Bulle orange de chat
Métiers

Texture artist

Métier créatif, le texture artist intervient sur les textures d’un jeu vidéo. Autrement dit, il fait en sorte de rendre réaliste les personnages, décors et accessoires pour que le joueur vive une immersion totale. Pour cela, il maîtrise les arts numériques et le digital painting.

Fiche Métier Texture artist
Fiche métier mise à jour le
Niveau d’études : Bac+5
Bac conseillé : Artistique
Employabilité : Correcte
Salaire débutant : 2 666€
Salaire confirmé : 5 000€
Mobilité : Bonne
Code ROME : E1104
Code FAP : U0Z80

C’est quoi un texture artist ?

Travaillant au côté du character designer et du modeleur 3D notamment, le texture artist intervient dans la conception graphique d’un jeu vidéo afin d’ajouter des textures à chaque élément dans but de le rendre le plus réaliste possible et unique.

Métier passion, il est essentiel dans le rendu 3D et la qualité graphique du jeu. C’est lui qui, une fois le personnage modélisé par exemple, va intervenir pour lui ajouter, en couches successives matière, couleur et lumière en fonction des directives du cahier des charges.

Pour y parvenir, il peut créer les textures de toute pièce ou s’appuyer sur une banque de données.

Illustration du travail de texturing
Illustration ici du travail du texture artist avant et après son intervention. Avec les textures ajoutées, il a ainsi recréé les ombres indirectes de la lumières
« Ce métier consiste principalement à créer les informations de couleur, de relief, de brillance, de translucence, etc. des matériaux choisis pour un modèle 3D en respectant les concepts et ou direction de style choisi pour le projet. »
Logo du studio Framestore Photo de Coline Mesplou, texture artist
Coline Mesplou
Texture artist - Framestore
« Il a pour objectif de créer l'illusion, de reproduire ou encore de donner vie à l'imaginaire par le biais d'outils numériques basés sur des principes physiques. »
Logo du studio Framestore Photo de Guy Iltis, modeler/texture artist
Guy Iltis
Modeler/Texture artist - Framestore

Les missions du texture artist

Au sein d’une équipe artistique (level artist, character designer, 3D artist, etc.), un texture artist va travailler sur différentes missions :

  • La création de textures du jeu en respectant les contraintes
  • La production de matériaux
  • Faire en sorte que les surfaces réfléchissent la lumière
  • S’adapter aux besoins  des autres artistes de l’équipe
  • S’assurer de la qualité des textures une fois intégrées et corriger si besoin

Les qualités du texture artist

Avec un côté à la fois technique et artistique, travailler en tant que texture artist, c’est à la fois avoir des compétences essentielles, mais aussi des qualités pour évoluer à ce poste. Il faut ainsi faire preuve :

  • D’autonomie
  • De force de proposition
  • De créativité
  • D’un sens du travail en équipe donc de posséder de bonnes qualités relationnelles

Les compétences du texture artist

Occuper ce poste en freelance ou en tant que salarié d’un studio demande de maîtriser un certain nombre de compétences techniques, notamment des logiciels, à savoir :

  • Painter, Substance designer, Photoshop, Body Paint 3D, Maya, ZBrush, etc.

Mais également, il connaît :

  • Le scripting
  • L’automation tools
  • Les interactions lumières-matériaux
  • L’anglais
  • La culture vidéo-ludique
Capture d'écran du logiciel Body Paint 3D
BodyPaint3D est l’un des logiciels que doit maîtriser le texture artist
Capture d'écran du logiciel Substance designer
Le logiciel Substance designer est le logiciel principal à savoir maîtriser en tant que texture artist
« Selon le projet, s’il est stylisé ou photoréaliste, les compétences requises peuvent varier, mais il semble essentiel d'avoir une bonne compréhension des matériaux, d'être capable d'analyser quelles différentes textures seront nécessaires au lookdev afin de recréer au plus proche l'aspect désiré. Il faut aussi avoir une capacité d'observation et de soucis du détail, des connaissances en peinture et en manipulation d'image, et si possible savoir s'adapter aux logiciels de texture requis tels que Substance, Mari, Photoshop, etc. Il doit aussi être capable de travailler en équipe avec les modeleurs et les lookdev artist s'il y en a, et évidemment les autres texture artist. »
 
Logo du studio Framestore Photo de Coline Mesplou, texture artist
Coline Mesplou
Texture artist - Framestore
« Il faut maîtriser les outils numériques, être autonome et organisé. Il faut aussi savoir surmonter les problèmes, être curieux et observateur, avoir le sens du détail et être persévérant. »
Logo du studio Framestore Photo de Guy Iltis, modeler/texture artist
Guy Iltis
Modeler/Texture artist - Framestore

Avantages et inconvénients

Bien qu’il s’agisse d’un métier passion, un texture artist doit savoir composer entre des avantages et des inconvénients.

Les avantages

  • Travail possible en freelance
  • Mobilité bonne
  • Poste rare, mais recherché
  • Salaire attractif
  • Créativité

Les inconvénients

  • Une créativité limitée parfois aux contraintes imposées
  • Concurrence
  • Une technicité élevée qui demande d’actualiser régulièrement ses compétences
  • Veille permanente
« L'avantage, c'est que c'est un métier de passion  qui évolue avec les nouvelles technologies et qu'on est continuellement en apprentissage. L'inconvénient, c'est qu'il faut être patient, qu'on ne fait pas toujours ce qu'il nous plaît et qu'il faut parfois faire, et refaire une tâche avant qu'elle ne soit approuvée. »
Logo du studio Framestore Photo de Guy Iltis, modeler/texture artist
Guy Iltis
Modeler/Texture artist - Framestore
« Pour le travail de la texture sans parler des conditions, je dirais qu'en avantage il y a le fait que généralement les textures réalisées sont visibles sur les objets finaux ce qui est assez gratifiant pour l'artiste. Un inconvénient serait qu'avec la répartition des rôles, le texture artist ne touche pas aux autres aspects de l'asset que sont la modélisation ou le lookdev. Ce côté généraliste me manque un peu à vrai dire. »
Logo du studio Framestore Photo de Coline Mesplou, texture artist
Coline Mesplou
Texture artist - Framestore

Quel niveau d’étude pour devenir texture artist ?

Comme la plupart des métiers artistiques d’un jeu vidéo qui demandent un haut niveau de compétences techniques et une sensibilité à la création, avoir un niveau Bac +5 est bien souvent la condition pour postuler à une offre d’emploi.

Pour cela, il faut s’orienter en fin de lycée, après un Bac technologique STD2A ou général, dans une formation post-bac au sein d’une école spécialisée dans les métiers du jeu vidéo. Une formation dont l’apprentissage permet d’abord de voir toutes les spécificités de la création graphique d’un jeu puis de se perfectionner dans les textures et matériaux.

Capture d'écran de matériaux
Dans sa mission de rendre un objet ou une matière réaliste et unique, le texture artist lui ajoute des couches de matières. Ce qu’il apprend en formation
Quelle formation choisir ?

C’est à Lyon, au coeur du 7ème arrondissement, que notre école est G. Art est implantée. Elle propose aux futurs professionnels de se former à devenir texture artist. D’abord en optant pour le Bachelor Infographiste 2D/3D – Game Art (diplôme reconnu par l’agence de notation EEA Eduniversal). Une formation qui se déroule en trois ans et dont le programme se focalise sur l’apprentissage de la culture vidéo-ludique, des compétences techniques (texture, surfacing, rendu…) et artistiques (éclairage, compositing, character design…). Management, gestion de projet, communication, anglais seront également abordés.

Des bases qui donnent ensuite accès au MBA Game artist (Titre RNCP, niveau 7). Celui-ci se déroule en deux ans, et permet à la fin de maîtriser les outils d’éclairages, de matériaux et textures, les logiciels 2D et 3D, et bien d’autres éléments encore, essentiels à la création d’un jeu vidéo. Compétences relationnelles, de communication et de management seront aussi au programme.

L’ensemble de nos formations mettent l’accès sur la pédagogie par projets, ce qui permet aux étudiants de réaliser des cas concrets chaque semaine.

Stage en entreprise

Tout au long de la formation, l’école G. Art s’applique à ce que chaque étudiant puisse évoluer dans un environnement professionnel à la fois par les intervenants venant dispenser des cours, mais également par des stages. Nous en proposons un chaque fin d’année et dont la durée varie. Deux mois les deux premières années, trois mois la suivante. Puis en MBA, ce sont six mois de stage et une dernière année qui se déroule en alternance.

Salaire d’un texture artist

Il s’agit d’une moyenne, mais un texture artist peut gagner en sortie d’étude près de 2 600 euros par mois et à force d’expérience, atteindre facilement les 5 000 euros. Tout dépend de l’entreprise pour laquelle il travaille, s’il est embauché en CDI, à la mission, mais aussi en fonction du nombre d’années d’expérience.

De l’autre côté de l’Atlantique, place forte en matière de production de jeux vidéo, un texture artist gagnera en moyenne entre 70 000 et 80 000 dollars par an à Montréal. C’est plus ou moins la même chose à Los Angeles.

Où travailler ?

On le retrouve la plupart du temps travaillant pour le compte de studios de jeux vidéo (Ubisoft, Sony, Rockstar Games…) et d’animation de taille déjà importante. Les studios plus petits ou indépendants pourront quant à eux faire appel à un character designer par exemple ou un environment artist qui disposeront de compétences en texturing. Ou travailleront directement avec un game artist qui sait tout faire.

Capture d'écran du jeu vidéo Silent Hill
Sur le jeu vidéo Silent Hill, le travail du texture artist permet de réaliser un décor unique
« J'ai personnellement choisi ce métier, car le travail sur le visuel est ce qui m'intéresse le plus. J'apprécie peindre et observer un objet pour en recréer le détail. Je souhaite plus tard m'orienter dans le visual development qui est un secteur moins accessible, la texture est donc le bon compromis pour moi le temps d'accumuler de l'expérience et des compétences nécessaires à ma transition. A Framestore, j'ai ainsi pu travailler sur des projets plutôt tournés vers le cinéma tels que Thor 3, Paddington 2, La Petite sirène ou d'autres projets Marvel, Netflix. A DNEG, j'ai pu travailler sur le film d'animation Ron Gone Wrong. »
Logo du studio Framestore Photo de Coline Mesplou, texture artist
Coline Mesplou
Texture artist - Framestore
« J'ai toujours était intéressé par le cinéma et les effets visuels, et ce n'est que par la suite que j'ai eu la chance de découvrir le monde du jeu vidéo. J'ai donc commencé après le Bac par une école d'animation, L'Idem Creative Arts school (Perpignan). A la sortie, j'ai travaillé en tant que modeler à Paris chez MacGuff. Puis en tant que VFX Généraliste chez BUF (Paris). J'ai ensuite travaillé à Lyon en tant lookdev/groom artist et je suis actuellement chez Framestore (Londres) en tant que modeler/textures artist. J'ai eu l'occasion de travailler pour Fear The Walking Dead, Krypton, The Quake, Hitman2, The Minoans, Mon cousin, Le Règlement, McDo, Nissan. »
Logo du studio Framestore Photo de Guy Iltis, modeler/texture artist
Guy Iltis
Modeler/Texture artist - Framestore

Evolution de carrière

Avec un niveau de technicité fort et une appétence artistique, le texture artist dispose d’un bagage suffisant pour évoluer sur un autre poste comme dans les effets spéciaux par exemple, en devant VFX artist. Il peut prendre des responsabilités et encadrer une équipe de texture artists, ou alors il va pouvoir basculer sur un poste comme character designer, modeleur 3D, lighting artist… des métiers proches du sien.

Texture artist freelance

A l’image de la plupart des métiers spécialisés dans la création artistique d’un jeu vidéo, celui de texture artist peut tout à fait s’envisager en optant pour le statut d’indépendant. Il faudra pouvoir trouver ses premiers clients afin de faire d’avoir une activité pérenne. Le mieux étant peut-être d’avoir une première expérience en tant que salarié afin de pouvoir s’appuyer sur son réseau. Compétences, rigueur et autonomie sont encore plus importantes avec ce statut.

En résumé

👑 Quelles sont les missions du Texture artist ?

Le texture artist est celui qui va se charger de la réalisation de toutes les textures d’un jeu vidéo. Plus précisément, il va intervenir sur chaque élément (personnage, décor, objet) et le rendre le plus réaliste possible. Pour cela, il va lui ajouter, sur le travail préalablement effectué par le modeleur 3D, matière, couleur, lumière. En se basant sur les directives de la direction artistique, le texture artist va créer des textures de 0 ou alors prendre des idées depuis des banques de données.

Métier qui demande à la fois une technicité dans l’usage de logiciels et un sens de la créativité, une formation est alors essentielle pour l’occuper.

💰 Quel est le salaire du Texture artist ?

La sortie de cinq années d’étude, un texture artist est capable de gagner plus de 2 600 euros par mois. Une rémunération qui peut aller bien au-delà selon l’entreprise pour laquelle il travaille, sa localisation et son statut. Après plusieurs années d’expérience à ce poste, ce professionnel pourra gagner plus de 5 000 euros mensuels. Voire plus là-aussi. Ce qui est le cas à l’étranger.

A Montréal, capitale mondiale du jeu vidéo, un texture artist gagnera en moyenne entre 70 000 et 80 000 dollars par an. A Los Angeles, du côté des voisins américains, c’est pratiquement la même chose.

🧠 Quel niveau d’étude pour devenir Texture artist ?

Il va falloir faire quelques années d’études en école spécialisée dans les métiers du jeu vidéo pour prétendre devenir texture artist. Cinq ans vont se révéler une bonne durée afin d’être à l’aise à ce poste.

Déjà, les trois premières années seront celles de l’apprentissage des fondamentaux en lumière, en graphisme, en textures et matériaux, etc. Puis les deux suivantes, seront celles du perfectionnement afin de se spécialiser dans le texturing.

🎓 Quel Bac choisir pour devenir Texture artist ?

Avant de pouvoir faire une formation de type MBA dans une école du jeu vidéo, il faudra penser à son orientation dès le lycée. C’est pour cela que choisir le bon bac va conditionner le futur. Dès lors, deux options sont possibles.

La première : un bac général avec les spécialités en arts, anglais, numérique ou mathématiques. La seconde : un bac technologique ST2DA qui forme qui forme au design et en arts. A partir de là, il est tout à fait envisageable de postuler dans une formation post-bac.

📚  Quelle est la formation pour devenir Texture artist ?

S’il existe une formation pour devenir texture artist, c’est bien celle de notre école G. Art. Implantés à Lyon, nous proposons aux futurs professionnels qui souhaitent se tourner vers les métiers artistiques d’un jeu vidéo de les former et les perfectionner dans leur domaine de prédilection.

Avec notre Bachelor Infographiste 2D/3D – Game Art en trois ans, nous enseignons à la fois une culture du gaming et plus largement vidéoludique, mais également le game design, la théorie des couleurs, le graphisme, les textures… sans oublier l’usage de logiciels et de techniques. A cela s’ajoutent des stages.

Ensuite, pour se former spécifiquement au métier de texture artist, nous disposons du MBA Game artist en deux ans. Un diplôme reconnu dont l’apprentissage en game art sera approfondi, les méthodologies en production et logiciels également. Nous allons ainsi beaucoup plus loin à ce niveau. La quatrième année permet de réaliser six mois de stage et la dernière se déroule en alterance. A la fin, un étudiant devient ainsi un créatif pointu et un technicien de haut niveau.

🎮  Comment devenir Texture artist ?

Après avoir choisi un Bac +5. Ce sera l’idéal pour devenir texture artist, car durant toutes ces années de formation, un étudiant va pouvoir voir toutes les bases dont il aura besoin lorsqu’il sera en poste. Puis surtout, il va acquérir un niveau de perfectionnement qui fera de lui un expert du texturing.

Recherché par les grands studios, il lui sera demandé de pouvoir mener sa mission à bien, donc d’être compétent, mais également de pouvoir travailler en équipe, tout en étant créatif. Seule une formation permet de développer tout cela.

Comment devenir texture artist ?

Il est bien compliqué de devenir texture artist sans formation spécialisée. L’usage de logiciels comme Substance designer, Photoshop, Body Paint, Maya, ZBrush, etc. seront la condition sinéquanone pour travailler. De plus, se forger une grande culture vidéo-ludique et disposer d’un sens de la créativité seront également des éléments déterminants. Si bien qu’après le lycée, un futur professionnel peut s’orienter en MBA Game Art que propose notre école G. Art.