Prévisualisation youtube bouton play youtube
Gaming industry

Les 50 Français qui feront le jeu vidéo en 2023

Contenu mis à jour le
HEADER-ARTICLE-50
Contenu mis à jour le

Cette sélection des 50 personnalités du jeu vidéo français qui feront 2023 n’est pas un classement, ni un palmarès.

Elle tente, comme chaque année et en toute indépendance, de réaliser un instantané des actrices et des acteurs de la filière, une photographie des talents et des passions d’un secteur qui ne cesse de croître.

À l’image d’un repas de famille, tout est affaire d’équilibre. Ici, le curseur se situe exactement entre réussites économiques et engagements sociétaux, d’où une diversité des profils qui nous rend fiers. Des débutants, des confirmés, des créatifs, des indés, des financiers, des observateurs, des femmes, des hommes, des oubliés (toutes nos excuses au passage), un patchwork de qualités hétérogènes qui reflète, nous l’espérons, la vitalité future du jeu vidéo en France.

Jean Zeid

Olivier Avaro
Olivier Avaro
CEO de Blacknut
Fondateur et CEO de Blacknut, Olivier Avaro aime présenter sa plateforme pionnière comme le “Netflix du jeu vidéo” avec un catalogue de plus de 500 jeux vidéo en accès illimité sur tous les écrans possibles. Ancien directeur technique d’Orange et vice-Président d’Amdocs, ses plus de 15 années d’expérience en startups et dans des grands groupes lui ont permis de devenir Business Angel. Après avoir fondé Streamezzo en 2004, il cède la société en 2010 et se consacre actuellement exclusivement au projet Blacknut qui vient de voir Square Enix entrer au capital et investir dans cette solution française (et aboutie) de Cloud Gaming.
ced
Cédric Babouche
Fondateur du studio Un Je Ne Sais Quoi
Ça y est. Après des mois d’attente et de hype, les peintures à l’aquarelle du jeu Dordogne visent désormais une date de sortie au printemps 2023. Cette virée bucolique dans l’une des régions les plus appréciées de France et de Navarre promet un scénario touchant, couché sur une esthétique de toiles de campagne. L'héroïne s’appelle d'ailleurs Mimi et ce sont ses souvenirs d’enfance suite au décès de sa grand-mère qui joueront le rôle de fil rouge narratif. Un coup de maître pour le studio Un Je Ne Sais Quoi, fondé par le réalisateur et directeur artistique Cédric Babouche, associé au studio Umanimation, connu pour la série d’Arte Globozone.
DINGA BAKABA
Dinga Bakaba
Studio director et co-creative director d’Arkane Lyon
Son visage de papa heureux et sa silhouette longiligne se sont imposés au fil des années comme celui d’un role model du secteur. Game designer et producteur sur le jeu Dishonored et ses DLC, lead designer sur Dishonored 2, directeur créatif sur Deathloop, il est désormais le directeur du studio Arkane à Lyon. Difficile de faire plus complet que ce profil aussi doué pour la capoeira, son autre passion, que pour concevoir des jeux vidéo. Pourtant, Dinga Bakaba a certes tapé dans l'œil de ses recruteurs par sa vivacité d’esprit, mais aussi par son parcours non formaté, lui qui apprécie et pousse la diversité dans l’industrie jour après jour.
William Brou
William Brou
Professeur d'histoire-géographie et créateur de contenus
Dans ses vidéos, William Brou n’hésite pas à apparaître en toge romaine quand ce n’est pas en poilu de 14-18. Apprendre l'Histoire en utilisant les jeux vidéo comme support pédagogique, voilà le pari - réussi - de ce professeur de collège et créateur de la chaîne YouTube "Histoire en jeux" et qui anime également à ses heures perdues un canal TikTok au succès continu. S’il reconnaît, avec le sourire, avoir failli manquer son bac pour cause de trop longues séances de jeux, il a su organiser avec succès une game jam au récent “Rendez-vous de l'histoire” de Blois. Une première qui en appelle d’autres.
Sophie Buhl
Sophie Buhl
Directrice de production à Quantic Dream
Elle est là depuis les débuts de l’aventure, avant même que Quantic Dream ne s’appelle Quantic Dream, lorsque la petite équipe des débuts travaillait dans une pièce du studio de musique de David Cage. Aujourd'hui, Sophie Buhl dirige les ambitieuses productions du boulevard Davout, à l’heure où le studio parisien se diversifie derrière un projet phare : Star Wars Eclipse, soutenu en cela par la création d’une nouvelle structure Quantic à Montréal, et par le rachat de l'entreprise par la compagnie chinoise Netease. 2023 devrait dévoiler les nouveaux projets du studio aux nombreux fans des jeux Quantic.
Gnoumagbe et Teninke Camara
Gnoumagbe et Teninke Camara
Co-fondatrices du studio Blind Bend Studio
Gnoumagbe et Teninke Camara ont créé leur propre structure à Lyon en juillet 2021. Blind Bend Studio s’est orienté immédiatement vers la création de contenus forts, des jeux ayant pour objectif de présenter plus de diversité et d'encourager une meilleure représentation dans le secteur. Creative Director au sein de l'équipe, Teninke Camara s’est d’abord formée aux techniques du son et de la post-production en animation. Jeune tech artist passionnée de pop culture et nouvelles technologies. Gnoumagbe est diplômée du Master Art et Technologie de l'Image à Paris 8 Tech Artist. Elles fédèrent aujourd'hui une équipe autour d’un premier projet intitulé Blind Frontiers, un road trip narratif qui met en lumière un personnage atteint d'albinisme évoluant dans un monde d'après-guerre en quête d'identité.
Nicolas Cannasse et Sébastien Vidal
Nicolas Cannasse et Sébastien Vidal
Fondateurs de Shiro Games
Shiro Games maîtrise sa success story comme peu de studio indépendant français. Basé à Bordeaux, le développeur et éditeur de jeux vidéo fête ses 10 ans avec un effectif total porté à 60 personnes. Preuve de cette vitalité bien agencée, la société a réalisé une levée de fonds de près de 50 millions d’euros, menée par le fonds Cathay Capital et conseillée par la banque d’affaires Alantra. Avec des jeux comme Evoland, Northgard et ses 3 millions de joueurs et plus récemment Dune: Spice Wars, la structure va prochainement éditer des jeux, via Shiro Unlimited, dans le but d’accompagner de jeunes studios indépendants dans le développement de titres originaux comme Decarnation ou Abyssals par exemple.
Julie Chalmette
Julie Chalmette
Managing Director à ZeniMax France (Bethesda)
La Managing Director à ZeniMax France (Bethesda, Arkane Studios...) et présidente du SELL, le Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs, a tenu le pari en 2022 de faire renaître la Paris Games Week et de promouvoir le jeu vidéo auprès des instances gouvernementales jusqu'au renouvellement du si crucial crédit d'impôt. Pour autant, elle pousse toujours sur le devant de la scène les questions liées à la diversité et à l'environnement, elle qui a fondé avec Audrey Leprince l'association Women in Games.
Pascal Charrue, Jérôme Combe et Arnaud Delord
Pascal Charrue, Jérôme Combe et Arnaud Delord
Fondateurs de Fortiche Production
Il ne s’est pas passé un jour dans le bureau américain de Netflix sans qu’un producteur ne vienne avec sous les bras son projet “à la Arcane”. Il faut dire que pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître. Avec la série animée Arcane, adaptation réussie de l’univers du jeu League of Legends, l'éditeur Riot Games et le studio Fortiche ont réussi là où la plupart ont échoué, c’est-à-dire traduire un imaginaire vidéoludique en œuvre audiovisuelle. Fortiche, studio d'animation montpelliérain a été créé par Pascal Charrue, Jérôme Combe et Arnaud Delord en 2009, année de sortie de League of Legends. Devant le succès, une saison 2 est déjà en préparation.
Maxime Chattam2
Maxime Chattam
Président de la commission d’aide au jeu vidéo du CNC
Il fait partie des maîtres littéraires du thriller et de l’horreur. Il est aussi un fin connaisseur du monde des jeux de rôle et des jeux vidéo, avec un net penchant pour les bornes d’arcade. Maxime Chattam est désormais à la tête de la commission du Fonds d’aide au jeu vidéo, lui qui a succédé à la chanteuse Juliette Noureddine. À ses yeux, le médium est un véritable moyen d'expression pour les auteurs et le terrain d’une créativité sans cesse renouvelée. Avec une enveloppe budgétaire de plus de 4 millions d’euros à distribuer par an, le FAJV a un réel impact sur une industrie française qui génère plus de 12.000 emplois directs.
David Combarieu
David Combarieu
Président de HitClic et de l'association Handigamers
Son sourire et son énergie l’ont imposé en quelques années comme un ambassadeur de l'accessibilité dans les jeux vidéo. Ingénieur en informatique, David Combarieu bricole sa première manette adaptée pour son beau-fils Théo, tétraplégique à la suite d’un accident. Ils lancent ensuite le projet Handigamer, afin de promouvoir l’accès aux jeux vidéo à différents problèmes de motricité réduite, avant de créer HitClic pour faciliter l'innovation et la commercialisation. En plus de manettes sur-mesure, David Combarieu développe dans sa maison de Saint-Cyr-sur-Mer plusieurs contrôleurs destinés aux personnes lourdement handicapées.
David Dedeine et Sebastian Wloch
David Dedeine et Sebastian Wloch
Cofondateurs d'Asobo studio
En 2002, Sebastian Wloch et David Dedeine fondent, avec dix autres collaborateurs, leur propre studio. Ils ne se doutent pas que vingt ans plus tard, Asobo va devenir l’une des structures les plus citées en exemple par l’industrie pour illustrer sa bonne santé économique et créative. Il faut dire que le développeur à succès mène de front des productions aussi différentes et appréciées que Microsoft Flight Simulator et A Plague Tale : Requiem avec une équipe désormais portée à plus de 260 personnes.
Hélène Delay
Hélène Delay
Directrice Générale chez Capital Games
Hélène Delay avoue ne pas être une hardcore gameuse, mais sa passion vis-à-vis de l'industrie du jeu vidéo est toujours intacte depuis qu’elle y a posé son premier pied. En tant que directrice de Capital Games depuis 10 ans, elle a su relever de nombreux défis comme le pilotage du premier référentiel des métiers du jeu vidéo et la mise en place en 2022 de la première formation 100% gratuite à destination des jeunes en difficulté. Elle a également initié différents projets de valorisation de la création française et européenne comme Jeux made in France, Games made in France, IndieCade Europe ou Games made in Europe.
Fabien Delpiano
Fabien Delpiano
Fondateur du studio Pastagames
Son visage est aussi connu qu’apprécié de toutes et tous. À l’âge de 11 ans, Fabien Delpiano décide de faire des jeux vidéo, comme Kevin Flynn, le héros du film Tron. Ses professeurs et ses parents ne semblent pas partager cet enthousiasme électronique. Alors il choisit de devenir un temps ingénieur en informatique et de créer, au gré des rencontres, son propre studio, Pastagames. Contre vents et marées, la petite entreprise mêle créations originales (Maestro Jump in Music, Pix the Cat) et travail à façon (Rayman Jungle Run, Rayman Mini, Arkanoid) avec talent. Depuis 7 ans, Pastagames a pris le virage des jeux multijoueurs online et annoncera en 2023 sa première création originale dans le genre et dans laquelle toutes ses mascottes historiques feront leur apparition.
Olivier Derivière
Olivier Derivière
Il est aussi joueur que compositeur. Ce qui fait des musiques d’Olivier Derivière une matière conçue non de manière illustrative, mais interactive comme ce médium qu’il affectionne depuis toujours. Irrigué dès l’enfance par ces compositions issues des jeux vidéo, il cherche dans ses bandes originales à offrir cette même expérience unique aux joueuses et joueurs. Le Niçois a signé avec celle de A Plague tale : Requiem une de ses pièces maîtresses, à la fois vivante et émouvante. Un ambassadeur talentueux au profil rare, à la fois passionné de jeux et musicien.
Anne Devouassoux
Anne Devouassoux
Executive Producteur chez Kylotonn
Personnalité reconnue et appréciée, diplômée d’une Maîtrise en sciences et techniques de l’Audiovisuel et d’un DESS en Communication Audiovisuelle, Anne Devouassoux a fait l’essentiel de sa carrière dans l’industrie de la production de jeux vidéo en débutant chez Cryo Interactive, Quantic Dream, Atari ou des éditeurs comme Wanadoo Editions. Aujourd'hui, elle est toujours directrice de production au sein du studio parisien Kylotonn. C’est également une femme engagée avec l'association Women in Games. Fin 2020 elle a été distinguée parmi les “100 Game Changers” de l’industrie mondiale du jeu vidéo par le site Game Industry et plus récemment elle a été lauréate de “100 Femmes de Culture 2022”.
Nicolas Doucet2
Nicolas Doucet
Directeur de la Team Asobi
C’est l’un des ambassadeurs français du jeu vidéo les plus appréciés de par le monde. Passionné de jeux vidéo ayant débuté chez LEGO, il rejoint PlayStation Europe au début des années 2000. En 2011, il développe The Playroom, une collection de mini-jeux pour le lancement de la PlayStation 4. En 2016, il passe de la réalité augmentée à la réalité virtuelle avec The Playroom VR, puis ce sera le remarqué Astro Bot Rescue Mission en 2018. En 2020, le quadra crée Astro's Playroom, un jeu de plateforme au succès critique certain inclus dans chaque PlayStation 5. L’homme continue de s’amuser et d’innover à la tête de la Team Asobi, l’un des deux studios de jeux vidéo japonais de Sony.
Morgane Falaize
Morgane Falaize
Présidente directrice associée de Minuit Douze
Dans l’industrie du jeu vidéo, moins d’un professionnel sur quatre est une femme. Ce qui n’empêche pas Morgane Falaize de pousser encore et toujours à les rendre plus visibles comme présidente de l’association Women in Games et à sensibiliser les acteurs du secteur aux enjeux de la mixité. Co-fondatrice et directrice de l’agence de communication Minuit Douze, spécialisée dans le jeu vidéo, elle travaille pour des éditeurs, studios et constructeurs d’accessoires tels que Bethesda, Amazon Game Studios, 2K, 505 Games, Amplitude Studios, Tactical Adventures, Roccat ou encore Turtle Beach.
ALAIN FALC
Alain Falc
PDG de Bigben Interactive et Nacon
Déjà fort de 16 studios de développement partout dans le monde et plus de 600 collaborateurs, Nacon et son PDG Alain Falc s'ancrent toujours plus parmi les leaders de l’édition de jeux vidéo AA, mais également la conception et la distribution de périphériques gaming premium. Il faut dire que le groupe s’appuie sur 30 années d'expérience dans cette industrie, et rien ne semble pouvoir arrêter cette volonté de grandir et de faire grandir les productions maison.
Damien Fargeout
Damien Fargeout
Consultant en accessibilité de jeux
Directement concerné par le handicap, Damien Fargeout en a fait sa mission professionnelle première. Consultant depuis l’an dernier en accessibilité vidéoludique chez Be Player One, il accompagne les concepteurs et conceptrices de jeux dans la mise en accessibilité de leurs produits à travers des prestations novatrices d’audit, de conseil et de formation au sein de la branche AGF1rst For Studios. Ce passionné de jeux vidéo participe également à de nombreuses conférences pour attirer l’attention du grand public et des professionnels sur sa prise en compte dans le jeu vidéo. Damien Fargeout anime enfin depuis 2019 l’émission “Dear Valid People” sur Radio FM-plus.
Laurence Farreng
Laurence Farreng
Députée Européenne
Pour la députée européenne Modem Laurence Farreng, pas de doute, le jeu vidéo est un “art total”, l’un des grands oubliés des politiques économiques européennes. 80 000 salariés et 5 000 studios travaillent actuellement dans l’Union européenne. Or, ce poids économique et culturel n’est pas réellement soutenu par les politiques publiques du vieux continent. Pour la première fois, le Parlement européen a adopté un rapport de la commission de la culture et de la communication, porté par Laurence Farreng et relatif au sport électronique et aux jeux vidéo. Cette première pierre pourrait offrir demain un véritable cadre juridique au jeu vidéo au sein de l’Union.
Emmanuel Freund
Emmanuel Freund
Fondateur de PowerZ
2023 sera-t-elle l’année de PowerZ ? L'ancien dirigeant d'Isidor et de Shadow s'est lancé depuis de long mois un nouveau défi entrepreneurial avec PowerZ. L'idée de cette startup est née pendant le confinement avec la volonté de partir du jeu pour créer un instrument d'éducation ludique. PowerZ développe en ce sens une plateforme d’apprentissage ambitieuse pour les 6-12 ans en s’inspirant des codes de jeux vidéo comme Animal Crossing ou Minecraft. En 2023, elle devrait enfin se révéler au grand jour.
Ina Gelbert
Ina Gelbert
Directrice Xbox France
Si l’année 2022 n’a pas été l’année la plus riche de Xbox en ce qui concerne les productions first party, Ina Gelbert a d'autres atouts dans sa manche comme les deux consoles nouvelle génération du catalogue et le service Xbox Game Pass qui continue de séduire avec des jeux comme Immortality, A Plague Tale : Requiem ou encore Tinykin proposés dès le premier jour de leur sortie aux abonnés. Sans oublier un travail en profondeur sur l’inclusivité et l'accessibilité et une volonté farouche d’intégrer la marque Xbox au paysage national.
Oskar Guilbert
Oskar Guilbert
CEO de DontNod
Si 2022 a été timide en sorties, malgré le succès critique de Gerda : A Flame in Winter, 2023 devrait être pour DontNod et son partenaire chinois Tencent l’année des fortes annonces. Créateur et éditeur de jeux, la structure compte désormais d’un studio à Montréal, avec environ 50 employés à son bord. Oskar Guilbert mise également sur l’autoédition et sur les huit jeux prévus d’ici trois ans, cinq productions passeront par l’autoédition contre trois en coproduction. DontNod compte désormais plus de 300 salariés et a encore des projets plein la tête.
Cyrille Imbert
Cyrille Imbert
Président de Dotemu
Racheté en 2021 par Focus Entertainment pour 38,5 millions d’euros, le développeur et éditeur Dotemu créée en 2007 par Xavier Liard et Romain Tisserand continue d'imprimer sa marque sous la houlette de Cyrille Imbert. L'orientation vers le marché des consoles et la volonté d’aller au-delà de l’adaptation pure, avec des remakes comme Wonder Boy : The Dragon’s Trap et des suites de titres cultes comme Streets of Rage 4 et Windjammers 2, n’en finit pas de payer, ce que confirment les réussites récentes comme TMNT : Shredder's Revenge. En 2023, Metal Slug Tactics devrait ajouter une jolie pierre à un catalogue qui fait briller le rétro comme personne. Cyrille Imbert est également cofondateur d’Avenir en jeu, une formation gratuite pour aider les jeunes en situation de décrochage scolaire à s'insérer dans le secteur du jeu vidéo en devenant testeur/testeuse.
Francis Ingrand
Francis Ingrand
Fondateur et CEO de Plug In Digital
En 2022, Plug In Digital a réalisé une levée de fonds de 70 millions d’euros via Bridgepoint Development Capital, un investisseur britannique qui pose son premier pied dans le monde du jeu vidéo. Francis Ingrand, lui, écrit toujours depuis 2012 l’une des plus belles histoires du secteur en France avec ce nouveau chapitre où Plug In Digital devient un groupe plus qu’une simple société et qui va d’ailleurs intensifier ses investissements dans la production. Côté jeux, l’éditeur doit annoncer l’arrivée prochaine de Cassiodora, Vernal Edge, Lempo, Elypse ou encore Gravity Circuit.
Milen Ivanov et Renaud Juvin2
Milen Ivanov et Renaud Juvin
Fondateur de RyseUp Studios
Milen Ivanov et Renaud Juvin, respectivement CEO et game designer chez RyseUp Studios, ont fondé leur studio de développement en 2014 à Lyon. Comme beaucoup de structures de ce type, ils mêlent d’abord de la prestation de service pour d’autres studios afin de s’autofinancer et développer leurs propres IP dans le respect des salariés, une vingtaine de passionnés aujourd’hui. Début 2023, Roboquest, leur fast FPS roguelite, débarque dans le Xbox Game Pass dans sa version preview, afin d’agrandir la communauté autour de ce studio qui prône l'indépendance et la qualité.
Colas Koola et Vivien Mermet-Guyenet
Colas Koola et Vivien Mermet-Guyenet
Fondateurs de Blue Twelve Studio
En quelques années et sur la seule foi d'un jeu vidéo qui fait jouer aux chats du futur, Blue Twelve Studio s’est imposé jusqu’au point d'apparaître parmi les nommés au jeu de l’année à la prestigieuse cérémonie des Games Awards avec Stray, aventure improbable de science-fiction féline. Avant Blue Twelve Studio, les fondateurs Colas Koola et Vivien Mermet-Guyenet travaillent pour Ubisoft Montpellier. En 2015, ils choisissent l’indépendance et débutent le développement de Stray, même si le jeu porte initialement le nom de HK Project. Le premier trailer fait de l'œil à l’éditeur américain Annapurna Interactive qui ne s’est pas trompé en signant cette belle lettre d'amour aux chats.
Véronique Lallier
Véronique LALLIER
Chief Operating Officer at Hi-Rez Studios
Joueuse passionnée depuis l’enfance, Véronique Lallier marque très vite un profond intérêt pour le jeu compétitif, et fait ses premiers pas dans l'industrie avec une année passée chez Ubisoft France en 1999. Elle évolue rapidement dans une industrie en constante évolution, apportant son expertise du marketing et de l'édition à des sociétés de jeux de premier plan, notamment Rockstar, NCsoft, Warner Brothers et, plus récemment, Hi-Rez Studios en tant que chef de l'exploitation supervisant les opérations mondiales des studios basés à Atlanta et Brighton. Après avoir créé début 2016 et agrandi le bureau européen à partir de zéro, elle a lancé le premier développement en dehors du siège américain en 2019. Véronique Lallier est également sollicitée par des organismes de l'industrie en tant que consultante sur l'avenir numérique de l'industrie du jeu et elle est actuellement membre du conseil consultatif de Develop à Brighton.
Diane et Jean-Jacques Launier
Diane et Jean-Jacques Launier
Co-fondateurs d'Art ludique - Le Musée
D'ici quelques mois, un nouveau musée des arts ludiques devrait investir 1.300 mètres carrés d'anciens bureaux de la Gare Saint-Lazare à Paris. Ce projet fou est désormais dans sa dernière grande ligne droite avant l’ouverture. Le lieu d’exposition intégrera notamment de nombreuses œuvres, interviews et installations issues de studios de jeux vidéo français et internationaux. Il disposera également d’un superbe espace “Atelier-Ludique” qui proposera des ateliers d’initiation spécifiques aux nouveaux métiers des industries créatives, en concertation avec l’Institut national supérieur de l'éducation artistique et culturelle.
Nicolo Laurent
Nicolo Laurent
CEO at Riot Games
Le patron de Riot Games, éditeur américain de League of Legends notamment, est français depuis 2017. Amateur d’esport, de Teamfight Tactics à LoL évidemment, ce quadra au large sourire croit dur comme fer que l’aura d’un bon jeu esportif peut durer des décennies. Pour l'instant, rien ne vient contredire Nicolo Laurent, Riot et leurs 180 millions de joueurs mensuels sur ses différents titres. La stratégie de diversification a elle aussi était payante avec des productions à succès comme Legends of Runeterra ou Valorant, sans oublier la série Netflix Arcane créée par Fortiche.
Audrey Leprince
Audrey Leprince
Co-fondatrice du studio The Game Bakers et de l'association Women in Games France
C’est une voix qui compte dans l'industrie, et qui est désormais reconnue au-delà des frontières du jeu vidéo, elle qui a reçu la distinction de Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres en novembre dernier à la Paris Games Week. Diplômée de finance, de management et de marketing, elle crée avec un collègue de travail, Emeric Thoa, le studio The Game Bakers en 2010 et impose un changement de philosophie dans la manière de produire. Fondatrice de l’association Women In Games avec Julie Chalmette, et de WINGS interactive, un fonds de financement qui favorise la diversité des équipes, elle pilote également celui du Senior Advisor au sein de Nordisk Games, qui finance et soutient des jeux vidéo créés en Europe.
Robin Leproux et Antoine de Tavernost
Robin Leproux et Antoine de Tavernost
Organisateurs du Festival de Cannes du jeu vidéo
En dévoilant il y a quelques semaines le projet d’un futur festival du gaming dans la ville de Cannes pour octobre 2023. Robin Leproux, ex-président du Paris-Saint-Germain (PSG) et ancien dirigeant de M6, et Antoine de Tavernost, patron de l’agence de communication événementielle Auditoire, ont créé la surprise et suscité la curiosité de tous les acteurs du jeu vidéo, et bien au-delà. Un événement international capable de réunir la culture gaming dans la célèbre cité balnéaire autour d’une cérémonie de remise de prix dans l’esprit des grands rendez-vous cannois pour un show voulu comme hybride, entre physique et numérique, le challenge est ambitieux et prometteur.
Stéphane LONGEARD
Stéphane Longeard
CEO de Microids
Microids et son CEO Stéphane Longeard peuvent avoir le sourire. 2022 est un bon cru avec des réussites comme Syberia : The World Before ou Arkanoid Eternal Battle, sans oublier Astérix & Obélix XXXL : Le Bélier d’Hibernie, Schtroumpfs Kart, ou Marsupilami : Le Secret du Sarcophage. Pour 2023, le feu d’artifice continue avec les sorties annoncées de Tintin Reporter - Les Cigares du Pharaon, Goldorak, Flashback 2 et Operation Wolf Returns First Mission. Le groupe Microids poursuit en parallèle sa stratégie de diversification et de développement avec la création de Microids Records, un nouveau label de musique qui a mis à disposition gratuitement les premières bandes originales de ses grands classiques comme Syberia, Flashback ou encore Arkanoid.
Julien Mayeux
Julien Mayeux
Directeur Général d'Ubisoft Bordeaux
Bordeaux était déjà une des capitales du jeu vidéo en France avec un riche passé, celui du studio Kalisto, et un présent ô combien dynamique avec des acteurs importants comme Asobo ou Motion Twins. Après Paris, Montpellier, Annecy et Lyon, Ubisoft s’est installé en 2017 dans la ville qu’on surnomme à tort la belle endormie et qui s’est depuis largement développé avec à sa tête Julien Mayeux. Le studio est en effet en pleine conception du prochain Assassin’s Creed, Mirage, et compte désormais 400 collaborateurs. Des équipes qui déménageront, d’ici à 2024, dans de nouveaux locaux de 7.500 m2 au sein du quartier Bastide-Niel.
Saïda Mirzoeva
Saïda Mirzoeva
Production Director chez Savage Level
À ses yeux, il faut tourner la page du métier “passion” pour une meilleure prise en compte des équipes dans les productions. Née dans une petite république orientale de l’ex-URSS, Saïda Mirzoeva se passionne tout de suite pour l’image, l’animation et l’histoire de l’art. Après Nanterre X, Paris 7 et l’école LISAA, elle fait une première carrière dans la Modélisation 3D et le Concept Art chez Cyanide Studio avant de plonger dans la production chez Eugen Systems, puis à Dontnod (Twin Mirror, Tell Me Why…) et enfin Savage Level, nouveau studio orienté vers les jeux AA. Elle s’engage également dans des associations professionnelles et des cercles interrogeant les moyens de professionnalisation de l’industrie. Un engagement qui repose autant sur son expérience que sur quelques burnouts personnels. Son but avoué : construire, sans compétition, un environnement de création sain et pérenne.
Marie Moriani
Marie Moriani
DRH Gameloft studio Paris
Le jour où son frère lui prête une console SNES accompagnée du génial jeu Secret of Mana fut comme une révélation pour Marie Moriani. Et suite à l'obtention de son master RH en 2015, elle rejoint Ubisoft et le monde du jeu vidéo comme une évidence. Après cette première expérience, elle se tourne vers le secteur prometteur des jeux mobiles par l'intermédiaire de la société Voodoo où elle met en place les stratégies de recrutement et de gestion des talents afin d’accompagner leur hyper croissance. Il y a un an, elle rejoint l'aventure Gameloft avec pour objectifs d'accompagner et de driver la création du premier studio spécialisé dans les jeux PC et consoles de l'entreprise. En 2023, ses deux challenges seront de doubler les effectifs de 20 à 40 personnes et de développer la culture maison.
Philippe Dubois
Philippe Dubois
Président et fondateur de l’association MO5
Depuis 2003, l’association MO5 qu’il préside et qu’il a lui-même fondée s’attache à préserver le patrimoine vidéoludique et informatique, comme d’autres structures du même type en France. Un travail national exemplaire où MO5 joue un rôle-clé de représentation avec des centaines d’expositions à son actif. Quant à la caverne d’Ali Baba de 550 mètres carrés de MO5, elle se situe près de Paris, à Arcueil dans le Val-de-Marne. Ici, des dizaines de milliers d'objets : consoles, jeux, manettes, ordinateurs, bornes d’arcade, sont entreposés et référencés, du matériel en excellent état, fonctionnel et utilisable. Un véritable trésor national en somme.
Christophe Nobileau
Christophe Nobileau
Président du Directoire de Focus Entertainment
Une fédération de talents en perpétuelle croissance plutôt qu’un empilement de structures. Cette philosophie d’éditeur a poussé Focus a changé de nom et à devenir Focus Entertainment. Nommé Directeur général de Focus en septembre 2020, Christophe Nobileau est en charge de mettre en musique les multiples studios aussi bien internes (Deck13 Interactive, Streum On Studio, DotEmu, Douze Dixièmes, Leikir Studio) que partenaires afin de favoriser l’attrait des jeux produits. L’exemple récent d’A Plague Tale : Requiem du studio Asobo est révélateur, un jeu au budget dit moyen, mais qui affiche à l'écran les atours d’un blockbuster. En attendant le jeu Dordogne dont la sortie est prévue au printemps prochain.
Edward Sananikone
Edward Sananikone
Video Game Producer chez Sloclap
Né dans les années 80 et nourri à la bande dessinée (BD, comics, mangas), aux dessins animés et aux jeux vidéo, Edward Sananikone étudie le design graphique aux arts décoratifs de Strasbourg avant de devenir auteur illustrateur. Il s’inscrit dans des concours jeunes talents, produit quelques pitchs de projets et écrit quelques scénarios, mais c’est finalement dans l’industrie vidéoludique qu’il démarre sa carrière en tant que testeur. Après un passage dans la production de logiciels et de serious games, il rejoint le studio Sloclap, qui vient de terminer Absolver, pour assurer la production de ce qui deviendra Sifu. Aujourd’hui, au sein d’une équipe étoffée, un nouveau jeu se prépare où Edward Sananikone continue d’assurer ses fonctions de producer.
Caroline Marchal
Caroline Marchal
Directrice artistique de Interior Night
Une vie à vouloir raconter des histoires. Caroline Marchal est (presque) tombée dans les jeux vidéo narratifs quand elle était petite. Depuis près de deux décennies, elle travaillé sur des classiques narratifs comme Fahrenheit, Heavy Rain et Beyond: Two Souls. Après Quantic Dream et Sony London, elle cofonde à Londres, dans le quartier de White City, le studio Interior Night avec pour ambition de renouer avec l’Interactive Drama. La première production s’appelle As Dusk Falls et , bonne pioche, cette pépite entre cinéma et visual novel vient de recevoir le Game Awards du meilleur jeu impactant.
Mika Tanguy, Gilles Aujard, Romuald Capron et Cédric Lagarrigue
Mika Tanguy, Gilles Aujard, Romuald Capron et Cédric Lagarrigue
Ces quatre mousquetaires n’étaient que deux au départ. Mika Tanguy et Gilles Aujard, personnalités expérimentés dans le secteur des effets spéciaux du cinéma et de l’animation, décident il y a peu de s’investir dans un jeu vidéo. Influencés par la science-fiction des années 50 et la loufoquerie des jeux LucasArts, ils sont rejoints rapidement par Cédric Lagarrigue, fondateur et ex-président de l’éditeur Focus Home Interactive, ainsi que Romuald Capron, ancien directeur du studio Arkane. ZeDrimeTim est né. Le studio décroche une levée de fonds avec pour objectif de développer un jeu drôle et fun pour tous et non violent baptisé Darwin's Paradox. Le héros de l’aventure sera un poulpe pêché en pleine mer qui va devoir mener une longue quête pour y revenir.
Muriel Tramis
Muriel Tramis
CEO at Sensastic Features
Née en Martinique, Muriel Tramis devient ingénieure en informatique et débute sa carrière en programmant des drones militaires, un milieu essentiellement masculin. Un point commun avec le secteur du jeu vidéo qu’elle va intégrer par goût des histoires et de l'écriture interactive. La seule développeuse française décorée de la Légion d’honneur crée très vite son premier jeu, Méwilo, au studio Coktel Vision, un titre sur l’histoire de sa région, les Antilles. Cette pionnière y parle esclavage et colonialisation. Il y aura beaucoup d’autres jeux ensuite comme Fascination, la série des Gobliiins, Urban Runner et surtout la gamme ADI (Accompagnement Didacticiel Intelligent) et le personnage Adibou qui la fera connaître au plus grand nombre grâce au travail de l’équipe piloté par le PDG Roland Oskian. Muriel Tramis travaille désormais sur un nouveau projet, Remembrance, un jeu d'enquête dans la société créole.
Judith Tripard
Judith Tripard
Head of Talent Oh Bibi, fondatrice du collectif RH Firstalent
HR & Talent Manager d’un studio de jeux vidéo sur mobile à Paris, Judith Tripard a déjà une longue expérience en recrutement et dans les ressources humaines chez TF1 et NextradioTV. Elle accompagne aujourd'hui les nouveaux salariés d’Oh Bibi et s'assure qu’ils sont bien dans leur métier. À l’heure où les talents sont convoités de toute part, elle travaille également sur la marque employeur pour assurer un recrutement ambitieux. Fervente avocate des sujets de diversité, d'inclusion, elle est la fondatrice du Collectif RH First Talent, une communauté de responsables RH de startups et scale-ups tech.
Josiane Valverde
Josiane Valverde
Head of Special projects à Ubisoft
Originaire de la Guadeloupe, Josiane Valverde ne connaît rien au monde des jeux vidéo quand elle arrive chez Ubisoft en 1996. Issue d’une famille modeste, elle gravit les échelons à des postes différents en France, en Belgique et aux États-Unis au sein de départements aussi divers que les ventes, les achats, le manufacturing ou la logistique. Profondément marquée en 2020 par le meurtre de George Floyd et par la sous-représentation des noirs dans l'industrie du jeu vidéo, elle co-crée un groupe de ressources baptisé BLack Employees at Ubisoft (B.E.A.U.) à San Francisco pour promouvoir la diversité. En septembre 2022, elle intègre l'équipe Diversité, Inclusion et Accessibilité chez Ubisoft ou elle est chargée du projet RISE qui vise à l'amélioration de la représentation des minorités ethniques.
NICOLAS VIGNOLLES
Nicolas Vignolles
Délégué Général du SELL
Il a poussé pour un retour en physique de la Paris Games Week après trois ans d'absence. L'édition 2022 a fermé ses portes au parc des expositions de la porte de Versailles en comptabilisant 150.000 visiteurs. Pari réussi donc pour ce profil rare, à la fois politique, techno et gamer qui rêve de faire rayonner la Paris Games Week à l’international avec un retour à un grand format et des rendez-vous qui pourront être suivis en direct partout dans le monde.
Julien Villedieu
Julien Villedieu
Délégué Général du Syndicat National du Jeu Vidéo
Toujours au front pour évoquer et défendre la filière du jeu vidéo française auprès du grand public et des représentants politiques, il a poussé au renouvellement du Crédit d'impôt jeu vidéo si crucial pour le secteur dont il connaît bien les rouages et les arcanes. Julien Villedieu est délégué général du Syndicat National du Jeu Vidéo depuis 2008, lui qui a débuté juriste dans le domaine de la propriété intellectuelle avant de contribuer pendant plusieurs années au développement de l'industrie et de l'écosystème numérique, notamment le cursus jeu vidéo, en région Rhône Alpes. L’homme est franc comme sa parole, parfois tranchante. Son énergie et sa passion pour le jeu made in France l’ont convaincu d’organiser une cérémonie annuelle afin de récompenser ses actrices et acteurs : les Pégases. Un succès.
Sophie Vo
Sophie Vo
Directrice générale de Savage Games Studios
Spécialisée dans la création d'équipes de développement de jeux vidéo, Sophie Vo est aujourd’hui directrice générale de Savage Games Studios, un studio PlayStation, où elle a pour mission de créer les premiers jeux mobiles orientés action de la marque. Sophie est également la fondatrice de Rise and Play, une plateforme sur les pratiques de leadership prônant une approche centrée sur l'humain pour le développement de jeux et les équipes. Elle anime en parallèle un podcast qui donne la parole aux entrepreneurs, éducateurs et influenceurs qui sont là pour changer les choses dans l'industrie du jeu vidéo.
Marie-Sophie de Waubert
Marie-Sophie de Waubert
Senior Vice President, Studios Operations chez Ubisoft
Avec plus de vingt ans d'expérience au sein d'Ubisoft, Marie-Sophie de Waubert a rejoint cette année le Comité Exécutif d’Ubisoft en tant que SVP of Studios Operations. Elle est désormais responsable de tous les studios de productions AAA d’Ubisoft à travers le monde et a pour mission de définir et mettre en œuvre leur stratégie de production. Un destin professionnel à la hauteur de cette dirigeante passionnée ayant une connaissance approfondie de l’industrie du jeu vidéo.
Romain de Waubert
Romain de Waubert
Fondateur d’Amplitude
Après avoir réalisé un rêve vieux de 25 ans en développant Humankind, un jeu de gestion historique capable de concurrencer, au moins en partie, la saga Civilization qui semblait jusque-là intouchable, Romain de Waubert et le studio Amplitude sont repartis à l’assaut d’Endless Dungeon, le successeur spirituel de Dungeon of the Endless sur PC et consoles. Le jeu promet beaucoup d’après les premiers tests, tout comme un nouveau système de travail lié à la communauté, le games2gether. Vivement 2023.

Une sélection, c’est forcément un choix, et donc des oublis et des (petits et grands) absents. Nous nous en excusons sincèrement. Tout le jeu vidéo en France ne peut rentrer dans un panorama, même si ce dernier est pourvu de 50 personnalités talentueuses.

A ce titre, Jean Zeid tient à remercier toutes les personnes qui ont participé à l’établissement de cette liste des 50 personnalités françaises qui feront le jeu vidéo en 2023.

Jean Zeid est auteur d’essais comme “Art et jeux vidéo” ou “L’Art de Quantic Dream”, Jean Zeid est également chroniqueur radio passé par Le Mouv’ et franceinfo, spécialiste notamment des secteurs des nouvelles technologies, du cinéma et des jeux vidéo. Commissaire des expositions “GAME” en 2017 à la Fondation EDF à Paris puis “Design-moi un jeu vidéo” à la Cité du Design de Saint Etienne en 2019, et “Ubisoft, une odyssée montpelliéraine” au Campus Créatif en 2022.

Cette édition 2023 est soutenue par Clubic, l’AFJV et Gaming Campus.

Témoin de la révolution numérique des 20 dernières années, Clubic propose une couverture quotidienne et exhaustive de l’actualité des nouvelles technologies. La marque fédère une communauté d’experts indépendants et d’amateurs qui partagent leur passion et débattent de l’actualité. JVFR (jeuxvideo.fr) est la verticale gaming de Clubic, et propose de traiter toute l’actualité du jeu vidéo de façon 100% indépendante, à travers des news, tests, dossiers et vidéos.

L’ Agence Française pour le Jeu Vidéo est une organisation privée ayant pour objet de favoriser l’emploi et la création d’entreprise au sein de la communauté française des concepteurs, producteurs, éditeurs et distributeurs d’œuvres multimédia et d’en promouvoir les innovations, les créations techniques, artistiques et intellectuelles.

Gaming Campus forme à tous les métiers du jeu vidéo à travers 3 écoles d’enseignement supérieur (Business / Tech / Art numérique / Esport) et 16 formations (Bachelor / MBA / MSc / certifications) sur 4000m2 dans le centre de Lyon et Paris.

Poursuivez votre découverte des personnalités du jeu vidéo avec  » Les 50 qui feront l’esport en 2023  » et les plus grands créateurs de jeux vidéo.

Retrouvez également l’édition de l’année dernière :  » Les 50 qui feront le jeu vidéo en 2022 « .

NB : « 50 français qui feront le jeu vidéo » est une marque déposée.  Son utilisation sans autorisation écrite de Quest Education Group, sur tout support, à des fins de valorisation de produits ou de services, notamment à des fins commerciales, est interdite sous peine de poursuites pénales et civiles.

FAQ

📈 Pourquoi ne pas faire un classement ?
L'objectif des "50 qui feront le jeu vidéo" est de mettre en avant de façon bienveillante celles et ceux qui contribuent au développement du jeu vidéo. De notre point de vue, il n'est donc pas nécessaire de les classer. Au vu de leurs profils et hétérogénéité il nous semble peu pertinent de privilégier l'un par rapport à l'autre. C'est pourquoi nous vous les présentons par ordre alphabétique.
🔎 Qui a sélectionné les 50 ?
L'ensemble de la sélection a été réalisé par Jean Zeid, journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies. En sus, les choix effectués ont été soumis à plusieurs professionnels du secteur du jeu vidéo pour évaluation.
⭐ Comment sont sélectionnés les 50 ?
Chaque personnalité est distinguée en fonction de son parcours et surtout de son apport au secteur du jeu vidéo en 2023.
❗ Il manque X ou Y !
Il est certain que les personnalités qui œuvrent au développement du jeu vidéo et méritent d'être mises en avant représentent bien plus que 50 noms. Toutefois le fait de se restreindre oblige à faire des choix, et permet ainsi de donner plus de pertinence et de poids à cette sélection.

Actualités récentes