Prévisualisation youtube bouton play youtube
Métiers

Lighting Artist

Dans le jeu vidéo, comme dans tous les métiers de l’animation en général, le lighting artist est un spécialiste de la lumière. Il permet de concrétiser et donner vie à la direction artistique d’un jeu, à ses personnages ou ses décors.

Fiche Métier Game Artist
Fiche métier mise à jour le
Niveau d’études : Bac+5
Bac conseillé : Scientifique et artistique
Employabilité : Très bonne
Salaire débutant : 2 200 € brut
Salaire confirmé : 3 200 € brut
Mobilité : Très bonne
Code ROME : E1104
Code FAP : U1Z82

Autres intitulés du métier : Lighter, 3D Artist.

Profession : Lighting Artist

Faisant partie intégrante de l’équipe des effets visuels, ce professionnel occupe une place de choix et participe à l’élaboration et à la mise en place des effets de lumières. Il devra par ailleurs notamment communiquer avec les autres corps de métier (level designer, level artist, programmeurs, animateurs…) afin de s’assurer de la bonne prise en compte de leurs besoins et d’une approche efficace de l’éclairage.

Logiciels utilisés par le lighting artist

Grands techniciens, les lighting artists doivent avoir une formation artistique solide mais aussi détenir les connaissances et maîtriser les technologies de l’animation par ordinateur. Cela passe par une solide formation en 2D et 3D afin d’inclure une compréhension approfondie de la théorie des couleurs, de la perspective et des autres principes de base de la théorie du design.

La maîtrise d’outils logiciels tels que Maya, Photoshop, After Effects sera également nécessaire.

“Par ailleurs, en fonction des studios dans lesquels on évolue, on doit aussi maîtriser tous les ressorts du moteur du jeu” ajoute François Gand.

Les missions du lighting artist

Centrale, dans le rendu final d’un jeu vidéo, la lumière est souvent l’objet de toutes les intentions. Ainsi, le lighting artist tient un peu le même rôle qu’un directeur de la photographie au cinéma. Il est le garant d’une certaine ambiance visuelle. Le lighter intervient donc à toutes les étapes de la création d’un jeu.

Au-delà de son importance dans l’esthétique et la narration visuelle, la mission du lighting artist a également un poids crucial sur la consommation des ressources d’un jeu. Il demande donc également des connaissances techniques assez poussées.

“ Évidemment, mon travail est de mettre en lumière les niveaux d’un jeu. C’est la première approche. Et, il ne faut surtout pas oublier l’aspect technique. Il faut faire en sorte que le jeu ait l’esthétique désirée mais surtout qu’il tourne sans épuiser les machines car la lumière engendre une grande consommation des ressources.”
Tindalos Interactive François Gand
François Gand
Lighting artist - Tindalos Interactive (spécialiste des jeux de stratégie)

Dans les premières phases de développement du jeu, le lighter joue les consultants et échange avec les différentes parties prenantes pour faire les bons choix en matière d’éclairage. Puis, lorsque le jeu arrive dans ses ultimes phases de production, il vient concrètement ajuster les effets de lumières.

Compétences

Véritable orfèvre de la lumière, le lighting artist est responsable de la mise en valeur des différents éléments qui composent un jeu. Il intervient donc à deux nombreuses étapes du développement d’un jeu. Le bon lighting artist doit non seulement afficher une grande sensibilité esthétique et une vaste connaissances de l’histoire de l’art tout en s’appuyant sur une solide maîtrise technique :

  • Solides connaissances en photographie et lumières
  • Maîtrise des logiciels 3D
  • Sens artistique

Qualités

Occupant à la fois un rôle central dans l’équipe des effets visuels, un lighting artist doit à la fois pouvoir être très à l’écoute pour échanger avec ses collègues et aussi savoir se gérer en solo lorsqu’il s’agit de travailler la lumières dans les dernières phases de production d’un jeu. Il doit donc faire preuve de :

  • Créativité
  • Rigueur
  • Organisation
  • Adaptabilité

Softs skills

On les appelle en français les compétences douces, les soft skills sont désormais aussi importantes que les compétences techniques (hard skills). Si bien que pour postuler à un job de lighting artist, il faut être capable de mettre en avant des compétences caractéristiques de votre personnalité qui feront la différence, notamment pour travailler en équipe.

Par exemple, il faut savoir faire preuve de :

  • Patience
  • Être à l’écoute et savoir co-construire
  • Savoir résoudre des problèmes
  • Disposer de prédispositions à l’autocritique
  • Savoir gérer le temps et les priorités

Quelles études pour devenir Lighting artist ?

Quel diplôme ?

Acteur clé dans le développement des jeux vidéo, le lighting artist demande un niveau d’études à Bac+3 pour démarrer sa carrière. C’est un minimum afin de se prévaloir des connaissances indispensables en matière d’animation 3D.

Quel bac ?

Avant de pouvoir intégrer une formation spécifique pour devenir lighting artist, il faut évidemment penser son parcours étudiant en amont, dès le lycée. La voie générale semble être bonne (Bac avec une spécialité en mathématique) ou technologique (Bac STI2D). Dans les deux cas, un goût prononcé pour les mathématiques est recommandé. Pour autant, il ne faudra pas négliger sa culture artistique car on attend d’un lighter qu’il puisse disposer d’un œil aguerri pour proposer des solutions à la fois techniques et esthétiques.

Quelle école d'art pour devenir lighting artist ?

G. Art, l’école du Gaming Campus est spécialisée dans les formations post-bac en 3 ou 5 ans (Bachelor ou MBA) destinées aux métiers créatifs du secteur de l’industrie vidéo-ludique.

  • Bachelor infographiste 2D/3D – Game Art
  • MBA Game artist
  • Pédagogie 100% par projets, encadrés par des professionnels en activité
  • 3 stages pendant le bachelor (un par an)
  • Pour le MBA, 6 mois de stage en 4e année puis une 5e année en rythme alterné (stage et CDD)
  • Lyon et Paris
Titre école d'art
Prévisualisation youtube bouton play youtube

Quelles sont les bonnes questions à se poser avant de s’orienter dans la spécialisation lighting artist ?

  • Ai-je un niveau suffisant en mathématiques ?
  • Est-ce que je dispose d’une bonne culture artistique ?
  • Est-ce que je souhaite faire de ma passion, mon métier ?
  • Quel diplôme je vise (Bachelor, MBA…) ?
  • Où se former pour devenir lighting artist ?
  • Quels sont les contenus des formations proposées par l’école ?
  • Qui sont les intervenants et professeurs ?
  • Des stages sont-ils organisés ?
  • Quel est mon projet professionnel ?
  • Dans quelle entreprise je souhaite travailler ?
  • Quel est le salaire d’un débutant lighting artist ?
  • Les débouchés sont-ils importants ?
  • Vais-je trouver un emploi facilement ?
Quelle formation post-bac pour devenir lighting artist ?

Pour accéder à ce métier spécifique, les candidats devront afficher en permanence une double compétence à la fois technique et artistique. Il faut être capable de maîtriser les enjeux pratiques des logiciels et les finalités esthétiques. Les formations G. Art du Gaming Campus, l’une des trois écoles du Gaming Campus, le permettent.

Un étudiant G. Tech devant un écran d'ordinateur
Bachelor infographiste 2D/3D

La formation alliant technique et esthétique pour acquérir les fondamentaux de la création et du graphisme ainsi que la maîtrise des outils technologiques adaptés aux secteurs du digital et du jeu vidéo. Une formation aboutissant sur la participation à la création d’un jeu vidéo.

Diplôme obtenu Titre école bachelor (bac+3)
Admission post bac Bac généraliste ou technologique
Admission parallèle Bac+1 ou Bac+2 validés
Durée totale de formation 3 ans (si admission post bac, 520h / an)
Evaluation Notation des projets + Partiels semestriels + Crédits ECTS (180)
Campus Lyon
Stages 1 stage chaque année
Msc Developpeur jeux vidéo
MBA Game Artist

La formation complémentaire idéale pour se perfectionner. Proposée sur deux ans, elle permet d'approfondir ses connaissances en direction artistique, en création 2D/3D dédiées au jeu vidéo. Elle permet également de renforcer sa polyvalence et ses capacités d’innovation tout en développant des compétences en management et en gestion de production.

  • Workflow
  • Maya
  • Zbrush
  • VFX
  • PBR
  • NPBR
Diplôme obtenu Titre école MBA (bac+5) + Titre RNCP Niveau 7
Admission parallèle Bac+3 ou Bac+4 validés
Durée totale de formation 2 ans (si admission post bac, 520h / an)
Evaluation Notation des projets + Partiels semestriels + Crédits ECTS (180)
Travaux majeurs Mémoire de fin d’études + Book de compétences + Portfolio
Campus Lyon
Stages Chaque année, 3 semaines en entreprises / 1 semaine à l’école
RENCONTREZ-NOUS DURANT NOS JPO

Portes ouvertes en ligne ou en physique. 1h d’échanges
pour tout savoir sur l’école Gaming Campus de votre choix.

S'inscrire gratuitement

Les programmes de nos formations

Les deux formations mettent l’accent sur la professionnalisation et sont adaptées aux enjeux du métier. C’est pourquoi, nous vous proposons à la fois des cours théoriques, pratiques, de nombreux stages, des rencontres avec des professionnels en activités et des observateurs du secteur. Dans le détail, l’enseignement des 5 années repose sur :

Pour le Bachelor :

  • Vision sémantique du visuel
  • Éclairage compositing atmosphère
  • Langage de programmation, des logiciels 2D (Photoshop, Painter, Illustrator…) et 3D (3Ds Max, Maya, Z-Brush…)
  • Logiciels de rendu et compositing (After Effect…)
  • Intégration dans les moteurs du jeu vidéo
  • Culture du gaming et de l’e-sport
  • Le code
  • Le moteur jeu
  • Gestion de projet
  • Travail en équipe
  • Mise en place de veille
  • L’économie du jeu
  • Le droit du travail et des sociétés
  • L’anglais

Voir plus de détails sur le programme du Bachelor

Pour le MBA :

  • Logiciels 2D et 3D (Painter, Photoshop, 3Ds Max…)
  • Concept art et painting digital
  • Animation 3D
  • Effets spéciaux
  • Rendus temps réel et pré-calculés
  • Moteurs de jeux
  • Eclairage, composition et atmosphère
  • La conduite de projet et méthodes agiles
  • Management des équipes créatives

Voir plus de détails sur le programme du MBA

S’inscrire dans nos formations

Nous demandons à ce que vous ayez au minimum le Bac technologique ou général pour entrer en première année de Bachelor. Pour être admis en deuxième année, nous vous demandons d’avoir validé un Bac +1 du type BTS ou DUT, Licence dans des domaines de formation correspondants au diplôme de G. Art, c’est-à-dire technologique ou artistique. Pour l’entrée parallèle en 3e année, il faut avoir validé un Bac +2 dans les domaines techniques ou créatifs. Autrement dit, avoir déjà un BTS, BUT ou une Licence 2.

Trouver un stage ou une alternance

Les stages en entreprise sont une formidable école pour appliquer ses connaissances apprises en formation et pour se confronter à la réalité du terrain. Pour ce qui est du lighting artist, il faudra notamment viser des stages comme 3D artist pour découvrir les rudiments du métier.

Nous proposons tout au long des années d’études des périodes de stages d’un mois à une année entière. Ce qui se traduit pour le Bachelor, par :

  • Deux mois en 1ère et 2e année
  • Trois mois en fin de 3e année

Pour le MBA :

  • Six mois en 4e année
  • Une 5e année exclusivement en stage et CDD

Pour faciliter la recherche d’entreprises, nous publions régulièrement des offres de stage. Aussi, afin de multiplier les chances, il est possible d’en trouver un sur les sites comme Gaming job ou Welcome to the jungle

Salaire du lighting artist

Selon la structure de l’employeur, un lighting artist peut espérer obtenir un salaire mensuel brut oscillant entre 2200 € et 3200 €. Mais ces salaires peuvent dépasser ce plafond en fonction de l’expérience recherchée

Dans quelles entreprises travailler ?

Le métier de lighting artist est recherché par de nombreuses entreprises de toute taille, mais ce sont les grandes entreprises qui proposent le plus souvent des offres d’emploi concernant ce métier. On peut citer Ubisoft, Dontnod, Ivory Tower ou encore Quantic Dream.

Les conditions de travail

Très logiquement, elles ne seront pas les mêmes partout et vont dépendre de l’employeur, mais elles doivent en tout cas répondre à certaines exigences qui permettent d’exercer le métier de lighting artist dans le meilleur environnement qu’il soit. Amplitude horaire, ergonomie du lieu et du poste de travail, ambiance générale ou encore avantages sociaux sont à prendre en compte.

Les horaires

Sollicité et consulté dès le début du projet, le lighting artist fait des semaines à temps plein (35 heures) avec quelques dépassements ça et là. En revanche, comme sa mise en action concrète sur le jeu intervient en fin de période de production, il n’est pas rare que le lighter enchaîne des périodes de travail intense pour terminer un jeu. C’est la phase finale de production souvent qualifiée de “crunch” par les professionnels.

“Le rush arrive toujours à la fin dans mon métier car on ne peut réellement agir que quand tous les éléments sont en place. La lumière est un peu la dernière touche” complète François Gand.

Rattachement hiérarchique

Freelance ou salarié, le lighting artist fait partie de l’équipe des effets visuels. Il rend principalement des comptes au lead lighting artist ou au directeur artistique.

Comment trouver un emploi de lighting artist ?

Le métier de lighting artist est très recherché car il demande une double compétence technique et artistique ainsi qu’une forte expérience en matière de 3D artist. Les opportunités d’emploi sont donc nombreuses. Encore faut-il les trouver. Pour cela, plusieurs solutions sont possibles.

  • D’abord, le réseau que vous vous serez forgé au fur et à mesure de vos années d’étude sera le parfait moyen de trouver un job ou des informations sur des recruteurs. On l’oublie souvent, mais il se révèle être une formidable porte d’entrée dans le milieu.
  • Ensuite, vous pouvez scruter régulièrement les annonces et posts sur le réseau professionnel Linkedin.
  • Enfin, de nombreux sites spécialisés diffusent des offres d’emploi dans le jeu vidéo et regorgent d’annonces publiées quotidiennement. Il s’agit de : Gaming Jobs, Seek-Team ou l’Agence français pour le jeu vidéo.

Pour terminer, il est possible de trouver un emploi de lighter en vous rendant simplement sur des sites d’annonces d’emploi traditionnels comme Welcome to the jungle, Indeed, Glassdoor. Et pour les freelance : codeur.com ou malt.fr.

Evolution de carrière

Lighting artist n’est pas un métier de débutant. Il faut se faire un œil comme on dit chez nous. Il y a tout un tas de connaissances de fond à acquérir avant de devenir lighter. On commence en général comme 3D artist afin de se frotter aux fondamentaux de la création 3D et de connaître les moteurs des jeux tout en développant en parallèle une culture des arts. Ensuite, le lighter peut évoluer vers des postes de directeur artistique, de level artist ou de directeur des effets visuels selon son profil” assure François Gand.

Par ailleurs, pour les cinéphiles, de plus en plus de réalisateurs font appel à des lighting artists que ce soit pour participer à des films d’animation ou produire certaines scènes pour le compte de long-métrages en prise de vue réelle.

Lighting artist en freelance

Il est tout à fait envisageable d’évoluer en tant qu’indépendant. Un lighting artist peut très bien vouloir travailler seul, en freelance. Pour y parvenir, il lui faut toutefois pouvoir afficher quelques années d’expériences au sein de studios. Un élément différenciant pour de futurs clients qui auront la preuve de la maîtrise des process et des workflow.

Après avoir créé son entreprise, un lighting artist freelance va pouvoir travailler pour un ou plusieurs studios après négociation de son contrat au cas par cas.

Personnage clé dans l’équipe des effets visuels, s’il réalise ses tâches depuis chez lui, le lighting artist collaborera de toute façon avec les membres de l’équipe afin de coller aux exigences de la direction artistique.

Devenir freelance est une évolution de carrière possible et assez logique à vrai dire. Comme le lighter arrive en fin de processus, il peut très bien travailler de chez lui. Quoi qu'il en soit, ce ne sera pas un métier solitaire, au contraire. C’est un des rares postes à avoir autant d’intéraction avec les membres de l’équipe
Tindalos Interactive François Gand
François Gand
Lighting artist - Tindalos Interactive (spécialiste des jeux de stratégie)

Comment devenir lighting artist à l’étranger ?

Pour exercer en tant que lighting artist depuis l’étranger il faut évidemment disposer d’un diplôme prouvant ses compétences mais il également primordial de pouvoir afficher une certaine expérience car celle-ci sera la réelle preuve de votre savoir-faire.

Ensuite, vous devrez choisir entre le studio ou le pays de destination à privilégier. Si vous souhaitez avant tout travailler aux Etats-Unis, vous pourrez postuler chez EA ou WB Games par exemple. Si vous voulez absolument travailler pour un studio japonais ou canadien, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Comme en France, un CV et un portfolio (comme une page sur les sites Art Station ou Behance ou bien showreel en vidéo sur Youtube) seront nécessaires dans vos démarches de candidature. C’est ce qui fera la différence.

Enfin, prenez bien en compte aussi le niveau de vie sur place, l’accès au logement, les formalités pour obtenir le visa de travail, etc. Tous les pays n’ont pas les mêmes règles.

Avantages et inconvénients

Comme tout job, être lighting artist a ses avantages et ses inconvénients. Les voici :

Les avantages :

  • Travailler aux aspects visuels d’un jeu vidéo, pour un passionné de jeu et de graphisme, est une vraie satisfaction
  • Mettre à profit sa créativité et sa culture artistique
  • Présence et échange avec l’équipe des effets visuels
  • Un métier rare donc recherché

Les inconvénients :

  • Solides bases techniques indispensables
  • Demande quelques années d’expérience comme 3D artist avant de devenir lighting artist
  • Une forte implication avec des heures importantes car il intervient concrètement à la fin de la production d’un jeu

Pour résumer

Acteur central dans le rendu final, la narration visuelle mais aussi dans l’utilisation raisonnable des ressources machine d’un jeu vidéo, le lighting artist prend en charge la gestion de la lumière et de l’éclairage. Poste clé de l’équipe des effets visuels, il intervient à plusieurs reprises au cours de la production d’un jeu. D’abord comme consultant pour opérer des choix esthétiques et stratégiques avec ses collègues (développeurs, level artist, animateurs…) puis, dans les ultimes étapes, afin de concrètement adapter les éclairages. Son objectif : magnifier le travail des autres en exploitant au mieux les ressources.

👑  Quelles sont les missions d’un lighting artist ?

Le lighting artist conçoit et réalise des éclairages de haute qualité à destination d’un jeu temps réel. Son rôle sera clef dans la création des ambiances.

Au-delà de son importance dans l’esthétique et la narration visuelle, le lighting artist a également un poids crucial sur la consommation des ressources d’un jeu.

💰 Quel est le salaire du lighting artist ?

Selon la structure de l’employeur, on estime qu’un lighting artist peut espérer obtenir un salaire mensuel brut oscillant entre 2200 et 3200 €. En sortie d’études, le salaire d’un débutant avoisine les  32 000 € brut par an. Après quelques années, il peut aller jusqu’à 45 000 €. Mais ces salaires peuvent dépasser ce plafond en fonction de l’expérience recherchée et de la notoriété du lighting artist notamment s’il travaille en freelance.

🧠 Quel niveau d’étude pour devenir lighting artist ?

Acteur central au sein de l’équipe des effets visuels d’un jeu vidéo, le lighting artist demande un niveau d’études à Bac+3 en début de carrière. C’est un minimum afin de se prévaloir des connaissances indispensables en matière d’animation 3D.

🎓 Quel Bac choisir pour être lighting artist ?

Vouloir devenir lighting artist s’imagine idéalement dès le lycée. Du moins, ce sera la manière la plus facile d’accéder à une formation post-bac ensuite. Pour cela, deux options vont pouvoir s’envisager. La première étant de choisir un Bac général avec les spécialités en arts, en mathématiques et en numérique. Ou alors un Bac technologique avec la série STD2A afin d’avoir une base en technologies du design et des arts.

📚  Quelle est la formation pour devenir lighting artist ?

Pour faire ce métier il faut d’abord afficher des connaissances solides en matière de beaux arts et donc faire valoir une grande culture artistique. Mais, il faut également détenir de solides compétences techniques.

A G. Art, il est donc tout à fait possible de se former pour acquérir cette double culture indispensable pour bâtir le parcours d’un lighting artist digne de ce nom en suivant notre Bachelor Infographie 2D/3D – Game Art ainsi que notre MBA Game Artist.

Le premier en trois ans donne les bases à connaître comme les logiciels de programmation, le concept art, le game design, les logiciels 2D et 3D. Avec des stages et des projets à réaliser, la formation est complète.

Pour le second diplôme, en deux ans, il permet de maîtriser les univers graphiques cohérents et immersifs en apportant un perfectionnement de certaines matières. La 5e année se déroule en alternance. Un avantage avant d’entrer sur le marché du travail.

🎮  Comment devenir lighting artist ?

Pour devenir lighting artist il faut afficher une grande maîtrise des logiciels et des moteurs 3D. C’est pour cela que la plupart des lighters sont passés par la case 3D artist afin d’intégrer ces compétences.

Comment devenir lighting artist ?

Garant d’une grande partie de l’ambiance d’un jeu vidéo, le ligthing artist manipule la lumière et l’éclairage d’un jeu vidéo. Il doit donc afficher une riche culture artistique et de solides bases techniques. Les formations G. Art permettent d’y accéder grâce au Bachelor Infographiste 2D/3D – Game Art. Un diplôme de niveau Bac +3 qui permet d’acquérir les bases en matière en création graphique. Afin de parfaire sa formation, il est conseillé de poursuivre avec le MBA Game Artist qui permet d’approfondir ses connaissances en direction artistique, en création 2D/3D dédiées au jeu vidéo.