielle. Tous les studios, du plus petit au plus importants, en un ou plusieurs.

En fonction du cahier des charges, le programmeur de jeux vidéo a trois principales missions : il va analyser les besoins informatiques du jeu. En écrire le programme informatique et enfin, il va tester et rectifier le code.

Parfois, il peut aussi se spécialiser dans la programmation moteur de jeu vidéo, dans la création de jeux en ligne, de jeux sur mobile, mais aussi en étant programmeur 3D par exemple. Mais la base restera toujours la même : l’usage des langages informatiques.

💰 Quel est le salaire du programmeur de jeux vidéo ?

Tout dépend évidemment de l’entreprise pour laquelle le programmeur de jeux vidéo travail. Et puis selon son statut : freelance ou salarié.

Toutefois, on note qu’un programmeur de jeux vidéo gagne jusqu’à 40 000 euros brut annuels en début de carrière. Puis, sa rémunération peut grimper facilement à plus de 50 000 euros, voire dans certains cas voire atteindre les 90 000 euros.

Si l’envie de faire carrière Outre-Atlantique est plus forte, sachez que le salaire d’un programmeur de jeux vidéo peut gagner en moyenne 64 000 dollars à Montréal et entre 50 000 et 90 000 dollars à San Francisco.

🧠 Quel niveau d’étude pour devenir développeur jeux vidéo ?

L’industrie du jeu vidéo est en telle croissance que le nombre de programmeurs de jeux vidéo est relativement important. Si bien qu’envisager des études pour le devenir et avoir des bases solides est presque devenu essentiel.

Il faudra donc envisager de se former en école spécialisée avec une formation dans le domaine informatique avec de préférence une spécialisation aux technologies du jeu vidéo. Une formation qui peut offrir un diplôme Bac +3 ou Bac +5.  Avec ce dernier, une plus grande expertise sera de mise et des postes à responsabilités pourront être proposés.

🎓 Quel Bac choisir pour devenir programmeur jeux vidéo ?

Pour devenir programmeur de jeux vidéo, il ne faudra pas être trop allergique aux matières scientifiques et mathématiques au lycée. Car il est souvent demandé d’avoir un Bac avec l’une des spécialités suivante : Mathématiques ; Numérique et sciences informatiques ou Sciences de l’ingénieur.

Il s’agit aussi de la condition pour entrer en école Post-Bac spécialisée dans l’informatique ou les jeux vidéo.

📚  Quelle est la formation pour devenir programmeur de jeux vidéo ?

Avec l’école G. Tech, un étudiant peut devenir programmeur de jeux vidéo en suivant le Bachelor Développeur informatique, option jeu vidéo. Une formation qui se déroule en trois ans et qui apporte toutes les connaissances nécessaires pour pratiquer la programmation informatique, plus particulièrement dans le jeu vidéo.

Des stages complètent chaque année de formation, mais aussi des rencontres, des productions concrètes, etc.

Ensuite, pour acquérir davantage de compétences et obtenir les outils pour manager une équipe et savoir mener une projet, l’école donne l’occasion à chacun de continuer en MSc Programmation jeu vidéo. Là-aussi des stages permettent de se confronter à la réalité du marché.

🎮  Comment devenir programmeur de jeux vidéo ?

S’il y a quelques années, devenir programmeur de jeux vidéo était possible en ayant des connaissances apprises soi-même « sur le tas », aujourd’hui, obtenir un certain niveau de compétences et un niveau de formation peut faire la différence pour travailler avec un studio de développement de jeux vidéo.

Il faudra donc passer par une formation en informatique ou faire le choix d’une école spécialisée dans les métiers du jeu vidéo comme G. Tech à Lyon. L’école propose à la fois un Bachelor et un MSc pour devenir programmeur de jeux vidéo.

Développeur de jeux vidéo en vidéo


Prévisualisation youtube
bouton play youtube