logo logo
Métiers

Community manager jeu vidéo

Un community manager pour le jeu vidéo va donc gérer, animer et modérer une communauté de joueurs ou des publics sur les réseaux sociaux et les forums.
Mais sa mission ne s’arrête pas là, puisqu’il est amené aussi à être le porte-parole de la marque sur les canaux digitaux tout en dénichant, au besoin, des joueurs et influenceurs, qui seront les ambassadeurs du jeu vidéo.

Profession : community manager jeu vidéo

« Un community manager est une personne passionnée par la communication, appliquée et consciencieuse dans sa rédaction et ayant une excellente connaissance des produits/services de l’entreprise et de ses besoins. Se tenir toujours informé de l’actualité des outils est également essentiel », souligne Ferréol Chevalier, directeur général de NeedfotSeat, fabricant de siège de gaming.


Ferréol Chevalier
Directeur général de NeedfotSeat

Missions

Un CM jeu vidéo remplit un ensemble de missions au quotidien. Il a ainsi pour objectif de :

  • Créer et animer une communauté de joueurs sur les réseaux sociaux
  • Accroître la visibilité des jeux et de la société
  • Modérer les échanges
  • Gérer la relation avec les joueurs
  • Apporter des réponses à des problématiques
  • Analyser l’activité des réseaux sociaux
  • Analyser les tendances des joueurs

« Un community manager jeu vidéo doit savoir identifier la communauté de joueurs qui compose le coeur de cible du ou des jeux dont il doit effectuer la promotion, afin de réaliser de nombreuses actions de communication qui vont leur permettre de se sentir privilégiés. Ils vont ainsi participer à la communication indirecte du jeu en recommandant le ou les jeux à leurs amis, définit Hugo Poiblanc, directeur de la communication de l’agence d’événementiel spécialisée dans le jeu vidéo et l’esport ZQSD Productions. Il doit ensuite identifier les axes de développement, les cibles secondaires, afin de trouver des messages et actions de communication innovantes pour les toucher et leur faire découvrir ses produits. »


Hugo Poiblanc
CEO de ZQSD Productions

Les compétences du community manager jeu vidéo

Maîtriser un certain nombre de compétences se révèle indispensable pour occuper ce poste. « Il faut tout d’abord une maîtrise parfaite des réseaux sociaux et de leurs usages, tout en se tenant à jour sur les nouvelles façons de communiquer. Il faut ensuite savoir exploiter l’ensemble des assets fournis par le marketing pour trouver des stratégies de communication efficaces et intéresser un maximum de joueurs », témoigne Hugo Poiblanc.

Dans le détail, il est capable de :

  • Maîtriser les réseaux sociaux et forums
  • Savoir fédérer des communautés
  • Les outils Internet
  • Pratiquer l’anglais couramment
  • Gérer et arbitrer des conflits
  • Mettre en œuvre des stratégies de communication
  • Connaître les langages des joueurs

Les qualités du community manager jeu vidéo

Au-delà de compétences en matière de communication, de marketing et d’usage des réseaux sociaux, un community manager jeu vidéo possède certaines qualités recherchées, à savoir :

  • Être réactif
  • Savoir fédérer des communautés
  • Savoir écouter
  • Suivre les tendances
  • Être pédagogue
  • Avoir le sens de la diplomatie

Des qualités lui permettant d’être « en capacité à engager la communauté via ses réalisations », indique Ferréol Chevalier.

Quelle formation ?

Obtenir d’abord un Bac est un passage obligé puis s’orienter dans une filière en communication ou marketing est possible. Ensuite, choisir de se spécialiser en jeu vidéo en suivant une formation dédiée est conseillée.

Une formation dans une école spécialisée dans le jeu vidéo est conseillée afin d’acquérir les connaissances et compétences de ce secteur. Ce que propose l’école G. Business. Avec le Bachelor Management et Business, option jeux vidéo et esport, elle permet à tout passionné de suivre des cours en marketing, développement commercial, gestion et communication. Pendant trois ans, l’étudiant apprendra les fondamentaux et sera confronté au monde du travail avec des stages en entreprises.
Pour aller plus loin et sortir avec un Bac +5, l’école permet de poursuivre deux années supplémentaires avec le MBA Management jeux vidéo et esport. Une formation qui prépare à des postes à responsabilités avec un niveau d’enseignement pointu.

en savoir plus

La rémunération du community manager jeu vidéo

Elle démarre à près de 32 000 euros par an au début, puis son salaire peut atteindre, avec de l’expérience, les 47 000 euros brut annuels. Cela dépend aussi de l’entreprise pour laquelle il travaille.

Les débouchés du métier de community manager jeu vidéo

Un community manager peut devenir lead community manager ou social media manager. Une évolution de carrière lui faisant prendre des responsabilités. Il peut également faire le choix de métiers gravitant autour du jeu vidéo comme chef de produit, game designer, chef de projet digital ou encore directeur marketing.

En résumé

👑 Quelles sont les missions du community manager jeu vidéo ?

Le community manager a pour mission de fédérer et développer une communauté.

💰 Quel est le salaire du community manager jeu vidéo ?

Le salaire pour ce métier peut atteindre 32 000 euros euros brut annuels pour un poste junior.

🧠 Quel niveau d’étude pour devenir community manager jeu vidéo ?

Tous les bacs peuvent conduire au métier de community manager.

🎓 Quel Bac choisir pour devenir community manager jeu vidéo ?

Un Bac économique ou scientifique sera perçu comme un plus.

Comment devenir community manager jeu vidéo ?

S’il paraît facilement accessible, il n’en demeure pas moins que le métier de community manager jeu vidéo demande de savoir gérer, animer et modérer une communauté à travers son expertise des réseaux sociaux. De plus, il faut être capable de mener des campagnes de communication efficaces. C’est pour cela que devenir community manager jeu vidéo passe idéalement par une formation en école de jeu vidéo, comme celle de G. Business. Elle propose en trois ans, après le Bac, de suivre un Bachelor Management & Business, option jeux vidéo et esport, puis donne la possibilité de poursuivre en MBA afin d’atteindre plus de responsabilités à la sortie.