Prévisualisation youtube bouton play youtube
Métiers

Cogniticien

Avec l’intelligence artificielle, en particulier l’interaction homme-machine, le métier de cogniticien devient de plus en plus demandé. Sa spécialité : concevoir des interfaces adaptées et ergonomiques dans le but d’automatiser des tâches tout en augmentant les performances. Les sciences cognitives sont ainsi essentielles.

Romain Charbonnier
Par Romain Charbonnier
Journaliste indépendant
Fiche métier mise à jour le
Fiche Métier Développeur XR
Niveau d’études : Bac +5
Bac conseillé : Informatique ou scientifique
Employabilité : Correcte
Salaire débutant : 2 600 € brut
Salaire confirmé : 3 500 € brut
Mobilité : Correcte
Code ROME : M1805
Code FAP : M2790

Autres intitulés du métier : Ingénieur cogniticien ; Ingénieure cogniticien ; Ingénieur spécialisé dans les sciences cognitives ; Ingénieure spécialisée dans les sciences cognitives ; Cogniticienne ; Analyste cogniticien ; Analyste cogniticienne ; Cogniticien informatique ; Cogniticienne informatique ; Ingénieur en cognitique ; Ingénieure en cognitique.

Profession : cogniticien

Face à l’essor de l’IA, le cogniticien est un professionnel recherché pour son expertise en particulier dans la conception de machines devant répondre à des besoins précis, selon l’usage. Ce métier demande d’adapter des systèmes, de s’assurer de l’ergonomie des machines, de garantir la sécurité. Il exerce ainsi un métier à la croisée des sciences cognitives (neurosciences, intelligence artificielle…) et des sciences de l’ingénieur (informatique…). C’est pourquoi, on le retrouve souvent dans des secteurs utilisant des technologies innovantes de pointe dont la finalité est l’amélioration du confort de l’utilisateur.

Cogniticien, un métier qui fait sens

Ce qui a du sens pour une personne peut ne pas en avoir pour une autre. Pour trouver un métier qui a du sens, il est essentiel de réfléchir à ses valeurs, à ses intérêts, à ses compétences et aux objectifs personnels et professionnels. Il est donc tout à fait possible de trouver un métier ayant du sens pour vous, vous apportant satisfaction et épanouissement comme le métier de cogniticien peut le faire.

C’est quoi une interface homme-machine ?

Plus couramment appelée IHM, une interface homme-machine est un système permettant la communication et l’interaction entre des personnes et des machines. Son but : faciliter la compréhension et la manipulation d’un système complexe par les utilisateurs. Une machine peut prendre différentes formes :  un ordinateur, un logiciel, un appareil électronique, un véhicule, etc. L’IHM est partout aujourd’hui et connaît un développement fort avec l’intelligence artificielle. C’est pourquoi, pour qu’elle soit la plus pertinente possible, le système doit être facile d’utilisation, ergonomique et sécurisé.

Les missions d’un cogniticien

Ce dernier travaille à adapter les systèmes aux utilisateurs, afin notamment d’assurer un meilleur confort ou d’accroître la sécurité. Il est régulièrement employé dans le développement de logiciels ou encore d’IHM (interfaces hommes-machines). Pour cela, ses missions portent sur :

  • La récolte des données utilisateurs à partir d’études
  • L’analyse des données recueillies
  • L’étude de la psychologie des individus
  • L’application de modèles avec les équipes de développeurs
  • La garantie que le projet réponde aux attentes
  • Le test et l’analyse des résultats pour améliorer l’objectif final
Gratuit
Découvrez les 115 autres métiers du jeu vidéo avec notre Guide des métiers du jeu video PDF 360+ pages
Découvrez les 114 autres métiers du jeu vidéo avec notre Guide des métiers du jeu video

Pour tout problème lié à l'envoi de ce formulaire, écrivez à contact@gamingcampus.fr ou appelez le 04.28.29.81.03.

Les compétences d’un cogniticien

Ce poste exige des compétences élevées, les voici :

  • Les langages de la programmation
  • Les sciences humaines
  • Les interfaces hommes-machines
  • Le secteur d’activité visé
  • Les principes de l’IA
  • L’anglais

Les qualités d’un cogniticien

Ce poste exige des qualités en matière d’écoute, de communication, d’adaptation, de patience ainsi qu’un esprit de collaboration dans le travail. A cela s’ajoutent également des soft skills qui viennent en complément.

Les soft skills recherchées par les entreprises

Ces dernières représentent des compétences comportementales à l’inverse des compétences techniques (apprises en formation) et qui s’appellent hard skills. Les soft skills sont donc propres à chaque individu et portent sur la capacité à faire face aux évolutions du secteur et donc à s’adapter, à résoudre des problèmes par des solutions adaptées, à faire preuve d’empathie ou encore à savoir se former tout au long de sa carrière. A savoir que les soft skills sont de plus en plus recherchées par les employeurs et ce quel que soit le secteur d’activité.

 

 

Quelles études pour devenir cogniticien ?

Quel diplôme ?

Un sens de la logique et savoir bien analyser des situations avant de prendre une décision sont utiles pour devenir cogniticien. Ce n’est pas tout. Il est nécessaire de se former et d’obtenir les compétences en sciences humaines, en techniques informatiques, en intelligence artificielle. Dès lors, un diplôme en bac +5 est incontournable pour entrer sur le marché de l’emploi ensuite.

Quel bac ?

Premier diplôme important, le bac représente bien souvent le sésame pour poursuivre au niveau supérieur à l’université ou en école des métiers du jeu vidéo. Dans la perspective de devenir cogniticien, il faut prévoir un bac général avec les spécialités en mathématiques, informatiques, anglais. Ou un bac technologique STI2D. A savoir que le bac représente un moyen d’apprendre les premières bases nécessaires à son futur aussi bien en matière de compétences techniques, de culture générale, que de compétences multidisciplinaires. Tout comme le sens de l’organisation, de la logique, de la synthèse…

Quelle école d'informatique pour devenir cogniticien ?

L’école du Gaming Campus, G. Tech, permet de s’orienter vers les sciences cognitives à partir de nos formations.

  • Bachelor Développeur informatique, option jeu vidéo et MSc Développeur en Intelligence Artificielle et Data Intelligence
  • Pédagogie 100% par projets, encadrés par des professionnels en activité
  • 3 stages pendant le bachelor et 2 ans en alternance en MSc
  • Lyon et Paris
Titre école d'informatique
Prévisualisation youtube bouton play youtube

Quelles sont les bonnes questions à se poser avant de s’orienter dans une spécialisation en sciences cognitives ?

Etape importante dessinant une future orientation, se poser des questions est essentielle. En voici quelques exemples :

  • Ai-je une passion pour l’informatique ? Pour la psychologie ?
  • Est-ce que je souhaite en faire mon métier ?
  • Ai-je un niveau ou au moins une appétence pour les matières scientifiques ?
  • Comment se former ?
  • Quelle école choisir ?
  • Pourquoi choisir une école ?
  • Pour quelle raison faire un Bachelor et/ou un MSc ?
  • Quel est le contenu des formations ?
  • Qui intervient en cours ? Des professionnels du terrain ?
  • Des stages sont-ils organisés ?
  • L’école dispose-t-elle d’un bon réseau d’entreprises ?
  • Quels sont les débouchés possibles ? Les opportunités sont-elles nombreuses ?
  • Dans quelle entreprise travailler ?
  • Quelles sont les perspectives d’évolution ?
  • Quel salaire ?
Quelle formation post-bac pour devenir cogniticien ?

Le métier de cogniticien nécessite un diplôme bac +5 comme nous le proposons à G. Tech. Notre école d'informatique permet de former les futurs ingénieurs spécialisés dans les sciences cognitives. Cela démarre par un bachelor en développement informatique puis se poursuit par notre master of science Développeur en Intelligence Artificielle et Data Intelligence. Il est également possible d'intégrer directement le MSc en ayant validé un bac +3.

Un étudiant G. Tech devant un écran d'ordinateur
Bachelor Développeur Informatique, option jeux vidéo

Apprenez les bases des langages informatiques avec notre formation en trois ans.

  • javascript
  • php
  • MySql
  • C#
  • C++
  • Unity
  • Unreal
  • Culture gaming
Diplôme obtenu Titre école bachelor (bac+3)
Admission post bac Bac généraliste ou technologique
Admission parallèle Bac+1 ou Bac+2 validés
Durée totale de formation 3 ans (si admission post bac, 520h / an)
Evaluation Notation des projets + Partiels semestriels + Crédits ECTS (180)
Campus Lyon et Paris
Stages 1 stage chaque année
RENCONTREZ-NOUS DURANT NOS JPO

Portes ouvertes en ligne ou en physique. 1h d’échanges
pour tout savoir sur l’école Gaming Campus de votre choix.

S'inscrire gratuitement

Le programme de nos formations

Nos deux diplômes permettent d’acquérir des compétences techniques demandées par les professionnels. Elles répondent ainsi aux attentes du secteur et sont adaptées à ses évolutions.

Pour le Bachelor, les cours portent sur :

  • L’histoire du jeu vidéo
  • Le game design
  • La photographie
  • Le sound design
  • L’informatique
  • Le code
  • Les systèmes réseaux
  • Les bases données
  • Le moteur jeu
  • Le développement d’applications web
  • L’économie du jeu
  • Le droit du travail et des sociétés
  • L’anglais

Voir plus de détails sur le programme du Bachelor

S’inscrire à nos formations

La validation d’un bac avec une spécialité en mathématiques ou d’un bac STI2D représente la condition pour entrer en première année de Bachelor. Aux étudiants en deuxième année de BTS, BUT informatique, technologique ou de Licence 2 scientifique ou informatique, il est possible d’intégrer directement la troisième année de formation.

A noter que les candidatures en première année de Bachelor sont libres puisque nous ne sommes pas dans le processus Parcoursup.

Enfin, concernant le MSc Développeur en Intelligence Artificielle et Data Intelligence, il faut avoir validé un bac +3 pour postuler en 4ème année.

Plus d’informations sur le processus d’inscription G. Tech

Trouver un stage ou une alternance

A G. Tech et comme pour l’ensemble des écoles de Gaming Group, nous accordons une place importante aux immersions en entreprise. Sous la forme de stages au cours des trois premières années (bachelor) ou d’alternances pendant les deux dernières (MSc), ces instants représentent des moments durant lesquels les étudiants vont d’abord découvrir un domaine d’activité, un métier, la vie en entreprise. Puis petit à petit, ils vont commencer à travailler sur des missions, à appliquer des compétences. Quant aux périodes en alternance, elles sont par ailleurs souvent des passerelles vers un premier emploi.

Sachez que pour trouver un employeur, nous publions régulièrement des offres au sein de l’école. Si vous voulez en savoir plus sur les stages déjà effectués par nos étudiants rendez-vous ici et pour les alternances sur cette page.

Le salaire d’un cogniticien

Selon l’employeur, sa localisation (les salaires n’étant pas les mêmes entre Paris ou Lyon, ou encore entre Paris et Montréal), son niveau d’expérience et d’autres aspects, le salaire d’un cogniticien va donc varier de 2 600 euros brut par mois en début de carrière, à 3 500 euros après quelques années.

A l’étranger, les rémunérations peuvent être plus élevées, mais le coût de la vie le sera aussi.

Pour disposer d’une idée des salaires dans le monde du jeu vidéo, consultez le classement des métiers du jeu vidéo que nous avons établi.

Dans quelle entreprise travailler ?

On retrouve des opportunités dans plusieurs domaines d’activité. Il peut s’agir de l’intelligence artificielle, le jeu vidéo. Ainsi que dans l’informatique, le logiciel ou encore l’industrie, les transports ou la formation.

Les conditions de travail

Chaque employeur doit permettre à ses collaborateurs de travailler dans les meilleures conditions. C’est-à-dire aussi bien sur le plan de l’environnement du bureau, que dans le management et l’ambiance générale. Réunies, cela favorise une plus grande implication, une plus grande productivité et un meilleur engagement. Il est donc fondamental de bien veiller aux conditions de travail.

Les horaires

Si ce poste exige une implication, elle se fait sur un temps de travail classique soit entre 35 et 40 heures par semaine. Si les responsabilités deviennent importantes, l’engagement peut être un peu plus et donc le nombre d’heures dépassé.

Rattachement hiérarchique

Il évolue sous la responsabilité d’un chef de projet ou d’un directeur technique. Voire d’un responsable de l’équipe des cogniticiens. Tout dépend de l’entreprise, de sa taille et de son organigramme.

Comment trouver un emploi de cogniticien ?

Lors de la recherche d’un emploi, plusieurs démarches sont à entreprendre. Il est important de solliciter son réseau de contacts de professionnels qui peuvent aider à trouver un poste. Des personnes rencontrées durant des stages, des conférences, des événements ou encore des intervenants de l’école. A cela s’ajoute, la consultation de Pôle emploi, de Glassdoor ou d’Indeed. Linkedin représente par ailleurs un bon moyen de connaître l’actualité des entreprises et donc de savoir si elles sont en plein essor. Enfin, selon le domaine d’activité envisagé, il faut se rapprocher de sites d’annonces spécialisés. Des sites internet tels que Gaming Jobs ou celui de l’AFJV pour le jeu vidéo et l’intelligence artificielle par exemple.

Evolution de carrière

Après avoir fait cinq années d’études et mener sa barque en entreprise, un cogniticien peut saisir de nouvelles opportunités de carrière en devenant par exemple directeur de recherche, chef de service études de R&D ou encore, faire le choix de lancer son entreprise afin de devenir consultant. Sinon, plus simplement, il peut s’imaginer prendre des fonctions d’encadrement en étant manager ou responsable de projet.

Cogniticien freelance, comment faire ?

Il est souvent possible de faire le choix de l’aventure de l’indépendance après quelques années à un poste en entreprise. Cela à l’avantage de parfaire son expertise, de gagner en confiance et de développer un bon carnet d’adresses. Comme on l’a vu plus haut, les évolutions de carrière vers le métier de consultant est une preuve de travailler seul au service de clients. Attention toutefois, si la liberté est réelle, il est nécessaire d’être bien organisé, rigoureux et spécialiste pour perdurer. Un gage également de professionnalisme.

Comment devenir cogniticien à l’étranger ?

Il est crucial que vous disposiez de compétences en sciences cognitives ainsi qu’en anglais pour imaginer son avenir professionnel dans une entreprise étrangère. Les soft skills sont également un vrai plus et feront la différence. Pour trouver un emploi, il faudra contacter les entreprises pour lesquelles vous avez déjà travaillées et qui peuvent compter sur des antennes hors de l’Hexagone. Il s’agit bien souvent d’une bonne porte d’entrée. Un CV en anglais obligatoire.

Les avantages et les inconvénients de ce métier

Comme pour tout métier, il faut composer avec des avantages et des inconvénients. A savoir :

Avantages

  • Des opportunités d’emplois de plus en plus grandes, dans des secteurs variés
  • Travailler dans un univers technologique innovant et en constante évolution
  • Métier attractif, reconnu et valorisé
  • Salaire intéressant

Inconvénients

  • Métier exigeant
  • Capacité à gérer le stress
  • Savoir répondre à la complexité du métier
  • Des annonces d’emploi moins importantes

En résumé

 

🎓 Quelle formation ?

Pour devenir cogniticien, une formation est un passage obligatoire, car les recruteurs sont en attente de profils d'experts, maîtrisant bien leur sujet. C'est pourquoi, un diplôme bac +5 est requis. Ecole d'ingénieurs, université ou encore G. Tech, notre école d'informatique ayant une spécialisation en IA permet d'apprendre les bases du métier. Pédagogie par projets, stages, rencontres, intervenants professionnels, etc. parsèment les cinq années d'études.

📜 Les missions

Les missions d'un cogniticien seront quelque peu différentes selon le secteur d'activité. Elles devront être adaptées en fonction des enjeux correspondants. En général, ce professionnel ayant des compétences aussi bien en informatique qu'en psychologies cognitives va devoir récolter des données, les analyser puis proposer des applications à adapter à des systèmes. C'est ainsi qu'une bonne capacité d'analyse, un esprit de travail collaboratif et de rigueur sont attendus.

💼 Dans quel secteur travailler ?

De plus en plus de domaines d'activités ayant une forte appétence pour l'IA et déployant des systèmes homme-machine recherchent des profils de cogniticiens. Voitures, objets connectés, jeux vidéo, logiciels... les applications sont étendues. Si les offres d'emploi demeurent encore faibles, elles devraient se multiplier dans les années à venir.

👔 Quelles sont les responsabilités du cogniticien ?

Le cogniticien a plusieurs responsabilités dans ses fonctions puisqu'il devra être capable prioritairement de faciliter l'utilisation d'un système IHM, concevoir une ergonomie adaptée aux besoins des utilisateurs et il devra veiller à garantir voire renforcer la sécurité. Sans compter, la gestion de projet qui lui incombe.

Comment devenir cogniticien ?

Le métier exige des compétences et des connaissances importantes à la fois en matière de sciences cognitives, de langages informatiques… si bien qu’une formation bac +5 est fondamentale. Un niveau qui va permettre, une fois les bases apprises, de se perfectionner et de se concentrer plus profondément sur le sujet. De plus, cela correspond bien souvent aux attentes des recruteurs. Dès lors, à G. Tech, nous proposons de former les futurs cogniticiens avec notre bachelor puis notre MSc. Les plus : une pédagogie par projets et des immersions annuelles en entreprises.

background

Métiers proches de Cogniticien

Continuez vos recherches autour des métiers liés au jeu vidéo
2 étudiants devant un ordinateur en train d'apprendre à développer une intelligence artificielle
2 étudiants devant un ordinateur en train d'apprendre à développer une intelligence artificielle
2 étudiants devant un ordinateur en train d'apprendre à développer une intelligence artificielle
Téléchargez gratuitement
Le Guide des métiers du Jeu vidéo et de l’Esport
104 fiches métiers + 111 conseils et témoignages de professionnels
Téléchargez gratuitement Le Guide des métiers du Jeu vidéo et de l’Esport Téléchargez gratuitement Le Guide des métiers du Jeu vidéo et de l’Esport