Bulle orange de chat
Prévisualisation youtube bouton play youtube
Métiers

Animateur 3D

L’animateur 3D est celui qui va créer les images de synthèse d’un jeu vidéo. Plus précisément, c’est à lui que revient de donner vie aux personnages ou des objets, de créer l’animation, de les mettre en mouvement (geste, allure, etc.). Et de le faire de la manière la plus réaliste possible.

Fiche Métier Animateur 3D
Fiche métier mise à jour le
Niveau d’études : Bac+3
Bac conseillé : Artistique
Employabilité : Correcte
Salaire débutant : 2 083 € brut
Salaire confirmé : 4 166 € brut
Mobilité : Correcte
Code ROME : E1104
Code FAP : U1Z82

Autre intitulé du métier : 3D Animator ; Animateur

Profession : animateur 3D

Cette professionnelle de l’image de synthèse est capable de donner vie à un personnage, un animal, un objet, un décor. De les mettre en mouvement en fonction des objectifs de la direction artistique tout en restant fidèle à l’histoire, au gameplay. Elle se doit donc d’être une fine technicienne qui maîtrise les logiciels 2D et 3D, mais aussi de connaître l’anatomie, l’architecture, le dessin traditionnel.

Capture d'écran du jeu vidéo Spiderman
Dans le jeu vidéo Spiderman, l’animatrice 3D a permis de donner des mouvement au héros
« Difficile de définir ce métier en quelques phrases. Animateur 3D est un métier à multiples facettes. Au final c'est une catégorie de métiers, je dirais même, car en fonction du domaine (cinéma, série TV, jeux vidéo, pub, etc.), l'animateur 3D peut se retrouver à avoir des tâches au-delà de l'animation bien différentes. Un animateur 3D, en fonction de l'entreprise dans laquelle il se trouve, peut être plus ou moins artiste, technicien, peut résoudre des problèmes, etc. »
Logo d'Ubisoft Annecy Photo d'Aude Glondu, animatrice 3D
Aude Glondu
Senior 3D animator - Ubisoft Annecy
« Je définis souvent ce métier comme "donner vie" à un personnage 3D à l'aide de contrôleur que l'on pourrait comparer à une marionnette. »
Logo Appeal studios Photo de Kevin Labache, animateur 3D
Kevin Labache
Animateur 3D – Appeal Studios

Animateur 3D, un métier qui fait sens

Si chacun possède sa propre définition du sens qu’il donne au travail, il en résulte tout de même que les valeurs et les missions doivent répondre aux besoins professionnels et personnels de l’individu. Dès lors, trouver un emploi qui motive, permet de s’épanouir et d’être équilibré sont des facteurs de plus en plus recherchés. En particulier par la nouvelle génération.

Animateur 3D peut alors correspondre à cet objectif. En freelance ou dans une entreprise, vous pourrez allier votre passion avec votre métier en travaillant sur des projets stimulants.

Quels sont les logiciels d’animation 3D à connaitre ?

Technique d’animation, opposée à l’animation 2D, la 3D permet l’animation d’un visuel en lui créant du mouvement. L’animateur 3D ajoute alors un côté dynamique à une image, voire même réaliste. Pour y arriver, il utilise un logiciel. Suivant son expertise ou l’entreprise pour laquelle il travaille, il sera différent. Voici quelques noms parmi les plus connus :

  • 3ds Max : logiciel bien connu pour réaliser de la modélisation et de l’animation 3D
  • Blender : logiciel libre, il regroupe des outils de modélisation, d’animation 2D et 3D, de rendu, etc.
  • Houdini : logiciel souvent employé pour la réalisation d’effets spéciaux
  • Maya : très populaire dans la communauté des animateurs 3D
  • Unity 3D : logiciel 3D temps réel disposant d’un moteur 2D/3D

Les missions d’un animateur 3D

L’animateur 3D donne à un visage ses expressions, à un animal ses mouvements. Il peut créer des rires et des larmes, mais aussi des comportements. Au côté d’une équipe de créatifs, il intervient à plusieurs niveaux, bien souvent après le modeleur. C’est ainsi qu’il :

  • Analyse du concept visuel
  • Crée le concept en trois dimensions de manière à le rendre vivant
  • S’attache à le faire le plus réaliste possible, le plus crédible
  • Veille à la cohérence de l’ensemble
  • Ajuste les réalisations en fonction des retours et tests

Les compétences d’un animateur 3D

Elles reposent à la fois sur des aspects techniques, informatiques et artistiques. Un animateur 3D possède alors plusieurs compétences, à savoir :

  • Les logiciels 2D/3D (3ds Max, Maya, etc.)
  • Les logiciels d’animation (Character Studio par exemple)
  • Le dessin traditionnel
  • Les outils d’intégration, de niveau
  • Le scripting
  • L’anatomie, l’architecture
  • La culture cinématographique, de l’animation, du jeu vidéo, de l’art
Capture d'écran du logiciel Character studio
L’animateur 3D doit connaître le logiciel Character Studio
Capture d'écran du logiciel Maya
Illustration d’un logiciel que l’animateur 3D doit savoir utiliser : Maya
« Un animateur 3D doit prendre en compte quatre facteurs dans ses missions : 
  • Il doit maîtriser les bases de l'animation et s'adapter au style de la direction artistique,
  • Posséder un grand sens de l'observation pour être capable de s'inspirer correctement de références comme des films, ou soi-même en se filmant, et retranscrire tout cela dans ses animations,
  • Il doit être autonome et force d'initiative pour continuer d'apprendre encore et toujours après sa formation, ou pour être capable de résoudre des problèmes seul,
  • Il doit être très flexible dans sa façon de travailler. Pour avoir changé de studios plusieurs fois dans ma carrière, j'ai, à chaque fois, dû réapprendre certaines facettes de mon métier, la façon de travailler, les outils, qui diffèrent à chaque fois. Les studios ont souvent des outils dits "maison", qu'on ne peut apprendre à utiliser nulle part ailleurs, ni à l'école, ni en ligne seul avec des tutoriels. Il faut se former sur le tas, assez rapidement. Et cela peut arriver au sein d'un même studio, en changeant juste de projet ! »
Logo d'Ubisoft Annecy Photo d'Aude Glondu, animatrice 3D
Aude Glondu
Senior 3D animator - Ubisoft Annecy

Qualités

Faire ce métier demande d’avoir certaines qualités essentielles qui permettent de travailler en équipe. Ainsi l’animateur 3D possède :

  • Un sens de l’observation
  • Une grande rigueur
  • Une sensibilité artistique
  • Un esprit vif et réactif

Les soft skills recherchées par les entreprises

Compétences comportementales ou dites douces, les soft skills font partie de la panoplie des critères de recrutement. Désormais, les entreprises vont se focaliser dessus au même titre que les hard skills (compétences techniques). Occuper le métier d’animateur 3D revient donc à mettre en avant des soft skills comme :

  • La capacité à être agile et à évoluer dans une équipe
  • Avoir de l’empathie et comprendre les autres
  • Savoir mener un projet
  • Se remettre en cause
  • Pouvoir gérer son temps et prendre des décisions
« Les qualités requises pour ce métier sont la passion, l'importance de voir ce qu'il se fait et prendre plaisir à découvrir de nouvelles technologies, projets et autres. La patience également, car souvent c'est beaucoup de travail pour très peu de résultats et surtout la détermination. »
Logo Appeal studios Photo de Kevin Labache, animateur 3D
Kevin Labache
Animateur 3D – Appeal Studios

Quelles études pour devenir développeur de jeux vidéo ?

Quel diplôme ?

La passion ne suffit pas. Travailler comme animateur 3D demande un diplôme pour une maîtrise de compétences. Vous avez ainsi le choix entre plusieurs types de formation : bachelor et Master. Les deux premiers se déroulent en trois ans avec l’enseignement des bases de l’infographie et d’un volet technique. Le second permet d’approfondir les techniques d’animation et le game art avec un focus sur le management et la conduite de projet.

Quel bac ?

Pour devenir animateur 3D, un niveau d’étude minimum est souvent demandé. La raison ? Travailler pour un studio, c’est pouvoir répondre à son exigence et surtout être opérationnel très rapidement. Ce qui commence d’abord par le lycée. Première étape pour obtenir un socle de connaissances et de culture générale fondamental.

Dès lors, un bac technologique ou général (spécialité arts par exemple) est une première étape, puis s’orienter en école spécialisée aux métiers du jeu vidéo, une seconde étape afin d’y suivre un bachelor par exemple. Pour faire ce métier, un Bac +3 est conseillé, tout comme avoir MBA.

Quelle école d'art pour devenir animateur 3d ?

G. Art, l’école du Gaming Campus, est spécialisée dans les métiers créatifs du jeu vidéo.

  • Bachelor et MBA Infographiste 2D/3D – Game art, et MBA Technical artist
  • Pédagogie 100% par projets, encadrés par des professionnels en activité
  • 3 stages pendant le bachelor et 2 ans en alternance en MBA
  • Lyon
Titre école d'art
Prévisualisation youtube bouton play youtube

Quelles sont les bonnes questions à se poser avant de s’orienter en animation 3D ?

Une étape qu’il ne faut pas négliger avant de choisir son orientation est celle de se poser les bonnes questions. Elle sera déterminante puisque vous pourrez affiner votre projet académique et professionnel. Pour cela, il suffit de se demander :

  • Ai-je envie de faire de ma passion, mon métier ?
  • Suis-je bon en dessin ?
  • Ai-je un esprit créatif ?
  • Quel diplôme je vise (bachelor, MBA…) ?
  • Où puis-je me former ?
  • Quels sont les contenus des formations proposés par l’école ?
  • Qui sont les intervenants et professeurs ?
  • Des stages sont-ils organisés pendant le cursus ?
  • Quel est mon projet professionnel ?
  • Dans quelle entreprise je souhaite travailler ?
  • Est-ce que je souhaite travailler à l’étranger ?
  • Ai-je un niveau d’anglais suffisant ?
  • Les débouchés sont-ils importants ?
  • Vais-je trouver un emploi facilement ?
  • Est-ce que je veux travailler en freelance ?
« Mon choix pour ce métier a été, comme pour beaucoup, un choix par passion. J'ai pu déjà travaillé sur des projets comme :  Fort Boyard 2019-2020, Qui veux gagner des millions 2020 et actuellement Outcast 2 : a New beginng. » 
Logo Appeal studios Photo de Kevin Labache, animateur 3D
Kevin Labache
Animateur 3D – Appeal Studios
Quelle formation post-bac pour devenir animateur 3D ?

L'animation 3D demande un niveau à la fois technique et créatif important. Si bien que les entreprises souhaitent des profils compétents diplômé. L’école G. Art (une des trois écoles de Gaming Campus) permet ainsi d'obtenir ce niveau d'exigence avec trois formations. L'école est ouverte à tous les passionnés de jeux vidéo qui désirent se former à l'animation et à l'intégration technique.

Un étudiant G. Tech devant un écran d'ordinateur
Bachelor Infographiste 2D/3D - Game artist

Devenez infographiste spécialisé dans le game art en vous formant sur des projets digitaux.

  • Logiciels de création 2D et 3D
  • Character design
  • Concept art
  • HTML, CSS
  • Texturing
  • Surfacing
Diplôme obtenu Titre école bachelor (bac+3)
Admission post bac Bac généraliste ou technologique
Admission parallèle Bac+1 ou Bac+2 validés
Durée totale de formation 3 ans (si admission post bac, 520h / an)
Evaluation Notation des projets + Partiels semestriels + Crédits ECTS (180)
Campus Lyon
Stages 1 stage chaque année
Msc Developpeur jeux vidéo
MBA Game artist

Formez-vous à devenir un spécialiste de l'animation 3D en vous spécialisant dans le jeu vidéo.

  • Unreal engine
  • Substance painter
  • Création FX
  • Management
  • Anglais
Diplôme obtenu Titre école MBA (bac+5) + Titre RNCP niveau 7
Pré-requis Bac+3 ou Bac+4 validés
Durée totale de formation 2 ans (449h / an)
Evaluation Notation des projets + Partiels semestriels
Campus Lyon
Alternance Chaque année, 3 semaines en entreprises / 1 semaine à l’école
Effectif moyen par classe 30 étudiants
Taux de réussite 2021 NC
Taux de satisfaction 2021
Rentrée Octobre
Msc Developpeur jeux vidéo
MBA Technical artist

Devenez un expert du développement informatique et du game art en vous spécialisant dans le jeu vidéo.

  • HTML, CSS
  • Texturing
  • Surfacing
  • Création FX
  • Shaders
  • Animation
  • Management
Diplôme obtenu Titre école MBA (bac+5) + Titre RNCP niveau 7
Pré-requis Bac+3 ou Bac+4 validés
Durée totale de formation 2 ans (449h / an)
Evaluation Notation des projets + Partiels semestriels
Campus Lyon
Alternance Chaque année, 3 semaines en entreprises / 1 semaine à l’école
Effectif moyen par classe 30 étudiants
Taux de réussite 2021 NC
Taux de satisfaction 2021
Rentrée Octobre
RENCONTREZ-NOUS DURANT NOS JPO

Portes ouvertes en ligne ou en physique. 1h d’échanges
pour tout savoir sur l’école Gaming Campus de votre choix.

S'inscrire gratuitement

Les programmes des formations

Pour le bachelor, le programme se concentre sur l’apprentissage de plusieurs matières liées aux aspects artistique et design, à savoir :

  • La programmation
  • Le design
  • Le level design
  • L’ergonomie
  • Les logiciels 2D et 3D
  • Le dessin dynamique
  • Le motion design
  • Les moteurs de jeu
  • La culture du jeu vidéo
  • L’économie du jeu vidéo
  • Le droit du travail
  • L’anglais

Plus de détails sur le programme du bachelor

Pour le MBA Game artist, vous allez pouvoir approfondir l’animation 3D avec des cours en :

  • Logiciels d’infographie 2D et 3D (Maya ou 3DS Max)
  • Techniques d’optimisation de la production graphique
  • Maîtrise des éclairages, des matériaux, des logiciels de motion design
  • Moteurs de jeu
  • Management et communication

Plus de détails sur le programme du MBA

Le MBA Technical artist se focalise plus sur les volets technique et artistique avec un programme portant sur :

  • Production de jeu avec Unity
  • Création de shaders réalistes
  • Game art
  • Technical art
  • Cinématique art et trailer
  • VFX

Plus de détails sur le programme du MBA

S’inscrire dans une formation

Il n’est pas nécessaire de passer par les procédures de sélection de Parcoursup pour intégrer notre bachelor. Notre école n’entre pas dans le dispositif. Vous devez simplement avoir un bac technologique ou général. Ainsi qu’un bac +3 validé pour être admis dans l’un de nos deux MBA.

Concrètement, nous effectuons une première sélection sur dossier (à remplir ici) afin de vérifier vos prérequis, votre projet professionnel et votre parcours académique. Puis des entretiens individuels auront lieu avant une validation ou non de votre candidature.

Plus d’informations sur le process d’inscription à G. Art

Trouver un stage en entreprise ou une alternance

En plus d’une formation en animation 3D, réaliser des stages en entreprise est important. Nous en faisons notre priorité. Les périodes en immersion sont autant de moments pour mettre en pratique ses acquis que de moments pour observer et rencontrer des professionnels, tout en se rendant compte de son environnement futur. C’est pourquoi, il s’agit de période à ne pas négliger pour apprendre le métier d’animateur 3D.

G. Art propose de réaliser deux stages de deux mois en 1ère année de bachelor ainsi qu’en 2ème, puis trois mois en dernière année. L’occasion de prendre connaissance de son futur métier.

En poursuivant en MBA, quel qu’il soit, ce sont six mois en première année et une seconde année rythmée de stage et période en CDD. La meilleure manière pour acquérir des réflexes professionnels et de créer les conditions à son embauche.

Pour vous aider dans votre recherche d’entreprise, sachez que le service employabilité de G. Art propose des offres de stages et des offres d’alternance grâce aux partenariats que nous avons noués avec de nombreuses entreprises du secteur.

Si vous voulez en savoir plus sur les stages effectués par des étudiants rendez-vous ici et pour des alternances sur cette page.

Le salaire d’un animateur 3D

Un animateur 3D peut gagner en moyenne 38 000 euros (3 100 euros par mois). Junior, sa rémunération peut démarrer à 25 000 euros (2 000 euros brut)et avec de l’expérience et suivant son employeur, atteindre près de 50 000 euros (plus de 4 000 euros brut par mois). L’animateur 3D se classe en 37ème salaire des métiers du jeu vidéo.

L’animateur 3D installé à Montréal va gagner en moyenne 55 000 dollars par an (4 500 dollars par mois). Les plus hauts salaires atteignent 80 000 dollars. Un peu plus loin, à San Francisco, ça sera plus : 75 000 dollars en moyenne jusqu’à 100 000 dollars annuels (soit entre 6 200 et 8 000 dollars).

Dans quelle entreprise travailler ?

Un animateur 3D va travailler auprès de studios de jeux vidéo comme Piece of Cake studio, Pinpin Team, Arutua Studio ou encore Voxler.

De plus, l’animateur 3D peut évoluer dans d’autres univers : contenus pour le web avec Studio 100 Animation, cinéma avec Tat Studio ou encore la SNCF, Winamax et bien d’autres qui recherchent des professionnels qualifiés.

Image d'un jeu vidéo développé par Arutua Studio
La plupart des studios de jeux vidéo emploient des animateurs 3D, comme celui d’Arutua Studio, à Paris

Les conditions de travail

Toutes sont différentes selon l’entreprise et le statut choisi. Néanmoins, les conditions de travail doivent permettre à chacun d’évoluer de la meilleure manière qu’il soit. De travailler dans un environnement favorable à la créativité et à l’épanouissement de chacun. Le bureau doit être adapté aux missions du métier, le matériel être optimal et le poste de travail ergonomique. Ce qui vaut pour un salarié comme pour un indépendant d’ailleurs. S’ajoutent à cela des avantages, une ambiance conviviale et des projets passionnants. C’est tout cela à la fois qui crée les bonnes conditions de travail.

Les horaires

Hormis la période de crunch qui correspond à la phase finale de la production d’un jeu vidéo et demande un engagement important avec des plages horaires étendues, un animateur 3D réalise généralement des semaines à temps plein (35 heures). L’exigence du métier fait que certaines entreprises et même parfois en freelance, plus de 10 heures par jour sont nécessaires, en particulier sur des projets importants. Il faut le savoir et être capable d’y répondre.

Rattachement hiérarchique

L’animateur 3D travaille sous la direction du lead animateur 3D ou lead animateur. Ce dernier est responsable des animateurs du jeu, les manage et veille au respect des délais et des tâches. Cet ensemble est supervisé par le directeur artistique.

Comment trouver un emploi de développeur de jeux vidéo ?

Pour trouver une entreprise ou une mission en tant qu’animateur 3D, plusieurs solutions sont possibles. En voici quelques-unes :

  • Votre réseau est la première des sources à privilégier suite à des stages notamment.
  • Scrutez les annonces et posts sur le réseau Linkedin.
  • Consultez des sites spécialisés dans la publication d’offres d’emploi pour le secteur jeu vidéo et qui regorgent d’annonces comme Gaming Jobs, Seek-Team ou l’Agence français pour le jeu vidéo.
  • Se rendre sur des sites plus généralistes, mais qui diffusent des annonces : Pôle emploi, Welcome to the jungle, Indeed, Glassdor
  • Artstation ou encore Malt sont des sites qui permettent à tout indépendant de publier son CV et son portfolio.
« Il faudra être déterminé afin de trouver un emploi. Les sociétés actuelles cherchent souvent des animateurs confirmés. Il faudra être prêt à la sortie de votre formation à persévérer et vous améliorer afin d'être engagé. Car une fois qu'on a le pied à l'étrier cela devient plus facile de trouver un emploi, puis le suivant. » 
Logo Appeal studios Photo de Kevin Labache, animateur 3D
Kevin Labache
Animateur 3D – Appeal Studios
« Au départ, j'ai choisi l'ambiance du domaine du divertissement, plutôt que ce métier en particulier. On reste de grands enfants, et les projets font toujours rêver. Mais en prenant du recul, un autre métier qu'animateur 3D ne m'aurait pas plus intéressée. Je trouve passionnant la science des mouvements, que ce soit pour les objets, les animaux/créatures ou les humains. En tant qu'animateur, on donne littéralement vie à quelque chose. Sans nous, ça reste qu'une image. Avec nous, cette image trouve des émotions, peut faire rire ou pleurer. Peut faire rêver des gens, comme moi quand j'étais gamine et que je rêvais devant mes films préférés. C'est parce que ces mondes avaient une vie, ce n'étaient pas seulement des images fixes. »
Logo d'Ubisoft Annecy Photo d'Aude Glondu, animatrice 3D
Aude Glondu
Senior 3D animator - Ubisoft Annecy

Evolution de carrière

Un animateur 3D peut évoluer toute sa carrière dans l’univers du jeu vidéo et prendre petit à petit des responsabilités en devant par exemple lead animateur. Par ailleurs, il peut s’orienter vers d’autres secteurs ou évoluer en tant qu’indépendant. L’animateur 3D peut évoluer dans le game design.

Animateur 3D freelance, comment faire ?

Parmi les métiers du jeu vidéo, l’animateur 3D peut travailler de chez lui, en freelance. Après ses études, et une ou plusieurs expériences en entreprises sur des projets de jeux vidéo ou d’animation, l’animateur 3D freelance va pouvoir évoluer en indépendant. Cela demande une forte disponibilité, un niveau d’expertise certain, une attention, une créativité et de disposer d’une rigueur d’organisation. Néanmoins, c’est la liberté assurée !

Comment devenir animateur 3D à l’étranger ?

Comme en France, un CV et un portfolio seront nécessaires dans vos démarches de candidature auprès d’une entreprise à l’étranger. C’est par vos travaux et votre singularité que vous pourrez taper dans l’oeil d’un futur recruter. Avant de vous engager dans cette mission, il est toutefois essentiel d’obtenir aussi un diplôme bachelor ou MBA en animation 3D. Un argument qui servira de sésame et vous permettra aussi d’obtenir plus facilement un visa de travail.

Posez-vous là aussi les bonnes conditions avant d’acheter votre billet d’avion, notamment demandez-vous si vous avez un bon niveau d’anglais et si vous êtes prêt à vivre dans un autre pays. Cela paraît tout bête, mais cela vous évitera les mauvaises surprises une fois sur place. Tout comme, anticipez votre départ en pensant au niveau de vie sur place, à l’accès au logement, aux formalités pour obtenir le visa de travail, aux démarches pour obtenir la sécurité sociale ou une assurance, etc. Tous les pays n’ont pas les mêmes règles. Il est donc fondamental d’être bien préparé ! Une fois toutes les informations réunies, à vous la vie d’expatrié !

Avantages et inconvénients du métier

Quels sont les avantages et les inconvénients du métier d’animateur 3D ?

Les avantages :

  • Métier possible en freelance et avec un Bac+3
  • Polyvalent : technicien, graphiste, artiste, informaticien
  • Possibilité de travailler dans des domaines divers (animation, télévision, cinéma, etc.)

Les inconvénients :

  • Difficile parfois de trouver du travail
  • Salaire moyen en début de carrière
  • Demande concentration et exigence

Travaillant au sein d’Ubisoft Annecy, Aude Glondu détaille les avantages et les inconvénients de son métier. Pour les premiers :  « Comme il faut constamment s’inspirer pour innover dans les mouvements qu’on apporte à ses animations, cela développe une grande ouverture d’esprit. On se renseigne sur beaucoup de sujets différents en fonction de nos projets, qu’on n’aurait pas du tout regardés sans cela. Cela permet aussi de voyager ! Et même avec le Covid, les studios sont toujours ouverts si les gouvernements ne bloquent pas, à accueillir des talents de tous horizons. C’est une vraie chance de pouvoir s’expatrier facilement grâce à son métier ! Enfin, cela permet de travailler dans des entreprises et sur des projets extraordinaires. Les studios de jeux vidéo, ou de VFX artist sont pour la plupart très bon enfant, avec des événements internes que l’on n’aurait pas dans d’autres métiers plus « sérieux ». »

Et pour ce qui est des inconvénients, Aude Glondu ajoute : « Comme tout métier passion, on peut y passer sa vie. Gérer son équilibre vie perso vie pro, lorsqu’on commence à fonder une famille peut devenir un challenge. Il faut alors apprendre à se donner des limites. »

En résumé

👑 Quelles sont les missions d’un animateur 3D ?

L’animateur 3D est celui qui donne vie à un concept visuel. Que ce soit un animal ou un personnage, il leur ajoute des mouvements et expressions en images de synthèse. A la fois bon technicien et créatif, ses missions seront différentes qu’il travaille pour un jeu vidéo ou dans le cinéma.

Néanmoins, que ce soit pour l’un ou l’autre, il doit être compétent dans l’utilisation de logiciels comme 3ds Max ou Maya, dans le dessin traditionnel, les outils d’intégration, mais également dans tout ce qui touche à l’anatomie, à l’architecture. Un métier passion.

💰 Quel est le salaire d’un animateur 3D ?

Un animateur 3D gagne en moyenne 38 000 euros par an. Ce sera sans doute moins en début de carrière avec une rémunération qui s’affiche plutôt autour des 25 000 euros. Suivant l’expérience, le statut, les projets réalisés et l’employeur, le salaire annuel peut facilement atteindre les 50 000 euros par an soit plus de 4 100 euros par mois.

A l’étranger même constat, les salaires sont relativement élevés. A Montréal par exemple, un animateur 3D va gagner en moyenne 55 000 dollars. A San Francisco plutôt 75 000 dollars annuels.

🧠 Quel niveau d’étude pour devenir animateur 3D ?

Ce métier demande de bien connaître l’univers graphique, ses logiciels, mais également d’avoir une bonne culture artistique et graphique. C’est pourquoi, un studio demandera à son futur animateur 3D d’avoir des compétences à la fois techniques, linguistiques et relationnelles.

Donc pour travailler à ce poste, un Bac +3 minimum est recommandé. Pour davantage de spécialisation et d’expertise dans l’animation 3D, choisir un Bac +5 peut se révéler pertinent. A savoir que pour l’un ou l’autre, être curieux et créatifs sont incontournables.

🎓 Quel Bac choisir pour devenir animateur 3D ?

Deux voies sont possibles au lycée : celle du Bac général avec la spécialité en arts par exemple, mais également en numérique et sciences de l’informatique, en anglais ou en mathématiques. Une bonne première étape qui permet d’acquérir un sens de la logique et de la créativité. Ou bien alors de faire le choix d’un Bac technologique STD2A.

Les deux conduiront à candidater dans une formation post-bac animateur 3D. L’idéal étant de choisir une école spécialisée dans les métiers du jeu vidéo.

📚  Quelle est la formation pour devenir animateur 3D ?

Se former aux métiers créatifs, notre école G. Art en donne l’occasion. Implantée à Lyon, dans le 7ème arrondissement au coeur d’un campus dédié exclusivement au gaming, elle propose des diplômes avec un haut niveau d’enseignement, encadrés par des professionnels reconnus et basés sur la pédagogie par projet.

Pour démarrer et obtenir les compétences en dessin numérique et tout ce qui s’en rapporte, mais également une culture gaming et technique, le Bachelor Infographiste 2D – 3D est un bon début. Puis pour compléter son cursus et se perfectionner, un futur animateur 3D pourra poursuivre en MBA Game artist. Un diplôme qui permet de voir plus en détail le concept art, le game art, les moteurs de jeu, etc.

🎮  Comment devenir animateur 3D ?

Il s’agit d’un métier qui demande d’avoir une bonne base en matière d’animation, d’avoir un certain sens de l’observation et d’être capable de s’adapter au style de la direction artistique, tout en étant flexible et autonome, si bien que pour cela, il faut obtenir une formation Bac +3 à Bac +5. A G.Art, nous permettons de devenir animateur 3D par le biais de deux diplômes.

Le premier étant notre Bachelor qui donne les bases à connaître et le second, le MBA, offre un moyen de se perfectionner et de devenir un spécialiste de l’animation 3D pour le jeu vidéo.

Comment devenir animateur 3D ?

Faire le choix de travailler comme animateur 3D, c’est pouvoir être en mesure de réaliser des mouvements en images de synthèse de personnages, d’animaux, d’objets. Donc de maîtriser un certain nombre de logiciels, de techniques mais aussi tous les aspects d’anatomie ou d’architecture. Pour cela, l’école G. Art avec son Bachelor Infographiste 2D – 3D et ses MBA Technical artist et Game artist vous donne l’occasion d’apprendre les fondamentaux pour devenir animateur 3D avec des formations de haut niveau. 

Animateur 3D en vidéo

Prévisualisation youtube bouton play youtube