Prévisualisation youtube bouton play youtube
Boite à outils

Les films tirés de jeux vidéo

C’est aux alentours des années 1990 que le cinéma commence à se pencher sérieusement sur l’univers des jeux vidéo. Pendant longtemps cependant, ce mouvement est resté très niché et peu de réalisateurs osaient s’y aventurer.
Thumbnail-films-jeux-video
Contenu mis à jour le

Au fur et à mesure, les films tirés de jeux vidéo sont devenus un incontournable du cinéma. Aujourd’hui, de plus en plus de studios s’y essayent. Cependant, il faut admettre que ce genre est en quelque sorte maudit, car très peu d’adaptations sont considérées comme réussies. L’exercice qui consiste à transférer un média vers un autre est périlleux, et nombreux sont les films qui ont déçu à la fois les joueurs et les spectateurs.

Aujourd’hui, nous vous proposons de faire un tour d’horizon de différents films tirés de jeux vidéo, des bons comme des moins bons, afin de vous faire découvrir ce genre si particulier. Afin que la lecture soit plus facile, nous avons regroupé les films que nous avons choisis en 4 grands genres : comédie, actions, horreur et animation. Donc si vous êtes un gamer et un cinéphile, la suite devrait vous plaire.

Les comédies

Super Mario Bros

Le film Super Mario Bros, sorti en 1993, est la première adaptation d’un jeu vidéo au cinéma. C’est donc tout naturellement qu’il se base sur l’un des jeux le plus connu au monde : Super Mario Bros. Ce jeu est d’ailleurs connu pour avoir totalement révolutionné la narration dans l’univers vidéo ludique, car il est le premier à proposer une histoire qui se suit du début à la fin.

Dans cette comédie assez farfelue on retrouve une version modernisée de Mario et Luigi, représentés par deux plombiers new-yorkais d’origine italienne. Ils rencontrent Daisy, recherchée par Koopa, Iggy et Spike qui cherchent à l’emmener contre son gré dans une autre dimension grâce à une météorite magique. Mario et Luigi devront eux aussi s’y rendre pour sauver Daisy des griffes de Koopa.

On ne peut pas vraiment dire que ce film a bien vieilli, ni que c’est un chef-d’œuvre. D’ailleurs, les recettes n’ont même pas pu rembourser la somme qui a été dépensée pour le produire. Mais il a le mérite d’être un pionnier et d’avoir lancé le mouvement des films tirés de jeux vidéo.

Pixels

Pixels, réalisé par Chris Columbus en 2015, est un film mettant à l’honneur l’univers des bornes d’arcades. Pac Man, Centipede, Donkey Kong, Tetris et bien d’autres personnages en pixel art prennent vie et menacent la sécurité de la planète. L’inspiration vient de Pixel, un court métrage réalisé par Patrick Jean.

On se retrouve en 1982, plongé dans un univers bourré de référence au monde du jeu vidéo. Sam Brenner et son ami Will Cooper participent aux championnats du monde de jeux d’arcade. 30 ans plus tard, une puissance extraterrestre attaque l’humanité avec des versions vivantes de leurs jeux vidéo préférés, les deux protagonistes vont devoir collaborer avec le gouvernement américain pour sauver l’humanité. Une comédie ayant réalisé 714 198 entrées au box office, pleine de nostalgie qui plaira aux amateurs de la culture vidéoludique des années 80 et 90.

Scott Pilgrim

Scott Pilgrim est avant tout un comics canadien, cependant, il a été adapté en jeu vidéo par Ubisoft, puis en film. On y retrouve le héros principal qui tombe follement amoureux d’une jeune fille : Ramona. Seul bémol, cette dernière est entourée de ses exs qui ont beaucoup de mal à supporter que Scott se rapproche d’elle. À la façon d’un street fighter, il va devoir triompher de tous les individus qui se dressent entre lui et sa dulcinée, pour échapper au game over.

Le film est complètement déjanté et rempli de références au monde du jeu vidéo que connaît très bien Scott Pilgrim. Il se sert de cet univers vidéoludique qu’il maîtrise pour appréhender ses problèmes et surmonter la vie d’adulte. La bande-son mélange des références allant de Zelda à Mario, pour le plus grand plaisir des gamers. Son succès est récompensé par 23 121 entrées aux box office.

Free Guys

Cette fois encore, Free Guys n’est pas à proprement parler un film tiré d’un jeu vidéo, c’est plutôt un film tiré des jeux vidéo en général. L’histoire prend place dans un monde virtuel. On suit Guy, un PNJ employé de banque qui va petit à petit sortir de son rôle pour prendre certaines libertés inattendues. Le film aborde avec beaucoup d’humour l’univers du gaming et du streaming. Les références à la pop culture sont omniprésentes, et l’on a vraiment l’impression d’être plongé dans un jeu. D’ailleurs, son succès rapportera 578 546 entrées au box office. 

Le PNJ protagoniste, Guy, tombe amoureux d’une joueuse, programmeuse de métier, qui cherche à retrouver les créateurs du jeu qui lui ont volé son travail. C’est cet élément déclencheur qui va provoquer toutes sortes de bouleversements dans la vie de Guy. Petit à petit, tout le monde va se rendre compte qu’un PNJ est maintenant doté de libre arbitre. Ce qui est sûr, c’est qu’on ne voit plus jamais les personnages de jeux vidéo de la même façon après ce film !

Vous souhaitez travailler dans le jeu vidéo ?

Découvrez 16 formations aux métiers du jeu vidéo

Devenez entrepreneur de votre potentiel et transformez votre passion pour les jeux vidéo en compétences. Les formations des écoles Gaming Campus couvrent tous les métiers du jeu vidéo : développement informatique, business, arts numériques et nouveaux métiers de l’esport. Formations en alternance en MBA, MSc et 1 stage chaque année de bachelor.

Voir les formations

Les films d’horreur

Doom : Annihilation

Réalisé par Tony Giglio et sorti en 2019, Doom est un film d’horreur et de science-fiction basé sur la série de jeux vidéo éponyme développée par Id Software. L’histoire se passe sur Phobos, l’une des lunes de la planète Mars, où une expérience de téléportation tourne mal et transforme tout le personnel présent en zombie. Un groupe de marines a donc pour mission de faire face à la menace pour sauver la planète Terre. 

Globalement, les critiques sur le film Doom sont assez négatives. Néanmoins, on y retrouve l’ambiance de la licence, le côté bien bourrin et gore propre aux jeux. Beaucoup préfère l’opus sorti en 2005 avec Dwayne Johnson qui comportait plus de référence au titre. Id Software a même été obligé d’affirmer publiquement qu’il ne faisait pas partie du projet, tant le film a été un échec commercial. D’ailleurs, il n’a rapporté que quelques milliers de dollars au box office, ne remboursant même pas l’argent investi.

Silent Hill

Adaptation du jeu vidéo du même titre, Silent Hill est un film d’horreur réalisé par Christophe Gans et sorti en 2006. Ce dernier a avoué être un véritable fan de l’œuvre vidéo ludique si bien qu’on y retrouve un très grand nombre de références au jeu. Un bon nombre de séquences ont donc été transposées sur le grand écran. Pour beaucoup, il s’agit de l’une des meilleures adaptations de jeu vidéo au cinéma et les fans de Silent Hill n’ont pas été déçus. La preuve en est que pour un film d’horreur, il a réalisé plus de 810 068 entrées au box office. 

Avis aux âmes sensibles cependant, car Silent Hill est un véritable jeu d’horreur, le film est donc lui aussi terrifiant. On y retrouve Sharon, une petite fille victime de crises de somnambulisme. Sa mère, Rose, va tout faire pour tenter de comprendre sa fille et de la soigner, mais elle va se retrouver coincée dans une dimension parallèle remplie de cauchemars et d’abominations.

Nombreux sont ceux à être persuadé qu’il était impossible de rater l’adaptation d’un jeu aussi réussi que Silent Hill, alors si vous n’avez pas trop peur des fantômes, c’est un film à voir.

Alone in the dark

Encore une adaptation de jeu vidéo qui n’a pas reçu beaucoup de critiques positives. Pourtant, la série Alone in the Dark est réputée pour faire partie des pionniers du genre survival/horror. Inspiré des célèbres nouvelles de HP Lovecraft, ce jeu a permis d’inspirer des sagas mythiques telles que Resident Evil ou Silent Hill. Beaucoup considèrent que l’atmosphère inquiétante et oppressante de ces jeux aurait pu produire un chef-d’œuvre cinématographique. 

Dans le film, qui se base sur le 4ème opus de la saga vidéo ludique, Edward Carnby part sur l’île de Shadow Island pour enquêter sur le meurtre d’un de ses amis. Sur les lieux, il sera accompagné d’une anthropologue et devra survivre à d’étranges créatures de l’ombre. Certains spectateurs reprochent à Uwe Boll, le réalisateur, de ne pas avoir assez exploité le scénario pourtant très intéressant de Alone in the Dark, il n’a d’ailleurs rapporté que 12,7 millions au box office.

Les films d’action

Warcraft : le commencement

Warcraft : Le commencement est un film d’action adapté de l’un des univers les plus connus dans le monde du jeu vidéo : celui de Warcraft. Sorti en 2016, il raconte l’histoire du royaume d’Azeroth qui fait face à une terrible invasion de guerriers orcs. Deux héros doivent s’affronter pour décider du sort de leur peuple.

Si vous aimez jouer à World of Warcraft, alors cette adaptation a peu de chance de vous décevoir. L’univers de cette saga a tellement de ramifications qu’elle possède le potentiel d’alimenter des dizaines de films. Bien entendu, vous n’avez pas besoin de connaître l’histoire de Warcraft sur le bout des doigts pour l’apprécier. Il serait dommage de passer à côté de ce qui est peut-être l’une des meilleures adaptations de jeux vidéo au cinéma, récompensée par 439 millions de dollars au box office et 1 718 425 entrées.

Tomb Raider

Il y a eu de nombreux films sur Tomb Raider, mais attardons-nous sur le dernier, sorti en 2018. S’il reprend totalement les codes de cette saga mythique du jeu vidéo, il a pour mérite de prendre en compte le changement de direction que propose Square Enix depuis plusieurs années. Lara Croft n’est plus une bimbo chic comme elle a pu l’être dans les premiers opus, mais une jeune femme forte et sensible.

Ce film permet de retrouver beaucoup d’aspects du jeu vidéo, certaines scènes en sont directement inspirées. Parfois, on a vraiment l’impression de se trouver dans un jeu de plateforme. L’intrigue quant à elle reprend les classiques du genre, Lara reprend les fouilles archéologiques de son père dans le but de redorer le blason de sa famille. Elle tombera sur différents protagonistes et devra faire des choix cruciaux pour s’en sortir. C’est d’ailleurs un succès commercial puisqu’il fait 1 262 563 d’entrées au box office.

Hitman : Agent 47

Hitman est une série de jeux vidéo d’infiltration très appréciée des joueurs ayant réalisé plus de 658 17 entrées au box office. Elle nous raconte l’histoire d’Hitman, un assassin génétiquement modifié pour être une machine à tuer. S’il se nomme Agent 47, c’est parce que ce sont les deux derniers chiffres du code-barre qu’il a tatoué dans le cou, preuve qu’il y a eu 46 tentatives avant lui. Cette modification génétique annihile toutes ses chances d’être considéré aux yeux des autres comme un humain un jour. Son objectif est d’empêcher la multinationale qui l’a créée de monter une armée de tueur à son image.

Il n’est pas facile de retranscrire tout ce que nous offre un jeu vidéo sur grand écran, et certains ont accusé le film de passer à côté de l’aspect infiltration et discrétion du titre vidéoludique pour ne se concentrer que sur les scènes d’action.

Rampage

Partons du côté de l’univers des bornes d’arcade avec la série Rampage. Développé en 1986, ce jeu permettait d’incarner 3 monstres, un gorille géant, un reptile façon Godzilla et un loup-garou, et de détruire une ville entière en essayant de ne pas se faire stopper par les forces armées. Le film, sorti en 2018 et réalisé par Brad Peyton, s’en inspire directement.

On y retrouve Davis Okoye, un primatologue qui entretient une relation presque amicale avec George, un gorille albinos qu’il côtoie depuis sa naissance. Mais une expérience génétique ratée va transformer George en monstre furieux, ainsi que deux autres animaux, un crocodile et un loup. Ils vont tenter de détruire la ville de Chicago et Davis va devoir tout faire pour l’ arrêter.

On ne peut pas vraiment dire qu’il y avait un scénario tiré de jeu d’arcade originel, alors l’objectif était avant tout de créer un film d’action divertissant. Le pari est réussi puisque le film a été plutôt bien accueilli par les spectateurs par 768 327 au box office.

Assassin’s Creed

Au regard du succès que connaissent les jeux vidéo, la saga Assassin’s Creed ne pouvait pas passer à côté d’une adaptation cinématographique. Produite par la société Ubisoft Motion Pictures qui est chargée d’adapter les jeux Ubisoft au cinéma, le film raconte une intrigue inédite qui n’est pas en lien avec les jeux déjà sortis. L’histoire prend place en Espagne au XVème siècle. Callum Lynch revit l’histoire de son ancêtre Aguilar et découvre qu’il est issu d’une société secrète : les Assassins. Il va devoir assimiler leurs techniques et leurs connaissances pour lutter contre l’Ordre des Templiers.

Malheureusement, le film ne va pas connaître un grand succès malgré 1 876 898 entrées au box office, mais la majorité des critiques sont assez mitigées. Le producteur avait surtout pour objectif de fidéliser les joueurs afin de booster les ventes de jeux vidéo, sans vraiment chercher à conquérir un nouveau public.

Prince of Persia : Les sables du temps

Avec ce film, Walt Disney s’est lancé le défi d’adapter au cinéma un jeu vidéo à succès : Prince of Persia : Les sables du temps. Ce jeu raconte l’histoire du prince de Perse qui, trahi par le Vizir, transforme les êtres vivants en monstre grâce au pouvoir des Sables du temps. Le joueur devait tenter d’atteindre, en traversant tout le palais, la Dague du temps, une arme magique qui pouvait lui permettre de renverser la situation.

Le film ne reprend pas tout à fait le même scénario que le jeu mais s’en inspire fortement. Globalement, le public a trouvé que l’adaptation était assez réussie et reprenait bien l’univers du jeu vidéo. Certains ont même pensé que le réalisateur en avait un peu trop fait en multipliant les scènes de combat à la façon d’un jeu de plateforme. Mais il fait tout de même partie des adaptations de films tirés de jeu vidéo réussi, et il réalise un très beau chiffre 2 099 640 entrées au box office.

Sonic 2

Sorti tout récemment, il s’agit de la suite du premier film sorti en 2020. Dans ce nouvel opus, Sonic 2, on retrouve le petit hérisson vert dans la ville de Green Hills. Mais sa tranquillité sera vite troublée par le retour de Docteur Robotnik accompagné de son complice Knuckles qui sont en quête d’une émeraude capable de détruire l’humanité. Sonic va devoir faire équipe avec Tails pour sauver le monde encore une fois. 

Le film s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux adultes en dosant son humour. Le récit est familial et l’intrigue bien amenée. On est face à une adaptation réussie, aussi bien sur le fond que sur la forme qui explose les millions d’entrées au box office.

Uncharted

Uncharted est sorti le 16 février en France et cumule déjà plus d’1 500 000 entrées au box office. Il est adapté de l’une des séries d’aventure les plus célèbres et les plus renommées dans l’univers du jeu vidéo. Le film raconte l’histoire de Nathan Drake et de son partenaire de fortune, Sully. Ils vont partir à la recherche d’un trésor inestimable, celui de Magellan, tout en essayant de retrouver le frère de Nathan, disparu depuis bien longtemps. 

Le film a reçu énormément de critiques positives. La reprise de certaines scènes cultes du jeu vidéo et les références, notamment dans la bande-son, aux opus vidéo ludiques ont été très appréciées. Il s’agit d’un blockbuster efficace, aux scènes d’action haletante et remplie d’humour. Cela donne énormément d’espoir pour les futurs films tirés de jeux vidéo qui sortiront dans les années à venir.

Les films d’animation

Les mondes de Ralph

Une fois encore, Les Mondes de Ralph n’est pas un film inspiré d’un jeu vidéo, mais du jeu vidéo en général. Il raconte l’histoire de Wreck-It Ralph, le méchant d’un jeu qui rêve de ne plus être un méchant. Il va donc quitter son jeu pour en infiltrer un autre mais se retrouve dans une bataille qui menace tout l’univers des jeux d’arcade. C’est un film grand public bourré de référence au monde vidéo ludique, surtout à l’univers rétro. Il représente un succès commercial de plus d’1 652 667 entrées au box office.

La force des Mondes de Ralph c’est de parler à tous les joueurs, les jeunes comme les moins jeunes. On se retrouve plongé dans une ambiance très « Nintendo » dans laquelle tout le monde peut se retrouver. Malheureusement, dans le sens inverse, l’adaptation en jeu vidéo du film sera un véritable échec, et beaucoup le considèrent comme très décevant. 

Angry Birds

Avec Angry Birds, c’est un jeu mobile qui est adapté sur le grand écran pour la première fois. Ce jeu, sorti en 2009, proposait aux joueurs d’utiliser un lance-pierre pour lancer des oiseaux sur des cochons afin de les faire tomber. Le film a bien entendu dû développer un scénario à partir de ce gameplay. On se retrouve donc sur une île peuplée d’oiseaux qui fait face à une invasion de cochons verts. Les trois protagonistes du film, Red, Chuck et Bomb vont devoir découvrir ce qu’ils trament.

L’accueil que la critique va réserver à Angry Birds est globalement très positif, avec 828 119 entrées au box office. La créativité des réalisateurs, l’univers coloré et l’ambiance joyeuse conquirent le public et d’autres opus sortiront par la suite. Pourtant, il n’était pas évident d’adapter au cinéma un jeu mobile qui à la base n’a pas été créé pour être particulièrement narratif.

Ratchet et Clank

Connaissez-vous la saga à succès Ratchet et Clank ? Créée par Insomniac Games depuis 2002, c’est en tout 11 jeux et un remake. Il semblait donc assez logique qu’un réalisateur s’intéresse à la série et cherche à l’adapter en film d’animation. C’est ce qu’a fait Kevin Munroe en 2016. Le film met en scène Ratchet et Clank qui ont pour mission de combattre Chairman Drek qui cherche à détruire les planètes de la galaxie Solana.

L’adaptation, si elle n’est pas un franc succès avec 166 760 entrées, a reçu des critiques assez positives. Le film est aussi déjanté que les jeux vidéo et l’animation a été qualifiée par beaucoup de vraiment bluffante. Sa force réside dans le fait qu’il n’est pas nécessaire d’avoir joué aux jeux pour l’apprécier, il se suffit aussi à lui-même.

Notre top 10 des films tirés du jeux vidéo

  1. 1. Warcraft : le commencement
  2. 2. Tomb Raider
  3. 3. Uncharted
  4. 4. Free Guy
  5. 5. Sonic 2
  6. 6. Prince of Persia
  7. 7. Rampage
  8. 8. Pixels
  9. 9. Ratchet et Clank
  10. 10. Silent Hill

Vous souhaitez travailler
dans le jeu vidéo ?
Comme vous avez pu le voir à travers les différents films que nous vous avons proposés, les adaptations de jeux vidéo n’ont pas toujours fait l’unanimité, loin de là. Cependant, certaines d’entre elles sortent du lot et méritent d’être vues. Il ne faut pas oublier qu’il est très délicat d’adapter un jeu au cinéma. En effet, les jeux vidéo permettent d’être acteur de l’histoire, de faire des choix et de vivre pleinement l’aventure proposée, là où l’expérience est beaucoup plus passive devant un film. Il n’est pas toujours évident de se détacher de ce sentiment afin d’éviter la déception et apprécier l’œuvre à sa juste valeur.

Pour continuer votre lecture, découvrez les musiques célèbres du jeu vidéo, les mangas ou les animes du jeux vidéo :

Thumbnail-musiques-jeux-video
Les musiques célèbres du jeux vidéo

L’aspect sonore des premiers jeux commerciaux relevaient souvent plus du défi technique que de la performance artistique, mais la musique de jeux vidéo s’est peu à peu imposée comme un espace d’expression à part entière.

Thumbnail-mangas-jeux-video
Les mangas et les jeux vidéo

Les jeux vidéo et les mangas ont toujours été étroitement liés. Il faut dire que ces deux industries ont connu un parcours particulièrement florissant dans le même pays : le Japon.

Thumbnail-animes-jeux-video
Les animés de jeux
vidéo

Les jeux vidéo et les animés sont étroitement liés, puisque les mangas et les jeux vidéo le sont aussi. Leur point commun ? Le Japon.

FAQ

Quel est le meilleur film tiré d’un jeu vidéo ?
Parmi la sélection de films que nous vous avons proposés, celui qui a reçu le plus de critiques positives est Warcraft : Le commencement. Beaucoup de spectateurs ont été agréablement surpris par cette adaptation considérée comme une belle réussite. Certains ont même été déçus de voir qu’il n’y aurait aucune suite.
Quel est le pire film tiré d’un jeu vidéo ?
Curieusement, le film qui est considéré comme la pire adaptation d’un jeu vidéo est le premier qui a été créé : Super Mario Bros. Tout le monde s’accorde à dire que c’est l’un des pires films de tous les temps, rempli d’incohérence, d’humour limite et de choix douteux. Accrochez-vous si vous souhaitez faire l’expérience de son visionnage.
Quels seront les prochains jeux vidéo adaptés en film ?
Depuis quelques années, les films tirés de jeux vidéo se multiplient et sont de plus en plus qualitatifs, voici quelques projets qui verront le jour prochainement : Tomb Raider 2, Sonic : le film 2 et Super Mario Bros sont prévus pour 2022. Ensuite, certains projets comme les films Minecraft, The Division, Bioshock, Splinter Cell ou Metal Gear Solid n’ont pas encore de date, mais sont dans les tuyaux. De plus en plus de studios cherchent à adapter des jeux au cinéma, alors on ne peut qu’espérer que la qualité de ces adaptations ne fasse qu'augmenter avec le temps.
Y a-t-il un film avec de nombreuses références à l'univers des jeux vidéo ?
Réalisé par Steven Spielberg, le film Ready Player One met en scène un monde futuriste, avec comme univers un monde en réalité virtuelle. Vous retrouverez de nombreuses références à des jeux vidéo, et plus globalement à la pop culture.

Contenus récents