Bulle orange de chat
Prévisualisation youtube bouton play youtube
Boite à outils

Le rétrogaming

Logos d'éditeurs de jeux video
Contenu mis à jour le
Le rétrogaming, voilà une activité très en vogue depuis plusieurs années. Les éditeurs de jeux vidéo, les studios et les boutiques ont bien flairé le potentiel de ce marché qui ne cesse de grandir. Entre les remakes, la flambée des prix des anciennes consoles, les arnaques et la multiplication des jeux en pixel art, revenons quelques instants sur ce phénomène qui rassemble les joueurs de tout âge et de toute génération.

Qu’est-ce que le rétrogaming ?

Le rétrogaming est un mot qui vient du latin “retro” signifiant “en arrière” et de l’anglais “gaming”, qui désigne les jeux vidéo. C’est donc plus généralement un terme qui regroupe tout ce qui concerne la pratique, la collection et l’entretien des anciens jeux vidéo, des anciennes consoles et de leurs accessoires, allant même jusqu’aux bornes d’arcade

Mais tous les joueurs n’ont pas eu les mêmes consoles ni les mêmes jeux lorsqu’ils étaient enfants. Là où certains considèrent un titre comme du rétrogaming, d’autres ne sont pas de cet avis et voient en lui un jeu récent. Chaque génération a un rapport au rétrogaming différent.

Histoire du retrogaming

C’est pourquoi il est si difficile de dater les débuts du rétrogaming. Chaque joueur a sa conception personnelle du terme “rétro”. Pour certains, le concept est apparu dans la deuxième partie des années 80. À cette époque, on voit apparaître les premiers remakes, notamment du célèbre jeu Pac-Man, qui se voient dotés de graphismes en 3D et de nouvelles fonctionnalités plus modernes. De la même façon, l’entreprise Namco surfe sur cette vague en sortant Galaga 88 inspiré de Space Invaders sorti en 1978. En réalité, cette époque correspond à l’arrivée dans l’âge adulte de la génération née entre 1965 et 1975. Cette dernière a connu l’apparition des premières consoles et des premiers jeux vidéo. La nostalgie s’installe et ils deviennent, par la même occasion, rétro.

Certains pensent encore que le rétrogaming concerne tout ce qui est sorti avant la première PlayStation de Sony. En effet, beaucoup considèrent que cette console a marqué une véritable rupture dans l’histoire des jeux vidéo, faisant basculer le monde entier dans la 3D. Mais il faut reconnaître que pour les jeunes adultes aujourd’hui, les titres de la PlayStation sont aussi considérés comme du rétrogaming. Il faut donc bien comprendre que chaque année, les jeux et les consoles rétro évoluent. 

La plupart des gens s’accordent tout de même pour dater l’apparition du rétrogaming tel que nous le connaissons aujourd’hui aux années 2000. C’est à ce moment que Nintendo propose aux joueurs un véritable bain de nostalgie pour les 20 ans de Mario en 2006. Super Mario puis Super Mario Land 2 datant des années 1990 sortent sur DS. Le succès est immédiat, les joueurs sont ravis de replonger en enfance et de profiter de leurs jeux favoris sur des plateformes plus modernes. C’est à cette date que l’industrie vidéoludique comprend que la nostalgie est un excellent moteur de vente.

Petit à petit, les différents éditeurs vont continuer à créer des remakes et à rééditer leurs anciens jeux. Le rétrogaming va petit à petit devenir de plus en plus populaire. On peut finalement s’accorder pour dire qu’un jeu appartient à la catégorie du rétrogaming quand il provoque de la nostalgie. En partant de ce postulat, les possibilités sont quasi infinies pour les studios. Et chaque année, les joueurs sont ravis de redécouvrir certains titres de leur enfance

Mais le rétrogaming, ce n’est pas que jouer à d’anciens jeux vidéo remasterisés, vous vous en doutez. Toute une partie de cette pratique consiste à utiliser et à collectionner les jeux et les consoles d’époque. Ces derniers se vendent parfois à prix d’or à des passionnés ravis de posséder ces objets témoignant d’un passé vidéoludique qu’ils adorent.

Les différentes catégories de rétrogamer

Pour mieux comprendre en quoi consiste le rétrogaming en pratique, voici une présentation des différentes catégories de rétrogamer. 

Les passéistes

Tout d’abord, il existe ceux qu’on appelle les « passéistes« . Ces derniers ont comme conviction que les jeux vidéo, c’était mieux avant. Ils sont convaincus que dans le passé, les titres étaient plus variés, plus audacieux et proposaient des concepts inventifs. Aujourd’hui, ils considèrent que le marché est trop axé vers le grand public et trop prompt à brasser de l’argent. Pour eux, les jeux vidéo sont une passion avant d’être une économie. Ils regrettent la créativité vidéoludique des années 70-80 et souhaiteraient que les jeux d’aventure graphique, les beat’emup en 2D et les titres en pixel art deviennent aussi populaires qu’avant. Nombre d’entre eux refusent d’émettre un avis sur les jeux vidéo modernes et se gardent bien de les tester. Leur objectif est de continuer à jouer aux anciens jeux vidéo pour qu’ils ne tombent pas dans l’oubli et que les titres modernes continuent de s’en inspirer.

Les collectionneurs

La majorité des passionnés de rétrogaming sont des collectionneurs. Ces derniers arpentent les vide-greniers, les brocantes, les marchés aux puces et les boutiques spécialisées à la recherche de la perle rare qui fera grandir leur collection. Sans compter les sites de ventes aux enchères entre particuliers. Leur objectif : rassembler consoles, jeux vidéo ou encore accessoires datant des dernières décennies vidéoludique. Certaines pièces collector et rares se vendent d’ailleurs à des prix inimaginables. Comme toute collection, le rétrogaming demande un certain budget. Mais quel plaisir pour ces collectionneurs d’avoir chez eux les consoles et les jeux auxquels ils jouaient quand ils étaient jeunes. Un vrai retour dans le temps et un bain de nostalgie. 

Les historiens

Beaucoup de joueurs passionnés par le rétrogaming ont compris depuis longtemps que les jeux vidéo, c’est bien plus qu’un simple divertissement ou un phénomène commercial. Ils font intégralement partie de notre société et sont reconnus depuis plusieurs années déjà comme étant le 10ème art. Ainsi, cette reconnaissance a poussé de nombreux gamers à effectuer un travail de conservation du patrimoine vidéoludique. Des collectionneurs et des développeurs passionnés ont rassemblé, restauré et analysé des consoles, des jeux et des bornes d’arcade de toutes les époques. Ce travail de compilation permet aux générations d’aujourd’hui de se renseigner et de comprendre comment était le monde du jeu vidéo il y a plusieurs décennies.

Les bricoleurs

En collectant et en utilisant du matériel datant parfois de plusieurs décennies, il est normal de constater que ce dernier n’est plus en parfait état de marche. Les passionnés de rétrogaming se doivent d’être un peu bricoleurs. Parfois, les connectiques sont encrassées ou cassées, certains éléments peuvent ne plus fonctionner et trouver des pièces de rechange est un véritable casse-tête. Dénicher la perle rare en brocante et se rendre compte qu’elle ne fonctionne plus à cause d’un faux contact pousse certains à réparer leurs machines eux-mêmes. Soudure, réparation grâce au système D, remplacement de pièce… L’objectif des bricoleurs est de refaire fonctionner ces machines quoiqu’il leur en coûte. Aujourd’hui, il existe énormément de sites qui peuvent vous apprendre comment réparer une ancienne console ou comment faire fonctionner un jeu qui ne veut pas démarrer. Lorsqu’on touche à du matériel ancien, il est normal de devoir mettre les mains dans le cambouis. 

En parallèle, ce sont souvent eux qui fabriquent des émulateurs très sophistiqués pour pratiquer le rétrogaming dans des conditions plus modernes. L’émulation consiste à simuler sur un ordinateur le comportement d’une borne d’arcade ou d’une console de jeux. Ils arrivent à concentrer en un seul support des milliers de jeux vidéo rétro. Cela demande des compétences techniques mais aussi beaucoup de débrouillardise

Pourquoi le rétrogaming connaît un tel succès ?

Le succès du rétrogaming ne cesse de croître au fur et à mesure des années. Cela peut s’expliquer par différents facteurs, notamment la nostalgie, la volonté de commencer une collection, le sentiment d’appartenance à un groupe, mais grâce aussi l’immense travail d’archivage effectué par de nombreux internautes. Ce travail permet à tous de découvrir le rétrogaming et de s’y intéresser en profondeur. Voyons toutes ces raisons plus en détail. 

Nostalgie et retour en enfance

Beaucoup de joueurs ont été marqués par l’explosion des jeux vidéo et des consoles de salon dans les années 1980-1990. À cette époque, s’acheter une console ou un nouveau jeu était un grand événement. On passait du bon temps, seul, entre amis ou en famille à s’acharner pour terminer un niveau. Si aujourd’hui, le concept n’a pas fondamentalement changé, il faut reconnaître que les jeux vidéo sont plus accessibles et font maintenant partie du quotidien.

Le rétrogaming, c’est donc avant tout un retour en enfance, une pratique qui rappelle de bons souvenirs. C’est l’une des raisons pour lesquelles il est si populaire chez les adultes. Nombreux sont les joueurs qui ont envie de se replonger dans le passé ou de faire connaître à leur entourage les jeux auxquels ils jouaient pendant leur enfance ou leur adolescence.

Et ça, les éditeurs l’ont bien compris. Chaque année de nouvelles éditions des jeux et des consoles des années 80-90 sont rendues disponibles et sont un véritable succès. Il faut dire que les passionnés de rétrogaming les plus nostalgiques considèrent parfois que le passage à la 3D a appauvri les jeux en termes de gameplay. Pour eux, les anciens titres étaient plus difficiles et demandaient de l’acharnement. Ce n’était pas un loisir ouvert à tous. L’engouement pour les remakes est donc logique et s’explique avant tout par la nostalgie d’une époque où les jeux vidéo étaient bien différents.

Sentiment d’appartenance 

Mais la nostalgie n’est pas la seule explication à l’engouement croissant pour le rétrogaming. Si les passionnés sont si nombreux, c’est aussi parce que sa pratique crée un sentiment d’appartenance. On reproche souvent aux jeux vidéo d’être des vecteurs d’isolement social, mais le rétrogaming a tendance à provoquer l’effet inverse. Nombreux sont les adeptes qui se rassemblent sur les forums ou dans des événements physiques pour partager leur passion. 

Entre les boutiques spécialisées, les bars, les rassemblements et les festivals comme le Re-Play de Cannes, les retrogamers ont de nombreuses occasions de se retrouver pour partager autour de ces sujets. Un musée a même ouvert ses portes à Schiltigheim, le Pixel Museum. D’ailleurs si vous souhaitez en savoir plus sur les musées du jeu vidéo, vous pouvez consulter notre article dédié à ce sujet. Le rétrogaming est donc aussi une véritable communauté qui partage les mêmes valeurs et les mêmes centres d’intérêt.

Marketing de la seconde main

Le rétrogaming ne connaîtrait pas un tel succès si les éditeurs ne s’y intéressaient pas. Ils voient dans les vieux jeux vidéo une occasion de faire un nouveau produit tout en réduisant les coûts et les dangers de faire un flop. Si un titre a marché il y a des années, pourquoi ne marcherait-il pas aujourd’hui ? Sans compter que le rétrogaming parle à toutes les générations, ceux qui ont connu le jeu quand ils étaient enfants, et les enfants d’aujourd’hui qui découvrent un nouveau jeu. 

Le rétromarketing, c’est l’une des stratégies les plus efficaces pour vendre, car elle fait appel aux meilleurs souvenirs passés. D’autant plus que les adultes d’aujourd’hui sont ravis de faire découvrir leurs jeux favoris à la nouvelle génération. C’est une boucle parfaite et très rentable qui explique pourquoi les remakes et les titres remasterisés fleurissent partout depuis ces dernières années.

Finalement, si le rétrogaming a autant de succès, c’est parce qu’il encourage le partage et ravive des souvenirs heureux, alors pourquoi s’en priver ? 

Où acheter des jeux et des consoles rétrogaming ?

Sur Internet

Vous vous en doutez, l’endroit qui regorge de bonnes affaires et d’objets rétro, c’est Internet. Entre les plateformes d’achat vente entre particuliers et les boutiques spécialisées, vous avez l’embarras du choix. C’est souvent sur Internet que les passionnés se fournissent, car ils y dénichent des objets quasiment introuvables en boutique. Autre grand avantage, le Web permet d’acheter des objets à l’étranger, ce qui élargit grandement le champ des possibles. Consoles, jeux vidéo, pièces de rechange ou accessoires, c’est le monde entier qui est à portée de main. Il est donc tout à fait logique que le monopole du rétrogaming se trouve sur Internet. 

Dans les boutiques spécialisées

Les boutiques spécialisées sont de plus en plus nombreuses à se spécialiser dans le rétrogaming. Cela s’explique par le fait que les jeux vidéo modernes sont de plus en plus dématérialisés et que les offres de cloud gaming se démocratisent chaque année. Le rétrogaming est l’un des seuls domaines qui doit rester physique et qui peut donc être vendu en boutique. Bien entendu, ces dernières offrent moins de choix et de diversité que sur Internet, mais nombre d’entre elles proposent un stock conséquent. Et ce qui est propre aux boutiques physiques, c’est l’accompagnement et le conseil. Les vendeurs sont souvent des passionnés qui sont ravis de répondre à vos questions. Vous pouvez aussi voir ce que vous achetez, le prendre en main et vérifier son fonctionnement, contrairement au web. Si vous voulez en savoir plus sur les boutiques de jeux vidéo, nous vous invitons à lire cet article dédié : les magasins de jeux vidéo.

Dans les brocantes et les vide-greniers

Derniers endroits phares où vous procurer du matériel rétrogaming : les brocantes et les vide-greniers. Ces lieux vous demandent d’avoir un œil de connaisseur car vous devrez dénicher des perles rares parmi tous les objets présents sur les différents stands, mais ils vous donnent aussi l’opportunité de trouver ces dernières à des prix dérisoires ! En effet, nombreux sont ceux qui n’ont pas idée de la valeur de leurs anciennes consoles ou de leurs anciens jeux et qui les vendent pour quelques euros. À vous de voir si vous les conservez ou si vous les revendez ! Les brocantes vous demanderont un peu de temps et des connaissances, mais vous pourriez faire de très belles affaires.  

Les arnaques 

Malheureusement, là où il y a de l’argent, il y a aussi bien souvent des arnaques. Entre ceux qui postent de fausses annonces sur Internet, ceux qui vendent des consoles et des jeux à prix totalement exorbitants et la multiplication des contrefaçons, nous ne pouvons que vous recommander d’être extrêmement prudents lorsque vous achetez du matériel rétrogaming. Vérifiez la description des annonces, les photos, les avis laissés aux vendeurs afin d’éviter toute mauvaise surprise à la réception.

Les 5 jeux les plus joués en rétrogaming

Final Fantasy VI (1994)

Sorti pour la première fois sur Super Nintendo en 1994, il est considéré par beaucoup de joueurs comme le meilleur jeu de rôle japonais jamais édité. Aujourd’hui encore il se classe comme étant le titre rétrogaming le plus joué dans le monde. Intrigue, bande-son, personnage… Final Fantasy VI a su marquer les esprits de toute une génération de passionnés.

Super Mario World (1990)

Impossible de parler de rétrogaming sans mentionner Nintendo. Super Mario World, développé pour la Super Nintendo en 1990, fut un succès aussi bien critique que commercial. Ce ne sont pas moins de 20 millions d’exemplaires qui ont été vendus à l’international. Aujourd’hui, vous avez la possibilité d’y jouer sur la SNES mini développée par Nintendo il y a quelques années, mais aussi grâce au catalogue Online de la Nintendo Switch. 

Super Mario Bros. (1985)

Super Mario Bros, c’est souvent le premier jeu auquel on pense lorsqu’on parle de rétrogaming. Il faut dire que c’est le titre qui a marqué l’enfance de bien des joueurs ! Il est sorti en 1985 sur Nintendo Entertainment System. Il s’agit du premier jeu de la série Super Mario. C’est lui qui démocratise le défilement horizontal ainsi que le système de boss en fin de niveau. Et la bande-son, composée par Koji Kondo, est reconnue internationalement pour être l’hymne des jeux vidéo. 

The Legend of Zelda: A Link to the Past (1991)

Si tous les anciens Zelda suscitent chez les joueurs des vagues de nostalgie, A Link to the Past reste l’un de ceux les plus joués en rétrogaming. Développé et édité par Nintendo en 1991 sur Super Nintendo, il est immédiatement acclamé par la presse et les joueurs, qui voient en lui un jeu hors du commun. Aujourd’hui, il est encore possible d’y jouer sur le catalogue Online de la Nintendo Switch.

Super Mario World 2: Yoshi’s Island (1995)

Super Mario World 2 : Yoshi’s Island fait aussi partie des jeux les plus joués en rétrogaming. Il suit le premier opus mais cette fois le joueur incarne Yoshi. Il est sorti en 1995 sur Super Nintendo et aujourd’hui, il est possible d’y jouer sur le catalogue Online de la Nintendo Switch. Comme pour les 4 autres jeux que nous venons de vous présenter, Super Mario World 2 a marqué l’enfance et l’adolescence de beaucoup de joueurs, c’est pourquoi encore aujourd’hui il est si populaire. 

Nous pouvons conclure cet article en disant que le rétrogaming est un phénomène à la fois très vaste et très populaire. Tous les aspects de cette pratique sont liés par la nostalgie et les souvenirs d’une enfance heureuse. Vieilles consoles, anciens jeux ou bornes d’arcade, le rétrogaming traverse les générations et crée des groupes soudés qui partagent ensemble une passion commune. Bien entendu, comme pour tout marché populaire et rentable, le marketing et les arnaques foisonnent. Mais c’est avant tout un loisir qui permet de lier tous les joueurs, qu’ils soient grands ou petits.

FAQ

Quelle console de rétrogaming choisir ?
L’idéal pour choisir une console de rétrogaming est de se plonger dans ses souvenirs. Quelle est la console à laquelle vous jouiez quand vous étiez enfant ? Ou quelle console rêviez-vous d’avoir ? C’est un bon point de départ. Ensuite, vous pouvez agrandir votre collection au fil du temps en faisant de bonnes affaires. Si vous êtes passionné par un éditeur en particulier, vous pouvez tenter de rassembler toutes ses consoles !
Combien coûte une console rétrogaming ?
L’avantage des consoles anciennes, c’est qu'elles coûtent souvent bien moins cher que les récentes. Vous pouvez trouver des consoles fonctionnelles datant des années 2000 pour une centaine d’euros. Par contre, si vous cherchez celles des années 70-80, alors les prix s’envolent. Avant d'acheter, faites attention à comparer les prix sur différents sites Internet pour être sûr que ce n’est pas une arnaque.
Comment commencer le rétrogaming ?
Vous pouvez commencer une collection de matériel rétrogaming de façon progressive. Si vous avez une boutique de rétrogaming près de chez vous, vous pouvez vous y rendre pour demander conseil. Encore une fois, rassembler les jeux de votre enfance peut être un très bon point de départ, à moins que vous soyez passionné par un personnage, une licence ou un éditeur en particulier.

Contenus récents