Prévisualisation youtube bouton play youtube
Métiers

Game director

Au cours de la production d’un jeu vidéo, plusieurs managers coordonnent la conception, les équipes et le calendrier. Entre les producers, les chefs de projet, le directeur de production, ils sont tous engagés pour que le jeu rencontre son public. Qualité et performance sont alors de rigueur. Et parmi ces métiers du management, il y a celui de game director. Son rôle : garantir les aspects créatifs du jeu

Fiche Métier Game Director
Fiche métier mise à jour le
Niveau d’études : Bac+5
Bac conseillé : Scientifique ou Artistique
Employabilité : Très bonne
Salaire débutant : 2 667 € brut
Salaire confirmé : 3 800 € brut
Mobilité : Bonne
Code ROME : E1104
Code FAP : U1Z82

Autre intitulé du métier : Réalisateur.

Profession : game director

Pendant la conception du jeu vidéo, une game director aura pour rôle de superviser toute la partie créative. Si elle peut prendre le nom de réalisateur selon les studios, la game director s’assure que la vision créative du jeu pensée et écrite en amont dans le cahier des charges est respectée lors de la phase de production. Et s’assure qu’elle se retrouve également dans l’expérience du joueur.

Game director, un métier qui fait sens

33 % des Français ont indiqué avoir perdu tout sens en leur activité professionnelle depuis le début de la crise sanitaire (sondage Facorial). Cet aspect est devenu une dimension importante pour les salariés, si bien que les RH doivent désormais mieux le prendre en compte. Occuper un métier qui a du sens pour soi doit ainsi offrir épanouissement et bien-être. Une profession qui donne l’envie de se lever le matin. Ce qu’un travail comme game director permet si l’on y trouve son compte.

Comment bien manager ?

Conduire une équipe, la tirer vers le haut tout en lui fixant des objectifs, tels sont les objectifs du manager. Un critère qui vient, pour le game director, s’ajouter au fait d’être responsable de la vision créative du jeu et de sa production. Cela demande d’être en capacité à gérer des femmes et des hommes, et donc de demeurer à l’écoute et attentif. Mais par ailleurs de déterminer des objectifs collectifs et individuels, de définir des règles de fonctionnement, de savoir bien communiquer et d’être parfaitement organisé… occuper la fonction de game director est donc un poste pour lequel le management de l’humain est très important. Si bien qu’il est accessible seulement avec de l’expérience.

« Le game director est responsable de définir et de maintenir la vision du jeu dans son ensemble et d'organiser la production en s'assurant que l'équipe se concentre sur les aspects qui apportent le plus au jeu. »
Logo Shiro Games Photo Nicolas Canasse
Nicolas Cannasse
Game director et co-fondateur de Shiro Games

Les missions du game director

« Façonner un projet en fonction des ressources qui lui sont allouées en termes de budget, de compétences et de temps. »
Logo xelo Avatar Irfan Sarwono
Irfan Sarwono
Game director - Xelo Games

Métier stratégique qui demande à la fois de savoir mener le projet à son terme en garantissant la vision d’origine et de connaître les techniques créatives, les missions du game director sont alors importantes. Dans le détail, il s’occupe de plusieurs volets :

  • Définir les étapes du développement et de la singularité des aspects créatifs (intentions artistiques, etc.)
  • Superviser toute la partie créative du jeu et le game design
  • Veiller à la qualité et à l’équilibre de l’expérience globale et des systèmes narratifs
Capture d'écran du jeu vidéo Donkey Kong
Pour que la qualité du jeu et l’expérience utilisateur soient au rendez-vous, comme ici sur le jeu vidéo Donkey Kong, le game director supervise les équipes artistiques

Les compétences du game director

Le game director est en mesure de prendre ce poste à responsabilités s’il maîtrise les compétences suivantes :

  • La chaîne de production d’un jeu vidéo
  • Les techniques créatives
  • L’utilisation de certains logiciels de création
  • Savoir résoudre des problèmes en apportant des solutions

Le management peut aussi se révéler important dans sa fonction. « Il faut apprendre à travailler avec de nombreuses personnes aux capacités et compétences différentes. Et ainsi être capable de les guider efficacement. Pour cela, il est important de connaître les étapes de la conception d’un jeu », souligne Irfan Sarwono.

Toutefois, le management peut aussi dépendre de la taille de l’équipe comme le rappelle Nicolas Cannasse : « Avec seulement quelques personnes, on peut essentiellement faire son travail technique ou graphique en plus de diriger le jeu. Toutefois, c’est de moins en moins le cas quand l’équipe s’agrandit. »

Les qualités requises pour être game director

Savoir mener un projet en ayant toujours la même vision, le game director doit pour cela posséder certaines qualités fondamentales à sa fonction. Ainsi, c’est une personne :

  • Avec un certain leadership
  • Avec un esprit créatif
  • Toujours dans la prospective, l’innovation
  • Avec un sens de l’analyse
  • Qui communique avec ses équipes et sa direction

« Il sait imaginer et communiquer sur ce que doit être le jeu, sans se perdre. Cela demande à la fois des capacités créatives, mais aussi une capacité à maintenir la vision d’origine et la raison pour laquelle, c’est ce jeu que l’on a choisi de faire plutôt qu’un autre », souligne Nicolas Cannasse.

Les soft skills recherchées par les entreprises

En plus des hard skills, un game director doit pouvoir mettre en avant ses soft skills. Des compétences douces qui caractérisent sa manière d’être et qui se focalisent sur le côté humain. Ce genre de compétences apportent ainsi un plus à l’entreprise, c’est la raison pour laquelle, elles sont de plus en plus recherchées. Cela donne à un employeur l’assurance de compter sur une personne, en l’occurence le game director, sachant gérer l’imprévu, écouter, qui par ses positions fait grandir l’ensemble des individus présents autour de lui.

Quelles études pour devenir game director ?

Quel diplôme ?

On ne va pas y aller par quatre chemins, pour devenir game director, il faudra un minimum d’expérience. D’abord, on n’accède pas à ce métier sans un Bac +3, le mieux étant un Bac +5 avec une formation dans le jeu vidéo. A cela s’ajoute une dose de management et de gestion appliquée aux jeux vidéo que vous apprendrez dans une école spécialisée.

Seconde possibilité, vous pouvez passer par certains métiers du jeu vidéo puis choisir un jour de devenir game director. Ce que Nicolas Cannasse confirme :

« Je pense qu'il est nécessaire d'avoir déjà une expérience dans un des domaines de la production de jeu, avec un poste de manager (lead developer, directeur artistique). Car bien comprendre l'ensemble des domaines est un grand plus pour pouvoir dialoguer avec tous les métiers. »
Logo Shiro Games Photo Nicolas Canasse
Nicolas Cannasse
Game director et co-fondateur de Shiro Games

Quel bac ?

Si l’expérience conditionne ce métier, il ne faut pas non plus négliger ses formations. Et ce, dès le bac. Une étape qui reste très importante afin d’apprendre des compétences utiles pour la suite, à développer des capacités cognitives, d’organisation, de travail en équipe… Prenez donc le temps de choisir entre un bac général avec une spécialité en mathématiques, en arts, en économie ou en numérique. Sinon un bac STD2A en design avec une pratique forte.

Quelle école d'art pour devenir game director ?

G. Art, l’école du Gaming Campus, est spécialisée dans les arts numériques et plus particulièrement dans les métiers des jeux vidéo.

  • Bachelor Infographiste 2/3D/Game artist et MBA Infographiste 2D/3D/Game artist
  • Pédagogie 100% par projets, encadrés par des professionnels en activité
  • 3 stages pendant le bachelor et 2 années en alternance en MBA
  • Lyon
Titre école d'art
Prévisualisation youtube bouton play youtube

Quelles sont les bonnes questions à se poser avant de devenir game director ?

Vous avez l’opportunité de devenir game director, avant d’accepter un poste, posez-vous les bonnes questions. Comme par exemple :

  • Ai-je envie et les capacités de manager et d’avoir des responsabilités ?
  • Est-ce que je maîtrise les aspects techniques et créatifs ?
  • Mon diplôme me suffit-il pour devenir game director ?
  • Suis-je prêt à m’investir dans ce métier et ses fonctions ?
  • Puis-je travailler dans un autre pays ?
  • Faut-il parler anglais ?
  • Est-il possible de trouver facilement un emploi ?
  • Quels sont les critères fondamentaux pour être recruté ?
Quelle formation post-bac pour devenir game director ?

Nous vous proposons à G. Art de vous former au game design et à toutes les parties artistiques de la production d'un jeu vidéo avec nos formations reconnues accessibles après un bac +3. En particulier nos deux MBA qui, en deux ans, vous offriront en plus des compétences fortes en matière de management et de gestion de projets.

mba-game-artist
MBA Game artist

Devenez un expert en game design et en direction artistique avec cette formation technique.

  • Production AAA
  • Character art
  • Outils 2D/3D
  • Unreal engine
  • Substance painter
  • Animation
  • FX
Diplôme obtenu Titre école MBA (bac+5) + Titre RNCP niveau 7
Pré-requis Bac+3 ou Bac+4 validés
Durée totale de formation 2 ans (449h / an)
Evaluation Notation des projets + Partiels semestriels
Campus Lyon
Alternance Chaque année, 3 semaines en entreprises / 1 semaine à l’école
Effectif moyen par classe 30 étudiants
Taux de réussite 2021 NC
Taux de satisfaction 2021 92%
Rentrée Octobre
MBA-Technical-Artist
MBA Technical artist

Avec ce MBA, perfectionnez-vous en game art et en développement informatique.

  • Développement informatique
  • Compétences artistiques
  • Management
  • Gestion de production
Diplôme obtenu Titre école MBA (bac+5) + Titre RNCP niveau 7
Pré-requis Bac+3 ou Bac+4 validés
Durée totale de formation 2 ans (449h / an)
Evaluation Notation des projets + Partiels semestriels
Campus Lyon
Alternance Chaque année, 3 semaines en entreprises / 1 semaine à l’école
Effectif moyen par classe 30 étudiants
Taux de réussite 2021 NC
Taux de satisfaction 2021 92%
Rentrée Octobre
RENCONTREZ-NOUS DURANT NOS JPO

Portes ouvertes en ligne ou en physique. 1h d’échanges
pour tout savoir sur l’école Gaming Campus de votre choix.

S'inscrire gratuitement

Les programmes des formations

Le MBA Game artist est l’occasion d’apprendre des univers graphiques immersifs et cohérents. Vous serez en mesure de maîtriser les techniques créatives. Là-aussi, management et gestion de projet apporteront un plus sur votre CV. En détail, vous apprendrez et approfondirez :

  • Le management
  • La gestion de projet
  • Le game design
  • L’éclairage
  • Les matériaux et textures
  • Les logiciels 2D
  • Les logiciels 3D
  • Les logiciels de compositing
  • Les logiciels de création vidéo
  • Le game design

Voir plus de détails sur le programme de MBA

Le MBA Technical artist permet d’approfondir le développement de jeux et le game art. Il donne les bases pour devenir référent technique au sein d’un studio. Voici d’autres exemples de matières :

  • Shaders
  • Animations fluides
  • Création FX
  • Html et CSS
  • Compositing
  • Texturing
  • Management
  • Gestion de projet
  • Création d’un jeu vidéo 2D/3D
  • Anglais technique

Voir plus de détails sur le programme de MBA

S’inscrire dans nos formations

Pour chacun de nos MBA, la validation d’un Bac +3 est obligatoire. Une appétence pour le dessin et le jeu vidéo est un plus.

Plus d’informations sur le processus d’inscription à G. Art.

« J'ai d'abord obtenu une licence en informatique, tout en me formant de manière autodidacte aux logiciels 3D et à la création de jeux vidéo en participant à quelques gamejam. Ensuite, j'ai travaillé en tant que level artist, environment artist et technical director dans plusieurs studios de jeux vidéo pendant près de cinq ans avant d'atterrir chez Xelo Games en tant que game director », raconte Irfan Sarwono.
Logo xelo Avatar Irfan Sarwono
Irfan Sarwono
Game director de Xelo Games

Trouver un stage ou une alternance

Notre école propose à tous les étudiants de réaliser des stages tout au long de leur formation. L’occasion de mettre en pratique les connaissances apprises en cours et de découvrir son futur milieu. En MBA, les périodes s’effectuent en alternance. Un moyen d’accéder plus facilement à un emploi tout en étant formé et rémunéré. Rare toutefois de réaliser un stage complet en tant que game director. Mieux vaut donc privilégier des expériences sur des métiers artistiques divers offrant ainsi une vision large de la partie créative.

Pour trouver une entreprise, plusieurs solutions : s’informer des offres disponibles sur des sites spécialisés (Welcome to The Jungle, Indeed, Gaming Jobs, etc.), candidater librement auprès de certaines entreprises ou encore prendre en compte les offres publiées par l’école durant l’année.

De plus, des offres de stages et d’alternances sont diffusées par le service employabilité de l’école. Si vous voulez en savoir plus sur les expériences en entreprise déjà effectués par nos étudiants rendez-vous ici et pour nos alternants sur cette page.

Le salaire d’un game director

Cela dépend de plusieurs facteurs comme de la taille du studio, votre bagage et ancienneté dans le milieu. Néanmoins, le salaire d’un game director tourne autour de 40 000 euros brut par an (plus de 3 000 euros par mois). Le game director se classe en 34ème salaire des métiers du jeu vidéo.

Du côté des autres pays du jeu vidéo comme le Canada, on constate que le salaire moyen est de 85 000 dollars (7 000 dollars mensuels), et aux Etats-Unis, à San Francisco précisément, la rémunération moyenne dépasse les 100 000 dollars (8 500 dollars par mois).

Dans quelle entreprise travailler ?

Principalement, un game director travaille pour le compte d’un studio de jeux vidéo comme par exemple Arkane Studios à Lyon, Osome Studios, Dontnod Entertainment, etc. Il peut aussi évoluer au sein d’un studio de développement de serious games comme Dowino, Succubus et bien d’autres.

Les conditions de travail

Toute entreprise doit pouvoir mettre à disposition le meilleur équipement possible pour travailler dans de bonnes conditions. Des critères propres à chaque endroit, mais qui doivent être optimaux afin d’éviter tous risques sur la santé. Bien qu’en étant game director et si on ne compte pas tellement ses heures à ce poste avec des périodes intenses et une charge de travail soutenue, ce dernier doit pouvoir évoluer de la meilleure façon qu’il soit.

Les horaires

Difficile donc de se cantonner à 35 heures. Un game director fera sans doute plus. Sur un poste clé comme celui-ci et dans un secteur dynamique, il est donc essentiel de devoir l’accepter et d’en être au courant surtout.

Rattachement hiérarchique

Au-dessus d’un game director, on retrouve (en fonction de l’entreprise) le PDG, le directeur ou CEO. Cela dépend des organisations.

Comment trouver un emploi de game director  ?

A ce niveau de poste, bien souvent, c’est par le réseau que l’on accède à ce poste. Des connaissances qui vous permettent de saisir cette opportunité. Il vous est possible par ailleurs de consulter des offres d’emploi diffusées en ligne sur des sites spécialisés dans le jeu vidéo comme Gaming job, Welcome to the jungle, AFJV ou encore Seek-Team. Enfin, Linkedin peut se révéler être une bonne source d’information.

Image du logo de Osome studio
Osome Studio et bien d’autres ont un game director dans leurs équipes de production

Evolution de carrière

Plusieurs voies mènent à ce métier : en travaillant comme directeur artistique, lead programmer, lead game designer. Ensuite, une fois devenu game director et après quelques années d’expérience, vous pourrez monter encore en grade en devenant directeur de production par exemple.

Game director freelance, comment faire ?

Ce n’est pas le statut le plus courant, un studio va privilégier un game director internalisé. Néanmoins, il est tout à fait possible de se mettre à son compte et de devenir indépendant. Ce qui sera le cas après plusieurs années d’expérience. Un studio peut faire appel à un game director freelance pour son expertise, ses références, son savoir-faire. C’est pourquoi, écumer les entreprises et projets avant est la clé, ensuite, ténacité, rigueur, organisation, et créativité doivent faire partie de la panoplie.

Comment devenir game director à l’étranger ?

Electronic Arts à Vancouver au Canada, Activision en Californie, vous en rêvez ? Saisissez les opportunités qui s’offrent à vous si vous êtes en mesure d’y répondre et d’avoir suffisamment d’expérience et de compétences. Des compétences techniques, artistiques, managériales, d’anglais, de gestion de projet.

En parallèle, il faudra faire une demande de résidence ou de visa si vous partez en dehors de l’Europe. Prenez bien en compte le niveau de vie sur place et toutes les formalités administratives. Qui sont plus ou moins contraignantes.

Les game directors célèbres

Certains réalisateurs sont devenus célèbres avec des jeux vidéo mondialement connus et devenus des références. C’est le cas de Neil Druckmann (The Last of US, Uncharted), Eiji Aonuma (The Legend of Zelda), David Cage (The Nomad Soul), Fumito Ueda (Shadow of the Colossus).

Photo du game director Fumito_Ueda
Il a travaillé entre autres sur le jeu vidéo Shadow of the Colossus, Fumito Ueda est un game director de renom
Photo du game director Neil Druckmann
Neil Druckmann est un game director connu dans le monde du jeu vidéo, notamment pour avoir travailler sur le jeu Uncharted

Avantages et inconvénients du métier

Avantages et inconvénients composent le métier de game director. Cela veut dire qu’occuper cette fonction demande d’accepter quelques inconvénients, et de se satisfaire de certains avantages. Les voici :

Avantages

  • Métier passion
  • Bonne employabilité
  • Mobilité internationale
  • Rémunération attractive avec un profil sénior
  • Polyvalent
  • Possibilité de gravir les échelons et de devenir PDG, CEO d’un studio

Inconvénients

  • Investissement total
  • Poste à responsabilité donc savoir accepter la pression
  • Salaire peu élevé en début de carrière, notamment en région

En résumé

👑 Quelles sont les missions du game director ?

Le game director supervise toute la partie créative du jeu vidéo et veille à ce que tout soit bien respecté : de sa qualité à l’expérience utilisateur. Il va s’assurer ainsi que ce qui a été conçu corresponde bien au cahier des charges. A lui de définir et maintenir la vision du jeu dans son ensemble. Puis, il organise la production. Un métier important qui demande des qualités relationnelles fortes, un sens du leadership et un esprit créatif. Game director est un poste accessible avec plusieurs années d’expérience.

💰 Quel est le salaire du game director ?

La rémunération du game director se négocie autour de 40 000 euros bruts par an. Suivant l’ancienneté et les projets accomplis, le salaire peut évoluer et atteindre des sommes plus importantes.

C’est le cas à Montréal par exemple avec un salaire moyen de 85 000 dollars ou à San Francisco avec une rémunération à 100 000 dollars par an, ce qui représente plus de 8 000 dollars par mois.

🧠 Quel niveau d’étude pour devenir game director ?

S’il n’y a pas de voie toute tracée, il faudra quand même un Bac +5 puisqu’il s’agit d’un poste à responsabilités demandant de maîtriser tant les aspects créatifs que le management. C’est la raison pour laquelle, on ne devient pas game director à la sortie de l’école, il faudra, en plus d’une formation de haut niveau, avoir exercé quelques années dans des entreprises du jeu vidéo.

Disposer d’une expérience dans un des domaines de la production en étant déjà manager comme directeur artistique ou lead developer par exemple.

🎓 Quel Bac choisir pour devenir game director ?

Nous vous conseillons de suivre un Bac général ou technologique. Plus précisément, vouloir devenir game director peut se préparer dès le lycée. Si le choix est de passer par un Bac général, il faudra suivre les spécialités en numérique, en anglais et en mathématiques par exemple.

Si plutôt, il s’agit d’un Bac technologique, il faudra s’orienter en série STD2A (design) ou STID2 (développement). Les deux permettent de postuler après en école de jeux vidéo.

📚  Quelle est la formation pour devenir game director ?

Acquérir des compétences technologiques, numériques et artistiques, tout en se forgeant une culture du jeu vidéo, le Bachelor de notre école G. Art enseigne les bases à maîtriser avant de suivre l’un de nos MBA : Technical artist ou Game artist. Les deux, accessibles avec un Bac +3 donc, axent leur apprentissage sur la pédagogie par projet (réalisation de 20 projets par an), sur le perfectionnement et l’expertise. Le premier en technique et artistique. Le second dans les univers graphiques immersifs et cohérents. L’autre option, c’est aussi notre MSc Programmeur jeu vidéo de G. Tech (notre école d’informatique).

Pour les trois, l’enseignement du management est très important tout comme celui de la gestion de projet.

🎮  Comment devenir game director ?

Devenir game director, un métier qui compte dans le secteur, c’est avoir de l’expérience à la fois dans un métier de la production de jeu vidéo et dans le management d’équipe. Dès lors, il s’obtient seulement après quelques années dans le milieu.

Avant, il ne faudra donc pas négliger la formation afin d’obtenir une assise solide de compétences en matière de techniques créatives, d’utilisation de logiciels, de capacité à gérer de l’humain, à conduire des projets, etc. Ce à quoi vous préparent nos écoles G. Art et G. Tech.

Comment devenir game director ?

S’il n’y a pas de voie toute tracée pour devenir game director, il vous faudra néanmoins avoir une solide expérience dans le jeu vidéo pour prétendre faire ce métier. Que cela passe par la partie technique ou créative, car devenir game director demande un certain nombre de compétences et de qualités. Poste à responsabilités qui garantit la vision créative du jeu vidéo, game director est un personnage clé dans la production d’un jeu vidéo. Dès lors, choisissez l’un de nos MBA / MSc à G. Tech ou G. Art pour obtenir suffisamment de connaissances en technique, en design et en management.

En vidéo

Prévisualisation youtube bouton play youtube