Métiers

Technical artist

Le technical artist possède une vision d'ensemble de la partie créative du design et veille à ce que le flux de travail soit respecté. Superviseur, dont l’expertise est recherchée par les studios, il est toujours en relation avec les équipes artistique et technique pour s’assurer que la qualité du jeu vidéo et ses performances répondent bien au cahier des charges.
Fiche métier publiée le mise à jour le
Niveau d’études : Bac+5
Bac conseillé : Scientifique et Artistique
Employabilité : Très bonne
Salaire débutant : 2 625€
Salaire confirmé : 3 750€
Mobilité : Très bonne
Code ROME : E1104
Code FAP : U1Z82

Métier : technical artist

Le métier de technical artist repose sur deux missions principales : d’un côté assurer la qualité artistique du jeu vidéo et de l’autre ses performances. Il possède donc une vision à 360 de la production et s’assure que le flux de travail est optimisé et respecté en fonction des méthodes de production définies au préalable.

Un rôle de superviseur rare et recherché par les studios qui lui demande d’être toujours en lien avec les équipes artistiques et techniques.

« Le métier de technical artist est extrêmement vague et englobe beaucoup de skills différents, il est impossible de lui coller une définition précise. L’idée principale est qu’un TA est le lien entre les ingénieurs et les artistes. Il est connu que les artistes et les ingénieurs ne parlent pas la même langue et n’ont pas les même rêves, il est donc important d’avoir quelqu’un au milieu capable d’expliquer aux Artistes ce que les ingénieurs veulent, et inversement. »
Image du logo d'Asobo Studio César Creutz
César Creutz
Technical artist pour Asobo Studios

Les missions du technical artist

Technicien hors pair connaissant bien la production d’un jeu vidéo, le technical artist mène plusieurs missions, à savoir :

  • Gérer les aspects techniques de la création artistique
  • S’assurer de la qualité de la production et de ses performances
  • Faire l’interface entre les artistes 3D et les équipes de production
  • Veiller à ce que les moyens techniques soient disponibles
« Le technical artist peut intervenir auprès des graphistes, programmeurs et game designers. De la pré-production (aider au développement du style visuel, explorer à quoi ressemblera le rendu visuel final), à la production (création d'éléments 2D/3D, d'effets spéciaux, de shaders, d'outils pour les graphistes), jusqu'au debug/portages (nombreux problèmes techniques à résoudre et optimisations à faire pour s'assurer que le jeu tourne bien sur toutes les machines). »
The Game Bakers Anthony Beyer
Anthony Beyer
Lead technical artist du studio de jeu vidéo The Game Bakers
« Au sein de l'équipe artistique, je suis en lien avec l'équipe de développement. Je fais tampon entre ces deux teams et je m'assure du bon fonctionnement des processus de création d'assets pour le jeu. Tous les jours, je suis amené à parler aux autres membres de l'équipe. Une communication fluide est donc primordiale pour assurer les échanges entre ces deux pôles. »
Wild Sheep Studio Teddy Delrue
Teddy Delrue
Technical artist studio Wild Sheep Studio

Les compétences d’un technical artist

A son poste, le technical artist dispose de compétences fondamentales pour superviser la partie technique du jeu vidéo. Ainsi, il maîtrise :

  • Les techniques de modélisation et de texture
  • Les logiciels 2D et 3D
  • Les métiers du jeu vidéo
  • La gestion d’équipe
  • La culture du jeu vidéo
« Il doit savoir utiliser des logiciels de conception graphique (Photoshop, Substance, Quixel, Xnormal, Zbrush, etc.) et des game engines (fonctionnement général, interface, material, intégration, setup de prefab ou de blueprint, etc.). Il doit pouvoir retoucher ou intégrer des assets, savoir les optimiser et les préparer pour les mettre dans le jeu (tweak de textures, baking, retopology, etc.) en accord avec le fonctionnement projet. »
Wild Sheep Studio Teddy Delrue
Teddy Delrue
Technical artist studio Wild Sheep Studio
« Un TA se doit d’avoir une compréhension, et idéalement de l’expérience, dans tous les domaines de réalisation d’asset 3D. Modeling, skinning, rigging, texture, animation etc. Son large panel d’expérience doit lui servir à résoudre les challenges techniques qui surgiront pendant la production. Il est important de voir les problèmes en amont en anticipant et en se tenant au courant afin de proposer/implémenter des solutions. La communication est importante car un technical artist peut être amené à mettre en place les budgets (mémoire, frame time) et contraintes techniques que les artistes devront suivre. »
Image du logo d'Asobo Studio César Creutz
César Creutz
Technical artist pour Asobo Studios

Deux exemples de logiciels de conception graphique à maîtriser en tant que technical artist :

Exemple d'interface du logiciel Substance
Interface du logiciel Substance
Exemple d'interface du logiciel ZBrush
Savoir bien utiliser un logiciel comme ZBrush est incontournable

Les qualités d’un technical artist

Le technical artist est un métier transversal naviguant entre l’artistique et le technique. Gérer des personnes et avoir une vision générale de la production imposent des qualités humaines manifestes, à savoir :

  • Avoir un esprit créatif
  • Disposer d’un bon relationnel
  • Être pédagogue
  • Avoir un sens de la curiosité
  • Posséder un esprit de synthèse et de réactivité

« De manière générale, il faut être curieux, vouloir apprendre constamment de nouvelles choses et aimer résoudre des problèmes technico-visuels (comment réaliser l’image la plus intéressante en prenant en compte les contraintes techniques). De plus, un technical artist doit avoir de bonnes bases en art/graphisme et s’intéresser aux différents outils qui existent pour créer des images », souligne Anthony Beyer.

Les avantages et les inconvénients

Ce métier requiert d’accepter quelques inconvénients et de l’autre, se satisfaire d’avantages. En voici quelques uns :

Avantages

  • Possibilité d’être freelance
  • Mobilité internationale forte
  • Profil recherché
  • Salaire pouvant être élevé
  • Connaissances très larges tant technique qu’artistique

Inconvénients

  • Accepter les heures, les contraintes
  • Savoir tout faire et donc faire face à de nombreuses situations
  • Savoir gérer le stress
« La mission principale d’un technical artist dépend de l’individu, du projet et du studio. Certains studios vont utiliser ses capacités techniques pour suivre l’évolution du projet, observer et quantifier les performances d’un jeu au fur et à mesure, afin d’avoir un suivi de l’état technique du jeu tout en ayant des opportunités pour améliorer le visuel. D’autres studios vont les faire travailler avec les artistes d’environnements pour leur permettre de réaliser leur vision, parfois en travaillant avec les ingénieurs ou en développant de nouvelles technologies spécifiques au projet. Dans d’autre cas, il peut être libre de trouver lui-même les endroits du jeu qui ont besoin de lui et ainsi ajouter de la valeur au projet. » 
Image du logo d'Asobo Studio César Creutz
César Creutz
Technical artist pour Asobo Studios

Les études pour devenir technical artist

Un Bac avec une spécialité scientifique, mathématiques ou technologique avec l’option STD2A (ex STI qui prépare aux sciences et technologies du design et des arts appliqués) permettra d’intégrer une école spécialisée en jeu vidéo. Un Bac +3 sera le minimum pour occuper ce poste et encore quelques expériences devront compléter le CV. Un MBA/ Mastère Technical artist vous apportera toutefois un perfectionnement.

De son côté Anthony Beyer raconte son parcours pour devenir technical artist : « J’ai une formation de graphiste « généraliste » (édition, publicité). Les outils et les process pour arriver à produire une image m’ont toujours captivés. C’est par curiosité, sur mon temps libre, que j’ai appris la modélisation 3D, puis la programmation, puis comment mélanger toutes mes connaissances pour créer des images interactives et en mouvements (effets spéciaux, animations, shaders, etc.). Le métier de tech art dans le jeu vidéo est la synthèse de tout ce qui me plaît : de l’art, de la technique, de nouvelles méthodes et outils à inventer et à découvrir au quotidien. C’est en partageant des projets personnels sur internet que j’ai obtenu des opportunités de travail. »

Teddy Delrue est quant à lui passé d’abord par l’école Supinfogame en Inde afin d’apprendre les bases du game art. « Puis, j’ai commencé en tant qu’environment artist, puis 3D artist. Ayant été dans des petites équipes, j’ai été amené à toucher à beaucoup de domaines. Au fur et à mesure de la production, je me suis ainsi « transformé » en technical artist. Enfin, c’est à force de proposition, de solutions (et aussi grâce aux opportunités que j’ai su saisir) que je me suis dirigé « officiellement » vers le poste de technical artist. »

Exemple de game engine
Technical artist, c’est connaître de nombreux moteurs de jeu
Les formations pour technical artist

Ce métier demande d’avoir de solides compétences techniques et artistiques. Donc, il est possible d’opter pour un Bachelor Graphiste digital de notre école G. Art (Gaming Campus). Accessible avec un Bac ou en admission parallèle, il dure trois ans et permet de se former aux fondamentaux du jeu vidéo, à savoir : la culture gaming ou encore l’enseignement des outils numérique et technologique (logiciels graphiques, de création vidéo, de dessin dynamique, d’éclairages, de matériaux, etc.). Des stages complètent la formation.

Puis, il faut s’orienter vers le MBA Technical artist qui se déroule en deux ans pour atteindre un Bac +5 à la fin. Il offre la compétence à la fois en développement de jeux et en game art et donne les bases pour devenir référent technique au sein d’un studio.

en savoir plus

« J’ai commencé à l’âge de 10 ans sur des petits logiciels comme RPG Maker et le moteur d’Half Life 2. J’ai ensuite fait une école supérieure d’infographie en Belgique où j’ai appris à devenir un artiste d’environment pour le jeu vidéo. Mes connaissances antérieures, mon intérêt pour la programmation ainsi que mon manque d’intérêt pour le côté artistique pur, malgré mes capacités techniques, m’ont rapidement orienté vers le technical art. A la sortie de l’école j’ai rejoint Ubisoft Reflections en Angleterre où j’ai travaillé sur une production AAA « The Division 2 ». Enfin, j’ai rejoint Asobo début 2020. Les technical artists sont très recherchés et respectés dans le milieu, et le panel plus étendu de skills permet d’avoir des journées qui se suivent mais ne se ressemblent pas (toujours) ! »
Image du logo d'Asobo Studio César Creutz
César Creutz
Technical artist pour Asobo Studios

Comment faire un stage ?

Notre école donne une grande place à l’immersion professionnelle. Au cours de toutes les années de formation, nous donnons l’occasion à nos étudiants de se plonger dans le milieu de l’entreprise en réalisant des stages.

Un stage de deux mois est obligatoire en 1ère et 2ème année de Bachelor. En dernière année, il s’agit de faire trois mois. Ue période en entreprise de six mois termine la première année de MBA et la cinquième se déroule en alternance ou en stage.

Quant aux entreprises qui peuvent accueillir nos stagiaires, nous publions régulièrement leurs offres. Sans oublier également des sites spécialisés comme Jooble ou encore celui de l’AFJV.

Le salaire d’un technical artist

Un technical artist gagnera entre 28 000 et 35 000 euros brut annuels en début de carrière. Puis avec de l’expérience, son salaire atteindra plus de 45 000 euros par an. Si l’envie d’avoir une expérience internationale est forte, sachez qu’à Montréal, au Canada, un technical artist peut gagner environ 75 000 dollars. Même bien plus. Aux Etats-Unis, c’est quasiment la même chose.

Dans quelle entreprise travailler ?

Les plus grands studios internationaux ont des technical artists en leur sein. Que ce soient les incontournables Ubisoft, Eidos, Warner Bros ou encore Epic Games. Ou des studios tels que Quantic Dream, Shiro Games, Adobe ou encore Piece of cake studios.

Les débouchés du métier de technical artist

Un technical artist peut envisager d’évoluer vers d’autres fonctions à responsabilités comme directeur artistique technique. Ou continuer vers les métiers de chef de projet ou lead programmeur en fonction des compétences acquises. En fonction de ses envies, un technical artist peut amener à travailler dans l’animation, le cinéma ou la télévision.

Technical artist freelance

Il est tout à fait envisageable de travailler en mode freelance. Il s’agit d’un statut où la liberté est reine. Technical artist indépendant, c’est pourvoir choisir ses clients, son emploi du temps, ses projets. Mais pour cela, il faut savoir jongler avec quelques inconditionnels : avoir une expérience légitime, un bon carnet d’adresses, une bonne communication, une certaine rigueur, un niveau élevé de compétences.

En résumé

👑  Quelles sont les missions du technical artist ?

Elles peuvent être très variées. Le technical artist étant celui qui s’assure de la qualité du jeu vidéo et de ses performances tout en possédant une vision d’ensemble de la partie créative.

Ses missions prennent alors deux grandes directions, même si donner une définition exacte de ce que fait le technical artist est difficile.

Il est en capacité alors de gérer les aspects techniques, de faire l’interface entre les artistes et les équipes de production, de veiller à la qualité de la production et des performances. Il fait le tampon. Un métier qui demande de savoir bien communiquer.

💰 Quel est le salaire du technical artist ?

La rémunération du technical artist est comprise entre 28 000 et 35 000 euros brut annuels en début de carrière. Ce que l’on constate en France. Avec un peu d’expérience, le salaire peut atteindre les 45 000 euros.

C’est à Montréal qu’un technical artist gagnera davantage, jusqu’à près de 75 000 dollars.

🧠  Quel niveau d’étude pour devenir technical artist ?

Ce métier requiert un niveau Bac +3 avec, dans l’idéal, un diplôme suivi dans une école spécialisée dans les métiers du jeu vidéo. Ce sera ainsi un bon moyen d’obtenir toutes les compétences et connaissances pour tenir ce poste qui demande de maîtriser plusieurs aspects techniques.

De plus, intégrer une école de jeux vidéo, c’est être plongé, pendant trois ans minimum, dans un univers favorable et dynamique.

🎓  Quel Bac choisir pour devenir technical artist ?

Au lycée, nous vous conseillons de suivre un Bac général en choisissant l’une des trois spécialités suivantes : Mathématiques, Numérique et sciences informatiques ou Sciences de l’ingénieur. Une bonne base pour enchaîner ensuite en formation post-Bac.

L’autre solution est partir en Bac technologique STD2A (design et art) ou STI2D (informatique).

📚  Quelle est la formation pour devenir technical artist ?

Après l’obtention du Bac, il sera possible d’intégrer le Bachelor Infographiste 2D/3D – Game art de notre école G. Art, à Lyon. Il sera question d’apprendre tous les fondamentaux pour devenir un bon technical artist. De la culture gaming, à l’apprentissage des outils numériques. Des logiciels, à la création vidéo en passant par le dessin.

Pendant trois ans, des stages permettent de se familiariser avec son futur environnement. Les périodes s’étalent de deux à trois mois.

Puis, après le Bac +3, nous permettons à l’étudiant de poursuivre en MBA Technical artist. De là, la formation est spécifiquement liée à son futur professionnel. En deux ans, celle-ci permet de se perfectionner et surtout de continuer à apprendre le développement de jeux et le game art.

Un stage de six mois en première année et une dernière réalisé en alternance sont au programme.

🎮  Comment devenir technical artist ?

La voie de la formation est à privilégier pour devenir technical artist. Métier aux multiples compétences, il demande de bien connaître la production d’un jeu vidéo, de maîtriser les logiciels, les aspects graphiques, mais aussi de savoir communiquer et de gérer dans son ensemble un projet.

C’est pourquoi, il faudra en passer par un Bac +3 en école de jeu vidéo et peut-être même aller plus loin en MBA. La nôtre, G. Art, donne ainsi les moyens d’y parvenir avec des formations de haut niveau, dont les programmes sont dispensés par des professionnels reconnus.

Comment devenir technical artist  ?

Lors de la production d’un jeu vidéo, la mission du technical artist revient à s’assurer de la qualité artistique du jeu et de ses performances tout en veillant à la fluidité du travail. Sa vision de la production est donc globale. Pour devenir technical artist, le bagage scolaire doit être alors solide. Il passe par un Bac général ou STD2A puis une orientation en école spécialisée en jeu vidéo comme G. Art afin de suivre le Bachelor Graphist digital en trois ans. Diplôme qui enseigne les bases numérique et technologique et permet de poursuivre en MBA Technical artist dont l’objectif est d’apporter la double compétence en développement de jeux et game art.

En vidéo



bouton play youtube
Bulle orange de chat