Bulle orange de chat
Métiers

Rigger

Rigger ? Ce métier ne vous dit rien. Pas de panique, on vous dit tout sur ce professionnel qui intervient en amont de la création de personnages ou objets qui seront animés par l’animateur 3D, en leur créant des mouvements fluides. En quelque sorte, il conçoit leur squelette afin de rendre l’animation possible.

Fiche Métier Rigger
Fiche métier mise à jour le
Niveau d’études : Bac+3
Bac conseillé : Artistique ou Scientifique
Employabilité : Correcte
Salaire débutant : 2 500€
Salaire confirmé : 3 750€
Mobilité : Correcte
Code ROME : L1506
Code FAP : U1Z80

Métier de rigger

Les studios de développement de jeux vidéo n’ont pas tous des riggers. Mais pour les plus gros, ce métier fait pleinement partie de la production. Son rôle : créer l’ossature de ce qui sera animé (personnages, objets, créatures, animaux…) par l’animateur 3D ensuite, mais aussi les attitudes dynamiques, la gravité, etc. Grâce à son travail, ce dernier pourra concevoir les images de synthèse en mouvement. Par exemple, le rigger est celui qui va définir la manière dont bouge une jambe grâce à des logiciels spécifiques.

Illustration d'un animal
Le travail du rigger permet de créer l’ossature d’un personnage, d’un objet ou comme ici, d’un animal
« Être rigger, c'est récupérer le travail du département de modélisation pour le rendre utilisable par les animateurs, de la manière la plus confortable possible. Il s'agit d'un métier technique avant tout, avec une petite part artistique qui se joue dans les déformations qui doivent être le plus esthétiques possibles », décrit Valentin Sabin, rigger chez DONTNOD Entertainment.
Logo du studio Dontnod Entertainment Valentin Sabin
Valentin Sabin
Rigger chez DONTNOD Entertainment

Les missions du rigger

Rigger est un métier technique. Son savoir-faire fait de lui qu’il est de plus en plus recherché par les studios. Lors de la production d’un jeu, il intervient en amont de l’animateur 3D en s’appuyant sur un cahier des charges. Son rôle repose alors sur :

  • L’élaboration des zones mobiles du modèle afin de pouvoir les animer derrière
  • L’installation de points de contrôle
  • La création d’une interface ergonomique pour l’animateur 3D
  • L’ajout de nouvelles fonctionnalités, de nouvelles expressions
  • Le suivi et correction de bugs
Illustration d'un corps en mouvement réalisé par le rigger
Devenir rigger, c’est pourvoir connaître l’anatomie et la science du mouvement
« Le rigger est le technicien qui fait la passerelle entre la modélisation et l'animation. Il crée un pantin intuitif, mais efficace pour que l'animateur puisse faire son travail en toute simplicité. Pour être un rigger, il faut être rigoureux, savoir travailler en équipe, être toujours ouvert à la critique et être autonome. Il doit connaître l'anatomie pour coller au plus proche de la réalité (que ce soit un humanoïde qu'un monstre à 3 têtes et 5 paires de bras ). Le scripting est une compétence indispensable, car il y a beaucoup de tâches répétitives qui peuvent être automatisées, mais également pour pouvoir développer ses propres outils. »
Logo du studio Spiders Photo de Marion Patin
Marion Patin
Rigger chez Spiders Game

Les qualités du rigger

Au-delà de sa maîtrise des aspects techniques, le rigger possède des qualités qui font de lui une pièce maîtresse dans la création d’un jeu vidéo. Il se doit alors d’être une personne :

  • Rigoureuse et précise
  • Organisée
  • Sachant travailler en équipe
  • A l’écoute et attentive
  • Avec un certain sens de l’observation

Les compétences indispensables

S’il est l’un de ces métiers recherchés, c’est parce que le rigger est un technicien hors pair, en mesure de fournir un travail soigné à l’animateur 3D. Donc, il maîtrise parfaitement plusieurs outils indispensables ainsi que quelques savoirs, comme :

  • Les outils de rigging
  • Les logiciels d’animation 3D (3DS Max, Maya, Blender, etc.)
  • Le scripting (C++, Python)
  • L’anatomie, la science du mouvement
  • Un sens artistique

Capture d'écran du logiciel Blender

Parmi les logiciels à savoir utiliser par le rigger, il y a Blender, un logiciel d’animation 3D

« Il doit maîtriser les outils de bases du rig. Savoir faire de belles déformations via le skin est l'un des principaux prérequis, notamment dans un studio qui dispose d'un auto-rig. Il doit prendre en compte la modélisation qui lui est fournie (vérifier si elle est adaptée aux futures déformations), et le confort des animateurs. Savoir animer est évidemment un plus, pour connaître ce qui est confortable à l'utilisation en tant qu'animateur (il faut bien communiquer avec ces derniers). Savoir scripter (Python étant le langage hautement conseillé) n'est pas nécessaire d'entrée de jeu, mais cela le devient si l'on souhaite progresser dans le métier, aussi bien en compétence qu'en responsabilités. »
Logo du studio Dontnod Entertainment Valentin Sabin
Valentin Sabin
Rigger chez DONTNOD Entertainment

Les avantages et inconvénients

On retrouve parmi les avantages du métier de rigger :

  • Métier très technique recherché par certains studios
  • Compétences reconnues
  • Mobilité importante à l’international

De l’autre côté, le métier comporte quelques inconvénients :

  • Employabilité faible
  • Salaire moyen en France

Valentin Sabin complète : « C’est un métier technique avant tout, il faut aimer résoudre les problèmes ! De plus, dans des studios importants, souvent, la plupart des rigger sont des « fabriqueurs » : ils utilisent l’auto-rig et skin le personnage. La part technique est donc réduite, car automatique. C’est là qu’il est avantageux de savoir scripter car on peut alors participer à la création des tools voir même à l’amélioration de l’auto-rig déjà en place. »

« C'est un métier assez méconnu et avec très peu de place vacante dans les sociétés. Les bons riggers sont toujours très recherchés. De plus, un rigger est en général un métier qui flirte souvent avec la R&D ce qui amène pas mal de responsabilités assez rapidement. Il est très important de rester au courant des dernières évolutions du métier et de ne jamais s'arrêter à ses acquis. »
Logo du studio Spiders Photo de Marion Patin
Marion Patin
Rigger chez Spiders Game

Le niveau d’étude pour être rigger

Pour devenir rigger, mieux vaut avoir fait quelques années d’étude. D’abord au lycée, en choisissant un Bac technologique ou un Bac général avec une spécialité en mathématiques, science ou arts. Puis opter pour un diplôme Bac +3 afin d’apprendre les bases du jeu vidéo et de ses composantes (techniques et graphiques).

Un Bac +5 est aussi envisageable avec un axe d’enseignement portant sur le management et la gestion de projet. A la sortie de ce diplôme, ce sont des postes à responsabilités qui seront plus facilement accessibles.

Illustration du travail d'un rigger sur un visage
Le métier de rigger est recherché par les studios, car il est capable de créer des zones mobiles qui seront animées derrière, comme celles d’un visage par exemple[/caption]
« Pendant mes cinq ans d'études à Supinfocom à Valenciennes, j'ai pu découvrir l'ensemble des métiers d'une chaîne de production. J'ai tout de suite accroché au côté casse-tête et logique du rigging. J'ai fait la quasi-totalité des rigs de mon film de fin d'études et j'étais plus que déterminée à rester dans cette voie. Sortie d'école, j'ai travaillé chez Unit Images où j'ai commencé à apprendre le scripting (Maxscript). J'ai ensuite rejoint une petite boîte. J'y ai approfondi et étendu mes compétences (apprentissage d'un nouveau programme, de python et de la motion capture faciale et corporelle). Depuis plus d'un an, je suis chez Spiders Game où je suis devenue la passerelle entre le modeling, les animateurs et le moteur de jeu maison. Je continue de faire mes armes en tant que rigger, mais également dans la partie R&D sur le programme 3D utiliser. »
Logo du studio Spiders Photo de Marion Patin
Marion Patin
Rigger chez Spiders Game
Quelle est la formation à privilégier ?

Accéder à ce poste en plein développement demande un bagage solide. Ce qui passe par une formation de qualité comme celle que propose notre école G. Art. Basés à Lyon, nous faisons le choix de vous plonger dans l’univers exclusif du jeu vidéo et vous donner toutes les compétences demandées par les professionnels. D’abord en Bachelor, puis en suivant notre programme de perfectionnement en MBA.

Nous proposons donc trois diplômes, à savoir :

Le Bachelor Infographiste 2D/3D – Game art. Pendant trois ans, il est question de game design, des langages de programmation, des logiciels, des moteurs de jeu, etc. Mais aussi de l’apprentissage de la culture vidéoludique et la pratique artistique (culture gaming, concept art, graphisme, etc.).

Puis nos MBA Technical artist et MBA Game Artist sont tournés vers un enseignement plus pointu. Le premier dans le développement informatique et le game art. Le second, dans la méthodologie de production et les logiciels, ainsi que le game art.

Nous axons par ailleurs notre pédagogie sur des productions concrètes et sur des stages en entreprise qui se déroulent chaque fin d’année d’étude.

en savoir plus

Faire un stage de rigger

Comme pour tous les métiers, en plus de suivre une formation de qualité, réaliser des stages permet de se confronter à la réalité, mais aussi de s’exercer et mettre à profit ses connaissances sur des cas concrets, voire sur des futurs jeux à succès. C’est pourquoi, nous accordons la plus grande importance à ce que chaque étudiant suit plusieurs stages tout au long de son cursus.

Les périodes s’échelonnent de deux mois en 1ère année de Bachelor à une année entière à la fois de stage et de CDD pour la dernière année du MBA.

Combien gagne un rigger ?

En tant que junior, un rigger peut gagner plus de 30 000 euros, et au fil du temps, atteindre les 45 000 euros par an. Evidemment, cela dépend de facteurs tels que le studio-employeur ou le statut (indépendant). Le rigger se classe en 33ème salaire des métiers du jeu vidéo.

A Montréal, le salaire annuel du rigger s’affiche autour de 60 000 dollars. Le plus bas étant à 50 000 dollars. Du côté des Etats-Unis, on remarque que les rémunérations peuvent s’élever à plus de 100 000 dollars.

Où travailler ?

Ce n’est pas le métier qui comporte le plus d’offres d’emploi. Tous les studios n’ont pas de riggers parmi leurs équipes. Évidemment les plus gros tels que Ubisoft, Ankama ou bien Quantic Dream ont ce type de professionnel, notamment sur de grosses productions.

Il est possible également de travailler en tant que rigger pour le compte d’entreprises de l’image, de l’animation, du digital.

Illustration du jeu vidéo Dofus d'Ankama
Le rigger intervient en amont de la création d’un personnage qui sera animé par l’animateur 3D. Comme cela a été le cas sur le jeu Dofus d’Ankama par exemple

La carrière d’un rigger

Elle peut s’écrire en France ou à l’étranger dans les capitales du jeu vidéo comme Montréal par exemple. Avec l’expérience, un rigger peut prendre des responsabilités et devenir lead rigger ou encore devenir directeur artistique.

« J'hésitais avec l'animation. J'ai fait trois mois dans cet univers pour me rendre compte que ce n'était pas fait pour moi, car dans l'animation, on met une bonne part de soi-même. Outre l'aspect technique pour faire une animation techniquement correcte, on fait des choix subjectifs qu'on pense meilleurs, mais avec lesquels les supérieurs ne sont pas toujours d'accord. L'avantage avec le rig et le fait que ce soit plus technique qu'artistique, il n'y a pas cette part de subjectivité. Quelque chose ne marche pas, on le résout. Quelque chose peut être amélioré, on l'améliore. C'est plus terre à terre et personnellement, cela me convient ! De plus, j'aime beaucoup le code et ce métier me permet de bien le pratiquer ! »
Logo du studio Dontnod Entertainment Valentin Sabin
Valentin Sabin
Rigger chez DONTNOD Entertainment

Devenir rigger freelance

C’est une possibilité. Devenir rigger freelance est tout à fait envisageable pour qui souhaite travailler en toute liberté. Il faudra un niveau technique élevé, une bonne organisation et un sens de la négociation pour pouvoir travailler ainsi. L’avantage étant de pouvoir choisir ses projets, ses clients et de gérer son emploi du temps.

En résumé

👑 Quelles sont les missions du rigger ?

Derrière ce nom de rigger se cache un fin technicien qui crée l’ossature de toutes les formes qui seront animées ensuite par l’animateur 3D. Aussi bien un personnage, un animal qu’un objet, il peut travailler sur tout. A partir d’un brief précis, il va élaborer des zones mobiles du modèle installer des points de contrôle, il peut aussi appuyer le travail de l’animateur 3D en concevant une interface ergonomique.

Un métier qui demande un haut niveau de compétences puisqu’il est en mesure de maîtriser les logiciels d’animation 3D, le scripting comme Python, les outils de base du rigging, sans oublier la science du mouvement avec un sens de l’artistique.

💰 Quel est le salaire du rigger ?

La rémunération d’un rigger sera différente suivant plusieurs facteurs : l’entreprise pour laquelle il travaille, s’il est embauché en CDI ou en CDD, s’il est indépendant et qu’il participe à une mission, qu’il soit en France ou à l’étranger, etc. Néanmoins, en moyenne, on peut établir qu’il gagnera un peu plus de 30 000 euros par an. Un salaire qui peut grimper à 45 000 euros avec de l’expérience.

De l’autre côté de l’Atlantique, à Montréal, un rigger touche en moyenne 60 000 dollars annuels alors qu’aux Etats-Unis, les plus hautes rémunérations atteignent les 100 000 dollars.

🧠 Quel niveau d’étude pour devenir rigger ?

Ce métier requiert un niveau Bac +3 minimum. Trois années durant lesquelles, les bases de l’infographie et du rigging seront enseignées. Comme il s’agit d’un métier du jeu vidéo qui tend à devenir de plus en plus recherché, il n’est pas inconcevable d’aller jusqu’en MBA et donc de sortir avec un Bac +5 d’une école spécialisée dans les métiers du jeu vidéo.

Deux années de plus que le Bac +3 qui permettent d’approfondir des matières, des techniques, sa culture gaming et artistiques. Mais aussi de se spécialiser davantage dans le rigging.

🎓 Quel Bac choisir pour devenir rigger ?

Pour pouvoir être admis dans une formation post-bac en école des métiers du jeu vidéo, il faudra anticiper son choix d’orientation au lycée. C’est-à-dire opter d’abord pour un Bac technologique ou un Bac général.

Pour le premier, la série STI2A (en design) sera le choix le plus pertinent. En général, dès la première, il faudra opter pour les spécialités en sciences, en mathématique, en arts ou en numérique et sciences de l’informatique. Une fois le diplôme en poche, l’admission se déroule sur dossier et entretien.

📚  Quelle est la formation pour devenir rigger ?

Quel meilleur choix que d’apprendre le rigging dans une école tournée exclusivement vers les métiers du jeu vidéo. C’est toute la volonté de notre école G. Art, installée à Lyon. Au sein de notre campus, nous proposons à la fois de démarrer par le Bachelor Infographiste 2D/3D – Game art. Un diplôme qui se déroule en trois ans et qui enseigne les bases en matière de game design, d’illustration, de programmation, l’usage des logiciels, la culture gaming et la pratique artistique. Des stages de plusieurs semaines complètent le cursus.

Puis avec le MBA Technical artist, il est possible pour un étudiant de se perfectionner et d’obtenir un niveau supplémentaire de compétence en création artistique et en rigging. Si la 4ème année permet de faire un stage de six mois, la 5ème se déroule exclusivement en entreprise.

🎮  Comment devenir rigger ?

Métier technique qui demande d’avoir à la fois un côté créatif et technique, devenir rigger cela s’apprend. Outils de rigging, scripting, logiciels d’animation 3D, il doit être en mesure d’avoir des compétences à plusieurs niveaux sans oublier une capacité à savoir travailler en équipe. Dès lors, il faut envisager une formation spécialisée dans une école de jeu vidéo.

A G. Art, nous avons la possibilité de former les futurs professionnels grâce à nos diplômes Bachelor et MBA, mais aussi grâce à nos programmes pédagogiques qui laissent une grande place à la production concrète de projets, encadrés par des professionnels et en lien avec un réseau de plus d’une centaine d’entreprises.

Comment devenir rigger ?

Si le métier de rigger à le vent en poupe, il se pourrait que dans les années à venir, il y en ait beaucoup plus. La discipline étant en fort développement. Dès lors, il faudra commencer par suivre une formation de qualité (Bachelor et MBA) à l’école G. Art afin d’acquérir tout le savoir en matière de graphisme, de développement informatique et d’anatomie, d’expression corporelle.

En vidéo


Prévisualisation youtube
bouton play youtube