Bulle orange de chat
Prévisualisation youtube bouton play youtube
Boite à outils

Les musées du jeu vidéo

Contenu mis à jour le
Logo de studios de jeux vidéo indépendants

Si vous avez envie d’en savoir plus sur les plus grands musées du jeu vidéo à travers le monde, alors restez avec nous, car dans la suite de cet article, nous allons vous faire voyager.

Depuis ces dernières années, le jeu vidéo a pris beaucoup d’ampleur. Cela fait bien longtemps qu’il ne s’agit plus d’un divertissement de niche réservé au geek cloîtré dans leurs chambres. Tout le monde a maintenant accès aux jeux d’une manière ou d’une autre. C’est un domaine qui a gagné en respectabilité, qui est devenu véritablement un art à part entière et qui possède la plus haute croissance économique au monde.

Il n’est donc pas très étonnant de voir les musées leur ouvrir leurs portes. Et de fait, certains jeux devenus cultes trouvent leurs origines il y a plusieurs décennies maintenant, à une époque que les enfants d’aujourd’hui ne connaissent pas. Comme pour tous les autres arts, il est essentiel de préserver ce patrimoine qui fait partie de notre culture.

Huis Ten Bosch Game Museum (Sasebo)

Commençons par le pays berceau de la culture vidéoludique, le Japon. Ce musée se situe dans un parc d’attractions qui a pour thème l’Europe du Moyen-Âge. Oui, les Japonais ont la réputation de ne rien faire comme les autres. Ce musée est considéré comme le plus grand de l’archipel consacré aux jeux vidéo. On trouve à l’intérieur une rétrospective de toute l’histoire vidéoludique, ainsi que toute une partie parlant de l’avenir de cet univers. Il est même possible d’y trouver des démos et des informations concernant des jeux récents.

Huis Ten Bosch Game Museum (Sasebo)

Huis Ten Bosch Game Museum (Sasebo)

Bornes d’arcades rétro, consoles première génération, premiers ordinateurs… Ce musée est un régal pour les yeux de tous les amateurs de culture geek rétro. Il se trouve malheureusement loin de Tokyo, mais si vous êtes en visite dans le coin, il vaut le détour. Quoi de mieux que de retracer l’histoire du jeu vidéo dans le pays qui l’a vu naître ?

The Museum of Pop Culture (Seattle)

Fondé en 2000, ce musée, avant d’être un musée du jeu vidéo, est avant tout consacré à la science-fiction et à la pop culture. Il se situe à côté du parc d’activités culturelles de Seattle. Il se démarque surtout grâce à son architecture particulière qui, en plus de l’originalité de ses œuvres, en fait un musée à part.

The Museum of Pop Culture (Seattle)

The Museum of Pop Culture (Seattle)

À l’intérieur, vous pourrez retrouver des centaines de pièces issues de la pop culture, de la science-fiction mais aussi de la musique. Par exemple, si vous aimez les jeux de rôles et les univers fantastiques dans les jeux vidéo, alors vous devriez aimer leur exposition : “Fantasy : worlds of myths and magic”. Elle regroupe des œuvres incroyables ayant pour thème les univers magiques et féeriques. Du costume du Lion Lâche du Magicien d’Oz en passant par le choixpeau d’Harry Potter, les illustrations de Magic : The Gathering ou les armes du Seigneur des Anneaux, vous découvrirez toutes les créations les plus incroyables de ce genre.

Ce n’est pas tout ! En ce moment, le musée accueille même une exposition Minecraft. Dans cette dernière, il vous sera possible de participer à toutes sortes d’activités mettant en valeur ce jeu si particulier. Il s’agit d’une exposition immersive qui vous plongera dans les paysages virtuels de Minecraft. Les monstres y sont reproduits grandeur nature et des effets de lumières et de sons renforcent l’immersion. Puisque cette exposition a été créée en partenariat avec Mojang à l’occasion du dixième anniversaire du jeu, pas de doute qu’elle met à l’honneur Minecraft du mieux qu’elle peut.

The Nostalgia Box (Perth)

Situé à Perth et ouvert depuis 2015, ce musée du jeu vidéo est le premier d’Australie. Il a  été fondé par Jessie Yeoh, une passionnée de culture vidéoludique. Sa particularité principale est qu’il est totalement interactif, il est possible d’essayer sur place toutes les consoles et de jouer aux jeux qui vous font envie. Vous aurez d’ailleurs l’embarras du choix puisque le musée n’en rassemble pas moins de 100, dont certains datant des années 1970. Là-bas, vous pourrez non seulement découvrir l’histoire du jeu vidéo, mais aussi la vivre.

The Nostalgia Box (Perth)

The Nostalgia Box (Perth)

Vous en apprendrez aussi beaucoup sur l’histoire des créateurs de jeux vidéo, des studios et des marques célèbres. La volonté du musée a été d’être le plus exhaustif possible en proposant une collection vaste et variée. Vous pourrez revivre vos souvenirs d’enfance en jouant à vos jeux préférés, mais aussi les faire découvrir à vos enfants et à vos proches.

Le musée possède aussi un très grand nombre de bornes d’arcades, alors si vous êtes un grand fan, c’est l’endroit rêvé. Et ce n’est pas tout, vous avez aussi la possibilité de louer une salle pour vos évènements privés. Qui n’a jamais rêvé d’inviter tous ses amis pour jouer et discuter de jeux vidéo pendant des heures ? The Nostalgia Box vous l’offre.

The National Videogame Arcade (Nottingham)

Ouvert en 2015 à Nottingham, la ville qui accueille tous les ans le Game City Festival, le National Videogame Arcade vous propose de découvrir toute l’histoire du jeu vidéo, en jouant ! Il s’agit d’une véritable expérience interactive qui permet à tout le monde, les enfants et les parents, de profiter du monde des jeux vidéo et d’en apprendre plus à leur sujet.

The National Videogame Arcade (Nottingham)

The National Videogame Arcade (Nottingham)

On découvre comment ils sont fabriqués, qui s’en occupent et pourquoi ils sont créés. Toutes les facettes de cette industrie sont passées au peigne fin afin de comprendre en quoi les jeux vidéo sont un art à part entière et une industrie florissante. Il se trouve que c’est aussi le musée idéal si jamais vous souhaitez apprendre à créer des jeux, puisqu’ils proposent tout un tas d’ateliers pratiques et didactiques qui vous permettront de vous essayer à la création et à la programmation de jeux vidéo. Ils offrent même la possibilité, si vous avez déjà créé un jeu, de l’exposer dans leur labo afin que les visiteurs puissent le tester et vous donner votre avis.

Il y a aussi des salles d’arcades avec d’anciennes machines et des consoles rétro, ce qui attisera la nostalgie de ceux ayant connu les débuts de l’industrie vidéoludique. En clair, ce musée est destiné à tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à cet univers, car tout le monde y trouvera son compte.

The Digital Game Museum (Silicon Valley)

Partons du côté de la Silicon Valley avec le Digital Game Museum. Contrairement à d’autres musées qui se concentrent sur la préservation des consoles, leur objectif, c’est avant tout de rassembler les artefacts liés aux jeux vidéo. Ils souhaitent conserver les emballages de jeux et leurs illustrations fantastiques, les magazines, la publicité, les manuels, les livres d’art etc. Tous ces objets qui font autant partie de la culture vidéoludique que les jeux et les consoles, et qui doivent être conservés au même titre que ces derniers.

The Digital Game Museum (Silicon Valley)

The Digital Game Museum (Silicon Valley)

Bien entendu, le musée ne propose pas que des boîtes de jeux et des magazines, ils ont aussi toute une collection consacrée aux consoles rétro. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir des consoles et des jeux Nintendo, Ataris, Sega et même des bornes d’arcades. C’est l’occasion d’en apprendre plus sur l’histoire du jeu vidéo ou pourquoi pas de faire découvrir les consoles de votre enfance à votre famille.

Toute une section du musée est aussi consacrée à l’étude de l’impact des jeux vidéo sur les individus et les communautés. C’est une vision globale qui englobe l’histoire des jeux ainsi que leur héritage sur nous. C’est un musée très complet qui mérite qu’on s’y attarde puisque sa vision et sa mission diffèrent de ce qu’on a l’habitude de voir.

The National VideoGame Museum (Frisco)

Ouvert depuis 2016, le National VideoGame Museum de Frisco possède tout ce que vous avez toujours souhaité voir dans un musée consacré à la culture vidéoludique sur presque un hectare. Console rétro, bornes d’arcade, décor de jeux vidéo, figurines, ordinateurs historiques, artefacts et bien d’autres encore, vous en prendrez plein les yeux.

The National VideoGame Museum (Frisco)

The National VideoGame Museum (Frisco)

Et pour cause, c’est une collection qui date en réalité depuis 1999. Les fondateurs du musée ont d’abord commencé par organiser une exposition itinérante, la Classic Gaming Expo, qui présentait lors de convention ou d’exposition différents jeux et consoles. Ce n’est qu’en 2011 qu’ils décident de rassembler toutes leurs archives dans un seul et même musée.

Il s’organise en vous proposant plusieurs expositions qui se concentrent toutes sur une partie ou un aspect de l’histoire du jeu vidéo. L’une d’elles est par exemple consacrée à la conception sonore, une autre sur l’évolution des manettes, et une autre encore sur les consoles. D’ailleurs, vous aurez la possibilité de jouer à votre guise à tous les jeux qui sont à votre disposition dont la sélection change chaque mois. Le musée possède des pièces très rares que vous ne verrez pas ailleurs, alors c’est réellement une étape incontournable si jamais vous êtes dans le coin.

The Museum of Art and Digital Entertainment (Oakland)

Le Museum of Art and Digital Entertainment d’Oakland a été fondé en 2011 dans le but de préserver le patrimoine vidéoludique pour inspirer les prochaines générations de développeurs de jeux vidéo. L’objectif principal du musée est de faire en sorte que tous les jeux qui y sont conservés soient encore jouables. Cela demande un immense travail de restauration et de préservation effectué par les membres du musée et par des bénévoles.

The Museum of Art and Digital Entertainment (Oakland)

The Museum of Art and Digital Entertainment (Oakland)

Ainsi, une fois que vous avez acheté votre billet d’entrée, vous pourrez jouer à plus 12 000 jeux différents répartis sur 40 consoles aussi longtemps que vous le souhaitez. C’est l’une des plus grandes collections de jeux vidéo jouables au monde. Ils se comparent à une bibliothèque numérique où l’on peut à la fois apprendre l’histoire de l’industrie vidéoludique, mais aussi en profiter pour vivre l’expérience pleinement.

Le musée vous offre aussi la possibilité de vous inscrire à des ateliers de programmation et d’art informatiques. Il faut avoir au moins 9 ans et aucune expérience n’est requise. C’est idéal pour ceux qui souhaitent approfondir leur connaissance dans l’optique de travailler dans cet univers, ou pour ceux qui veulent simplement en savoir plus sur ce domaine.

Le Pixel Museum (Bruxelles)

Le Pixel Museum, avant d’établir ses quartiers à Bruxelles, se trouvait à Strasbourg. Il s’agissait en effet du premier musée permanent du jeu vidéo en France. Après trois ans d’exploitation, il a malheureusement fermé ses portes en 2020. Pourtant, le succès était au rendez-vous, le musée a accueilli sur 3 ans plus de 75 000 visiteurs. Cependant, la cause de la fermeture serait un loyer beaucoup trop élevé qui empêchait le musée de se développer. Les conditions sanitaires avec la crise du coronavirus n’ont pas aidé non plus à ce que le musée reste ouvert.

Le Pixel Museum (Bruxelles)

Le Pixel Museum (Bruxelles)

Le Pixel Museum se trouve donc maintenant à Bruxelles, c’est le premier musée du jeu vidéo en Belgique. Il présente l’histoire de l’industrie vidéoludique depuis la première borne d’arcade jusqu’aux consoles nouvelle génération. C’est en tout plus de 250 machines qui sont présentes sur place. Il se présente sous la forme d’un parcours chronologique afin que vous puissiez apprendre tout ce qu’il faut savoir sur l’histoire des jeux vidéo.

Le musée propose aussi des ateliers de création de jeux vidéo accessibles dès le plus jeune âge pour apprendre comment se créer un jeu. Tout le monde peut trouver son compte dans ce musée immense et complet qui se trouve être le plus proche de la France.

The Strong National Museum Of Play (New York)

Ce musée au design ludique a ouvert ses portes en 1982 et regroupe notamment la très célèbre collection de jouets de Margaret Woodbury Strong. La mission de ce musée est de montrer de quelle façon le jeu, et notamment les jeux vidéo, encourage l’apprentissage, la créativité et la découverte. Il s’agit de l’un des plus grands musées des Etat-Unis et possède la plus vaste collection de jeux au monde. Il propose aussi une chronologie de l’histoire de l’industrie vidéoludique ainsi qu’une histoire du jeu vidéo en 64 objectifs.

The Strong National Museum Of Play (New York)

The Strong National Museum Of Play (New York)

Il se compose notamment d’un World Video Game Hall Of Fame. Tous les ans des jeux qui sont considérés comme ayant marqué l’histoire rejoignent cet endroit pour être exposés et mis à l’honneur, pour permettre à tous de comprendre l’importance du jeu vidéo dans l’histoire. Pour le moment, on y trouve Animal Crossing, Bejeweled ou encore Centipede. Cette collection est amenée à grossir au fur et à mesure des années, ce qui rend ce musée très interactif.

Le musée propose aussi différentes expositions thématiques au sujet des jeux vidéo tout au long de l’année. Le reste des collections concerne les jouets, la télévision ou encore les bandes dessinées. Si vous souhaitez y aller, prévoyez une bonne journée devant vous, car vous aurez beaucoup de choses à voir.

The Video Game Museum of Rome (Rome)

Le Video Game Museum of Rome, abrégé Vigamus, est le premier musée consacré aux jeux vidéo en Italie. Il ouvre ses portes en 2012 pour présenter les différents pans de l’histoire de l’industrie vidéoludique grâce à plus de 440 pièces et 100 panneaux d’informations et de contextes. Vous trouverez aussi une quinzaine de rétrospectives qui vous détailleront la création de certains des plus grands jeux jamais créés de façon immersive puisqu’elles sont présentées à la première personne. Vous l’aurez compris, il s’agit vraiment d’un musée interactif.

The Video Game Museum of Rome (Rome)

The Video Game Museum of Rome (Rome)

C’est aussi le premier au monde à proposer une salle dédiée à la réalité virtuelle. À l’intérieur, vous aurez la possibilité d’essayer la VR en mettant le casque et en vous plongeant dans l’univers de vos jeux vidéo préférés. L’expérience est disponible toute l’année et c’est idéal pour ceux qui n’ont pas les moyens ou la place de s’offrir un casque VR.

Vous trouverez aussi dans le musée des expositions thématiques. Notamment une galerie de portraits qui présente neuf auteurs qui ont contribué à l’évolution du jeu vidéo, une exposition sur The Witcher, Sega ou encore ET ! Vous trouverez forcément une thématique à votre goût, en plus d’apprendre énormément de choses. Comme beaucoup de musées, il propose aussi des zones regroupant des bornes d’arcades ou différentes consoles qui seront à votre disposition pour jouer.

Le Computerspielemuseum (Berlin)

Plus proche de la France, voici le musée du jeu vidéo de Berlin. C’est lui qui possède la plus grande collection de jeux vidéo, consoles et magazines spécialisés d’Europe. Cette exposition permanente reconstitue les 50 premières années du jeu vidéo. On y retrouve des pièces extrêmement rares.

Le Computerspielemuseum (Berlin)

Le Computerspielemuseum (Berlin)

Dans ce musée, vous en prendrez plein les yeux et vous découvrirez des machines dont vous ignoriez très certainement l’existence. Cela montre à quel point les technologies évoluent vite. Le musée se compose donc de plus de 300 pièces et vous offre la possibilité de jouer à environ 35 jeux de façon autonome sur les différentes consoles.

Le museum d’histoire virtuelle (France)

C’est en 2020 que le muséum d’histoire virtuelle ouvre ses portes à Barberaz, en Savoie. Ce dernier accueille plus de 1500 jeux et 200 consoles sur plus de 300 mètres carrés. Il propose de revivre toute l’histoire du monde des jeux vidéo en contemplant des reliques du passé. Si vous avez joué aux jeux vidéo dans votre jeunesse, alors vous serez ravi de redécouvrir tout ce qui a composé votre enfance, c’est le paradis des retrogamers.

Le museum d'histoire virtuelle (France)

Le museum d’histoire virtuelle (France)

L’objectif du musée est de partager la passion du jeu vidéo au plus grand nombre et de montrer que les anciens jeux restent très ludiques et peuvent procurer beaucoup de plaisir. Ce musée est gratuit afin que tous puissent venir découvrir ses merveilles, alors aucune raison de s’en priver, en plus c’est en France !

The Video Game Museum (en ligne)

Le dernier musée que nous avons à vous présenter aujourd’hui n’est pas un musée physique, comme les précédents, mais un musée virtuel. Le Video Game Museum est un site qui rassemble plus de 13 000 jeux, majoritairement rétro, tous classés par consoles. Chacun d’entre eux possède une fiche récapitulative plus ou moins détaillée avec des screenshots.

The Video Game Museum (en ligne)

The Video Game Museum (en ligne)

C’est une véritable mine d’or pour tous ceux qui veulent retrouver un jeu de leur enfance et en revoir quelques images. C’est aussi très agréable de se balader un peu au hasard entre les différentes catégories pour se rendre compte de l’évolution phénoménale de l’industrie du jeu vidéo depuis ces dernières décennies.

 

Voici qui clôture notre article sur les musées du jeu vidéo. Comme vous avez pu le voir, il en existe un peu partout dans le monde et tous mettent à l’honneur la culture vidéoludique dans son ensemble. Une autre preuve que les jeux vidéo deviennent de plus en plus populaires auprès de tous les publics.

FAQ

Quel est le plus beau musée du jeu vidéo ?
Chaque musée du jeu vidéo propose sa propre vision, alors il est difficile d’en choisir un. Cependant, celui qui vous permettra à la fois d’apprendre toute l’histoire de l’industrie vidéoludique tout en essayant beaucoup de jeux, c’est le The National VideoGame Museum de Frisco. Il s’agit sans aucun doute du plus complet.  Cependant, pour se rapprocher de la France, le Pixel Muséum de Bruxelles vous offrira aussi énormément d’occupations et d’informations, sans compter que les ateliers de créations proposés sont accessibles et passionnants.
Y a-t-il un musée du jeu vidéo en France ?
En plus du musée d’histoire virtuelle de Savoie, il existe effectivement un musée à Paris. Ce dernier est assez modeste mais propose tout de même d’essayer différentes bornes d’arcades et consoles rétro. Plus de 200 pièces sont exposées et mettent à l’honneur les jeux ainsi que leurs créateurs.  Il existait aussi un musée du jeu vidéo à Strasbourg, qui avait une plus grande ampleur, mais ce dernier a malheureusement fermé ses portes en 2020. Les autres musées du jeu vidéo les plus proches de la France sont ceux de Berlin, Bruxelles et Rome. Beaucoup sont ceux qui cherchent à ouvrir un nouveau musée du jeu vidéo en France identique à celui de Strasbourg, d’autant plus qu’il connaissait un succès important.

Contenus récents