Métiers

Level designer

Faisant partie des métiers technique et artistique du jeu vidéo, le level designer est celui qui conçoit et imagine les niveaux ou cartes d’un jeu vidéo en fonction des éléments fournis par les graphistes 2D / 3D et les modeleurs. Concrètement, si dans un jeu, un joueur peut accéder à un niveau supérieur ou encore attraper un objet, c’est grâce à son travail.
Fiche métier publiée le mise à jour le
Niveau d’études : Bac+3
Bac conseillé : Artistique ou Economique
Employabilité : Correcte
Salaire débutant : 1 750€
Salaire confirmé : 3 350€
Mobilité : Correcte
Code ROME : E1104
Code FAP : U1Z82

Profession : level designer

Le level designer doit bien connaître et anticiper les comportements des utilisateurs afin de définir et d’harmoniser le rythme du jeu. Un métier qui repose sur de solides bases techniques.

« Le level designer transpose et décline les éléments de game design au sein de l’environnement de jeu, pour proposer un rythme et une difficulté de jeu adéquats », ajoute Paul-Etienne Bardot, producer au sein du studio Realityz.
Logo Realityz Photo Paul Etienne Bardot
Paul-Etienne Bardot
Producer - Studio Realityz

« Son travail consiste à construire la base « gameplay » des niveaux. En cela, le level design est un domaine extrêmement vaste que l’on travaille sur un puzzle game, un jeu de plateforme ou un jeu de danse. Néanmoins, un tronc commun consiste à comprendre les mécaniques du jeu sur lequel on travaille et savoir les exploiter de manière à créer une expérience de jeu plaisante pour le joueur », souligne Simon Chocquet-Le Roy, level designer pour Wild Sheep Studio.

Exemple de carte du jeu GTA V que le level designer conçoit
Un level designer crée les carte et niveaux d’un jeu vidéo

Les missions du level designer

« Le level designer doit être parfaitement conscient des contraintes de développement pour mettre en place son design. Il doit même s’en nourrir pour que sa proposition soit la plus cohérente possible. Tout comme le game designer, il ne doit pas avoir peur de revenir sur son travail », annonce Paul-Etienne Bardot.

Sous la responsabilité du game designer et du producer, le level designer travaille au sein d’une équipe avec laquelle il développe les niveaux de jeu. Il a pour mission :

  • D’anticiper les comportements du joueur
  • D’ajouter les contraintes techniques
  • De développer des prototypes de niveaux
  • D’intégrer les éléments visuels (objets, décors) et les mettre en scène
  • De créer du modding pour que le joueur fabrique son niveau personnalisé
  • De faire les tests en respectant la cohérence graphique et artistiques, ainsi que la jouabilité

 

« On se trouve à la croisée des métiers. On intervient tout au long de la production, néanmoins l'axe de travail peut varier légèrement. Il faut savoir que le level designer est généralement "l'expert" quand il s'agit de manipuler le moteur du jeu et implémenter du contenu. Il est donc très utile en début de production pour la mise en place de prototypes présentant le jeu. Un peu plus tard, notre travail consiste généralement à utiliser les éléments de gameplay dans des situations originales de manière à aider à leur réglage, mais aussi mieux définir l'expérience de jeu souhaitée. Enfin, durant la production, on se concentre sur la production des niveaux du jeu, notamment via la gestion de la difficulté, tout en faisant en sorte de maintenir l'intérêt du joueur. »
Wild Sheep Studio Simon Chocquet
Simon Chocquet-Le Roy
Level designer chez Wild Sheep Studio

Les compétences d’un level designer

Pour qu’un jeu vidéo soit le plus ludique possible, un level designer possèdera des compétences apprises en formation level designer, telles que la maîtrise de :

  • Logiciels de prototypage 2D et 3D
  • Technologies Web
  • Outils d’édition de niveau (UnrealEd, Bungie’s, etc.)
  • Langages de scripts
  • Ergonomie
  • Iconographie

« Un level designer se doit d’avoir ainsi une bonne connaissance du moteur de jeu (d’un point de vue utilisateur), de savoir prendre du recul, d’avoir de la patience, d’être curieux et critique sur son travail. Evidemment, un minimum de compétences techniques est un plus indéniable, car on peut souvent être amené à scripter des comportements spécifiques pour une séquence de jeu, de même que posséder quelques bases artistiques pour avoir une cohérence dans notre travail qui facilite la vie des level artists derrière », ajoute Simon Chocquet-Le Roy.

Deux logiciels que le level designer doit connaître : 3DS Max et UnrealEd :

Exemple de l'interface du logiciel 3DS Max
Le level design doit pouvoir utiliser les logiciels de prototypages comme 3DS Max
Exemple de l'interface du logiciel UnrealEd
L’éditeur de niveaux UnrealEd fait partie de la palette du level designer

Les qualités d’un level designer

En plus de ses compétences, « un level designer est une personne curieuse qui s’intéresse aux autres jeux, mais aussi à d’autres disciplines, pour concevoir des designs cohérents avec l’univers de jeu et intéressants du point de vue du joueur », souligne Paul-Etienne Bardot. Travailler au poste de level designer demande alors des qualités incontestables, telles que :

  • La créativité
  • Un bon relationnel
  • Un sens de l’organisation
  • Une vraie rigueur

Les avantages et inconvénients du métier

Avantages :

  • Mobilité importante
  • Développement de ses sens artistique et imaginatif
  • Métier passion
  • Maîtrise de nombreuses compétences

Inconvénients :

  • Salaire correcte
  • Ne compte pas ses heures
  • Être capable de gérer le stress et la charge de travail

Les études pour devenir level designer

Un Bac +3 (Bachelor Level design) pour travailler en tant que level designer sera le minimum à obtenir. Il est conseillé de poursuivre les études en Bac +5 afin de se perfectionner dans les techniques numériques et le design, et avoir le maximum de compétences. Bien avant, choisir un Bac avec une spécialité en sciences économiques ou en littérature est un incontournable.

« De mon côté, je m’intéressais à de nombreux domaines de la création vidéoludique et au final le level design est un métier central lors de la production d’un jeu. Il se place à la croisée de nombreux autres métiers ce qui est excitant quand on s’intéresse à beaucoup de choses. J’ai donc d’abord fait un DUT en Informatique pendant lequel j’ai pu me former à la programmation, suite à quoi j’ai intégré Supinfogame (maintenant Rubika) », raconte Simon Chocquet-Le Roy.

Les formations pour level designer

L’école G. Art de Gaming Campus propose un Bachelor Graphiste digital après un Bac ou en admission parallèle. Culture gaming, outils numérique et technologique (logiciels graphiques, de création vidéo, de dessin dynamique, d’éclairages, de matériaux, etc.), mais aussi communication et gestion sont au programme. D’une durée de trois ans, la formation est complétée par des stages.

Ensuite, il est envisageable de choisir le MBA Game artist qui enseigne la création d’univers graphiques cohérents et immersifs. Ou le MBA Technical artist qui donne les outils pour tenir un rôle de référent technique tout en apprenant les données graphiques. Pour chacun, un stage de six mois est proposé à la fin de la première année, et la cinquième se déroule en alternance ou en stage.

en savoir plus

Comment faire un stage ?

Nous nous attachons à ce que tous nos étudiants puissent suivre plusieurs périodes de stages tout au long de leur formation. S’ils permettent d’apprendre un métier, d’évoluer dans un environnement professionnel, les stages sont aussi l’occasion de mettre en pratique les cours appris à l’école.

Pour le Bachelor, il s’agit d’une période de deux mois en 1ère et 2ème année. Puis de trois mois en dernière année.

Pour le MBA, ce sont six mois la première année. Et une dernière qui se déroule à la fois  en stage et en CDD. C’est un mix.

Le salaire d’un level designer

Un level designer junior gagne en moyenne 22 000 euros brut par an. Après quelques années d’expérience, son salaire peut atteindre 37 000 euros. S’il exerce de manière indépendante ou salariée, sa rémunération peut être légèrement différente.

Du côté de San Francisco, la rémunération d’un level designer est comprise entre 50 000 dollars et 100 000 dollars annuels. A Montréal, les salaires sont compris entre 40 000 et 70 000 dollars.

Les débouchés du métier de level designer

Après quelques expériences, il peut prendre des responsabilités et occuper le poste de lead level manager ou encore de directeur de création. Il peut aussi devenir game designer.

Le level designer est capable de créer des niveaux de jeu
Le level designer est recherché pour ses capacités à concevoir des niveaux de jeu

Où travailler ?

Par ses compétences dans la production de jeux vidéo, un level designer peut travailler dans de nombreux studios en France comme à l’étranger, tout comme dans le secteur de l’audiovisuel. Il est une profession recherchée un peu partout dans le monde.

Comment devenir level designer freelance ?

A l’image des l’ensemble des métiers du design d’un jeu vidéo, celui de level designer n’échappe pas à la règle. Lui aussi peut travailler de chez lui, sur son ordinateur pour des clients installés à l’autre bout de la terre. Level designer freelance peut s’exercer ainsi après avoir quelques expériences sur des jeux. Ce sera toujours plus facile de solliciter un studio que de démarrer sans références après l’école. Faire preuve de discipline, de rigueur, d’expertise et de ténacité est fondamental.

En résumé

👑  Quelles sont les missions du level designer ?

Les missions sont riches puisque le level designer s’occupe entre autres de concevoir les niveaux de jeu, anticiper les comportements du joueur, créer des prototypes de niveaux…

💰 Quel est le salaire du level designer ?

La rémunération du level designer est de 22 000 euros en moyenne et peut aller jusqu’à 37 000 euros brut annuels avec quelques années d’expérience.

🧠 Quel niveau d’étude pour devenir level designer ?

Ce métier requiert un niveau Bac +5 dans des écoles spécialisées afin d’obtenir toutes les compétences nécessaires.

🎓 Quel Bac choisir pour devenir level designer ?

Nous vous conseillons de suivre un Bac technologique ou un Bac scientifique.

Comment devenir level designer ?

Quand un joueur accède à un niveau supérieur, avance dans le jeu, conduit une voiture, attrape un objet, etc. toutes ses actions sont le fruit du travail du level designer. Maillon de la chaîne de production d’un jeu vidéo, il met en application ses compétences techniques. Pour devenir level designer, il faudra donc miser sur la formation Bachelor Graphiste digital de l’école G. Art après un Bac ou en admission parallèle. Un diplôme qui permet d’obtenir toutes les connaissances en matière de culture gaming et d’outils numériques. Une base pour passer au niveau supérieur, en MBA Game artist ou Technical artist. Deux formations dispensées en deux ans.

En vidéo



bouton play youtube
Bulle orange de chat