Bulle orange de chat
Gaming industry  / 10 Décembre 2020

Les 50 Français qui feront le jeu vidéo en 2021

Logo des 50 français qui feront le jeu vidéo en 2021
Contenu mis à jour le

Après une sélection des 50 Français qui feront l’esport en 2021, le Tomorrow Lab a souhaité mettre en avant 50 personnalités françaises qui feront le jeu vidéo en 2021. Le Gaming Campus a confié cette mission délicate à Jean Zeid, spécialiste des nouvelles technologies et chroniqueur pendant 19 ans au sein de Franceinfo.

Réaliser une sélection de 50 personnalités du jeu vidéo français, c’est forcément trop court, trop peu. Cet univers regorge de talents et de passion.

La méthodologie mise en place pour mener à bien ce projet s’est basée sur un équilibre forcément imparfait entre les données objectives – le chiffre d’affaires, la croissance, le budget des productions -, et les impressions subjectives – les talents à venir, les jeux les plus prometteurs, les attentes les plus fortes. Sans oublier, le souci permanent de mettre en avant la diversité des profils, de la création au marketing en passant par la technique, du secteur des indépendants jusqu’aux plus grands industriels. Enfin, nous avons sondé les professionnels pour qu’ils nous offrent leur propre sélection.

Les préconisations furent nombreuses, merci à eux. Le résultat est un étonnant patchwork de femmes et d’hommes aux qualités variées, une photo de famille hétérogène qui reflète, nous l’espérons, la vitalité future de ce secteur.

Jean Zeid

Pauline Augrain
Pauline Augrain
Directrice adjointe numérique du CNC
Diplômée de Sciences Po Paris, la directrice adjointe numérique du CNC est responsable d’un département pensé comme un espace de soutien à la création. Il regroupe les aides au jeu vidéo, aux arts numériques et au transmédia. Attachés aux questions de diversité et d’inclusivité, les dispositifs d’aide sont destinés à accompagner les studios au stade du développement et de la réalisation d'un prototype de jeu ou en phase de production.
ANNE MARIE BAUFINE DUCROCQ
Anne-Marie Baufine-Ducrocq
Directrice marketing, communication et licensing chez Nintendo France
Ce n’est sans doute pas une partie de plaisir chez Nintendo que d’assister en cette fin d’année 2020 à une guerre des consoles entre l’Américain Microsoft avec sa nouvelle Xbox et le Japonais Sony et sa PlayStation 5. Pourtant, porté notamment par Anne-Marie Baufine-Ducrocq, c'est plutôt la force tranquille chez le créateur d’Animal Crossing en France. L’éditeur numéro un dans l’Hexagone, loin devant Electronic Arts, c’est encore et toujours Nintendo, Et elle le répète souvent : “Chez Nintendo, on ne parle que du contenu, jamais de technologie.” Cette fin d’année qu’elle rythme par la sortie d’Hyrule Warriors : Age of Calamity et d’une Game&Watch en hommage à Super Mario Bros.
DAVID CAGE
David Cage
CEO de Quantic Dream
À 51 ans, le fondateur et directeur de Quantic Dream peut avoir le sourire. Devenu indépendant en 2019 après avoir quitté le giron de Sony PlayStation, le studio parisien dégage des résultats records avec des bénéfices nets de 5,6 millions d'euros. Et si le géant chinois NetEase est entré dans le capital de l'entreprise, des salariés ont également emprunté le même chemin. Son dernier jeu, Detroit : Become Human, s'est vendu à plus de 5 millions d'unités. Quant aux titres plus anciens comme Heavy Rain ou Beyond : Two Souls, ils cartonnent aussi sur PC. 2021 sera l’année des annonces. Elles ont d’ailleurs déjà commencé avec l’annonce du premier partenariat d'édition avec le studio Red Thread Games et le jeu Dustborn.
ROMUALD CAPRON
Romuald Capron
Studio director d’Arkane Lyon
Créateur des licences Dishonored et Prey, Arkane Studios a été fondé à la fin des années 90 sur le credo du game design par dessus-tout. Le 26 septembre 2002 sort le premier jeu de la jeune structure, Arx Fatalis, un titre hommage à Ultima Underworld. En 2006, l’entreprise est rachetée par Bethesda et le studio Arkane Austin est créé en parallèle. Arrivé en 2005, Romuald Capron n’a pas assisté à la totalité de ces deux décennies de créativité. Mais il a largement participé à la transformation du modeste studio lyonnais en acteur du jeu vidéo mondial. Leur prochaine expérience, Deathloop, sort en mai 2021 sur PlayStation 5.
Chabanel
Bruno Chabanel
CEO d’Artefacts Studio
C’était un jeu très attendu. Et il n'a pas déçu. Le Donjon de Naheulbeuk : L’Amulette du Désordre est la première adaptation en jeu vidéo de la saga audio médiévale-fantastique créée au début des années 2000 par l’auteur John Lang. Le titre a été développé par Artefacts Studio avec à sa tête Bruno Chabanel, “rôliste” et maître de jeu, fin connaisseur de la licence. C’est lui qui est à l’initiative du projet. Drôle, bien écrit, le titre ne se complait pas dans le seul fan service et propose une aventure joyeuse dans un donjon paradoxalement bien sinistre. Un studio à suivre.
ERIC CHAHI
Eric Chahi
CEO de Pixel Reef
En 2021, Another World, son jeu chef-d'œuvre, fête ses 30 ans. Son créateur, Éric Chahi (Heart of Darkness, From Dust), ne vit pourtant pas dans la nostalgie. Il a sorti récemment son cinquième jeu en trois décennies : Paper Beast. Cette aventure en réalité virtuelle a été développée par le studio indépendant montpelliérain Pixel Reef et éditée par PID Publishing. Une création d’abord imaginée pour le PlayStation VR, avant d’arriver sur Steam. Cet univers surréaliste est à explorer et à expérimenter dans un véritable écosystème simulé en temps réel, le tout accompagné par du Japan Punk Rock. La patte Éric Chahi.
Julie Chalmette
Julie Chalmette
Managing Director à ZeniMax France (Bethesda)
L’agenda de Julie Chalmette est bien rempli. À 46 ans, la présidente réélue du SELL, le Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs, est également Managing Director à ZeniMax France (Bethesda, Arkane Studios...). Avec Audrey Leprince, elle fonde en 2017 l'association Women in Games qui a pour but d’augmenter la présence féminine au sein de l'industrie ainsi que dans les médias. En 2019, elle est décorée par Franck Riester, le ministre de la culture, des insignes de Chevalier des Arts et des Lettres.
Pascal Cammisotto
Pascal Cammisotto
Fondateur de Draw Me A Pixel
C’est l’histoire d'un jeu qui cherche désespérément à être un jeu. Sur ce canevas génial, Pascal Cammisotto et sa modeste équipe installés à Villeurbanne ont créé There is no game : Wrong dimension, où l’on traverse plusieurs univers vidéoludiques pixelisés et drôles. Un projet qui a vu le jour en 2015 lors d’une Game Jam. Aux côtés de Pascal Cammisotto, alias KaMiZoTo qui a fondé le studio en 2017, on trouve Guillaume Vidal pour la partie technique et Sophie Peseux pour le business.
CAROLE ET JULIEN CHIEZE
Julien Chièze et Carole Quintaine
Streamers
En 2017, Carole Quintaine et Julien Chièze se lancent dans l’aventure YouTube sans trop savoir de quoi seront faits les lendemains. Le couple choisit de commenter l’actualité du secteur jeu vidéo, une thématique assez peu abordée sur ce média. Si l’écrasante majorité de leurs vidéos sont enregistrées séparément, leur couverture d’événements en duo en direct affole les compteurs. Ainsi, la dernière conférence PlayStation qu’ils ont commentée a réuni 100.000 spectateurs connectés en simultané, un record. Une communauté bon enfant qui réunit beaucoup de couples et d’amis autour de leurs shows, comme lors d’un événement sportif télévisé. Sans oublier une libre antenne pour garder le contact avec leur base.
Raphaël Colantonio et Julien Roby
Raphaël Colantonio et Julien Roby
Fondateurs de WolfEye Studios
Quand des anciens piliers d’Arkane Studio lancent une nouvelle aventure, cela crée des attentes justifiées. Raphaël Colantonio et Julien Roby ont franchi le pas et ont créé en 2019 WolfEye Studios. La structure compte une vingtaine d’employés et le trio ne souhaite pas étoffer ses effectifs pour préserver une création à dimension humaine. Leur premier projet s'appelle Weird West, un action-RPG dans un univers western. Bizarre et sombre, le jeu promet. Annoncé sur PC via Steam, Weird West n’a pas encore de date de sortie.
Omar Cornut et Benjamin Fiquet
Omar Cornut et Benjamin Fiquet
Fondateurs de Lizardcube
Depuis 2016, date de sa création, voilà un studio indé qui ne se trompe guère. Après le superbe remaster de Wonder Boy the Dragon's Trap, SEGA a confié à Lizardcube la direction artistique de l’épatant Streets of Rage 4, épisode inédit à la fois fidèle au beat'em up d’antan et renouvelé dans son approche. Si Omar Cornut n’a pas participé à cette suite remarquée, il développe dans son coin une librairie de programmation appelée DearImGUI et utilisée par tous les plus grands studios de jeux du monde. C’est Benjamin Fiquet (animateur et artiste formé aux Gobelins) qui a relevé le challenge, accompagné de Dotemu pour l’édition et le game design, et Guard Crush pour la programmation.
David Dedeine et Sebastian Wloch
David Dedeine et Sebastian Wloch
Fondateurs d'Asobo studio
Créé il y a dix-huit ans, le studio Asobo, dont le nom signifie “amusons-nous” en japonais, rafle en 2020 six Pégases, les Césars du jeu vidéo, pour son jeu A Plague Tale : Innocence. Cette reconnaissance professionnelle et publique est suivie très vite par un autre succès critique et technique : Microsoft Flight Simulator. C’est un nouveau tournant dans l'histoire du studio, de ses 230 salariés et de leurs cofondateurs David Dedeine et Sebastian Wloch (avec dix autres personnes). La success-story continue de s’écrire pour Asobo.
Olivier Derivière
Olivier Derivière
Compositeur de musique
À 41 ans, ce Niçois est le visage de la musique de jeu vidéo en France. Olivier Derivière est un compositeur reconnu non seulement pour ses compositions (Remember Me, A Plage Tale : Innocence, Streets of Rage 4, GreedFall ou encore le futur Dying Light 2), mais aussi pour son discours médiatique sur ce que sont les spécificités d'une telle musique au service de l’interaction. Un ambassadeur talentueux au profil rare, à la fois passionné de jeux et musicien.
Anne Devouassoux
Anne Devouassoux
Executive Producer chez Kylotonn - KT Racing
Depuis deux décennies, Anne Devouassoux est une productrice reconnue et une entrepreneuse engagée avec l'association Women in Games notamment. Elle fait son entrée dans l’univers du jeu vidéo chez Cryo Interactive après des études scientifiques dans l'audiovisuel. Avant de rejoindre David Cage sur un projet un peu fou : The Nomad Soul. Aujourd'hui, elle est toujours productrice exécutive, au sein du studio parisien Kylotonn. Elle est également membre du conseil d'administration du SNJV, le Syndicat National du Jeu Vidéo.
Laurianne Aveline
Diabalzane
Studio director d’Unexpected
Diabalzane, alias Lauriane Aveline, débute par des études marketing et finance. Avant un coup de foudre professionnel avec le jeu vidéo après un stage chez Ubisoft. Cette fille unique crée alors le studio Unexpected du côté de Montpellier avec un certain Adrien Nougaret, plus connu sous le pseudo de ZeratoR. Une histoire d’amitié qui démarre par un premier jeu, dWarf, un party game qui ne trouve pas son public sur PC. Un échec commercial formateur qui débouche sur As Far As The Eye, nouvelle production d’un studio qui n’a pas dit son dernier mot. Diabalzane continue en parallèle sa carrière de streameuse, en participant notamment à l’événement caritatif Z Event.
Nicolas Doucet
Nicolas Doucet
CEO de Sony Japan Studio
Cet amoureux du jeu débute chez LEGO avant de rejoindre PlayStation Europe au début des années 2000. Il affectionne notamment la réalité augmentée et le motion gaming avec des jeux comme EyePet. En 2011, il tente sa chance au Japon et développe The Playroom, une collection de mini-jeux pour le lancement de la PlayStation 4. En 2016, il passe de la réalité augmentée à la réalité virtuelle avec The Playroom VR. L'expérimentation donne naissance au génial Astro Bot Rescue Mission en 2018. Depuis, le petit robot ne le quitte plus. En 2020, le quadra crée un jeu pour faire découvrir la manette de la PlayStation 5, la DualSense. Astro's Playroom est né. Nicolas Doucet, lui, en a profité pour prendre la tête de Japan Studio.
Marie-Lou Dulac
Marie-Lou Dulac
Cheffe de projet diversité et inclusion chez Ubisoft
À 29 ans, cette joueuse depuis toujours, membre du réseau Women in Games, est cheffe de projet diversité et inclusion chez Ubisoft. Issue d’un milieu modeste, elle s’inscrit après Khâgne et Hypokhâgne à une licence de médiation culturelle, puis un master Humanité et Management. Elle intègre Ubisoft en 2017. Les questions de la représentation des genres et de minorités s’imposent dans son parcours. Pour améliorer l’inclusion au sein d’un groupe de 18.000 personnes, elle travaille en collaboration avec les ressources humaines d’une part et sur l’acculturation interne d’autre part.
alain falc
Alain Falc
PDG de Bigben Interactive
Le patron et cofondateur de Bigben Interactive, maison mère de la jeune filiale de jeux vidéo Nacon, a fait le pari de la Bourse pour son activité gaming en 2020. Bonne pioche pour Alain Falc, Nacon a levé 100 millions d’euros, une somme destinée à mieux identifier ce pôle jeux vidéo et étoffer son catalogue de jeux milieu de gamme avec des succès comme Pro Cycling Manager ou Greedfall. Et si la crise sanitaire a lourdement pesé sur le pôle Audio/Téléphonie de Bigben, Nacon cartonne. Et travaille sur son premier jeu open world, Test Drive Unlimited : Solar Crown, avec un budget record de plus de 10 millions d'euros.
Delphine Fourneau
Delphine Fourneau
Directrice artistique
Elle possède sans doute le plus poétique des coups de crayon en France. Après des études en arts plastiques et infographie à l'Université de Valenciennes, Delphine Fourneau rejoint le talentueux studio CCCP où elle débute en tant que graphiste. En 2016, elle se lance comme artiste jeu vidéo indépendante et participe notamment à la création de l'univers graphique du jeu Oniri Islands. Elle signe également la même année le remarqué Sacramento, exposé dans de nombreux événements jeu vidéo en France et dans le monde, puis Stones of Solace en 2019. 2021 sera une année chargée en annonces. Delphine Fourneau vit désormais à Montréal.
Ina Gelbert
Ina Gelbert
Directrice Xbox France
Depuis octobre 2019, elle est le visage de Xbox pour l’hexagone. Arrivée chez Microsoft en 2012, celle qui a découvert les jeux vidéo avec Halo en coopératif au début des années 2000 intègre la division Xbox en 2017 en tant que Responsable Hardware pour la France. À 40 ans, la nouvelle directrice de la branche gaming de Microsoft France entame son premier lancement de consoles à ce poste – un lancement inédit : un contexte particulier, deux consoles en simultané, et une offre originale avec le All-Access – sans oublier les nouveaux services que sont le Xbox Game Pass ou le cloud gaming, ainsi que les questions d’inclusivité et d'accessibilité, clés pour Xbox et Microsoft.
Fabrice Granger, Sylvain Sechi
Fabrice Granger, Sylvain Sechi et Thomas Veauclin
Fondateurs de Big Bad Wolf Studio
Avec la volonté d’explorer plus encore le genre RPG narratif, l'équipe bordelaise de Big Bad Wolf a su créer un style propre au studio. L’aventure débute en 2014 quand Fabrice Granger, Thomas Veauclin et Sylvain Sechi proposent à Cyanide de créer une structure hors de Paris. Les fondateurs de Big Bad Wolf choisissent Bordeaux en raison de son écosystème de studios déjà implantés comme Shiro Games, Motion Twins ou Asobo Studios. Après le remarqué The Council, Big Bad Wolf s’attaque à la licence Vampire La Mascarade - Swansong basée sur le jeu de rôle papier de White Wolf Publishing. Une envie de longue date.
Guigné
Philippe Guigné
Fondateur et CEO de Virtual Regatta SAS
Quelques jours après le départ des 33 skippers du Vendée Globe 2020, le jeu Virtual Regatta voyait son nombre d’inscrits dépasser la barre des 700.000 bateaux virtuels en mer internet. C’est plus de 200.000 qu’il y a quatre ans. De quoi donner le sourire à Philippe Guigné, le créateur de cette simulation de course de voile en ligne et lui-même ancien navigateur. C’est une véritable success-story pour ce tour du monde par procuration né en France et qui séduit désormais à l’international.
Yves Guillemot
Yves Guillemot
CEO Ubisoft
2020 est une année contrastée pour Ubisoft. Deux sorties majeures ont été repoussées pour cause de confinement. Et face à des accusations d'agressions et de harcèlement sexuel visant des cadres de l’entreprise, son fondateur a fait face et a promis aux employés un "changement structurel" toujours en cours. Raashi Sikka a ainsi été nommée première Vice-Présidente Diversité & Inclusion du groupe. Mais 2020, c’est aussi un Pégase d'honneur pour Yves Guillemot et la sortie réussie d’Assassin's Creed Valhalla qui réalise le meilleur lancement de la franchise. Sans oublier la naissance remarquée de la nouvelle franchise Immortals Fenyx Rising, un jeu d’aventure qui ne manque pas d’humour. Et si 2021 était l’année de la reconquête d’Ubisoft sur tous les terrains ?
Oskar Guilbert
Oskar Guilbert
CEO de DontNod
Pour DontNod et son CEO Oskar Guilbert, tous les signaux sont au vert. Le succès du studio parisien a récemment conduit l’entreprise à choisir l’auto-édition de leurs jeux, dont le premier est Twin Mirror, sorti le 1er décembre. Il y a quelques semaines, le dirigeant annonçait la création d’un nouveau studio à Montréal, avec environ 50 employés à son bord. Une manière de se rapprocher stratégiquement du nord des États-Unis. Cette structure québécoise aura pour tâche de développer une nouvelle licence. DontNod compte désormais plus de 250 salariés et des projets plein la tête.
Mathieu Girard
Mathieu Girard
CEO de Tactical Adventures
Il est l’un des fondateurs d'Amplitude Studios. En 2018, il lance un nouveau studio, Tactical Adventures, avec d'autres vétérans du jeu de plateau et du RPG. Il a désormais autour de lui plus de 15 développeurs travaillant sur le prometteur Solasta : Crown of the Magister, déjà disponible en accès anticipé sur Steam. Après un financement participatif couronné de succès, la petite équipe travaille dans le quartier du Marais à Paris pour reproduire les sensations d’un véritable jeu de rôle sur écran. Une ambition à la mesure de la passion de ses développeurs.
Celia Hodent
Celia Hodent
Consultante Game UX
Enfant, elle jouait déjà avec ses parents sur la console Videopac de Philips. Célia Hodent se spécialise plus tard en psychologie cognitive pour l’appliquer aux jeux vidéo. Ce sera l'objet de sa thèse de doctorat en 2004. Elle rejoint Vtech, puis Ubisoft en 2008, LucasArt, et enfin Epic Games où elle sensibilise les développeurs à la notion d’expérience utilisateur, ou UX pour User Experience. Avant que le jeu Fortnite, peaufiné pendant quatre ans, ne devienne un phénomène de société. Consultante indépendante depuis trois ans, son grand projet pour 2021 s'appelle ethicalgames.org, une initiative pour concevoir et proposer un code d'éthique à toute l'industrie du jeu.
Francis Ingrand
Francis Ingrand
Fondateur et CEO de Plug In Digital
Depuis 2012, Francis Ingrand écrit l’une des belles histoires du jeu vidéo en France avec Plug In Digital, un distributeur et éditeur toujours porté par une forte croissance annuelle. D'abord pensée comme un facilitateur d'affaires pour les studios de jeux indépendants, la petite entreprise montpelliéraine s’oriente très vite vers la distribution PC, mobile et console. En 2017, c’est la création de son label d'édition, Dear Villagers. Il y a quelques semaines, un nouveau label est venu agrandir la famille : PID Publishing. La société compte désormais une trentaine d’employés entre Shanghai, Paris et Montpellier.
Jeel
Jeel
Streameuse
C’est son oncle qui initie Jeel aux jeux vidéo avec les aventures de Zelda. Très vite, Alexandra Ropelé, son vrai nom, a le coup de foudre pour World of Warcraft où elle rencontre ses premiers petits copains. Pompier volontaire à 16 ans, elle aime également les mangas et le dessin. Elle débute le streaming en 2015 chez Eclypsia, société de production où sont passés ZeratoR et Domingo. Depuis, elle partage ses créations sur son compte Youtube avec 335.000 abonnés au compte, près de 480.000 suiveurs sur Twitch. Dans un monde plutôt masculin, elle impose à 26 ans un franc-parler réjouissant, elle qui a déjà participé plusieurs fois à l’événement caritatif Z Event.
Vanessa Kaplan
Vanessa Kaplan
Chargée du développement au SNJV
BTS Commerce International en poche, Vanessa Kaplan s'intéresse très vite à la manière dont le jeu vidéo facilite l'apprentissage. Elle débute dans une société de Villeurbanne, Les Tanukis, en tant que chargée de communication et marketing. En 2012, elle est l’une des fondatrices du studio de jeux vidéo éducatifs Kiupe, à Lyon. Il développera la licence Math Mathews destinée aux enfants de 8 à 12 ans. L’aventure dure sept ans. Vanessa Kaplan est aujourd'hui chargée du développement au SNJV, le Syndicat National du Jeu Vidéo, et à l’Académie des Arts et Techniques du Jeu Vidéo qui organise notamment la cérémonie des Pégases.
Kayane
Marie-Laure "Kayane" Norindr
Streameuse
Elle a déjà une carrière de presque 20 ans. Kayane est l'un des visages incontournables du jeu vidéo et de l'esport. C’est elle qui a contribué à démocratiser cette discipline en France. Mais Marie-Laure Norindr, alias Kayane, n’est seulement une pointure sur SoulCalibur, Dead or Alive et Street Fighter. À presque 30 ans, si elle continue de briller en compétition, elle poursuit désormais une carrière d'animatrice et chroniqueuse notamment sur GameOne ou la chaîne Twitch d'ADN. Elle organise désormais des tournois de jeux de combat en ligne appelés Kayane Cup sur sa chaîne Twitch, KayaneTV. Sans oublier 2 à 3 heures d'entraînement par jour.
Logo B12
Colas Koola
CEO de Blue Twelve studio
Connu sous le nom de HK_Project puis Stray, le premier jeu des montpelliérains de Blue Twelve studio a affolé les compteurs de likes lors de la présentation de son trailer chez Sony. Prévu pour sortir sur PlayStation 5 en 2021, Stray propose de jouer le rôle d'un petit chat errant perdu dans une ville étrange et délabrée remplie de robots. Une expérience unique de jeu de chat promet déjà Colas Koola, passé par Ubisoft en tant qu’Environment artist avant de se lancer dans l'entreprenariat. Stray sera distribué par l’Américain Annapurna.
Jean-Jacques Launier
Jean-Jacques Launier
Président d'Art ludique - Le Musée
D'ici quelques mois, un nouveau musée des arts ludiques devrait investir 1.300 mètres carrés d'anciens bureaux de la Gare Saint-Lazare à Paris. Ce lieu d’exposition accueillera des œuvres issues de l'animation, de la BD, du cinéma, des mangas et des jeux vidéo. Après un essai quai d'Austerlitz, Jean-Jacques Launier remet le couvert avec une ambition décuplée. À 61 ans, ce personnage haut en couleur n’a pas dit son dernier mot. Pour lui, Léonard de Vinci serait aujourd’hui un créateur de jeu vidéo.
Salomé Lagresle
Salomé Lagresle
Animatrice, chroniqueuse
C’est l’un des visages du jeu vidéo dans la francophonie. À 31 ans, l’animatrice incarne un secteur qu’elle connaît bien. Présentatrice chez PlayStation, chroniqueuse sur Le Stream ou le Daily de jeuxvideo.com, et en prime, elle ne craint personne sur des jeux comme Dark Souls ou God of War en mode hardcore. Elle est aussi capable de partir à Tokyo pour s’acheter tous les jeux Ken le survivant sortis sur Famicom et Super Famicom. Cette grande amoureuse de Snake, le héros de la saga Metal Gear Solid, a également présenté les coulisses de The Voice et The Voice Kids. Et pendant trois saisons sur la RTBF, elle a animé l'émission La semaine du Jeu Vidéo.
Fabrice Larue
Fabrice Larue
CEO de FLCP
En 2014, Fabrice Larue fonde Neweb, une structure rassemblant des titres comme Les Numériques, Gamekult, CNET, ou ZDNet. En 2020, l'homme d'affaires spécialisé dans les médias fait un pas de plus vers le jeu vidéo avec l'acquisition de l’éditeur Focus Home Interactive dont il est désormais le Président du Conseil de surveillance. L’éditeur s’est doté d’un nouveau directeur général, Christophe Nobileau, qui est devenu également membre du directoire. Quelques heures après cette nomination, FHI annonçait un partenariat avec le studio polonais Flying Wild Hog, connu pour sa série Shadow Warrior, dont le troisième titre est en cours de développement.
Jordan Layani
Jordan Layani et Pierre de Margerie
Fondateurs de Sloclap
Studio de développement créé à Paris en 2015 par des développeurs expérimentés, Sloclap n’a pas déçu deux ans plus tard en sortant Absolver, jeu d’action et d’aventure hors ou en ligne. Du bel ouvrage notamment pour sa réussite graphique maîtrisée, appuyée par une ambiance musicale signée du compositeur Austin Wintory (Abzû, Journey). Le futur de Sloclap est un autre jeu d’aventure d’envergure, plus réaliste, un hommage aux arts martiaux et aux vieux films de kung-fu. Le jeu devrait se dévoiler courant 2021.
Audrey Leprince
Audrey Leprince
CEO de The Game Bakers
Diplômée de finance, de management et de marketing, Audrey Leprince se tourne très vite vers le secteur du jeu vidéo, elle qui se passionne pour les jeux de rôle papier. Elle intègre le studio Quantic Dream comme game designer et rejoint ensuite Ubisoft en Chine comme productrice. En 2010, elle crée avec un collègue de travail, Emeric Thoa, le studio The Game Bakers. Ici, pas de crunch, les deux fondateurs imposent un changement de mentalité dans la manière de produire. Haven, leur dernier jeu, est disponible dès cette fin d’année. Membre du conseil d’administration du SNJV, le Syndicat National du Jeu Vidéo, Audrey Leprince est également l’une des fondatrices de l’association Women In Games et de WINGS interactive, un fonds de financement qui favorise la diversité des équipes.
Jennifer Lufau
Jennifer Lufau
Fondatrice d’Afrogameuses
Pour Jennifer Lufau, 27 ans, être une femme noire évoluant dans l'univers du gaming, c'est un acte militant. Elle a donc décidé de créer l’association Afrogameuses sur un constat simple. Elle qui a baigné dans le milieu des jeux vidéo toute sa vie, elle ne connait pas de modèle de femme noire gameuse ni dans son entourage ni dans la sphère publique. Un manque criant. Après la création et le succès d’un compte instagram, un projet d’association voit le jour pour militer et streamer sur le thème de l’inclusion.
Florent Maurin
Florent Maurin
CEO de The Pixel Hunt
Depuis une décennie, ce diplômé de l'École supérieure de journalisme de Lille creuse le sillon d’un genre à part entière : les jeux du réel. En 2011 déjà, Florent Maurin collabore à la création du jeu Primaires à gauche. Après 10 ans de presse jeunesse chez Bayard, il prend en 2013 la tête de The Pixel Hunt, société de production d'objets d’information interactifs et ludiques. Au carrefour de l’info et du jeu vidéo, il travaille pour Lemonde.fr, Radio France ou France Télévisions. Avant de se faire connaître en 2017 avec Enterre-moi, mon amour, adaptation à succès d’un reportage du Monde sur le destin d’une Syrienne fuyant son pays. 2021 sera une année chargée pour Florent Maurin et son équipe avec plusieurs projets en parallèle.
Mister MV
Mister MV
Streamer
Il est drôle, vraiment drôle. Figure emblématique de la communauté gaming sur Twitch, Mister MV, alias Xavier Dang, débute par la musique et la composition de plusieurs bandes-son pour des jeux. En 2011, il décide de se consacrer pleinement à sa passion ludique et notamment le speedrun. Son hobby est devenu peu à peu son métier et il réunit plus de 555.000 suiveurs sur Twitch. Lors de la dernière édi­tion du Z Event, son stream a permis de récolter près de 350 000 euros, avec l’aide de plusieurs artistes comme Vald et Mister V.
Véronique Morali
Véronique Morali
Présidente de Webedia
Véronique Morali s'est impliquée directement dans le projet et il sera sans doute difficile à la présidente du directoire de Webedia d’oublier l’échec de la première chaîne de ce groupe dont elle a fait le succès : Le Live. Lancé en début d’année 2020 et destiné aux 13-35 ans, Le Live n’a pas trouvé son public, malgré la présence à l'antenne d’une parité femmes/hommes. C’est oublié un peu vite le succès de ce groupe de 3.000 collaborateurs avec un chiffre d’affaires de 500 millions d’euros. Une entité leader dans le domaine de l’entertainment, dont jeuxvideo.com, et des sites comptabilisant au total 300 millions de visiteurs uniques mensuels dans le monde, 30 millions en France.
Romain de Waubert
Jean-Maxime Morris et Romain de Waubert
Executive producer et CEO d’Amplitude
Maxime Moris et Romain de Waubert vont avoir une année 2021 chargée. Comme les années précédentes du reste. Après Endless Space, Endless Legend, Dungeon of the Endless et Endless Space 2, leur prochain jeu s’appelle Humankind, un simulateur d’histoire qui court de 4 000 avant notre ère jusqu’à la conquête spatiale. La production occupe pleinement le studio parisien. Ses 58 employés n’y suffisent d’ailleurs pas et face à l’ambition de réaliser un nouveau Civilization, la société recrute en externe pour boucler ce mariage prometteur de gestion et de stratégie.
Logo Motion Twin
Motion Twin
Scop
Le studio bordelais Motion Twin n’est pas une société comme les autres. Impossible de mettre en avant un collaborateur plus qu’un autre. Créée en 2004, cette société coopérative et participative (Scop) ne compte en effet que des salariés associés, sans hiérarchie. Après une longue histoire dans le jeu flash, elle a décroché un succès mondial avec Dead Cells et plus de 2,6 millions d'exemplaires vendus. Exceptionnel. Un jeu récompensé par un Game Award en 2018. Après une longue histoire dans le jeu flash, le futur de Motion Twin sera forcément un événement.
Jehanne Rousseau
Jehanne Rousseau
CEO de Spiders
En mars dernier, Jehanne Rousseau, directrice et co-fondatrice du studio Spiders, reçoit le Pégase de la personnalité de l’année. Elle en profite pour remercier son équipe et pour lancer l'initiative Bourse JV encadrée par l’association Loisirs Numériques. Le but est d'apporter un soutien financier à des étudiants aux revenus modestes. Quant au dernier jeu en date du studio, Greedfall, il s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires. De quoi donner le sourire au nouveau propriétaire de Spiders, Nacon, en attendant sa future production intitulée Steelrising, une uchronie de la Révolution française avec des automates.
Anthony Roux
Anthony Roux
CEO d’Ankama
Tout va bien sous le ciel nordiste d’Ankama et de son fondateur Anthony Roux. 2019 a été l'une des meilleures années en terme de rentabilité. Lors du premier confinement, ses quatre jeux en ligne, dont Dofus et Wakfu, ont vu leurs connexions doubler. Dernier signe de la vitalité d’Ankama, sa campagne de financement participatif pour la prochaine saison de la série d'animation Wakfu a battu un record historique, celui du plus important financement réalisé sur Kickstarter pour une série d'animation en Europe, la seconde au niveau mondial.
Lévan Sardjevéladzé
Lévan Sardjevéladzé
CEO de Celsius online, président du SNJV
Brillant orateur, Lévan Sardjevéladzé est le fondateur et dirigeant de Celsius Online, studio indépendant parisien qui développe des licences à succès comme Les Royaumes Renaissants, un jeu qui fête ses 16 ans. Une adaptation mobile des Loups-garous de Thiercelieux, basé sur leur jeu web, est également attendue. Il est aussi l’auteur d’un roman policier intitulé Beautiful People. Last but not least, Lévan Sardjevéladzé est le président réélu du Syndicat National du Jeu Vidéo.
celine tellier
Céline Tellier
CEO de Wild Sheep Studio
Céline Tellier étudie d’abord le graphisme publicitaire en arts appliqués à Paris avant de quitter l'école à 21 ans et rejoindre Ubisoft en 1997 en tant que graphiste 2D/3D junior. Elle participe à de nombreux succès internationaux comme Rayman, Prince of Persia ou King Kong. En 2014, Céline Tellier franchit le pas et fonde, avec Michel Ancel, Wild Sheep Studio à Montpellier. Dans l’équipe, on trouve Steven Ter Heide (Horizon Zero Dawn, Killzone) ou Fabien Delpiano (Pix the cat, Rayman jungle run). La première production s’appelle logiquement Wild et devrait sortir sur les consoles next-gen.
Nicolas Vignolles
Nicolas Vignolles
Délégué général du SELL
À 40 ans, Nicolas Vignolles vient de succéder à Emmanuel Martin au poste de délégué général du SELL, le Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs. Son profil est à la fois politique et tech. Précédemment directeur des affaires publiques et communications pour France Digitale, il participe en 2017 au lancement de la start-up de participation et d’engagement citoyen Make.org. C’est un habitué des cabinets ministériels comme celui de Fleur Pellerin, Myriam El Khomri ou récemment Cédric O. Diplômé de Sciences Po Grenoble et du Celsa, il est sensible aux questions de RSE.
Marie-Sophie de Waubert
Marie-Sophie de Waubert
Managing Director chez Ubisoft Paris Studio
Elle a plus de vingt ans d'expérience au sein d'Ubisoft. Marie-Sophie de Waubert y a peu à peu gravi les échelons. Après avoir été Vice-Présidente des Affaires Publiques, remplacée il y a peu par l’ancien délégué général du SELL Emmanuel Martin, la voilà désormais Directrice Générale d’Ubisoft Paris. Il s’agit, rien de moins, de l’un des plus grands studios de jeu vidéo en Europe et le plus grand en France avec 700 collaborateurs et des licences comme Just Dance, Rayman, Les Lapins Crétins ou Tom Clancy’s Ghost Recon. Son expertise reconnue sera bien utile pour un groupe chahuté en 2020.
Alexandre Yazdi
Alexandre Yazdi
CEO de Voodoo
Si l’ex-startup a traversé quatre années difficiles, Voodoo a depuis décollé pour devenir une entreprise qui compte, une licorne qui pèse désormais plus d’un milliard d’euros. Fondée en 2013 par le Strasbourgeois Alexandre Yazdi et un copain de lycée Laurent Ritter, Voodoo a un credo : produire du jeu mobile hyper-casual, des petits amusements gratuits et sans prise de tête. Si ça marche, on continue. Sinon, à la poubelle. Grâce à cette production agile permettant en quelques jours de développer un jeu avec une poignée de salariés, Voodoo a dépassé les trois milliards de téléchargements.
Photo de Adrien Zerator Nougaret avec un micro, sur une scène, pendant une compétition esport
Adrien "Zerator" Nougaret
Streamer et entrepreneur
Ce passionné de Starcraft II démarre sa carrière comme commentateur lors de compétitions esports. Mais l’enthousiasme de Zerator, alias Adrien Nougaret, va se révéler au grand public avec Z Event. En Août 2017, le Montpelliérain lance avec son ami Dach ce premier événement caritatif invitant les streamers les plus influents à animer un marathon de parties et susciter des dons au profit d’une association. En 2020, le Z Event a récolté 5.724.377 € pour Amnesty International France, un record. Fan de TrackMania, il est également à l‘origine de la ZeratoR TrackMania Cup. Enfin, il est le fondateur du studio de jeu Unexpected.

Une sélection, c’est forcément un choix, et donc des oublis et des (grands) absents. Nous nous en excusons sincèrement. Tout le jeu vidéo en France ne peut rentrer dans un panorama, même si ce dernier est pourvu de 50 personnalités aussi talentueuses.

A ce titre, Jean Zeid tient à remercier toutes les personnes qui ont participé à l’établissement de cette liste des 50 personnalités françaises qui feront le jeu vidéo en 2021, et surtout toutes les actrices et tous les acteurs qui permettent au sport électronique de poursuivre son développement !

Jean Zeid est un homme de radio passé notamment à Franceinfo, diplômé de philosophie, spécialiste des secteurs des nouvelles technologies et des jeux vidéo. Jean Zeid est également commissaire d’exposition ; d’abord en 2017 avec l’exposition “GAME” à la Fondation EDF à Paris puis en 2019 avec “Design-moi un jeu vidéo” à la Cité du Design de Saint Etienne, deux succès publics. Il est également auteur de plusieurs ouvrages sur les jeux vidéo.

Cette édition 2021 est soutenue par Clubic, l’AFJV et Gaming Campus.

Témoin de la révolution numérique des 20 dernières années, Clubic propose une couverture quotidienne et exhaustive de l’actualité des nouvelles technologies. La marque fédère une communauté d’experts indépendants et d’amateurs qui partagent leur passion et débattent de l’actualité.

L’ Agence Française pour le Jeu Vidéo est une organisation privée ayant pour objet de favoriser l’emploi et la création d’entreprise au sein de la communauté française des concepteurs, producteurs, éditeurs et distributeurs d’oeuvres multimédia et d’en promouvoir les innovations, les créations techniques, artistiques et intellectuelles.

Gaming Campus forme à tous les métiers du jeu vidéo à travers 3 écoles d’enseignement supérieur (Business / Tech / Art numériques / Esport) et 13 formations (Bachelor / MBA / certifications) sur 2300m2 dans le centre de Lyon. Nous formons à tous les métiers du jeu vidéo par exemple développeur jeu video, game designer ou testeur de jeux vidéo.

 

Continuez votre lecture avec les 50 français qui feront l’Esport en 2021. Nous vous invitons également à découvrir notre « boite à outils du jeu vidéo » :

 

NB : « 50 français qui feront le jeu vidéo » est une marque déposée.  Son utilisation sans autorisation écrite de Gaming Group, sur tout support, à des fins de valorisation de produits ou de services, notamment à des fins commerciales, est interdite sous peine de poursuites pénales et civiles.

FAQ

📈 Pourquoi ne pas faire un classement ?
L'objectif des "50 qui feront le jeu vidéo" est de mettre en avant de façon bienveillante celles et ceux qui contribuent au développement du jeu vidéo. De notre point de vue, il n'est donc pas nécessaire de les classer. Au vu de leurs profils et hétérogénéité il nous semble peu pertinent de privilégier l'un par rapport à l'autre. C'est pourquoi nous vous les présentons par ordre alphabétique.
🔎 Qui a sélectionné les 50 ?
L'ensemble de la sélection a été réalisé par Jean Zeid, journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies. En sus, les choix effectués ont été soumis à plusieurs professionnels du secteur du jeu vidéo pour évaluation.
⭐ Comment sont sélectionnés les 50 ?
Chaque personnalité est distinguée en fonction de son parcours et surtout de son apport au secteur du jeu vidéo en 2021.
❗ Il manque X ou Y !
Il est certain que les personnalités qui œuvrent au développement du jeu vidéo et méritent d'être mises en avant représentent bien plus que 50 noms. Toutefois le fait de se restreindre oblige à faire des choix, et permet ainsi de donner plus de pertinence et de poids à cette sélection.

Actualités récentes