Prévisualisation youtube bouton play youtube
Métiers

Game artist

A lui de gérer les personnages, les lumières, les paysages. Le game artist s’occupe de tous les aspects visuels d’un jeu vidéo s’il n’y a pas de spécialiste au sein du studio (character designer, infographiste 2D/3D, texture artist, etc.). Ce qui lui demande une grande polyvalence. Il peut également évoluer dans des structures en encadrant ces mêmes corps de métiers en ayant plutôt un rôle de manager.

Fiche Métier Game Artist
Fiche métier mise à jour le
Niveau d’études : Bac+5
Bac conseillé : Artistique
Employabilité : Bonne
Salaire débutant : 2 500 € brut
Salaire confirmé : 3 350 € brut
Mobilité : Bonne
Code ROME : E1104
Code FAP : U1Z82

Autres intitulés du métier : Concepteur-Réalisateur en game art ; Game artist 2D/3D.

Profession : game artist

Derrière la profession de game artist, on peut noter deux caractéristiques. La première, il peut s’agir d’un nom assez générique qui regroupe un métier pouvant exercer plusieurs spécialités comme la texture, les lumières, l’environnement, l’infographie 2D/3D, le character design, etc. Soit tous les aspects visuels du jeu vidéo. Ce que l’on retrouve généralement dans des petites productions qui ne peuvent avoir autant de spécialistes.

La seconde caractéristique est qu’une game artist peut avoir un rôle d’encadrante. Dans certaines entreprises, elle peut être à la fois cheffe de projet et directrice artistique par exemple, coordonnant ainsi les métiers artistiques.

Game artist, un métier qui fait sens

Il est devenu quasi inconcevable aujourd’hui d’exercer un métier sans y accorder du sens. Depuis la crise du Covid, donner du sens à son travail est dans tous les esprits. Cette notion recouvre plusieurs dimensions comme le fait de ressentir plus d’effets positifs que négatifs au travail. Que ce dernier soit source de satisfaction et d’impact. Que la reconnaissance pour les tâches accomplies soit reconnue. Travailler comme game artist peut permettre tout cela à la fois. De quoi motiver à se lever chaque matin.

Game artist, un métier, des métiers

C’est l’une des particularités de cette profession : connaître plusieurs spécialités. Autrement dit, un game artist est multi-carte lorsqu’il travaille dans un studio qui ne compte pas de plusieurs artistes. Dès lors, il occupe plusieurs rôles (selon le projet) comme celui de concept artist, level artist, technical artist, texture artist ou encore lighting ou character artist. S’il ne lui ai pas demandé forcément d’être un spécialiste de tous ces champs, des compétences larges sont importantes à appliquer. Game artist est un métier complet.

Les logiciels utilisés par le game artist

A ce poste, le game artist doit savoir prendre en main de nombreux outils et logiciels dédiés à la 2D et à la 3D, comme les principaux :

  • Painter, logiciel de dessin spécialisé dans la peinture numérique
  • Photoshop, célèbre logiciel de retouche, de traitement et de dessin
  • Maya, logiciel d’animation 3D puissant
  • 3ds Max, logiciel professionnel de modélisation, de rendu et d’animation 3D
  • After effects, outil poussé qui permet de réaliser des effets spéciaux
  • ZBrush, logiciel de CAO destiné à la modélisation et à la peinture 3D
« Le métier de game artist est le plus généraliste de tous les métiers artistiques de la création de jeu vidéo. Je pense qu'il est beaucoup associé au développement de jeux mobiles ou indés, qui ont souvent des budgets limités et qui requièrent plus de polyvalence au sein des équipes que des AAA. Certains studios PC/console ont cependant des spécialistes et des généralistes : les frontières commencent à s'estomper entre production mobile et PC comme par exemple avec l'annonce récente d'Ubisoft de développer le modèle free-to-play ou le cross-play sur des jeux à succès comme Fortnite ou Roblox. »
Logo du studio Oh Bibi Photo de Simon Aublet, game artist chez Oh Bibi
Simon Aublet
Game artist - OhBibi

Les missions du game artist

Dans le développement d’un jeu vidéo, trois métiers sont incontournables : le développeur, le game designer qui crée et réalise les règles du jeu, et le game artist qui se charge des éléments visuels. Ce dernier (si le studio n’a pas de spécialistes par exemple) se charge de concevoir l’identité visuelle. Il va alors créer les vêtements des personnages par exemple, imaginer les décors, penser aux couleurs, concevoir des créatures, etc. En ayant toujours en tête de s’assurer de la cohérence de l’ensemble et de l’expérience utilisateur.

Illustration d'une animation 3D
Lumières, environnement, infographie 2D/3D, character design, le game artist est polyvalent
« Un game artist va être amené à créer des personnages et des décors le plus souvent, mais aussi parfois à générer des rig, des FX, des lighting ou créer des assets 2D comme des illustrations ou de l'interface. Pour cela il faut bien connaître le pipeline de production et le moteur du projet, les outils mais aussi la théorie sur de nombreux sujets comme l'optimisation de mesh, materials et shader ou encore les limitations techniques de devices mobiles. Cela requiert d'être curieux, de communiquer avec son équipe et de faire beaucoup de veille (je conseille de s'inscrire à des sites de news tels https://80.lv/ ou de suivre sur les réseaux sociaux des devs indépendants qui partagent leurs trouvailles). »
Logo du studio Oh Bibi Photo de Simon Aublet, game artist chez Oh Bibi
Simon Aublet
Game artist - OhBibi
« C'est un métier riche qui allie technique, création et communication avec l'équipe. En ce qui me concerne au seing du studio La Poule Noire, les tâches sont très variées. Il s'agit de créer un univers, un style artistique en tenant compte des contraintes liées aux jeux vidéo (lisibilité, temps de production). Une fois que le DA est posé, je peux créer les assets (personnages, décors, UI…), les intégrer dans un moteur de jeu (Unity), et parfois les animer. On travaille en interdépendance avec les pôles de production (demander un nouvel outil au programmeur / proposer un gameplay ou un bout de scénario à notre game designeuse...). »
Logo du studio La Poule Noire Photo Amélie Guinet, game artist
Amélie Guinet
Game artist - La Poule Noire

Les compétences du game artist

Pour exercer ce métier, mieux vaut avoir un bon bagage de compétences. Un game artist doit être en mesure de maîtriser les logiciels 2D/3D, de savoir dessiner, modéliser et animer. En outre, il possède une forte culture du jeu vidéo.

Le game artist est capable de manier plusieurs logiciels comme les deux ci-dessous :

Illustration du logiciel Unity
Unity est un exemple de logiciel à savoir utiliser
Illustration du logiciel Maya
Maya est un logiciel de modélisation et d’animation
« Il doit maîtriser les bases du dessin, avoir connaissance des contraintes liées aux jeux vidéo, savoir travailler en équipe, être curieux et ne pas baisser les bras face à l'apprentissage des logiciels, ce qui peut parfois être fastidieux. Penser à garder une certaine éthique dans le travail, dans un domaine où on nous demande toujours plus. Si on ne veut pas se dégoûter du métier, avoir des horaires convenables, c'est bien aussi ! »
Logo du studio La Poule Noire Photo Amélie Guinet, game artist
Amélie Guinet
Game artist - La Poule Noire

Les qualités

Si un sens de l’imagination et de la créativité sont des qualités recherchées, disposer d’une culture générale et d’une fine observation seront aussi appréciées. Tout comme savoir travailler en équipe et posséder des notions de management ainsi qu’une vision du projet. Des atouts qui joueront en votre faveur.

Les soft skills recherchées par les entreprises

Complémentaires des compétences techniques et académiques (hard skills), un game artist doit pouvoir compter sur ses soft skills. Des compétences dites comportementales ou douces qui caractérisent une manière d’être, s’attache au potentiel humain et social. Elles prennent aujourd’hui de plus en plus d’importance, même dans le secteur du jeu vidéo, car elles apportent un plus à l’entreprise et sont bénéfiques pour une équipe. Elles sont ainsi favorables à l’entraide, la productivité et la créativité.

S’il en existe des dizaines, pour le métier de game artist, les soft skills importantes à retenir seront :

  • La motivation
  • L’empathie
  • Le sens du collectif
  • La gestion du temps et du stress
  • La résolution de problème
  • La communication
« L'avantage de ce métier, c'est qu'on a toujours de quoi s'occuper, pas le temps de s'ennuyer quand on touche à tout ! C'est aussi l'inconvénient lorsqu'on est game artist généraliste : gérer plusieurs aspects de la création peut freiner au développement d'une spécialité. Je vois cela plus comme l'opportunité de trouver une spécialité plus tard. En plus, la demande en game artist est grande sur le marché de l'emploi du jeu vidéo. »
Logo du studio Oh Bibi Photo de Simon Aublet, game artist chez Oh Bibi
Simon Aublet
Game artist - OhBibi
« La précarité liée au statut d'indépendante peut-être un inconvénient, car les places en tant que salarié sont chères. Cela peut aussi être frustrant d'être limité dans sa création par des contraintes liées aux moyens (humain/financier), on aimerait voir vivre nos idées les plus folles, mais il faut s'y préparer. Toutefois, les avantages sont nombreux, les phases de recherche avant la production nourrissent notre culture, on crée, on dessine, on peut véhiculer des messages qui nous tiennent à coeur. On travaille en équipe. »
Logo du studio La Poule Noire Photo Amélie Guinet, game artist
Amélie Guinet
Game artist - La Poule Noire

Quelles études pour devenir game artist ?

Quel diplôme ?

Entre un Bac +2 et un Bac +5, le niveau d’étude pour pouvoir devenir game artist est assez large et les options multiples. Faire le choix d’une école spécialisée dans les métiers du jeu vidéo en sélectionnant un bachelor puis un MBA est possible tout comme partir sur une licence à l’université.

Quel bac ?

Avant de se lancer et de choisir une formation en études supérieures, il faudra sélectionner le type de bac. Un choix crucial qui dictera la suite. Le bac demeure ainsi toujours important aussi bien pour franchir un palier supplémentaire que pour l’apprentissage de compétences utiles à la poursuite d’études et l’acquisition d’un savoir réflexif et organisationnel.

Un bac général avec une spécialité en mathématiques, en arts ou en numérique est une possibilité. Un bac STD2A en design peut se révéler également une bonne idée puisqu’il s’agit d’un mix d’enseignement technologique et général permettant d’acquérir des bases en arts.

Photo d'une tablette graphique utilisée par un game artist
Le game artist sait aussi bien dessiner sur papier qu’utiliser des outils numériques comme la tablette graphique
« Après un BTS en communication visuelle j'ai suivi la formation DU Game Artist au sein de Gamagora. Ce fut une formation généraliste très courte d'un  an qui m'a permis de toucher à tout. Suite à cela, j'ai opté pour des postes de généralistes qui m'ont énormément apporté et qui me permettent aujourd'hui de choisir ma voie après avoir fait le tour des métiers créatifs du jeu vidéo. J'ai essentiellement travaillé sur des jeux mobiles de courses durant mes premiers stages et jobs. J'ai participé à la création d'une vertical slice pour un géant du jeu vidéo qui a malheureusement été cancelled. Depuis 2 ans, je suis game artist senior à OhBibi où je travaille majoritairement sur Frag Pro Shooter et où je participe aux autres projets originaux du studio. »
Logo du studio Oh Bibi Photo de Simon Aublet, game artist chez Oh Bibi
Simon Aublet
Game artist - OhBibi

Quelle école d'art pour devenir game artist ?

G. Art, l’école du Gaming Campus, est spécialisée dans les arts numériques et plus particulièrement tournée vers les métiers des jeux vidéo.

  • Bachelor Infographiste 2/3D/Game artist et MBA Infographiste 2D/3D/Game artist
  • Pédagogie 100% par projets, encadrés par des professionnels en activité
  • 3 stages pendant le bachelor et 2 années en alternance en MBA
  • Lyon
Titre école d'art
Prévisualisation youtube bouton play youtube

Quelles sont les bonnes questions à se poser avant de devenir game artist ?

Incontournable et plus que conseillé, avant de choisir son orientation, il faut se poser des questions qui permettront de bien clarifier son projet professionnel et la manière d’y arriver. Voici des exemples :

  • Je suis passionné de jeu vidéo, mais comment travailler dans ce secteur ?
  • Quel métier je souhaite faire ?
  • Ai-je déjà des compétences artistiques ?
  • Est-il possible faire de ma passion, mon métier ?
  • Faut-il passer par un diplôme pour travailler dans ce milieu ?
  • Quel diplôme je vise : bachelor ou MBA ?
  • Quelle est l’école qui propose une formation en game art ?
  • Quels sont les contenus des formations ?
  • Des professionnels interviennent-ils à l’école ?
  • Des périodes d’alternance sont-elles organisées ?
  • Quel est mon projet professionnel ?
  • Ou travailler plus tard ?
  • Puis-je travailler dans un autre pays ?
  • Faut-il parler anglais ?
  • Est-il possible de trouver facilement un emploi ?
  • Quels sont les critères fondamentaux pour être recruté ?
Quelle formation post-bac pour devenir game artist ?

Avant d'entrer dans le monde professionnel, il est essentiel d'apprendre son futur métier en choisissant la bonne formation. A G. Art, notre école du Gaming Campus, nous proposons de former les prochains game artists à partir de la pédagogie par projets, de stages et de rencontres. Nous disposons ainsi de moyens et d'outils adaptés et de qualité pour que chacun évolue dans des conditions optimales.  

Un étudiant G. Tech devant un écran d'ordinateur
Bachelor Infographiste 2D/3D/Game artist

Les fondamentaux de l'infographie n'auront plus aucun secret pour vous avec notre formation en trois ans.

  • Initiation au game / level design
  • Modélisation 3D
  • Character design
  • Unity
  • Dessin
  • Concept art
  • Histoire des arts et du jeu vidéo
Diplôme obtenu Titre école bachelor (bac+3)
Admission post bac Bac généraliste ou technologique
Admission parallèle Bac+1 ou Bac+2 validés
Durée totale de formation 3 ans (si admission post bac, 520h / an)
Evaluation Notation des projets + Partiels semestriels + Crédits ECTS (180)
Campus Lyon
Stages 1 stage chaque année
Msc Developpeur jeux vidéo
MBA Game artist

Approfondissez le game art et la direction créative avec notre diplôme de game artist.

  • Production AAA
  • Character art
  • Outils 2D/3D
  • Unreal engine
  • Substance painter
  • Animation
  • FX
Diplôme obtenu Titre école MBA (bac+5) + Titre RNCP niveau 7
Pré-requis Bac+3 ou Bac+4 validés
Durée totale de formation 2 ans (449h / an)
Evaluation Notation des projets + Partiels semestriels
Campus Lyon
Alternance Chaque année, 3 semaines en entreprises / 1 semaine à l’école
Effectif moyen par classe 30 étudiants
Taux de réussite 2021 NC
Taux de satisfaction 2021 92%
Rentrée Octobre
RENCONTREZ-NOUS DURANT NOS JPO

Portes ouvertes en ligne ou en physique. 1h d’échanges
pour tout savoir sur l’école Gaming Campus de votre choix.

S'inscrire gratuitement

Les programmes des formations

En bachelor, l’apprentissage se caractérise par plusieurs disciplines comme :

  • La programmation
  • Le design
  • Le level design
  • L’ergonomie
  • Les logiciels 2D et 3D (Character Studio ou Game Character hub)
  • Le dessin dynamique
  • La théorie des couleurs
  • Les proportions humaines
  • Les perceptives
  • Le motion design
  • Les moteurs de jeu
  • La culture du jeu vidéo
  • L’économie du jeu vidéo
  • Le droit du travail
  • L’anglais

Voir plus de détails sur le programme de bachelor

En MBA, il s’agit de connaître :

  • Le management
  • La gestion de projet
  • Le game design

Et d’approfondir certains enseignements comme :

  • L’éclairage
  • Les matériaux et textures
  • Les logiciels 2D
  • Les logiciels 3D
  • Les logiciels de compositing
  • Les logiciels de création vidéo

Voir plus de détails sur le programme de MBA

S’inscrire dans nos formations

Il faut savoir qu’en bachelor, il n’est pas nécessaire de passer par le dispositif Parcoursup, car nous ne faisons pas parti du processus. Vous pouvez donc candidater librement. A condition d’avoir un bac général ou technologique et de remplir le dossier de candidature.

Pour le MBA, la validation d’un Bac +3 est obligatoire. Une appétence pour le dessin et le jeu vidéo est un plus.

Plus d’informations sur le processus d’inscription à G. Art.

Trouver un stage ou une alternance

Les stages en entreprise sont une formidable école pour appliquer ses connaissances vues en formation et pour se confronter à la réalité du terrain. Avant de devenir game artist, ces périodes permettent de comprendre les missions du métier et ce que l’on attend de lui.

C’est la raison pour laquelle, elles représentent des moments capitaux dans la vie d’un étudiant. Trouver le bon stage est aussi une opportunité de se forger son réseau et éventuellement de trouver son futur emploi. A G. Art, nous avons donc fait le choix de proposer tout au long des années d’études, plusieurs périodes de stages d’une durée de un mois à une année entière (alternance). Concrètement, en bachelor, il s’agit de : deux mois en 1ère et 2ème années, trois mois en fin de 3ème année.

Pour le MBA :

  • Six mois en 4ème année
  • Une 5ème année exclusivement en stage et CDD

A savoir que des offres de stages et d’alternances sont diffusées par le service employabilité de l’école. Si vous voulez en savoir plus sur les stages et les alternances déjà effectués par nos étudiants rendez-vous ici et pour nos alternants sur cette page.

Le salaire d’un game artist

Dès sa sortie d’étude, une game artist gagne en moyenne entre 30 000 et 40 000 euros annuels (2 500 à 3 300 euros par mois) suivant l’entreprise pour qui elle travaille. La game artist se classe en 45ème salaire des métiers du jeu vidéo.

Au Canada, cette professionnelle gagnera annuellement entre 41 000 dollars et 82 000 dollars (3 400 et 6 800 $ mensuels).

Aux Etats-Unis, la fourchette des salaires est quasiment la même que chez les voisins canadiens. Une game artist peut toucher en moyenne 56 000 dollars (4 600 $/mois). Au plus bas, 39 000 dollars (3 250 dollars), au plus haut 80 000 dollars (6 600 $).

Illustration de la création d'un personnage de jeu vidéo
Si le studio n’a pas de spécialistes, la game artist est en charge de tous les aspects visuels d’un jeu vidéo

Dans quelle entreprise travailler ?

Le métier de game artist est recherché par de nombreuses entreprises de toute taille, mais les missions peuvent être différentes. Ainsi chez Oh Bibi, MXM ou Vertical, le rôle du game artist sera de réaliser tout l’environnement graphique du jeu.

Quand pour des studios de taille importante, ce sont plutôt des profils de managers et chefs de projet qui sont demandés.

Les conditions de travail

Chaque entreprise possède ses propres conditions de travail. Elles sont donc uniques et différentes. Néanmoins, elles doivent respecter un certain nombre de critères pour qu’une game artist travaille dans de bonnes conditions. Ainsi l’environnement de travail comme le matériel doit être adapté à la mission confiée afin d’éviter tous risques négatifs sur sa santé. Les heures doivent être respectées, les temps de pauses également. Enfin, l’ambiance et le management sont des facteurs importants à surveiller.

Les horaires

Si les 35 h par semaine sont la norme, il est courant de dépasser ce rythme là, en particulier lors des périodes de fin de production d’un jeu. Sur un poste clé comme celui-ci et dans un secteur dynamique, il faut donc pouvoir accepter que l’emploi du temps varie parfois. En tant qu’indépendant, c’est à vous de vous organiser et de décider des horaires. Un avantage qui demande une bonne rigueur.

Rattachement hiérarchique

A ce poste, le game artist est en lien direct avec son supérieur, le lead game artist. Selon les entreprises, et sachant qu’il manage déjà des équipes, le game artist peut être aussi sous la direction du directeur artistique, responsable de toute la partie créative du jeu.

Comment trouver un emploi de game artist ?

Il existe plusieurs moyens pour trouver un job de game artist. Premièrement, le réseau. Une voie à privilégier à partir des relations que vous aurez eues en  formation ou durant vos stages. Des échanges avec des professionnels qu’il faut aller chercher afin de saisir de potentielles opportunités. Deuxièmement (la manière la plus classique), répondre à des offres d’emploi diffusées en ligne sur des sites spécialisés dans le jeu vidéo comme Gaming job, Welcome to the jungle, AFJV ou encore Seek-Team. Troisièmement, Linkedin représente une bonne ressource tout comme Malt ou Artstation.

Evolution de carrière

En ayant cette polyvalence caractéristique, de travailler aussi bien sur le level design que sur l’infographie 3D, un game artist est en capacité de multiplier les tâches. Si bien qu’il peut rapidement évoluer et devenir chef de projet ou directeur artistique.

Il peut aussi bien travailler dans le jeu vidéo que dans l’animation ou le cinéma.

Game artist freelance, comment faire ?

Il est envisageable d’évoluer en tant qu’indépendant. Un game artist peut très bien vouloir travailler seul, en freelance. Pour y parvenir, il lui faut toutefois avoir un peu d’expérience au sein de studio. Ce sera un plus et un argument pour solliciter de futurs clients. Après avoir créé son entreprise, un game artist freelance va pouvoir travailler pour un ou plusieurs studios après négociation de son contrat.

S’il réalise ses tâches depuis chez lui, il collaborera de toute façon avec une équipe ou aura un membre en contact. L’avantage est de pouvoir choisir ses clients, ses missions et son organisation. L’inconvénient : ne pas avoir ou peu de visibilité.

Comment devenir game artist à l’étranger ?

Il s’agit d’une option tout à fait envisageable en fin d’études ou après quelques années d’expérience en France. Travailler à l’étranger représente une formidable opportunité à saisir pour toute personne qui souhaite acquérir de nouvelles compétences, apprendre une autre culture et voir des manières de penser le métier autrement. Mais avant de se lancer et de répondre à une offre d’un studio étranger, il faut être en capacité de parler anglais (une priorité) et de comprendre la langue du pays ciblé. Le critère principal en plus de vos compétences en game art. Ne négligez pas non plus tous les autres aspects pour une bonne expatriation, comme les démarches administratives, de santé ou encore de logement. Enfin, pensez à bien mettre en avant vos travaux et réalisations sur votre portfolio. Cela fera mouche ! Après quoi, le monde vous attend !

Les avantages et inconvénients de ce métier

Comme tout job, être game artist a ses avantages et ses inconvénients. Les voici :

Les avantages :

  • Travailler aux aspects visuels d’un jeu vidéo, pour un passionné de jeu et de graphisme, est une vraie satisfaction
  • Mettre à profit sa créativité
  • Avoir une grande latitude en termes de création
  • Un salaire motivant dès la sortie d’étude
  • Une évolution rapide

Les inconvénients :

  • Une forte implication avec des heures importantes
  • Trop de polyvalence peut faire de l’ombre à la créativité

En résumé

👑 Quelles sont les missions d’un game artist ?

Première caractéristique : un game artist peut occuper un rôle polyvalent en travaillant sur plusieurs missions comme la création de personnages, d’univers, de texture. Il est donc au final un créatif qui fait un petit peu tout au niveau des aspects visuels. Ce qui lui demande d’avoir des compétences aussi bien en infographie 2D/3D, qu’en character design ou en textures et lumières. Un poste très présent dans les petites structures qui n’ont pas de spécialistes selon les départements.

Seconde caractéristique : si le studio est assez important, un game artist peut aussi avoir un rôle de manager et de chef de projet. Il va alors encadrer une équipe d’artistes. Un poste qui demande déjà un peu d’expérience et surtout un bon niveau de compétences artistiques comme dans l’usage de logiciels tels que Unity et Maya. Et des compétences managériales.

💰 Quel est le salaire d’un game artist ?

Un game artist gagnera en France entre 30 000 et 40 000 euros par an, dès la fin de ses études. Tout dépend aussi de la nature de son contrat (CDD, CDI, intérim) ou s’il travaille en freelance donc à la mission. Mais aussi du studio et de sa localisation. En revanche, c’est à l’étranger, aux Etats-Unis et au Canada, un game artist peut gagner plus de 80 000 dollars en milieu de carrière.

La moyenne étant à un peu plus de 55 000 dollars par an, soit plus de 4 500 euros par mois.

🧠 Quel niveau d’étude est nécessaire pour devenir game artist ?

Le métier de game artist demande de bien savoir utiliser des logiciels 2D/3D, de retouche, de lumière, etc. Il lui sera demandé des compétences en matière de dessin, de modélisation, d’animation, de création, ce qui s’apprend en école.

De plus, avoir une solide culture du jeu vidéo et développer des qualités relationnelles sont un avantage à prendre en compte. C’est pourquoi, il est possible de devenir game artist avec un Bac +3 est le minimum, et aller jusqu’en Bac +5 l’idéal pour envisager prendre, à terme, des responsabilités.

🎓 Quel Bac faut-il pour être game artist ?

Vouloir devenir game artist s’imagine idéalement dès le lycée. Du moins, ce sera la manière la plus facile d’accéder à une formation post-bac ensuite. Pour cela, deux options vont pouvoir s’envisager. La première étant de choisir un Bac général avec les spécialités en arts, en mathématiques et en numérique.

Ou alors un Bac technologique avec la série STD2A afin d’avoir une base en technologies du design et des arts.

📚  Quelle est la formation pour devenir game artist ?

Faire ce métier, c’est pouvoir maîtriser un certain nombre de domaines artistiques, mais également avoir des connaissances techniques et une bonne culture du jeu vidéo. A G. Art, il est donc tout à fait possible de devenir game artist en suivant notre Bachelor Infographie 2D/3D – Game Art ainsi que notre MBA Game Artist. Le premier en trois ans donne les bases à connaître comme les logiciels de programmation, le concept art, le game design, les logiciels 2D et 3D. Avec des stages et des projets à réaliser, la formation est complète.

Pour le second diplôme, en deux ans, il permet de maîtriser les univers graphiques cohérents et immersifs en apportant un perfectionnement de certaines matières. La 5ème année se déroule en alternance. Un avantage avant d’entrer sur le marché du travail.

🎮  Comment devenir game artist ?

Prendre en charge une équipe d’artistes ou être aux manettes d’un jeu vidéo pour toute la partie créative, pour devenir game artist le besoin d’être formé est essentiel. C’est la raison pour laquelle, choisir une école des métiers des jeux vidéo comme G. Art offre l’occasion d’apprendre toutes les compétences du métier, tout comme de se perfectionner afin de sortir qualifié et compétent.

S’ajouteront, l’enseignement des méthodes de management, tout comme le développement des qualités relationnelles. Autant de caractéristiques pour évoluer à ce poste au sein d’un studio indépendant ou triple A.

Comment devenir game artist ?

Métier touche-à-tout, artiste dans l’âme qui sait aussi bien réaliser des personnages que des environnements, qui peut manager des équipes de character designers, de graphistes ou de modeleurs 3D, le game artist est un professionnel responsable de tous les aspects visuels d’un jeu vidéo. Ce qui lui demande de maîtriser le dessin, les logiciels, d’avoir une culture du jeu vidéo et bien d’autres choses. Devenir game artist passe donc par une école spécialisée dans les métiers du jeu vidéo, comme la nôtre G. Art. A Lyon, nous proposons de former les futurs professionnels à la fois avec notre Bachelor Infographie 2D/3D – Game Art et notre MBA Game Artist.

Game Artist en vidéo

Prévisualisation youtube bouton play youtube

background

Métiers proches de Game artist

Continuez vos recherches autour des métiers artistiques d'un jeu vidéo :
Téléchargez gratuitement
Le Guide des métiers du Jeu vidéo et de l’Esport
68 fiches métiers + 108 conseils et témoignages de professionnels
push-guide push-guide-mob

Remerciements

Cette fiche métier « Game Artist » a été réalisée avec l’aide de professionnels du secteur du jeu vidéo. Découvrez leur entreprise :

Logo du studio Oh Bibi Photo de Simon Aublet, game artist chez Oh Bibi
Simon Aublet
Game Artist - OhBibi
Logo du studio La Poule Noire Photo Amélie Guinet, game artist
Amélie Guinet
Game Artist - La Poule Noire