Bulle orange de chat
Métiers

Lead level designer

Lors de la création d’un jeu vidéo et de ses niveaux, les level designers sont encadrés par un lead level designer. Un manager référent capable de superviser la qualité des niveaux tout en étant responsable d’une équipe. Un poste à responsabilités qui doit savoir évoluer aux côtés d’autres leads et sous la direction d’un game director.

 

Fiche Métier Level designer
Fiche métier mise à jour le
Niveau d’études : Bac+3
Bac conseillé : Artistique ou économique
Employabilité : Correcte
Salaire débutant : 3 350€
Salaire confirmé : 5 000€
Mobilité : Correcte
Code ROME : E1104
Code FAP : U1Z82

C’est qui un lead level designer ?

Avant d’occuper ce poste, un lead level designer passe d’abord par la case de level designer durant plusieurs années (entre 3 et 5 ans minimum). Une condition essentielle pour pouvoir prendre des responsabilités au sein d’un studio. Une fois ce critère rempli, ce professionnel interviendra sur l’ensemble de l’expérience du gameplay et de la constitution de ses niveaux. Il doit être ainsi en mesure de concevoir des phases de jeu dans le respect de la vision créative et des contraintes de production.

Capture d'écran du level design Assassin's creed
Le lead level design supervise la création des niveaux d’un jeu, comme ici sur Assassin’s Creed III (Ubisoft)
« Mon métier est de connaître le level design du mieux possible afin de pouvoir orienter mon équipe dans la réalisation des niveaux du jeu. En plus de cette casquette de level designer accompli, j'ai pour rôle de manager mes équipes, faire en sorte de connaître leurs besoins et les transmettre aux personnes compétentes au sein de l'entreprise afin qu'ils puissent travailler dans les meilleures conditions possibles. Le rôle d'un lead est aussi d'assurer la cohésion de son équipe, et la communication de son pôle vers les autres pôles. Pour cela, je dois définir en amont avec mon équipe les tâches que nous allons avoir à réaliser pour produire le jeu en leur communiquant les contraintes, demandes des autres pôles, par la suite transmettre aux autres pôles nos demandes / contraintes par rapport à cela et maintenir un échange constant. Il y a aussi de la gestion de planning, faire en sorte que personne n'ait de temps mort ou ne soit surchargé. Évaluer les compétences de chacun et au besoin les former. Pour résumer, c'est être un expert de sa compétence combiné à un rôle de manager d'équipe. »
Logo du studio Kylotonn - KT Racing Photo de Pierre-Louis Henry, lead game designer
Pierre-Louis Henry
Lead level designer - Kylotonn

Les missions du lead level designer

Lorsqu’il va travailler sur un projet, le lead level designer aura en charge de nombreuses missions. Des missions qui exigent de faire appel à ses compétences et connaissances acquises tout au long de sa carrière. Il doit par exemple :

  • Concevoir les niveaux de jeu en anticipant les comportements des joueurs
  • Réaliser le prototype des niveaux en mettant en scène les règles du gameplay
  • Intégrer des éléments graphiques
  • Tester et veiller à la qualité des niveaux
  • Encadrer des level designers
Capture d'écran intelligence artificielle
Une mission de plus en plus forte est demandée au lead level designer : bien connaître l’intelligence artificielle

Les qualités du lead level designer

Exigeant, le métier de lead level designer demande d’avoir un certain nombre de qualités qui feront la différence et qui permettront d’évoluer à ce poste. Si bien qu’il faut :

  • Être organisé et rigoureux, capable de travailler en équipe
  • Avoir un esprit d’analyse, de synthèse et de logique
  • Posséder un côté créatif
  • Être curieux
  • Savoir être emphatique et bienveillant
  • Demeurer pro-actif

Les compétences du lead level designer

Aux qualités fondamentales, un lead level designer dispose surtout de compétences multiples qu’il mettra en pratique dans son quotidien. Des compétences acquises à partir de l’école, mais surtout tout au long de sa carrière. C’est ainsi qu’il maîtrise :

  • Les langages de scripts (Python…)
  • Les outils d’édition de niveaux (Unity, Unreal…)
  • Les techniques de prototypage 2D (Game maker…)
  • La modélisation 3D (3DS Max…)
  • Le versioning (logiciel Alienvrain, SNV…)
  • L’IA
  • Les méthodes de narration et de gestion de rythme
  • Le marché du jeu vidéo
Capture d'écran de Game Maker Studio
Le logiciel de prototypage 2D Game Maker Studio ne doit pas avoir de secret pour le lead level designer
Capture d'écran du logiciel Alienbrain
Méthode de gestion des versions d’un même jeu, le lead level designer connaît bien le versioning et ses outils comme Alienbrain
« Le level design doit être maîtrisé, en soit, il faut avoir des connaissances techniques solides, de la pratique, connaître les moteurs que l'on utilise et d'autres afin de savoir ce qui peut être amélioré dans les moteurs que votre équipe utilise actuellement. Maîtriser aussi la gestion de planning, de tâche, le management d'équipe. De mon point de vue, il est aussi très important d'au moins avoir des connaissances en programmation, infographie 3D et 2D, IA, comportement de joueur, game design, sound design, et tout ce que vous pouvez apprendre. Le level designer est au coeur de la production. Il relie tous les corps de métier dans un niveau : règles de game design, assets 3D/2D, lighting, sons, programmes. Vous devez en tant que lead avoir des connaissances sur tous les domaines du jeu vidéo pour aisément identifier les besoins de votre équipe, les problèmes qu'elles rencontrent et communiquer le plus clairement possible ceci aux équipes concernées. »
Logo du studio Kylotonn - KT Racing Photo de Pierre-Louis Henry, lead game designer
Pierre-Louis Henry
Lead level designer - Kylotonn

Avantages et inconvénients

Qui dit poste à responsabilités dit forcément pouvoir être à l’aise aussi bien dans le management que dans la conduite de projet tout en faisant le lien avec d’autres leads de la production. Dès lors, il faut savoir composer avec des avantages et des inconvénients.

Avantages :

  • Gestion de projet
  • Gestion de l’humain
  • Implication sur la chaîne de production du jeu
  • Métier de passion
  • Rémunération motivante, notamment à l’étranger

Inconvénients :

  • Pouvoir gérer notamment dans les moments difficiles son équipe
  • Savoir résister au stress
  • Implication forte
« Il n'y a, à mon sens, ni avantages ni inconvénients à aucun métier du jeu vidéo. Choisissez ce métier si cela correspond à vos envies et vos compétences. Vous allez avoir beaucoup de pression, de stress, de macro management ainsi que de micro décisions à prendre. Il faut avoir un esprit vif, un bon sens de la communication et de la médiation. Un bon level designer n'est pas forcément un bon lead level designer, mais un bon lead level designer doit être à mon sens un bon level designer. Ne choisissez cette voie que si vous avez de bonnes compétences et connaissances en level design et si vous avez en plus une envie de gérer des équipes et d'avoir un impact plus macro sur une production de jeu vidéo. Et enfin, prenez bien conscience qu'en tant que lead vous ne produirez quasiment plus de vous-même des niveaux. »
Logo du studio Kylotonn - KT Racing Photo de Pierre-Louis Henry, lead game designer
Pierre-Louis Henry
Lead level designer - Kylotonn

Quel niveau d’étude pour devenir lead level designer ?

Ce métier s’acquiert après plusieurs années d’expérience comme nous l’avons écrit plus haut. Autrement dit, ce n’est pas possible de devenir lead level designer après l’école. Il faudra envisager d’abord de suivre un Bac général avec une spécialité en arts ou en mathématiques, ou bien passer par un Bac technologique STI2D. Ensuite, s’orienter en formation post-bac level design dans une école spécialisée dans le jeu vidéo. Une bonne base pour s’imaginer dans le futur occuper ce poste important dans la conception d’un jeu vidéo.

Capture d'écran du langage script LUA
Le langage script LUA est à maîtriser pour le lead level designer. C’est pourquoi une formation de qualité est primordiale
« J'adore le level design et tout ce qui touche aux métiers créatifs. De plus j'apprécie énormément la gestion d'équipe et l'impact que peut avoir ce rôle sur un jeu. Il est certes compliqué d'apprendre à arrêter de produire soit même des niveaux, mais un autre plaisir se trouve dans le fait de voir prendre vie un projet et des niveaux sous des impulsions venant de soit ainsi que de l'émulsion venant de l'échange avec son équipe. Enfin j'aime avoir des responsabilités. »
Logo du studio Kylotonn - KT Racing Photo de Pierre-Louis Henry, lead game designer
Pierre-Louis Henry
Lead level designer - Kylotonn
Quelle formation choisir ?

La case formation est la première chose à envisager pour devenir level designer. Notre école G. Art (basée à Lyon), offre l’occasion de se former au level design et plus généralement à la création graphique 2D et 3D d’un jeu vidéo avec le Bachelor Infographie 2D/3D – Game Art. Une formation accessible après un Bac (ou en admission parallèle) qui permet d’acquérir de la culture gaming, et les fondamentaux en matière de culture numérique et technologique (apprentissage du level design). Et également de voir tous les aspects de communication et de management.

Pour davantage se perfectionner, notre MBA Game artist (deux ans) donne toutes les clés pour maîtriser les aspects visuels d’un jeu. Et pour un jour prendre des postes à responsabilités et surtout pour

Nos formations reposent prioritairement sur la pédagogie par projets et laisse une grande place à l’immersion professionnelle avec des stages et alternance.

en savoir plus

Stage en entreprise

L’expérience professionnelle se construit dès la formation. C’est la raison pour laquelle, des stages ponctuent les cursus. En Bachelor, il s’agit de réaliser deux mois de stages en 1ère et 2ème années, trois mois en dernière année.

Ensuite, ce sont six mois d’immersion en entreprise pour la première année de MBA. Quant à la seconde année, cette dernière se déroule exclusivement en alternance (pouvant prendre la forme d’un rythme alterné de stages et CDD).

Salaire d’un lead level designer

En France, un lead level designer peut gagner en moyenne 40 000 euros annuels et jusqu’à 60 000 euros et plus. Bien évidemment, cette rémunération va dépendre d’un ensemble de conditions qui vont venir pencher dans la balance. C’est-à-dire qu’elle sera différente en fonction de l’employeur, de sa localisation, de la taille de l’entreprise, des missions et des années d’expérience.

De plus, le salaire n’est pas le même à Montréal ou aux Etats-Unis. Ainsi, un lead level designer peut gagner autour de 100 000 dollars par an.

Où travailler ?

Dans tout type d’entreprise. Du studio AAA à l’indépendant de quelques salariés. Les opportunités d’emploi pour devenir lead level designer peuvent être par exemple au sein de Gameloft, de Cyanide Studio, d’Ubisoft, de Wild Sheep Studio et bien d’autres. Il pourra s’agir aussi de travailler en France ou à l’étranger tout comme de voir son avenir ailleurs que dans le jeu vidéo, comme dans l’univers du web ou du divertissement par exemple.

 

« Au début, j'ai travaillé chez BreakFirst (une petite start-up), FitFlap et d'autres petits jeux mobiles gagne-pain. Le projet dont je suis le plus fier que j'ai eu à gérer intégralement chez eux fut Lilou et le diabète, un serious game pour les enfants diabétiques et leur famille. Puis, j'ai travaillé pour Eden Games où j'ai travaillé sur Gear.Club, Gear.Club Unlimited 1 & 2, Leurs DLCs respectifs (Porsches et LeMans Edition notamment), F1 Mobile, et sur d'autres projets encore non annoncés. Aujourd'hui je travaille pour Kylotonn sur Test Drive Unlimited Solar Crown. »
Logo du studio Kylotonn - KT Racing Photo de Pierre-Louis Henry, lead game designer
Pierre-Louis Henry
Lead level designer - Kylotonn

Evolution de carrière

De level designer, un professionnel peut tout à fait devenir lead level designer. Et si l’ambition s’affiche en plus grand encore, il est envisageable de pousser le curseur un peu plus loin en saisissant les opportunités de devenir directeur de production par exemple, producer ou encore game director.

Lead level designer freelance

Si de nombreux métiers du jeu vidéo s’exercent en freelance, c’est moins le cas pour un lead level designer. Les studios privilégient souvent une embauche dans la durée pour travailler à ce poste. Son rôle demande donc une présence autant pour suivre les projets que pour encadrer les level designers.

En résumé

👑 Quelles sont les missions du Lead level designer ?

Le métier de lead level designer est un poste important sur la production de certains jeux vidéo. C’est à lui que revient de concevoir les niveaux de jeu du projet, d’en garantir leur qualité et de veiller à l’encadrement de son équipe de level designers.

C’est pourquoi, il doit en maîtriser tous les aspects : des outils d’édition de niveaux, aux langages scripts en passant par les logiciels de modélisation 3D. Sans oublier de savoir conduire des projets. Autant de compétences qui s’aquièrent au fil de sa carrière.

💰 Quel est le salaire du Lead level designer ?

Il sera tellement différent d’une personne à l’autre, d’une entreprise à une autre. Toutefois, au départ, un lead level designer peut gagner environ 40 000 euros par an, atteindre les 60 000 sans trop de peine et voire sa rémunération augmenter suivant l’entreprise.

De l’autre côté de l’Atlantique (Canada ou USA), ce professionnel à l’expertise et l’expérience assurées peut prétendre à un salaire pouvant s’afficher à presque 100 000 dollars.

🧠 Quel niveau d’étude pour devenir Lead level designer ?

Cinq ans d’expérience minimum à un poste de level designer seront nécessaires pour devenir lead. Autrement dit, il est difficilement accessible après une formation, car cela demande une telle maîtrise du sujet que seul le terrain permet de répondre à une opportunité.

Et pour préparer au mieux ce futur professionnel, mieux vaut avoir une formation adaptée avec un niveau de qualification et de perfectionnement élevés. Un cursus en école des métiers du jeu vidéo se révèlera ainsi une parfaite occasion d’apprendre à maîtriser le level design et les méthodes de management.

🎓 Quel Bac choisir pour devenir Lead level designer ?

La solution pour devenir plus tard lead level designer est de s’orienter dès le lycée dans une voie générale ou technologique. Ce qui est le cas pour tous les métiers artistiques et créatifs intervenant dans le processus de création d’un jeu vidéo.

Pour la première, le choix devra s’effectuer entre les spécialités en mathématiques, en arts et en numériques par exemple. Pour la seconde, ce sera plutôt la série STD2A qui met l’accent sur le design et les arts.

📚  Quelle est la formation pour devenir Lead level designer ?

A G. Art, notre école des créatifs, toutes nos formations se déroulent de la manière suivante : une pédagogie par projets (l’étudiant est amené durant tout son cursus à mener des projets concrets) et des expériences professionnelles avec des stages chaque fin d’année.

Pour apprendre les bases du level design, nous proposons le Bachelor Infographie 2D/3D – Game Art. Un diplôme en trois ans accessible après le Bac et permet d’acquérir une solide base culturelle tant gaming que technologique et numérique. Puis nous apportons un perfectionnement avec notre MBA Game artist qui permet à la fin de maîtriser le level design d’un jeu et le management de femmes et d’hommes.

🎮  Comment devenir Lead level designer ?

C’est après plusieurs années en tant que level designer qu’il est possible de devenir lead level designer pour un studio de jeu vidéo. Pour cela, si l’expérience est obligatoire (5 ans minimum), suivre une formation de niveau Bac +3/Bac +5 permet de mieux appréhender son futur métier. D’abord en obtenant les fondamentaux du level design puis ensuite avec un perfectionnement dans ce domaine.

Ainsi avec nos deux formations, dispensées à la G. Art, nous donnons les moyens aux futurs lead level designers d’apprendre à devenir des professionnels autonomes, passionnés et surtout compétents.

Comment devenir lead level designer ?

Grâce à son expérience du level design, un professionnel peut tout à fait envisager de faire carrière en prenant des responsabilités et devenir lead level designer. Mais ça s’apprend. Minimum 5 ans voire bien plus parfois. Une formation dans une école des métiers du jeu vidéo est un passage incontournable pour obtenir les bonnes bases.