Prévisualisation youtube bouton play youtube
Métiers

Graphiste 2D / 3D jeux video

Textures, lumières, couleurs, personnages, objets, mondes, menus, rien n’échappe au graphiste 2D / 3D (ou infographiste 2D / 3D). Grâce à son intervention et à son imagination dans la création des images animées, il donnera vie au jeu vidéo.

Fiche Métier Infographiste
Fiche métier mise à jour le
Niveau d’études : Bac+2
Bac conseillé : Artistique
Employabilité : Correcte
Salaire débutant : 1 800 € brut
Salaire confirmé : 3 500 € brut
Mobilité : Correcte
Code ROME : E1205
Code FAP : U1Z82

Autres intitulés du métier : Infographiste 2D / 3D ; Graphiste 2D ; Graphiste 3D ; Graphiste illustrateur 2D / 3D ; 2D game graphic ; 3D game graphic.

Profession : graphiste 2D / 3D

Ségolène, 2D artist indépendante, travaille pour le compte de Revolt Games, studio éditeur du jeu vidéo Neopolis Game, elle explique son rôle : « Un artiste a la mission de réaliser l’identité visuelle d’un jeu. Il s’agit de savoir rendre le jeu non seulement attrayant, mais également visuellement identifiable. »

Pour y parvenir, cette professionnelle est capable de jongler avec le dessin sur papier, les logiciels et les outils de fabrication numérique. Un métier d’une grande polyvalence qui demande des compétences techniques importantes et une solide fibre artistique. Pour cela, une formation création de jeux vidéo est indispensable.

Graphiste 2D / 3D, un métier qui fait sens

La recherche de sens au travail est devenue l’un des premiers critères aujourd’hui mis en avant par les salariés. Le sens représente cette notion permettant à chacun de se sentir utile et épanoui à son poste. Le métier de graphiste peut le permettre pour celle ou celui qui souhaite vivre de sa passion. Être motivé à se lever chaque matin pour travailler sur un projet de jeu vidéo est ainsi un gage de productivité et d’engagement. Trouver cet équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle fait sens aussi. A vous de savoir ce que vous attendez de votre métier et de l’entreprise pour laquelle vous travaillez.

Les logiciels utilisés par un graphiste 2D / 3D

A ce poste, la maîtrise des logiciels est obligatoire. Qu’il s’agisse de deux ou de trois dimensions, il existe des dizaines de logiciels pour créer des images en relief. Bien entendu, il n’est pas utile de tous les connaître. Certains sortent du lot depuis des années et sont majoritairement utilisés dans la création graphique d’un jeu.

Premièrement, pour la 2D, il existe l’incontournable Photoshop, la base de la base. Dessin, textures, création en tout genre sont possibles. Il existe aussi des logiciels comme Gimp ou TexturePacket.

Deuxièmement, pour la 3D, ce sont les très connus 3ds Max et Maya largement employés. Ces outils permettent de tout faire en trois dimensions et font partie de la panoplie des studios. Blender représente par ailleurs un autre logiciel très sollicité.

De plus, le logiciel de peinture et d’art numérique Painter est un essentiel.

Ci-dessous, trois logiciels qu’il est essentiel de connaître en tant que graphiste 2D/3D :

Interface du logiciel 2D Painter
Interface du logiciel 2D Painter
Savoir utiliser les outils de rendu et d’éclairage comme Vertex Color
Savoir utiliser les outils de rendu et d’éclairage comme Vertex Color
Le logiciel 3D Maya permet la création de volume en trois dimensions
Le logiciel 3D Maya permet la création de volume en trois dimensions
« Le rôle d'un infographiste est de produire les éléments visuels finaux qui seront utilisés pour différents types de projets. Il peut avoir plusieurs casquettes, en fonction du type de projet qui lui est demandé : graphiste, illustrateur, modélisateur 3D, web designer... »
Photo de Benjamin Mechenet
Benjamin Mechenet
Infographiste/Développeur indépendant

Les missions du graphiste 2D / 3D

Le graphiste 2D/3D donne vie aux dessins en les transformant de façon numérique. Il a donc pour missions de :

  • Réaliser les modèles et illustrations du projet graphique (maquettes, prototype)
  • Réaliser le storyboard
  • Identifier les contraintes techniques
  • Etudier le moteur graphique
  • Appliquer les directives artistiques
  • Réaliser les images fixes
  • Créer et régler les effets graphiques
  • Modéliser les décors, personnages, objets
  • Réaliser les interfaces du jeu (menus)

le jeu vidéo mondialement célèbre FIFA

Le graphiste 3D est capable de rendre le jeu non seulement attrayant, mais également visuellement identifiable. Ici, le jeu vidéo mondialement célèbre FIFA

Les compétences d’un graphiste 2D / 3D

La création d’images animées demande au graphiste de maîtriser un certain nombre de points (appris par exemple en Bachelor Animation 3D), comme :

  • Utiliser les logiciels 2D (Painter, Photoshop, etc.)
  • Utiliser les logiciels 3D (3Ds Max, Maya, etc.)
  • Appliquer les techniques de scripting (xml)
  • Mettre en œuvre les techniques de rendu et d’éclairage (Vertex Color, Light Map, etc.)
  • Connaître l’image animée
  • Savoir dessiner
  • Connaître les outils d’intégration de contenu
« C'est un métier pour lequel il faut être polyvalent, car les missions peuvent être très variées et les contraintes qui leur sont liées sont souvent différentes. Un infographiste peut aussi bien intervenir dans la production d'une application que sur le design d'un site web. Il est donc important de maîtriser les spécificités techniques de chaque support sur lequel on est susceptible d'intervenir. »
Photo de Benjamin Mechenet
Benjamin Mechenet
Infographiste/Développeur indépendant

Les qualités 

Une graphiste 2D / 3D peut travailler en équipe, ce qui lui demande un savoir-être et un esprit collaboratif. De plus, d’autres qualités lui seront demandées, comme :

  • La rigueur
  • L’écoute
  • La réactivité
  • La curiosité
  • La créativité

« Elle doit aussi savoir s’inspirer du monde qui l’entoure pour réaliser des éléments visuels pertinents », précise la graphiste Ségolène.

Les soft skills recherchées par les entreprises

Complémentaires des hard skills (compétences techniques), les soft skills prennent la forme de compétences comportementales ou douces de plus en plus recherchées par des employeurs. Ces derniers tiennent à les prendre en compte dans un recrutement, car elles représentent des atouts qui pourront servir et faire grandir une équipe. Derrière ce mot soft skill, il ne s’agit pas d’aptitudes apprises à l’école ou dans une formation (contrairement aux hard skills), mais plutôt de caractéristiques humaines intrinsèques. Des facultés personnelles qui se concentrent beaucoup sur le savoir-être. Il s’agit par exemple de faire preuve d’empathie, d’autonomie, de flexibilité ou encore d’être en capacité à résoudre des problèmes.

« D'après moi, la diversité des missions sur lesquelles un infographiste peut intervenir est à la fois le principal avantage, mais aussi un inconvénient de ce métier. C'est un avantage, car les projets proposés sont souvent différents et c'est très intéressant d'explorer de nouveaux domaines. Il s'agit d'un métier dans lequel on apprend et on découvre de nouvelles choses en permanence. Mais c'est aussi un inconvénient, car il est très compliqué d'être à l'aise avec les spécificités techniques de tous les supports et avec tous les logiciels nécessaires à la production d'éléments visuels. En général, un graphiste se spécialise dans quelques domaines en particulier, à savoir : la création et l'animation 2D, la création et l'animation 3D, le web design, l'UI/UX... » 
Photo de Benjamin Mechenet
Benjamin Mechenet
Infographiste/Développeur indépendant

Quelles études pour devenir graphiste 2D / 3D ?

Quel diplôme ?

Ce métier requiert un niveau minimum de Bac +2 obtenu dans des écoles d’animation puisqu’il demande d’obtenir toutes les compétences nécessaires pour maîtriser le dessin et les techniques numériques. Un passage devenu incontournable puisque les outils évoluent et les jeux vidéo sont de plus en plus pointus techniquement.

Quel bac ?

Bacs scientifique, sciences économiques, mathématiques ou technologique STD2A (ex STI, qui prépare aux sciences et technologies du design et des arts appliqués) sont à privilégier avant de s’orienter dans une formation pour devenir graphiste. Le bac demeure un passage incontournable pour envisager une orientation ensuite en études supérieures. Une première étape dans la vie d’un étudiant puisqu’il permet à la fois d’apprendre à apprendre, de se former aux rudiments qui serviront pour la suite des études, de s’organiser et de développer sa culture générale.

« Passionné de jeux vidéo, j’ai fait une formation de graphiste multimédia afin de découvrir différents métiers pouvant avoir un lien avec ce monde. Pendant ma formation, j’ai appris finalement que j’aimais beaucoup travailler la 3D et le développement web, et j’ai décidé d’en faire ma spécialité », raconte Benjamin Mechenet, infographiste et développeur Web/Unity spécialisé dans le front-end, le jeu vidéo et dans la modélisation 3D. 

Quelle école d'art pour devenir graphiste 2d / 3d jeux video ?

G. Art, l’école du Gaming Campus, est spécialisée dans les arts numériques et plus particulièrement tournée vers les métiers des jeux vidéo.

  • Bachelor Infographiste 2/3D/Game artist et MBA Infographiste 2D/3D/Game artist
  • Pédagogie 100% par projets, encadrés par des professionnels en activité
  • 3 stages pendant le bachelor et 2 années en alternance en MBA
  • Lyon
Titre école d'art
Prévisualisation youtube bouton play youtube

Quelles sont les bonnes questions à se poser avant de s’orienter dans le graphisme d’un jeu vidéo ?

Il sera toujours nécessaire de se poser quelques questions avant de vouloir faire un métier et de s’orienter dans une formation. Cela permet à la fois de bien préciser son avenir selon ses envies et ses objectifs. Et de posséder des  informations importantes pour bien connaître le secteur que l’on vise. Voici quelques idées de questions utiles :

  • Ma passion, c’est le jeu vidéo. Est-il possible d’en faire mon métier ?
  • Quels sont les avantages et les contraintes à travailler comme graphiste 2D/3D ?
  • Quel diplôme je vise : bachelor ou MBA ?
  • Ou me former ?
  • Quels sont les contenus des formations proposés par l’école ?
  • Des professionnels interviennent-ils à l’école ?
  • Quels sont les projets qui seront à réaliser ?
  • Vais-je pouvoir faire des stages ou des périodes d’alternance ?
  • Quel est mon projet professionnel ?
  • Ou travailler plus tard ?
  • Est-il facile de trouver un emploi ?
  • Le statut de freelance est-il une option possible ?
  • Quel est le salaire moyen d’un graphiste ?
Quelle formation post-bac pour devenir graphiste 2D/3D ?

Avant d'arriver sur le marché du travail, obtenir une bonne formation est important. Cela permet d'apprendre son futur métier, de développer des compétences et de se forger une ouverture d'esprit ainsi que de se familiariser avec son environnement par des stages. C'est toute la philosophie de G. Art. Notre école propose un enseignement de qualité et des moyens adaptés pour former les futurs graphistes à leur métier et ceci, par le biais de nos deux formations.

Bachelor Graphiste digital, option jeu vidéo
Bachelor Infographiste 2D/3D/Game artist

Devenez graphiste 2D/3D en vous formant aux bases de l'infographie.

  • Logiciels 2D
  • Logiciels 3D
  • Animation 3D
  • Modélisation 3D
  • Moteur de jeu
  • Motion design
Diplôme obtenu Titre école bachelor (bac+3)
Admission post bac Bac généraliste ou technologique
Admission parallèle Bac+1 ou Bac+2 validés
Durée totale de formation 3 ans (si admission post bac, 520h / an)
Evaluation Notation des projets + Partiels semestriels + Crédits ECTS (180)
Campus Lyon
Stages 1 stage chaque année
MBA Game Artist
MBA Game artist

Maîtrisez le graphisme et la direction créative avec notre MBA Game artist.

  • Modélisation
  • Texture
  • Outils 2D/3D
  • Unreal engine
  • Substance painter
  • Création de shaders
  • Animation
  • FX
Diplôme obtenu Titre école MBA (bac+5) + Titre RNCP niveau 7
Pré-requis Bac+3 ou Bac+4 validés
Durée totale de formation 2 ans (449h / an)
Evaluation Notation des projets + Partiels semestriels
Campus Lyon
Alternance Chaque année, 3 semaines en entreprises / 1 semaine à l’école
Effectif moyen par classe 30 étudiants
Taux de réussite 2021 NC
Taux de satisfaction 2021 92%
Rentrée Octobre
RENCONTREZ-NOUS DURANT NOS JPO

Portes ouvertes en ligne ou en physique. 1h d’échanges
pour tout savoir sur l’école Gaming Campus de votre choix.

S'inscrire gratuitement

Les programmes des formations

En bachelor, l’apprentissage se caractérise par plusieurs enseignements comme :

  • La programmation
  • Le design
  • Le level design
  • L’ergonomie
  • Les logiciels 2D et 3D (Character Studio ou Game Character hub)
  • Le dessin dynamique
  • La théorie des couleurs
  • Les proportions humaines
  • Les perceptives
  • Le motion design
  • Les moteurs de jeu
  • La culture du jeu vidéo
  • L’économie du jeu vidéo
  • Le droit du travail
  • L’anglais

Voir plus de détails sur le programme de bachelor

En MBA, il s’agit de connaître :

  • Le management
  • La gestion de projet
  • Le game design

Et d’approfondir certaines matières comme :

  • L’éclairage
  • Les matériaux et textures
  • Les logiciels 2D
  • Les logiciels 3D
  • Les logiciels de compositing
  • Les logiciels de création vidéo
  • Le game design

Voir plus de détails sur le programme de MBA

S’inscrire dans nos formations

Il faut savoir qu’en bachelor, il n’est pas nécessaire de passer par le dispositif Parcoursup, car nous ne faisons pas parti du processus. Vous pouvez donc candidater librement. A condition d’avoir un bac général ou technologique et de remplir le dossier de candidature.

Pour le MBA, la validation d’un Bac +3 est obligatoire. Une appétence pour le dessin et le jeu vidéo est un plus.

Plus d’informations sur le processus d’inscription à G. Art.

Trouver un stage ou une alternance

Des expériences professionnelles vont venir enrichir le parcours de l’étudiant à travers stages et alternance. L’intérêt de ces immersions est de pouvoir d’abord découvrir le milieu du jeu vidéo, de se familiariser avec son futur métier, de faire des rencontres et d’appliquer des compétences apprises en cours. Dès lors, ces expériences sont cruciales et nourrissent le parcours de chacun. De plus, cela permet de bien appréhender l’univers de l’infographie et du graphisme 2D/3D en particulier.

Nous proposons que chaque étudiant puisse révéler son talent en réalisant des stages dans l’entreprise de son choix. Ce sont deux mois durant les deux premières années de Bachelor, trois mois ensuite. Puis, en MBA, les périodes sont plus longues. Six mois en 1ère année et une seconde à rythme alterné de stage et de CDD. Régulièrement, des offres de stages et d’alternances sont diffusées par le service employabilité de G. Art.

Si vous voulez en savoir plus sur les stages et les alternances déjà effectués par nos étudiants rendez-vous ici et pour nos alternants sur cette page.

Le salaire d’une graphiste 2D / 3D

La rémunération d’une graphiste 2D/3D se situe en moyenne entre 24 000 € et 40 000 € de salaire brut annuel, soit entre 2 000 et plus de 3 000 euros par mois (après un diplôme Bachelor Graphiste jeux vidéo). Néanmoins, selon son statut (salarié ou indépendant), le salaire peut varier.

Même chose au Canada, le salaire peut évoluer en fonction de l’employeur. De 30 000 dollars à 75 000 dollars (2 500 à 6 250 $ par mois). A San Francisco, c’est un peu plus, de 54 000 à 100 000 dollars (4 500 $ à 8 300 $).

L’infographiste 2D / 3D se classe en 52ème salaire des métiers du jeu vidéo.

Dans quelle entreprise travailler ?

Comme le métier de développeur ou de game designer, celui de graphiste 2D/3D est présent dans tous les studios. De Succubus Interactive à Ubisoft Ivory Tower à Lyon en passant par Bandai Namco ou EA, personne ne peut se passer de ce professionnel.

Les conditions de travail

Différentes selon les entreprises, des conditions de travail optimales doivent cependant être garanties dans chaque cas. Elles doivent répondre à plusieurs aspects comme le respect du temps de travail, un environnement favorable à la mission demandée, du matériel adapté, etc. Pour un graphiste, il est donc fondamental d’évoluer dans un cadre propice à la créativité.

Les horaires

Encore une fois, les horaires dépendent de chaque projet et de chaque entreprise, même du statut. Si le rythme d’un temps plein de 35 h est la norme, il n’est toutefois pas rare de travailler davantage en période de crush, lors de la phase finale du développement d’un jeu. Ce métier demande donc un certain investissement, mais qu’il est possible de maîtriser.

Rattachement hiérarchique

Le travail d’un graphiste 2D / 3D est effectué sous le contrôle d’un lead graphiste. Suivant les studios, cette personne sera spécialisée en 2D ou en 3D. Par ailleurs, le N+1 peut aussi être directement le directeur artistique.

Comment trouver un emploi de graphiste 2D / 3D ?

Il s’agit sans doute de la première démarche à effectuer, celle de solliciter votre réseau professionnel. D’où l’importance de le constituer dès votre premières année à l’école. Il se révélera fondamental. Autre incontournable : Artstation qui permet de publier un portfolio de ses créations.

Les offres d’emploi diffusées en ligne sont aussi à consulter. Sur des sites spécialisés dans le jeu vidéo ou sur d’autres, plus généralistes. Il peut s’agir de :

  • Gaming job
  • Welcome to the jungle
  • AFJV
  • Seek-Team
  • Jooble
  • Randstad.game
  • Glassdoor

Enfin, Linkedin est une option intéressante.

Evolutions de carrière

Un graphiste spécialisé en technologies 2D ou 3D (ou les deux) peut évoluer vers la fonction de lead graphiste qui a pour mission de gérer et superviser la mise en place du graphisme d’un jeu. Un graphiste 2D peut envisager de se spécialiser en 3D et devenir modeleur / textureur 3D (en charge de réaliser les modèles en trois dimensions des décors, personnages, objets).

Quant à un graphiste 3D, il peut s’orienter vers le métier de lead modeleur / textureur 3D. Il peut exercer son métier aussi auprès d’une agence de publicité, à la télévision, dans l’édition ou encore au sein d’un studio de cinéma.

Graphiste 2D / 3D freelance, comment faire ?

Sans aucun doute, le métier de graphiste est celui qui s’exerce le plus fréquemment en freelance avec le métier de développeur. Aussi parce que la demande est très forte. Certains ont choisi ce statut depuis des années et continuent d’évoluer ainsi. Pour y arriver et vivre de sa passion/métier, cela demande d’être bien conscient que personne ne vous dira quoi faire. Ce qui est un avantage, mais parfois peut se révéler être un inconvénient. Concrètement, vos horaires sont flexibles, votre bureau est chez vous, vous vivez de votre passion et vous gérez votre temps. En revanche, vous travaillez beaucoup, le salaire peut être variable, il faut réussir à se faire une place et être bien organisé.

Comment devenir graphiste 2D / 3D à l’étranger ?

Vouloir travailler dans un studio à l’étranger est clairement une option envisageable quand on travaille dans le jeu vidéo. Apprendre une autre culture, se former à des pratiques différentes, évoluer dans un cadre international et travailler sur des projets d’une autre envergure peuvent nourrir votre expérience aussi bien personnelle que professionnelle. Avant de s’envoler ou de prendre le premier train, il est toutefois important de bien savoir où vous mettrez les pieds et de posséder toutes les informations pour que votre expatriation se déroule bien.

Première chose, il faut maîtriser l’anglais. C’est ensuite que vous pourrez postuler à un job (en candidat libre ou par le biais d’une annonce). Pensez à bien mettre en valeur votre CV et vos travaux dans un portfolio qui fera la différence. La concurrence est rude. En parallèle, renseignez-vous en amont sur l’ensemble des aspects administratifs du pays en question : banque, permis de conduire, santé, logement… Enfin, vous devrez avoir un passeport ou une carte d’identité valides.

Graphistes 2D/3D célèbres

Dans l’univers du jeu vidéo, quelques noms de graphistes 2D/3D sont célèbres comme : Eric Chabi qui a travaillé en 1991 sur Another World ; Kazuko Shibuya qui a réalisé les graphismes des premiers épisodes de Final Fantasy ; Toby Gard, graphiste sur Tomb Raider ou encore Chris Metzen connu pour Warcraft.

Kazuko Shibuya à l'origine des premiers dessins de Final Fantasy
Kazuko Shibuya à l’origine des premiers dessins de Final Fantasy

Les avantages et les inconvénients de ce métier

Les avantages :

  • Exercer en tant que freelance
  • Evolution rapide
  • Métier attractif
  • Métier passion
  • Maîtrise de plusieurs compétences

Les inconvénients :

  • La créativité est parfois limitée
  • Les salaires peuvent être très variables
  • Savoir gérer des délais courts, résister à la pression

En résumé

Résumé Métier Infographiste 2D / 3D jeux video

👑  Quelles sont les missions du graphiste 2D / 3D ?

Le graphiste 2D / 3D appelé aussi infographiste 2D / 3D a pour mission de réaliser tous les besoins graphiques d’un studio de jeu vidéo (mais aussi pour d’autres univers). Il peut concevoir des modèles et illustrations du projet, faire un storyboard, réaliser des images fixes et animées, créer et régler des effets graphiques, modéliser des décors ou encore réaliser les interfaces du jeu.

Un métier complet qui peut se faire en freelance et qui demande d’avoir des compétences à la fois dans les logiciels 2D comme Photoshop et Painter, les logiciels 3D (Maya), les techniques de scritping ou encore d’éclairage.

💰 Quel est le salaire du graphiste 2D / 3D ?

Le salaire varie entre 24 000 et 40 000 euros bruts annuels en fonction de son expérience (junior ou sénior), de son statut (freelance, CDD, CDI), de l’entreprise pour laquelle il travaille (studio triple A, start-up, etc.) et de la localisation.

Si bien qu’un salaire d’un infographiste au Canada s’affiche entre 30 000 et 75 000 dollars. Davantage à San Francisco, avec une rémunération annuelle pouvant être comprise entre 54 000 et 100 000 dollars.

🧠 Quel niveau d’étude pour devenir graphiste 2D / 3D ?

Avant tout, il faut être passionné et avoir un minimum de niveau en dessin, et un sens de la créativité. Puis, pour obtenir toutes les compétences nécessaires, il faut suivre un Bac +2 ou un Bac +3 dans une formation spécialisée.

L’idéal est même d’opter pour une école des métiers du jeu vidéo puisque le niveau d’enseignement étant si élevé et complet que vous pourrez travailler n’importe où ensuite.

🎓 Quel Bac choisir pour devenir graphiste 2D / 3D ?

Les options au lycée sont doubles pour pouvoir vous orienter dans une formation pour devenir graphiste 2D / 3D. La première est de s’engager en Bac général avec les spécialités en numérique, en mathématiques ou sciences, voire même en arts.

La seconde idée est de choisir un Bac technologique STD2A. Les deux vous permettront d’être admis en post-bac.

Des choix qui vont se révéler pertinents puisque vous aurez déjà quelques pré-requis importants.

📚  Quelle est la formation pour devenir graphiste 2D / 3D ?

Elles sont nombreuses les formations pour devenir graphiste. Celles que nous vous proposons au sein de notre école G. Art sont néanmoins tournées vers l’univers du jeu vidéo. Donc pointues et spécifiques. Nous avons ainsi le Bachelor Infographiste 2D – 3D  qui fait l’apprentissage d’une culture gaming, d’une culture numérique et technologique (logiciels graphiques, création vidéo, dessin dynamique, etc.), ainsi que de la pratique artistique (concept art, création de personnages, couleurs, etc.). Point fort de la formation : la réalisation d’une vingtaine de projets par an.

Il est possible ensuite de poursuivre en MBA Game artist qui permet de se perfectionner en création artistique.

Des stages complètent toutes les années de formation. D’une durée de deux mois à une année complète en alternance.

🎮  Comment devenir graphiste 2D / 3D ?

Si longtemps le métier de graphiste pouvait s’apprendre sur le terrain, les technologies numériques et les nouvelles pratiques, mais également l’évolution de l’univers du jeu vidéo ont mis en avant le fait que d’avoir des compétences d’un niveau élevé permet d’appréhender au mieux le métier.

Mais également de répondre favorablement aux demandes et contraintes des studios. Une formation adaptée, c’est ce que nous vous enseignons à G. Art, sur notre campus de Lyon.

Comment devenir graphiste 2D / 3D ?

Il fait partie de ces métiers créatifs de la conception d’un jeu vidéo. Le graphiste 2D / 3D donne ainsi vie aux personnages, aux décors et aux objets d’abord sous forme de dessins puis les transforme en version numérique. Pour devenir graphiste 2D / 3D, il faut donc posséder des compétences en matière de création et d’animation. Pour cela, un passage par l’école G. Art et le Bachelor infrographiste 2D / 3D / Game art permet d’obtenir les bases dans l’usage de logiciels graphiques, de création vidéo ou encore de dessin dynamique. Ensuite, pour mieux se spécialiser, il est possible de continuer en MBA Technical artist ou en MBA Game artist.

En vidéo

Prévisualisation youtube bouton play youtube