Prévisualisation youtube bouton play youtube
Métiers

Product builder no code

L’amélioration constante des technologies et des outils informatiques a permis l’émergence d’un nouveau champ d’expertise : celui du « no code ». Expertise ? On serait presque tenté de parler de non-expertise, puisque le « no code » est justement une méthode de travail qui permet de développer des sites web et des applications sans s’y connaître en programmation. Pour proposer des produits de qualité, il est cependant nécessaire d’être familier des plateformes et processus qui font le « no code ». Parmi les professionnels qui garantissent un recours efficace et concluant aux outils dont il est question, le Product builder no code occupe une place essentielle. Mais quel est son rôle exactement ?

Kevin Picciau
Par Kevin Picciau
Fiche métier mise à jour le
Le métier de Développeur de jeux vidéo vous intéresse ?
Niveau d’études : Bac + 3 / Bac +5
Bac conseillé : Scientifique
Employabilité : Très bonne
Salaire débutant : 3 300 € brut
Salaire confirmé : 4 250 € brut
Mobilité : Très bonne
Code ROME : M1802, Expertise et support en systèmes d’information
Code FAP : M2Z, Informatique et télécommunications

 

Profession : Product builder no code

Le métier de Product builder no code consiste à concevoir, développer et déployer des produits numériques en utilisant des outils no code. En ce sens, on peut dire qu’il assume les mêmes fonctions qu’un Développeur no code – également appelé Maker no code – mais avec des responsabilités élargies. Il a en effet un rôle à jouer dans l’idéation des produits à développer, mais aussi sur le cadrage des projets. Il est en quelque sorte à la croisée des métiers de Product manager et de Développeur spécialiste du no code.

Son travail l’amène à collaborer activement avec des Développeurs (no code et « classiques »), mais aussi avec les équipes marketing et les équipes opérationnelles de l’entreprise.

Les avantages du no code

Le « no code » simplifie considérablement le processus de création d’applications et de sites web. Il est de fait très prisé par celles et ceux qui ne possèdent pas de compétences en programmation.

Les plateformes no code présentent de nombreux avantages, parmi lesquels :

  1. Accessibilité : Elles permettent à un public plus large, y compris aux non-techniciens, de participer à la création de logiciels.
  2. Rapidité : Les applications peuvent être développées beaucoup plus vite qu’avec les méthodes traditionnelles.
  3. Réduction des coûts : Elles permettent de diminuer les coûts de développement en réduisant la dépendance aux développeurs professionnels.
  4. Flexibilité : Les utilisateurs peuvent tester et ajuster leurs applications en temps réel sans avoir besoin de plonger dans les détails techniques du code.

Parmi les plateformes no code les plus populaires, on trouve Bubble, Webflow, Airtable et Zapier.

Le no code est particulièrement avantageux pour les entrepreneurs, les petites entreprises et les équipes non techniques, qui ont besoin de solutions rapides et efficaces adaptées à leurs besoins spécifiques.

Les missions du Product builder no code

Les missions d’un Product builder no code varient en fonction des projets et des besoins spécifiques de son employeur. On peut néanmoins repérer des dénominateurs communs à pratiquement toutes les missions :

  • 1. Analyse des Besoins :

  • Identification des Exigences : Collaborer avec les clients ou les parties prenantes pour comprendre leurs besoins et définir les spécifications du produit.
  • Études de Marché : Effectuer des recherches pour comprendre les tendances du marché et les attentes des utilisateurs.

2. Conception du Produit :

  • Prototypage : Utiliser des outils de prototypage no code pour créer des maquettes et des wireframes interactifs.
  • Conception UX/UI : Concevoir des interfaces utilisateur intuitives et attrayantes, en tenant compte des principes d’ergonomie et de design.

3. Développement et Implémentation :

  • Construction de l’Application : Utiliser des plateformes no code (comme Bubble, Webflow, Airtable) pour développer des applications web et mobiles.
  • Intégration d’APIs : Connecter des services externes et des APIs pour ajouter des fonctionnalités et des automatisations.
  • Automatisation des Workflows : Configurer des automatisations pour optimiser les processus internes et améliorer l’efficacité.

4. Tests et Assurance Qualité :

  • Tests Fonctionnels : Effectuer des tests pour s’assurer que toutes les fonctionnalités de l’application fonctionnent correctement.
  • Détection et Correction de Bugs : Identifier et résoudre les problèmes techniques et les bugs.

5. Déploiement :

  • Mise en Ligne : Déployer l’application ou le site web sur les serveurs appropriés et s’assurer de son bon fonctionnement en production.
  • Configuration de la Maintenance : Mettre en place des systèmes de surveillance et de maintenance pour garantir la stabilité et la performance du produit.

6. Maintenance et Mise à Jour :

  • Améliorations Continues : Apporter des améliorations et des mises à jour régulières en fonction des retours utilisateurs et des évolutions du marché.
  • Support Technique : Offrir un support technique aux utilisateurs pour résoudre les problèmes et répondre aux questions.

7. Gestion de Projet :

  • Planification : Élaborer des plans de projet détaillés avec des délais, des jalons et des ressources nécessaires.
  • Coordination : Travailler en étroite collaboration avec d’autres membres de l’équipe, y compris les designers, les développeurs, les marketeurs et les chefs de produit.

8. Documentation et Formation :

  • Documentation : Créer des documents détaillant le fonctionnement de l’application, les processus de développement et les manuels utilisateurs.
  • Formation : Former les utilisateurs finaux et les membres de l’équipe sur l’utilisation et la gestion de l’application développée.

9. Veille Technologique :

  • Recherche et Innovation : Se tenir informé des nouvelles technologies, outils no code et meilleures pratiques pour améliorer continuellement les méthodes de travail.
  • Adoption de Nouveaux Outils : Tester et adopter de nouveaux outils no code qui peuvent améliorer l’efficacité et la qualité du développement.
Gratuit
Découvrez les 115 autres métiers du jeu vidéo avec notre Guide des métiers du jeu video PDF 360+ pages
Découvrez les 114 autres métiers du jeu vidéo avec notre Guide des métiers du jeu video

Pour tout problème lié à l'envoi de ce formulaire, écrivez à contact@gamingcampus.fr ou appelez le 04.28.29.81.03.

L’importance du Product builder no code

Le Product builder no code a une responsabilité de premier plan dans le bon déroulement de la conception des produits numériques. Son point de vue et ses expertises sont essentielles pour donner la bonne direction aux Développeurs no code et compléter le travail des Chefs de projet no code. Tous ensemble, ils permettront à leur entreprise de raccourcir les délais pour la production de sites web, d’applications ou de bases de données.

Le métier de Product builder no code offre une série d’avantages indéniables. Parmi ceux-ci, la rapidité de développement est probablement le plus significatif. Cette rapidité s’accompagne d’une réduction des coûts, car les entreprises n’ont pas besoin d’embaucher des développeurs hautement spécialisés ou d’investir dans des infrastructures de développement complexes. De plus, le Product builder no code peut facilement itérer et ajuster les produits en réponse aux retours des utilisateurs, offrant une flexibilité qui est souvent difficile à atteindre avec les approches de développement classiques. Cette adaptabilité permet de tester et de mettre en œuvre de nouvelles idées rapidement, favorisant l’innovation continue.

Les compétences d’un Product builder no code

On peut répertorier les compétences clés requises chez un Product builder no code de la manière suivante :

  • Compétences Techniques :

  1. Maîtrise des outils no code :
    • Plateformes : Expertise dans l’utilisation de plateformes no code comme Bubble, Webflow, Airtable, Zapier, etc.
    • Automatisation : Capacité à configurer et utiliser des outils d’automatisation comme Integromat (Make) et Zapier pour connecter différentes applications et automatiser des workflows.

 

  1. Design UX/UI :
    • Conception d’Interfaces : Compétence en design d’interfaces utilisateur intuitives et esthétiquement agréables.
    • Prototypage : Utilisation d’outils de prototypage (comme Figma, Sketch) pour créer des maquettes interactives.

 

  1. Gestion de bases de données :
    • Configuration : Savoir configurer et gérer des bases de données relationnelles et non relationnelles.
    • Intégration : Capacité à intégrer des bases de données avec des applications développées.

 

  1. Intégration d’APIs :
    • Connexions : Compétence en intégration d’APIs pour ajouter des fonctionnalités avancées aux applications.
    • Webhooks : Utilisation de webhooks pour automatiser des flux de travail et des interactions entre applications.

 

Compétences Analytiques :

  1. Analyse des Besoins :
    • Compréhension des Exigences : Capacité à recueillir et analyser les besoins des clients ou des parties prenantes pour définir les spécifications du produit.
    • Recherche de Marché : Compétence en études de marché pour comprendre les tendances et les attentes des utilisateurs.

 

  1. Résolution de Problèmes :
    • Analyse : Capacité à identifier les problèmes et à proposer des solutions innovantes et efficaces.
    • Adaptabilité : Flexibilité pour ajuster les solutions en fonction des retours utilisateurs et des changements de contexte.

Compétences en Communication :

  1. Compétences Interpersonnelles :
    • Relation Client : Capacité à interagir avec les clients pour comprendre leurs besoins et fournir des solutions adaptées.
    • Formation et Support : Compétence à former les utilisateurs finaux et à offrir un support technique.
  2. Documentation :
    • Création de Documentation : Capacité à créer des documents détaillés sur le fonctionnement de l’application, les processus de développement et les manuels utilisateurs.
    • Documentation des Processus : Maintenir une documentation claire et à jour pour faciliter la maintenance et les mises à jour futures.

Compétences en gestion de produits :

  1. Stratégie Produit :
    • Développement de Produits : Compétence en stratégie de développement de produits, de l’idéation à la mise en marché.
    • Cycle de Vie du Produit : Connaissance du cycle de vie du produit et des méthodes pour gérer chaque phase efficacement.

Les qualités d’un Product builder no code

Pour exceller en tant que product builder no code, il est crucial de démontrer une grande rigueur, une forte créativité et une adaptabilité sans faille.

La créativité joue un rôle central dans la conception des interfaces et des solutions, nécessitant une ouverture d’esprit face aux nouvelles idées et aux tendances d’innovation. Cette approche permet non seulement de répondre précisément aux attentes des clients, mais aussi de proposer des solutions encore plus performantes que celles envisagées.

Ce métier demande également une grande flexibilité : il est essentiel de s’adapter rapidement aux changements et aux nouvelles exigences des projets. Enfin, la capacité à jongler entre plusieurs tâches ou projets sans sacrifier la qualité du travail est indispensable, soulignant l’importance d’une bonne gestion multitâche.

Quelles études pour devenir Product builder no code?

Le métier de product builder no code est relativement nouveau et flexible en termes de qualifications formelles. Il n’existe pas de parcours éducatif strictement défini pour ce rôle, et les exigences peuvent varier en fonction des employeurs et des projets spécifiques. Cependant, voici quelques considérations générales concernant le niveau d’étude requis :

  1. Diplôme de Licence (Bac+3) :
    • Un diplôme en informatique, en développement web, en design UX/UI, en marketing digital ou dans un domaine connexe peut être avantageux.
    • Des programmes spécifiques en technologie de l’information, en systèmes d’information ou en génie logiciel peuvent fournir une base solide.
  2. Diplôme de Master (Bac+5) :
    • Un master en gestion de projet, en innovation technologique ou en développement de produits peut offrir une expertise supplémentaire.
    • Les programmes de MBA avec une spécialisation en technologie ou en entrepreneuriat peuvent également être bénéfiques.
  3. Formation Professionnelle et Certificats :
    • De nombreux bootcamps, formations en ligne et certifications spécifiques aux outils no code (comme Bubble, Webflow, Airtable, Zapier) peuvent remplacer ou compléter un diplôme traditionnel.
    • Des certifications en gestion de projet (comme PMP) ou en méthodologies agiles peuvent également être utiles.

Quelle école d'informatique pour devenir product builder no code ?

L’école du Gaming Campus, G. Tech, forme à la pratique du développement informatique et du jeu vidéo.

  • Bachelor Développeur informatique, option jeu vidéo et MSc Programmation jeu vidéo
  • Pédagogie 100% par projets, encadrés par des professionnels en activité
  • 3 stages pendant le bachelor et 2 ans en alternance en MSc
  • Lyon et Paris
Titre école d'informatique
Prévisualisation youtube bouton play youtube

Le programme de nos formations

Nos deux diplômes permettent d’acquérir des compétences techniques demandées par les professionnels. Elles répondent ainsi aux attentes du secteur et sont adaptées à ses évolutions.

Pour le Bachelor, les cours portent sur :

  • L’histoire du jeu vidéo
  • Le game design
  • La photographie
  • Le sound design
  • L’informatique
  • Le code
  • Les systèmes réseaux
  • Les bases données
  • Le moteur jeu
  • Le développement d’applications web
  • L’économie du jeu
  • Le droit du travail et des sociétés
  • L’anglais

Voir plus de détails sur le programme du Bachelor

Pour le MSc :

  • Le management
  • La gestion financière
  • La création d’entreprise
  • La conduite de projet
  • Le développement informatique
  • L’approfondissement des langages de programmation
  • L’architecture des moteurs de jeu
  • La maîtrise des différents moteurs de jeu vidéo (Unity 3D, Unreal…)
  • La programmation graphique
  • Le big data
  • La VR

Voir plus de détails sur le programme du MSc

S’inscrire à nos formations

La validation d’un bac avec une spécialité en mathématiques ou d’un bac STI2D représente la condition pour entrer en première année de Bachelor. Aux étudiants en deuxième année de BTS, BUT informatique, technologique ou de Licence 2 scientifique ou informatique, il est possible d’intégrer directement la troisième année de formation.

A noter que les candidatures en première année de Bachelor sont libres puisque nous ne sommes pas dans le processus Parcoursup.

Enfin, concernant le MSc Programmation jeux vidéo (Titre RNCP, niveau 7), il faut avoir validé un bac +3 pour postuler en 4ème année.

Plus d’informations sur le processus d’inscription G. Tech

Le salaire d’un Product builder no code

Un Product builder no code en début de carrière peut percevoir un salaire autour de 3 300 euros bruts mensuels, soit un peu moins de 40 000 euros bruts par an. À partir de 5 ans d’expérience, sa rémunération peut atteindre 4 250 euros bruts par mois en France, ce qui lui fait dépasser la barre symbolique des 50 000 euros annuels.

Sans surprise, en raison de ses compétences élargies, le Product builder affiche une rémunération plus attractive que celle du Maker no code.

Un ajustement de la rémunération est bien entendu possible en fonction :

  • des expériences passées, dans le domaine du no code ou sur d’autres missions de développement de produit ;
  • de la teneur de sa formation ;
  • de ses compétences techniques au-delà du no code, ainsi que de ses expériences en gestion de projet ;
  • ainsi que de la taille de l’entreprise et du secteur d’activité de cette dernière.

Dans quel secteur travailler ?

Un Product builder no code peut travailler dans une variété de secteurs grâce à la flexibilité et à la polyvalence des outils no code. Voici quelques secteurs où leurs compétences sont particulièrement utiles :

  • 1. Technologie et Startups :

  • Développement de Produits Numériques : Créer des applications web et mobiles rapidement pour tester des idées et des produits minimums viables (MVP).
  • Prototypage Rapide : Construire et tester des prototypes sans nécessiter de longs cycles de développement.

2. Marketing et Publicité :

  • Campagnes Marketing : Développer des pages de destination, des sites promotionnels et des automatisations de marketing sans coder.
  • Analyse des Données : Intégrer et automatiser la collecte et l’analyse des données marketing pour mieux comprendre les performances des campagnes.

3. Commerce Électronique :

  • Création de Sites de Vente en Ligne : Développer des boutiques en ligne personnalisées et intégrées à des systèmes de paiement et de gestion de stocks.
  • Automatisation des Processus : Mettre en place des automatisations pour gérer les commandes, l’expédition et le service client.

4. Éducation et Formation :

  • Plateformes d’Éducation en Ligne : Construire des plateformes de cours en ligne, des outils d’apprentissage interactifs et des systèmes de gestion de l’apprentissage (LMS).
  • Outils de Gestion de Classe : Créer des solutions pour gérer les inscriptions, les devoirs et les communications entre les enseignants et les étudiants.

5. Santé et Bien-être :

  • Applications de Santé : Développer des applications pour la gestion des rendez-vous, le suivi des patients et les services de télémédecine.
  • Outils de Bien-être : Créer des plateformes pour le suivi de la condition physique, la nutrition et le bien-être mental.

6. Services Financiers :

  • Fintech : Construire des applications pour la gestion des finances personnelles, les services bancaires en ligne et les plateformes d’investissement.
  • Automatisation des Processus Financiers : Automatiser les processus de comptabilité, de facturation et de gestion des dépenses.

7. Ressources Humaines et Recrutement :

  • Gestion des Talents : Développer des plateformes pour le recrutement, l’onboarding, et la gestion des performances des employés.
  • Automatisation des RH : Créer des automatisations pour les processus de paie, les évaluations de performance et la gestion des avantages sociaux.

8. Secteur Public et Organisations à but non lucratif :

  • Gestion de Projet : Créer des outils pour la gestion des projets communautaires, le suivi des subventions et les rapports d’impact.
  • Engagement Communautaire : Développer des plateformes pour l’engagement des citoyens, les sondages et les collectes de fonds.

9. Immobilier :

  • Portails Immobiliers : Construire des sites web pour la présentation des biens immobiliers, les visites virtuelles et les systèmes de réservation.
  • Outils de Gestion de Propriété : Développer des solutions pour la gestion des baux, la maintenance et les communications avec les locataires.

10. Divertissement et Médias :

  • Plateformes de Contenu : Créer des sites et des applications pour la diffusion de contenu multimédia, les blogs et les podcasts.
  • Gestion d’Événements : Développer des solutions pour la gestion des événements, la billetterie et les promotions.

11. Industrie Manufacturière :

  • Automatisation des Processus : Mettre en place des systèmes pour gérer les chaînes d’approvisionnement, la production et les inventaires.
  • Applications de Gestion : Créer des applications pour la gestion des opérations et le suivi des performances.

Dans quelle entreprise travailler ?

Sur les 12 derniers mois, les offres d’emploi les plus en vue pour des missions de Product builder no code ont été repérées chez :

  • Payfit ;
  • Ornika ;
  • Gojob ;
  • Papernest ;
  • LegalPlace ;
  • ou encore Build2B. 

Pour rester informé des offfres d’emploi, on pourra notamment consulter les pages suivantes :

  • Monster ;
  • Jobnocode ;
  • Welcometothejungle ;
  • Cyberjobs ;
  • LinkedIn ;
  • Indeed ;
  • HelloWork ;
  • et OptionCarriere.

Evolution de carrière

Le niveau de responsabilité du Product builder no code peut lui ouvrir les portes de différents postes :

 

  1. Chef de produit (Product Manager) :

En tirant parti de l’expérience acquise en création et gestion de produits no code, un Product builder peut évoluer vers un rôle de chef de produit. Ce poste implique la responsabilité de l’ensemble du cycle de vie du produit, de la conception à la mise sur le marché, en passant par la gestion des équipes et la stratégie produit.

  1. Responsable de l’innovation :

Avec une bonne compréhension des outils no code et une capacité à innover, un Product builder peut devenir responsable de l’innovation. Ce rôle consiste à identifier de nouvelles opportunités, à promouvoir la culture de l’innovation au sein de l’entreprise et à piloter des projets innovants.

  1. Consultant No Code :

En tant que consultant, un Product builder peut aider d’autres entreprises à adopter et à tirer parti des outils no code. Cela peut inclure des missions de conseil stratégique, des formations et la gestion de projets spécifiques.

  1. Responsable des opérations (COO) :

Les compétences en gestion de projet et en automatisation des workflows peuvent mener à un rôle de responsable des opérations. Ce poste implique l’optimisation des processus internes et l’amélioration de l’efficacité opérationnelle de l’entreprise.

  1. Directeur technique (CTO) :

Bien que le rôle de CTO soit traditionnellement occupé par des personnes ayant une forte expertise technique, l’évolution des outils no code permet à des profils moins techniques mais hautement compétents en gestion de produits et d’outils no code de prendre cette responsabilité, en particulier dans des startups ou des petites entreprises.

  1. Lead no code Developer :

Pour ceux qui souhaitent rester dans le développement, il est possible de devenir un lead no code developer. Ce poste implique la supervision d’une équipe de product builders no code, la gestion des projets de développement et l’assurance de la qualité des produits livrés.

  1. Community manager pour outils no code :

Avec une bonne compréhension des outils et une capacité à communiquer, un Product builder no code peut gérer des communautés d’utilisateurs pour des plateformes no code, aidant à résoudre des problèmes, à partager des meilleures pratiques et à promouvoir l’utilisation de l’outil.

  1. Spécialiste en automatisation des processus :

Un Product builder no code peut se spécialiser davantage dans l’automatisation des processus d’entreprise, en utilisant des outils no code pour optimiser et automatiser divers workflows, ce qui est très recherché dans de nombreuses organisations.

 

Les avantages et les inconvénients de ce métier

La profession de Product builder no code est appréciée pour sa dimension transversale, avec des responsabilités tout aussi importantes sur le plan technique que sur le plan de la gestion de projet. Elle a pour avantage de proposer une rémunération relativement attractive et de faire l’objet d’une demande croissante auprès des employeurs.

Cependant, le métier comporte aussi des inconvénients. L’un des principaux défis est la limitation des outils no code en termes de personnalisation et de complexité. Bien que ces outils soient puissants, ils ne peuvent pas toujours répondre aux besoins spécifiques des projets très complexes ou nécessitant une fonctionnalité sur mesure. De plus, la dépendance à ces plateformes peut poser problème si elles cessent de fonctionner, augmentent leurs tarifs ou limitent certaines fonctionnalités, créant un risque de dépendance technologique. En outre, bien que les compétences techniques nécessaires soient moindres, il faut tout de même une bonne compréhension des principes de développement et de conception pour créer des produits efficaces et intuitifs. Enfin, le besoin constant de rester à jour avec les évolutions rapides des outils no code et des tendances du marché peut être exigeant et nécessiter une formation continue.

 

En résumé

 

👑  Quelles sont les missions d'un Product builder no code ?

Les missions d'un Product Builder no code incluent l'analyse des besoins, la conception UX/UI, le prototypage, le développement d'applications avec des plateformes no code, l'intégration d'APIs, l'automatisation des workflows, les tests et l'assurance qualité, le déploiement, la maintenance, la mise à jour, la gestion de projet, la documentation, la formation, et la veille technologique.

💰 Combien gagne un Product builder no code ?

Un Product builder no code en début de carrière gagne environ 3 300 euros bruts par mois. Avec 5 ans d'expérience, il peut atteindre 4 250 euros bruts mensuels. Sa rémunération peut varier selon ses expériences, sa formation, ses compétences techniques et la taille de l'entreprise.

🧠  Quel niveau d'étude est nécessaire pour être Product builder no code ?

Pour être Product builder no code, un diplôme de Licence (Bac+3) en informatique, développement web, design UX/UI, ou marketing digital est avantageux. Un Master (Bac+5) en gestion de projet, innovation technologique, ou développement de produits peut offrir une expertise supplémentaire. Des formations professionnelles et certifications spécifiques aux outils no code (comme Bubble, Webflow, Airtable) sont également pertinentes.

🎓 Quel Bac faut-il avoir pour devenir Product builder no code ?

Il est conseillé de suivre un programme dans le domaine du Bac Scientifique pour devenir Product builder no code.

Comment devenir Product builder no code ?

Tout simplement en passant par une école spécialisée dans les métiers du jeu vidéo. Notre établissement G. Tech en offre l’occasion à travers deux diplômes. D’abord le Bachelor Développeur informatique offre les fondamentaux de la programmation informatique. Puis notre MSc Programmeur jeu vidéo permet de se perfectionner et d’apprendre notamment les techniques de réalités virtuelles par exemple.

background

Métiers proches de Product builder no code

Continuez vos recherches autour des métiers du développement d'un jeu vidéo :
Fiche Métier Programmeur gameplay
Fiche Métier Programmeur Moteur
Téléchargez gratuitement
Le Guide des métiers du Jeu vidéo et de l’Esport
104 fiches métiers + 111 conseils et témoignages de professionnels
Téléchargez gratuitement Le Guide des métiers du Jeu vidéo et de l’Esport Téléchargez gratuitement Le Guide des métiers du Jeu vidéo et de l’Esport