Communiqué(s) de presse  / 3 Mars 2020
Lancement de G. Tech : nouvelle école avant-gardiste dédiée à l’informatique dans le jeu vidéo et parrainée par Alexandre Malsch
alexandre malsch - gamingcampus.fr

Le fondateur du groupe média Melty accompagne G. Tech pour en faire une référence dans la formation des développeurs informatiques du jeu vidéo. Une école avant-gardiste et adaptée aux entreprises d’aujourd’hui.

Paris, le 3 mars 2020

jean mariotte profil - gamingcampus.fr

« On enseigne l’informatique comme on l’enseignait il y a 10 ans, or la transformation digitale change le rôle des développeurs informatiques dans les entreprises. Les écoles doivent vite s’adapter pour répondre à nos attentes » Jean Mariotte, CEO de Smart VR (25 ingénieurs informatiques spécialisés gaming à Paris. Plus de 10 recrutements prévus cette année).

C’est dans ce contexte que Gaming Campus, 1er campus étudiant en Europe qui forme à tous les métiers de l’industrie du jeu vidéo, accueillera dès octobre 2020 la première promotion de son école G. Tech, spécialisée dans la formation des développeurs informatiques du jeu vidéo. Elle annonce aujourd’hui qu’Alexandre Malsch en sera le parrain et rejoint le campus en tant qu’associé et board member.

 

Le parcours d’Alexandre Malsch incarne parfaitement la vision de l’école G. Tech

Avant tout reconnu comme le fondateur et ex-président du groupe média Melty, Alexandre Malsch s’est également illustré dans le monde de l’esport et du gaming avec la création du “melty eSport Club” et du média social “La Crème du Gaming”. Son parcours professionnel est révélateur des nombreuses possibilités qui s’ouvrent aux développeurs informatiques d’aujourd’hui.

A l’issue d’une formation d’ingénieur informatique à Epitech, il fonde le groupe Meltygroup qui devient rapidement une référence média dans l’infotainment et le gaming. Il intègre ensuite les marques QUIKSILVER et ROXY en tant que Global Digital Brand Manager. Alexandre Malsch incarne à la fois l’expertise technique et l’investissement entrepreneurial. 

Les modèles d’apprentissage actuels forment des développeurs avec une vision de carrière court termiste, qui gagneraient à s’engager plus vite dans la quête de performance des entreprises qu’ils rejoignent.

eric boisson profil - gamingcampus.fr

« Surenchérir sur le package ne suffit pas. Nos critères de recrutement ont radicalement changé ces dernières années. Les capacités d’intrapreunariat, d’intégration et de participation active à une aventure collective et d’investissement dans une entreprise sont au moins aussi importants que les compétences techniques. Je veux construire et nouer uniquement des relations à moyen et long terme avec les collaborateurs de mon entreprise. » Eric Boisson CEO de l’agence digitale ZOL, 33 collaborateurs dont 28 experts (architectes, ingénieurs-développeurs, datas…) à Lyon – Turnover de 0,21%.

alexandre malsch profil - gamingcampus.fr

« L’impact des développeurs informatiques dans les organisations est exponentiel. Ils atteignent des niveaux de responsabilités, et dans les directions de plus en plus élevés. Leur formation est donc plus que jamais cruciale. Ces dernières années les cursus d’enseignement supérieur des écoles d’informatique ont peu évolué, probablement dû aux taux d’embauche élevé de leurs étudiants à la sortie. Ce modèle doit se transformer et c’est dans cette optique que j’ai accepté de parrainer G. Tech pour faire de cette nouvelle école une référence en tous points dans l’apprentissage informatique. » explique Alexandre Malsch.

 

G. Tech rompt avec les formations informatiques classiques

G. Tech forme les talents informatiques du jeu vidéo et se distingue en marquant une rupture avec les conventions pédagogiques traditionnelles. Elle forme bien sûr à l’apprentissage des langages informatiques, mais aussi au monde de l’entreprise et à la connaissance de l’autre au sein de l’entreprise.

G. Tech propose un bachelor développeur informatique et un MBA programmation jeu vidéo qui s’appuient sur les principes d’une pédagogie active conçue par le Gaming Campus :

•  L’apprentissage des savoir-faire techniques, entouré d’intervenants professionnels. Apprendre les langages informatiques web et software les plus répandus puis permettre de se spécialiser en fin de cursus aux langages spécifiques à l’industrie du jeu vidéo. L’objectif est d’offrir le bagage technique pour que l’étudiant intègre les entreprises du jeu vidéo et d’autres secteurs.

•  L’interdisciplinarité au travers de méthodes de travail collaboratives et agiles entre chaque école du campus. Les étudiants de G.Tech, G.Design et G.Business travailleront ensemble sur 17 projets d’études avec pour thématique le jeu vidéo. Les cours en amphi sont bannis au profit de sessions de travail dévouées à l’acquisition de compétences. 

Main dans la main avec les entreprises, d’une part pour nourrir la quête de sens du travail qui passe par la compréhension des enjeux de l’entreprise. D’autre part pour faciliter l’intégration des étudiants. Le lien entreprise-étudiant est créé très tôt dans la formation et matérialisé par des parrainages.

« Alexandre Malsch est la démonstration, avant l’heure, que l’apport des ingénieurs informatiques ne se limite pas aux compétences techniques. Son parcours incarne la réussite et les valeurs que l’on veut transmettre à tous nos étudiants. La vision avant-gardiste d’Alexandre nous aidera aussi à anticiper les attentes des entreprises et à faire évoluer constamment notre pédagogie pour y répondre tout en capitalisant sur les nouveaux usages d’apprentissage des jeunes. » explique Valérie Dmitrovic, co-fondatrice et Directrice Générale Gaming Campus.

« Nous investissons pour créer les meilleurs cursus pédagogiques pour nos étudiants et pour maximiser leur employabilité. Alexandre est une success story à lui tout seul et incarne le positionnement de nos écoles : innovation, passion, pragmatisme. Alexandre Malsch entre également au capital de Gaming Campus et sera membre du board. » complète Thierry Debarnot, cofondateur et Président de Gaming Campus.

 

 

Pénurie de profils

julien millet profil - gamingcampus.fr

« Le marché n’a jamais été aussi tendu pour recruter des développeurs informatiques spécialisés jeu vidéo. La concurrence entre les studios est mondiale. En France il manque 70 000 développeurs. » commente Julien Millet, président du studio de jeu vidéo Realitiz et de l’association Game Only qui regroupe tous les studios du jeu vidéo en Auvergne Rhône Alpes.

Le secteur du jeu vidéo représente la plus forte croissance de recherche de talents en développeur informatique. Selon HIRED, en 2020, la demande mondiale de développeurs informatiques spécialisés dans le jeu vidéo devrait augmenter de 140%, et de 1400% pour les ingénieurs AR / VR. La France ne fait pas exception. Selon l’AFJV, en 2019, 32% des offres d’emploi du jeu vidéo concernaient des postes de développeurs informatique

 

Demandez votre documentation G. Tech / Candidatez en ligne dès aujourd’hui

 

A propos de Gaming Campus

Gaming Campus est le 1er campus étudiant en Europe exclusivement dédié à l’industrie du jeu vidéo. Sa mission est d’accompagner la croissance du premier marché de divertissement au monde (135,8Mds€ CA en 2018) en répondant aux besoins de recrutement des talents de demain. Il abrite l’école de management G. Business School qui forme aux métiers de l’industrie du jeu vidéo, l’école d’informatique G. Tech qui forme les développeurs, l’école G. Design qui forme les « créatifs numériques » et le centre de formation G. Academy autour des métiers de l’esport. Situé à Lyon sur 2000m2, Gaming Campus est co-fondé par Valérie Dmitrovic, ex-directrice nationale de l’ISEG Marketing & Communication School – Groupe IONIS, Thierry Debarnot, co-fondateur de digiSchool et Jean-Baptiste Racoupeau, expert des produits digitaux éducatifs.

Contact Presse – Agence Raoul

Alexandre Costes – alexandre@agenceraoul.com – 06 72 71 97 98

Actualités récentes