Prévisualisation youtube bouton play youtube
Métiers

Superviseur 360

Avec l’essor de la réalité virtuelle, des métiers sont apparus maîtrisant cette technologie innovante d’immersion. Parmi eux, superviseur 360. Une profession exigeante qui consiste à avoir un oeil sur toute la production VR. Il doit, entre autres, trouver des réponses aux éventuels problèmes et apporter sa vision d’expert et de créatif.

Romain Charbonnier
Par Romain Charbonnier
Journaliste indépendant
Fiche métier mise à jour le
developpeur-jeu-video
Niveau d’études : Bac+5
Bac conseillé : Scientifique
Employabilité : Moyenne
Salaire débutant : 2 500 € brut
Salaire confirmé : 5 500 € brut
Mobilité : Bonne
Code ROME : M1805
Code FAP : M2790

Autres intitulés du métier : Sphérographe ; Superviseure 360 ; Responsable de la gestion d’un projet.

Profession : superviseur 360

Il s’agit d’un métier très polyvalent qui demande d’avoir une vision de toute la production d’un projet en réalité virtuelle. Apparue avec l’émergence de la technologie et du nombre croissant de production, le superviseur 360 est un métier qui intervient tout au long d’un projet. C’est pourquoi, il maîtrise l’ensemble de la chaîne de la réalité virtuelle : il propose des idées nouvelles, il fait le lien avec les différents corps de métier, il les supervise ou encore veille à la qualité de la production. Il est en quelque sorte responsable de la gestion globale du projet de VR. Ses compétences sont alors indispensables.

Superviseur 360, un métier qui fait sens

Faire de sa passion un métier est une envie pour beaucoup. Mais selon les situations, les contraintes et autres, ce n’est pas tout le temps possible. Si bien qu’il faut savoir trouver un avantage à occuper une profession. Et c’est toute la caractéristique de la notion de sens que l’on donne au travail. Faire un métier qui a du sens permet ainsi de réaliser ses missions en étant motivé, engagé, créatif. Finalement, c’est ce qui est attendu d’un employeur. A cela s’ajoutent de bénéficier de conditions de travail favorables, d’horaires respectés, d’un environnement agréable et bien d’autres critères. C’est ainsi qu’on peut obtenir du sens dans son quotidien professionnel en travaillant dans la réalité virtuelle.

La réalité virtuelle, c’est quoi ?

La technologie est apparue il y a quelques années, mais c’est véritablement plus récemment que son essor est constaté portée notamment par l’univers du jeu vidéo. On peut dire que la réalité virtuelle a révolutionné l’industrie du jeu vidéo en offrant une expérience immersive et interactive unique. Elle permet aux joueurs de vivre des aventures virtuelles de manière plus réaliste, de les placer dans l’action repoussant par ailleurs les limites de l’interaction homme-machine dans les jeux vidéo. La VR s’utilise avec des casques spéciaux et des dispositifs de suivi des mouvements. Lorsque le joueur porte le casque, il est entouré d’un environnement virtuel réaliste qui le transporte dans un autre monde. Une expérience qui connaît un fort développement et une adhésion du public. Newzoo indique dans une étude que le marché de la réalité virtuelle pourrait atteindre 3,2 milliard de dollars en 2024 avec plus de 46 millions de casques vendus. C’est dire le potentiel du secteur, en terme d’opportunités d’emploi, notamment.

Les missions du superviseur 360

Lors de la production d’un jeu en réalité virtuelle, le superviseur 360 aura la tâche de superviser l’ensemble du projet afin qu’il corresponde aux attentes finales. Par exemple :

  • Gérer le projet de bout en bout avec suivi du budget des délais, notamment
  • Superviser les équipes engagées dans la production et les guider
  • S’assurer que les moyens techniques soient adaptés
  • Veiller au rendu
  • Faire le lien avec la direction et chef de projet
  • Réaliser une veille de son secteur
Gratuit
Découvrez les 115 autres métiers du jeu vidéo avec notre Guide des métiers du jeu video PDF 360+ pages
Découvrez les 114 autres métiers du jeu vidéo avec notre Guide des métiers du jeu video

Pour tout problème lié à l'envoi de ce formulaire, écrivez à contact@gamingcampus.fr ou appelez le 04.28.29.81.03.

Les compétences d’un superviseur 360

Dans son rôle, le superviseur 360 est un as de la réalité virtuelle. Il en maîtrise tous les aspects. Il peut compter alors sur son expérience. Ainsi, si cet expert connaît la chaîne de valeur de la VR, il connaît particulièrement bien :

  • Les casques de réalité virtuelle
  • Les logiciels de type Unity
  • Les caméras à 360 degrés
  • Les outils de post-production
  • La gestion de projet
  • Le management
  • L’anglais technique
  • La modélisation 3D, l’animation, les moteurs de jeu…

Les qualités d’un superviseur 360

Dans un secteur technologique comme celui de la VR qui évolue très vite et innove sans cesse, il est fondamental d’être en mesure de posséder des qualités qui permettront d’occuper un poste tel que superviseur 360. Pour cela, il faut pouvoir être :

  • Rigoureux
  • Créatif
  • Organisé
  • Curieux
  • Bon communicant

Les soft skills recherchées par les entreprises

Aux qualités requises s’ajoutent les soft skills. Des compétences dites douces ou comportementales (selon les définitions) qui viennent compléter des compétences techniques et académiques apprises à l’école et sur le terrain. Les soft skills permettent alors à un superviseur 360 d’être capable de s’adapter à des situations différentes, évolutives et contraintes plus facilement. De pouvoir faire face à des problèmes en trouvant des solutions adaptées sans perdre ses moyens. Ou encore de faire preuve d’empathie auprès de ses co-équipiers. Les soft skills ont toujours existé, néanmoins ces dernières années, elles sont devenues un critère de choix des recruteurs.

Quelles études pour devenir superviseur 360 ?

Quel diplôme ?

Métier technique qui demande de connaître les ficelles de la VR autant que les corps de métier qui travaillent sur un projet, superviseur 360 requiert donc un minimum de compétences et de connaissances que seule une formation apportera. Généralement, de niveau bac +5 dans une école spécialisée dans l’univers technologique et visuel comme un établissement formant aux métiers du jeu vidéo, de la réalité virtuelle, de l’IA… De quoi suivre un enseignement complet afin d’apprendre la maîtrise des logiciels, les technologies, le management, l’anglais, la conduite de projets, etc.

Quel bac ?

Pour devenir superviseur 360, l’idéal est donc de se former en conséquence. Pour cela, il faut aussi penser à la phase en amont : celle du bac. Un diplôme passerelle vers les études supérieures qui permet d’apprendre aussi bien des matières générales que d’obtenir une culture générale tout en développant des qualités d’organisation, de logique, de rigueur, de travail en équipe et en autonomie. C’est pour cela que le bac est important. En filière générale avec les spécialités scientifiques, informatiques, anglais par exemple ou technologique en STI2D.

Quelle école d'informatique pour devenir superviseur 360 ?

L’école du Gaming Campus, G. Tech, forme à la pratique du développement informatique adapté aux systèmes immersifs.

  • Bachelor Développeur informatique, option jeu vidéo et MSc Développeur de Métavers, Réalité virtuelle et Systèmes immersifs
  • Pédagogie 100% par projets, encadrés par des professionnels en activité
  • 3 stages pendant le bachelor et 2 ans en alternance en MSc
  • Lyon et Paris
Titre école d'informatique
Prévisualisation youtube bouton play youtube

Quelles sont les bonnes questions à se poser avant de s’orienter dans la réalité virtuelle ?

Prenez le temps de vous interroger sur votre avenir, à partir des exemples de questions suivantes :

  • Puis-je faire de ma passion mon métier ?
  • Ai-je un niveau ou au moins une appétence pour les matières scientifiques ?
  • Ai-je déjà fait du code ?
  • Comment se former à la réalité virtuelle, augmentée ou XR ?
  • Quelle école choisir ?
  • Pourquoi choisir une école ?
  • Pour quelle raison faire un Bachelor ou un MSc ?
  • Quel est le contenu des formations ?
  • Qui intervient en cours ? Des professionnels du terrain ?
  • Des stages sont-ils organisés ?
  • L’école dispose-t-elle d’un bon réseau d’entreprises ?
  • Quels sont les débouchés possibles ?
  • Les opportunités d’emploi sont-elles nombreuses ?
  • Dans quel studio travailler ?
  • Comment faire pour devenir indépendant ?
Quelle formation post-bac pour devenir superviseur 360 ?

Un étudiant G. Tech devant un écran d'ordinateur
Bachelor Développeur Informatique, option jeux vidéo

Apprenez les bases des langages informatiques avec notre formation en trois ans.

  • javascript
  • php
  • MySql
  • C#
  • C++
  • Unity
  • Unreal
  • Culture gaming
Diplôme obtenu Titre école bachelor (bac+3)
Admission post bac Bac généraliste ou technologique
Admission parallèle Bac+1 ou Bac+2 validés
Durée totale de formation 3 ans (si admission post bac, 520h / an)
Evaluation Notation des projets + Partiels semestriels + Crédits ECTS (180)
Campus Lyon et Paris
Stages 1 stage chaque année
Un étudiant avec un casque VR en train de tester un développement fait pour un métavers
MSc Développeur de Métavers, Réalité virtuelle et Systèmes immersifs

Maîtrisez la programmation adaptée aux systèmes immersifs avec notre formation en deux ans.

  • Unity
  • Unreal
  • VR et AR
  • Programmation moteur/online
  • C#
Diplôme obtenu Titre école MSc (bac+5) + Titre RNCP niveau 7
Pré-requis Bac+3 ou Bac+4 validés
Durée totale de formation 2 ans (449h / an)
Evaluation Notation des projets + Partiels semestriels
Campus Lyon et Paris
Alternance Chaque année, 3 semaines en entreprises / 1 semaine à l’école
Effectif moyen par classe 30 étudiants
Taux de réussite 2021 NC
Taux de satisfaction 2021 92%
Rentrée Octobre
RENCONTREZ-NOUS DURANT NOS JPO

Portes ouvertes en ligne ou en physique. 1h d’échanges
pour tout savoir sur l’école Gaming Campus de votre choix.

S'inscrire gratuitement

Le programme de nos formations

Nos deux diplômes permettent d’acquérir des compétences techniques demandées par les professionnels. Elles répondent ainsi aux attentes du secteur et sont adaptées à ses évolutions.

Pour le Bachelor, les cours portent sur :

  • L’histoire du jeu vidéo
  • Le game design
  • La photographie
  • Le sound design
  • L’informatique
  • Le code
  • Les systèmes réseaux
  • Les bases données
  • Le moteur jeu
  • Le développement d’applications web
  • L’économie du jeu
  • Le droit du travail et des sociétés
  • L’anglais

Voir plus de détails sur le programme du Bachelor

Pour le MSc :

  • La maîtrise des différents moteurs de jeu vidéo (Unity 3D, Unreal…)
  • Réalité virtuelle
  • Réalité augmentée
  • XR
  • Utilisation de concepts et patterns avancés
  • L’anglais
  • Développement d’un applicatif de type formation immersive ou visite virtuelle (musée)
  • Développement d’un applicatif médical Développement d’un simulateur automobile ou un simulateur de vol
  • Développement d’un environnement avec fusion de données et capteurs type automobile
  • Game design et level design
  • Culture du jeu vidéo
  • Création d’entreprise
  • Business plan & financement du jeu vidéo

Voir plus de détails sur le programme du MSc

S’inscrire à nos formations

La validation d’un bac avec une spécialité en mathématiques ou d’un bac STI2D représente la condition pour entrer en première année de Bachelor. Aux étudiants en deuxième année de BTS, BUT informatique, technologique ou de Licence 2 scientifique ou informatique, il est possible d’intégrer directement la troisième année de formation.

A noter que les candidatures en première année de Bachelor sont libres puisque nous ne sommes pas dans le processus Parcoursup.

Pour le MSc Développeur de Métavers, Réalité virtuelle et Systèmes immersifs, il faut avoir validé un bac +3 pour postuler en 4ème année.

Plus d’informations sur le processus d’inscription G. Tech

Trouver un stage ou une alternance

Le meilleur moyen de confirmer son envie de devenir superviseur 360, c’est de découvrir ses caractéristiques par des stages. Des immersions en entreprise qui sont l’occasion de se rendre compte de ce que représente cette profession experte de la réalité virtuelle. Immersion aux côtés de professionnels, travail concret sur des missions, rencontres avec d’autres spécialistes, multiplication des échanges… tout ceci est une formidable façon d’appréhender son futur métier. Pour cela, à G. Tech, nous proposons à l’ensemble de nos étudiants des périodes allant de deux mois à trois mois en bachelor à des années complètes en alternance pour les deux ans de MSc.

A savoir que nous publions régulièrement des offres au sein de l’école, l’occasion de multiplier vos chances de trouver une entreprise. Enfin, si vous voulez en savoir plus sur les stages déjà effectués par nos étudiants rendez-vous ici et pour les alternances sur cette page.

Le salaire d’un superviseur 360

Le salaire d’un superviseur de réalité virtuelle à 360 degrés peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que l’expérience, les compétences, la localisation géographique, la taille de l’entreprise, le secteur d’activité et le niveau de responsabilité. On estime qu’en début de carrière à ce poste, le salaire peut se situer dans une fourchette allant de 30 000 à 45 000 euros brut par an (soit entre 2 500 et 3 750 euros par mois). Expérimenté : atteindre plus de 65 000 euros (5 500 euros mensuels) et expert jusqu’à 100 000 euros annuels (8 300 euros par mois).

A l’étranger, les métiers de la VR sont aussi sollicités si bien que les entreprises qui recrutent sont prêtes à bien payer les talents. Entre 5 000 et 7 500 dollars par mois au Canada. Jusqu’à 8 500 dollars aux Etats-Unis. Il faut savoir que la vie sur place est plus chère d’où des rémunérations plus élevées qu’en France.

Pour avoir une idée des salaires dans le monde du jeu vidéo, consultez le classement des métiers du jeu vidéo que nous avons établi.

Dans quelle entreprise travailler ?

Plusieurs options sont possibles : travailler dans une entreprise spécialisée dans la réalité virtuelle, au sein d’un studio de production de contenu VR, pour un studio de jeu vidéo, une agence marketing ou encore une société spécialisée dans la formation qui développe un programme en réalité virtuelle.

Les conditions de travail

Un environnement de travail optimum, des horaires respectés (bien qu’ils peuvent être importants parfois), un cadre bienveillant source de bien-être et de capacité à travailler efficacement… les conditions de travail sont nécessaires pour mener à bien des missions. D’autant que ces dernières peuvent être stressantes à cause des délais à respecter, des technologies évolutives, des problèmes rencontrés. Avec de bonnes conditions, cela est plus facile à gérer.

Les horaires

Un superviseur 360 travaille en moyenne 35 heures par semaine, mais sur certains projets, cela peut être davantage. En plus avec son rôle d’encadrant, il est amené à gérer des équipes, si bien que cela demande un investissement humain fort.

Rattachement hiérarchique

Au-dessus de lui se trouve le directeur technique ou directeur de production. Selon l’entreprise, son supérieur sera différent quoi qu’il en soit, il devra en référer à ce dernier avant de prendre certaines initiatives importantes.

Comment trouver un emploi de superviseur 360 ?

A l’image de tout le secteur de la réalité virtuelle qui, s’il connaît un fort engouement, ne propose pas encore beaucoup d’offres d’emploi. Ce qui commence toutefois à changer. Si bien que pour trouver un job, il faut passer prioritairement par son réseau professionnel développé dès l’entrée en bachelor. Il peut être une bonne opportunité. De plus, il faut cibler des annonces Linkedin, consulter les annonces sur des plateformes telles que Gaming Job, l’AFJV ou Pôle emploi. Autre option : postuler en candidature spontanée auprès d’entreprises spécialisées ou ayant un département VR.

Evolution de carrière

Quelques années en poste dans une entreprise ou un secteur d’activité, un superviseur 360 peut élargir ses compétences en choisissant un autre domaine passant du jeu vidéo au cinéma par exemple, du marketing à la formation. S’il le souhaite il peut aussi devenir chef de projet ou encore évoluer vers des postes avec plus de responsabilités, gestion de projets plus complexes, en coordonnant des équipes plus importantes ou en supervisant des projets de plus grande envergure.

Superviseur 360 freelance, comment faire ?

Beaucoup de métiers de l’audiovisuel, du jeu vidéo, de la réalité virtuelle peuvent s’occuper en freelance. C’est le cas du superviseur 360. En tant qu’indépendant, liberté, diversité des projets et autonomie seront ses trois grands avantages à travailler de la sorte. Liberté, car il est son propre patron choisissant ses projets comme il l’entend et selon ses affinités pour un domaine précis. Autre avantage : pouvoir travailler en toute autonomie, à la pige pour des projets de quelques jours à plusieurs semaines.

Comment devenir superviseur 360 à l’étranger ?

Le développement de la réalité virtuelle est partout si bien qu’il est possible d’imaginer si avenir professionnel dans une entreprise ailleurs qu’en France. Travailler à l’étranger peut ainsi être une occasion de découvrir une nouvelle culture, une façon de travailler, d’apprendre des compétences et bien d’autres atouts. Cela nécessite toutefois un bon niveau d’anglais et d’expertise dans son domaine. Enfin, il faut savoir que les offres ne sont pas encore légions. Pour trouver un emploi, le réseau reste le meilleur moyen ainsi que de cibler les entreprises spécialisées dans la VR ou celles qui développent un département spécifique.

Les avantages et les inconvénients de ce métier

Comme pour tout métier, il faut composer avec des avantages et des inconvénients. A savoir :

Avantages

  • Univers technologique innovant
  • Métier en forte croissance
  • Diversité des projets
  • Freelance possible
  • Salaire attractif

Inconvénients

  • Métier nouveau, donc peu d’offres d’emploi pour le moment
  • Exige de se mettre à jour des évolutions
  • Capacité à répondre à la complexité de l’activité

En résumé

 

👑  Quelles sont les missions d'un superviseur 360?

Si vous cherchez des responsabilités en ayant une vision globale d'un projet de réalité virtuelle, le métier de superviseur 360 est fait pour vous. Attention, difficilement accessible après des études, malgré une bonne formation, mais seulement après quelques années d'expériences à des postes dans le domaine de la réalité virtuelle ou augmentée. Nécessaire pour veiller au bon déroulement du projet, à bien coordonner les équipes, à trouver des solutions adaptées et pertinentes lors de la production comme un tournage par exemple.

💰 Combien gagne un superviseur 360?

Avec l'essor de la VR, les entreprises sont de plus en plus en recherche de profils qualifiés et compétents. C'est pourquoi, elles sont prêtes à bien rémunérer ces experts technologiques. Dès lors, un superviseur peut espérer gagner jusqu'à 5 500 euros mensuels par exemple. Voire parfois, pour certains cas, de frôler les 10 000 euros. C'est pareil à l'étranger avec des rémunérations moyennes comprises entre 5 000 et 8 500 dollars que l'on habite au Canada ou aux Etats-Unis.

🧠  Quel niveau d'étude est nécessaire pour être superviseur 360?

Idéalement, ce métier demande un bon bagage académique afin d'être en mesure de répondre à la complexité des projets. C'est pourquoi, un bac +5 en école spécialisée dans les métiers de la réalité virtuelle est conseillée. De quoi apprendre à maîtriser les logiciels, les outils, les méthodes. De développer ses qualités humaines de futur superviseur.

🎓 Quel Bac faut-il avoir pour devenir superviseur 360?

Postuler dans une formation post-bac en école des métiers de la réalité virtuelle, demande d'être diplômé du bac. Une première étape indispensable pour être accepté. Il peut s'agir d'un bac général avec les spécialités en numérique, en sciences, en mathématiques ou en anglais. Sinon d'opter pour un bac technologique STI2D avec un enseignement qui portera sur l'apprentissage d'une culture de l'informatique.

📚  Quelle est la formation pour devenir superviseur 360?

Spécialisée dans l'apprentissage des métiers du jeu vidéo, à G. Tech nous proposons désormais un enseignement tourné vers les nouveaux métiers de la réalité virtuelle. Un futur superviseur 360 pourra ainsi se former chez nous, d'abord en suivant un bachelor développeur informatique puis en poursuivant deux années de plus en MSc réalité virtuelle. De quoi sortir avec toutes les compétences recherchées par les professionnels. L'expérience et la volonté feront ensuite le reste.

🎮  Comment devenir superviseur 360 ?

On le devient généralement en faisant ses armes sur des projets de réalité virtuelle. En étant développeur par exemple ou alors en ayant travaillé quelques années auparavant dans le jeu vidéo ou le cinéma. Devenir superviseur 360 demande un bon bagage d'acquisitions et une expérience solide, si bien qu'il faut commencer avant tout à réfléchir à son orientation après le bac en choisissant sa formation. Comme nous la dispensons à la G. Tech avec notre bachelor en développement informatique et notre MSc en réalité virtuelle.

Comment devenir superviseur 360 ?

Métier technique qui connaît bien les rouages de la réalité virtuelle et qui peut superviser un tournage, le superviseur 360 a donc une vision sur toute la production. Ce qui lui demande d’avoir des capacités en conséquence apprises, entre autres, en suivant une formation de type bac +5. Comme notre MSc Développeur de Métavers, Réalité virtuelle et Systèmes immersifs. Deux années d’études durant lesquelles un étudiant saura tout sur ces sujets à haute valeur technique et innovante.

 

 

background

Métiers proches du Superviseur (Superviseure) 360

Continuez vos recherches autour des métiers de la réalité virtuelle :
Le métier de Développeur de jeux vidéo vous intéresse ?
Fiche Métier Associate producer jeux video
Téléchargez gratuitement
Le Guide des métiers du Jeu vidéo et de l’Esport
104 fiches métiers + 111 conseils et témoignages de professionnels
Téléchargez gratuitement Le Guide des métiers du Jeu vidéo et de l’Esport Téléchargez gratuitement Le Guide des métiers du Jeu vidéo et de l’Esport